Besoin d'aide pour question sur environnement institutionnel

Questions générales sur les formations à l'enseignement spécialisé.
Répondre
STEFANIE
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 21
Enregistré le : 13 déc. 2006 01:24

Besoin d'aide pour question sur environnement institutionnel

Message par STEFANIE » 13 déc. 2006 13:01

Je prépare une VAE et suis AVS I. J'ai besoin d'aide pour une question.
Décrivez l'environnement institutionnel de votre structure. Présentez les partenaires, donneurs d'ordre, financeurs avec lequel votre structure est en relation. Pourriez-vous m'éclairer, s'il vous plait c'est très important.

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian » 13 déc. 2006 13:20

Vous êtes AVSi dans quelle structure ?
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

STEFANIE
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 21
Enregistré le : 13 déc. 2006 01:24

Message par STEFANIE » 13 déc. 2006 13:22

Je suis AVS dans une école élementaire. Dans une classe de GS/CP.

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian » 13 déc. 2006 13:45

Vous devez donc être au clair sur :
- votre statut (qui vous a embauché : Handiscol' ? autre ?, pour quelles missions, qui vous paie),
- les modalités de votre travail (articulation enseignante/AVS),
- votre positionnement institutionnel (par rapport aux parents, dans les réunions d'équipe),
- les textes officiels qui s'appliquent à vous (voir sur le site de Daniel et sur le site Handiscol').

Votre structure, c'est l'école. Que savez-vous en dire (organisation en classes, en cycles, emboîtement des projets : de l'enfant, de la classe, de l'école, éventuellement de la circonscription, du département) ?

Son environnement : proche : les autres adultes de l'école (la directrice, les membres du RASED, les intervenants ZEP/REP, CLIN, l'enseignant référent ; plus lointain : les parents ; encore plus lointain : les autres acteurs (de la piscine aux activités artistiques, la mairie).

Les "donneurs d'ordre" : c'est une notion très entreprise privée qui s'impose de plus en plus dans le secteur public (voir la LOLF). Vos donneurs d'ordre à vous : l'enseignante de la classe, puis la directrice - le tout dans le cadre des orientations de l'inspection, en cohérence avec les textes officiels.

Les éléments ci-dessus doivent être des données claires pour vous. Approfondissez-les (vive Internet !) et revenez sur le forum si vous avez des questions plus pointues et/ou des incompréhesnions qui persistent.

Bon courage !
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

STEFANIE
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 21
Enregistré le : 13 déc. 2006 01:24

Message par STEFANIE » 13 déc. 2006 13:51

Merci beaucoup de vos renseignements. Je vais me remettre au travail et vous tiendrez au courant. Car j'étais partie dans tout autre chose.

STEFANIE
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 21
Enregistré le : 13 déc. 2006 01:24

Message par STEFANIE » 18 déc. 2006 20:43

Mr Ourghanlian,

J'ai une première ébauche sur l'environnement institutionnel de ma structure, j'aimerais que vous me disiez ce que vous en pensez, si je peux prendre un peu de votre temps ça me serait vraiment d'un grand secours.


4.1.2 – L’environnement institutionnel de votre structure

Pendant longtemps, la seule réponse apportée au problème posé par les enfants et adolescents en grave difficulté à l’école a été leur placement dans des structures spécialisées (classes ou établissements) dont la fonction était de répondre à leurs besoins spécifiques, mais qui présentaient en même temps les inconvénients inhérents à toute structure ségrégative.

Qu’est ce que l’intégration ?

Etymologiquement le verbe intégrer viendrait du latin integrare qui peut se traduire par faire entrer dans un ensemble plus vaste. Appliqué aux personnes handicapées, il s’agirait de leur permettre d’entrer dans un « melting pot social » avec comme objectif de pouvoir évoluer dans un cadre de vie ordinaire. L’emploi du verbe entrer insiste bien sur le mouvement qui fait passer d’un lieu à l’autre. Parler d’intégration scolaire, c’est supposer le déplacement d’un enfant maintenu dans le domaine de l’éducation spécialisé vers une structure scolaire plus ouverte.

