Psychologie, éducation & enseignement spécialisé
(Site créé et animé par Daniel Calin)

Qu’est-ce que l’enseignement spécialisé ?

  •  

Présentation

Même si elle est d’usage courant, la notion d’enseignement spécialisé ne présente pas de caractère vraiment officiel. Elle est d’ailleurs parfois utilisée pour désigner diverses formations professionnelles “spéciales”. On peut dire que relèvent de l’enseignement spécialisé toutes les structures, dans les établissements scolaires ou ailleurs, dans lesquelles exercent réglementairement des enseignants spécialisés.

Dans les établissements scolaires, il s’agit, dans le primaire, des RASED et des ULIS École. Dans l’enseignement secondaire, il s’agit des SEGPA et des ULIS Collège et Lycée. Les EREA-LEA sont les seuls établissements à la fois purement scolaires et purement spécialisés.

Hors du monde scolaire, il s’agit des multiples établissements dans lesquels des enseignants spécialisés assurent une scolarisation adaptée aux élèves handicapés qui y sont aussi éduqués et soignés conformément à leurs besoins par des personnels éducatifs et des personnels soignants. Ce sont en particulier les IME et les ITEP. Des enseignants spécialisés exercent également dans certains services de soins : hôpitaux de jour, CMPP, divers services de soins à domicile, et même dans les hôpitaux généraux au chevet des enfants malades.

Les enseignants spécialisés sont définis, très officiellement cette fois, par le fait qu’ils ont obtenu une des certifications à l’enseignement spécialisé, nouvelles ou anciennes, après une formation ou en candidats libres. Ces certifications ne sont ouvertes qu’aux seuls enseignants titulaires. Elles comprennent différentes options, correspondant à différents publics ou fonctions.

Les enseignants spécialisés appartiennent donc d’abord à l’un des corps des professeurs des enseignements primaires ou secondaires. Ils ont la même grille de salaire et les mêmes conditions et procédures d’avancement et de promotion que les professeurs du même corps. Ils ne touchent, en plus, qu’une indemnité très modeste et non prise en compte pour les droits à pension. Ils peuvent toujours revenir à un enseignement en classe ordinaire, et ils sont de plus en plus nombreux à le faire.

La première certification d’enseignant spécialisé a été créée, dans la foulée des articles 7 et 14 de la loi de 1909 créant les classes et écoles de perfectionnement, par un décret du 14 août 1909. Longtemps réservées aux enseignants du primaire, ces certifications n’ont été ouvertes aux enseignants du secondaire que par le décret n° 2004-13 du 5 janvier 2004.

Le secteur de l’enseignement spécialisé a été longtemps nommé secteur de l’enfance inadaptée. Cette appellation a été abandonnée en 1987, pour tenter de distinguer deux publics précédemment mêlés, les enfants en grande difficulté scolaire (secteur de l’adaptation ou des “enseignements adaptés”, c’est le A de ASH) et les enfants handicapés (c’est le SH de ASH, pour “scolarisation des élèves en situation de handicap”).

Notez qu’il existe, marginalement, et seulement à destination des déficients sensoriels, des formations et des certifications du Ministère de la Santé. Contrairement aux certifications du Ministère de l’Éducation Nationale, elles sont en accès direct, sans passage obligé par la titularisation comme enseignant “ordinaire”.

Ce texte a été largement repris dans le n° 2730 du 28 octobre 2011 des ASH (Actualités Sociales Hebdoma­daires), dans l’encart concernant Les enseignants spécialisés de l’article intitulé Menace sur les CMPP ?. Voir fichier PDF (1,5 Mo, page 26).


Ressources sur ce site


Informations sur cette page
Valid XHTML 1.1 Valid CSS
Dernière révision : jeudi 26 janvier 2017 – 11:00:00