Bref rappel historique

En France jusqu’au début du 19ème siècle, aucune place n’était faite pour les anormaux psychiques dans la cité et dans l’école. Ces derniers étaient placés dans des asiles, restaient dans leur famille ou se retrouvaient livrés à l’abandon. Tout au long du 19ème siècle des médecins aliénistes vont lutter pour que soit reconnu le principe d’éducabilité de ces enfants « arriérés ». Peu à peu cette conception a évolué. Dans les années 60, sous la pression des médecins et des parents, des expériences intégratives se multiplient. Les parents revendiquent de plus en plus un droit à l’éducation en milieu ordinaire. Ces diverses actions vont aboutir en 1975 à la promulgation d’une loi en faveur des personnes handicapées, posant comme principe, dans son article 1er, le maintien des mineurs ou adultes handicapés dans un cadre de vie et de travail ordinaire chaque fois que leurs aptitudes le permettent. Cette loi a représenté une étape importante du point de vue de l’affirmation des droits des personnes handicapées. Elle érige en "obligation nationale" la prévention et le dépistage des handicaps, les soins, l’éducation, la formation et l’orientation professionnelle du mineur et de l’adulte handicapé.
Les actions en faveur de la scolarisation des élèves handicapés menées par le ministère de l'éducation nationale sont renforcées par la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées (annexe).

Les mentalités et les pratiques ont bien changé. Du rejet, de l’isolement et de la catégorisation des enfants handicapés, l’école parvient petit à petit à leur donner une place.

Mesures et dispositif déterminant mon action

Au cours des dernières années le ministère de l’éducation Nationale a développé une politique volontariste en matière de scolarisation en milieu ordinaire des élèves en situation de handicap.

A la rentrée scolaire 2003, un dispositif a vu le jour au sein de l’éducation Nationale, les assistants d’éducation dont je fais partie (loi n° 2003-400 du 30 avril 2003) afin de faciliter la scolarisation des enfants et adolescents présentant un handicap ou un trouble de la santé invalidant (article L. 351-3 du code de l’éducation et dans le décret 6 juin 2003).
Nous sommes entièrement gérés et financés par l’Education Nationale et recrutés par les inspecteurs d’académie, directeurs des services départementaux de l’éducation nationale (IA-DSDEN).
Mes missions sont définies dans la circulaire n°2003-092 du 11 juin 2003.
Dans la classe j’agis sous la responsabilité pédagogique de l’enseignant et l’autorité du directeur de l’école.
Mon action est définie dans le projet personnalisé de scolarisation de l’enfant (annexe) qui précise les tâches qui me sont confiées. Il est élaboré par l’équipe pluridisciplinaire, composée de l'équipe éducative et de professionnels de la santé, en liaison avec la Maison départementale de la Personne handicapée. Ce plan organise la scolarité et les mesures d'accompagnement de l’élève, l’attribution d’une auxiliaire de vie scolaire et doit être validé par la Commission des droits et de l'autonomie (CDA) pour être mis en œuvre.

Je travaille en collaboration avec l’équipe éducative (journellement), avec l’enseignant référent (1 fois par trimestre), les parents qui sont au cœur du projet (quotidiennement) ainsi qu’avec l’hôpital de jour, les SESSAD, des psychologues, des psychomotriciens, des éducateurs, des orthophonistes lors des réunions concernant le PPS ainsi qu’à la demande des parents.

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian » 18 déc. 2006 21:05

Lecture rapide, je suis désolé...

L'ensemble est bien ciblé - au moins pour le contexte historico-juridique.
Attention ! Vous êtes là au niveau institutionnel de... l'institution.
Mais vous avez aussi à éclaircir le niveau institutionnel de l'école "ordinaire", les liens avec les autres institutions (soins essentiellement).

Attention aussi à la définition "optimiste" du verbe intégrer : on intègre ceux qui n'appartiennent pas au même monde que nous. Dans le cas présent, on intégrait donc des personnes qui, parce qu'handicapées, étaient réputées ne pas faire partie de notre monde. Celui des humains. Ils n'étaient donc pas humains. C'est l'une des lecture moins optimiste du terme, celle qui a prévalu lors de la loi de 2005, refusant le modèle de l'intégration, pour celui de la scolarisation - qui lui pose d'autres problèmes... Le contraire ne serait pas drôle...

Bon courage.
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

STEFANIE
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 21
Enregistré le : 13 déc. 2006 01:24

Message par STEFANIE » 18 déc. 2006 21:27

Merci pour vos conseils, je n'ai personne vers qui me tourner. Je vais retravailler ma présentation et éclaircir les points dont vous m'avez parlé.
Cette question sur l'environnement me pose problème depuis le début de ma VAE, et je piétine depuis un moment.
En vous remerciant encore pour l'attention que vous portez à la lecture de ce document.
Cordialement

STEFANIE
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 21
Enregistré le : 13 déc. 2006 01:24

Message par STEFANIE » 18 janv. 2007 21:09

J'ai terminé, l'environnement institutionnel et la présentation de ma structure. Puis-je vous l'envoyer en mp, pour que vous me donniez quelques petits conseils, car malheureusement n'ayant pas droit à l'accompagnement pour mon dossier, je n'ai personne vers qui me tourner et vous êtes mon seul espoir. J'espère ne pas vous déranger et que vous répondrez favorablement à ma demande

Cordialement

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité