Besoin de conseils : médiation autour de comptines

Questions spécifiques concernant les formations à l'option E (aides pédagogiques spécialisées en RASED).
Répondre
julieh
Visiteur
Visiteur
Messages : 11
Enregistré le : 15 nov. 2014 13:00

Besoin de conseils : médiation autour de comptines

Message par julieh »

Bonjour,

Je reviens vers vous pour vous demander des conseils (et surtout des critiques :D ) concernant la formulation de la problématique de mon mémoire.

Je vous résume d'abord la médiation que j'ai commencé à mettre en place :
J'ai mis en place une médiation autour de comptines connues pour un groupe de 4 élèves de CP faisant peu de liens entre l'oral et l'écrit et ayant tous besoin de progresser dans leurs représentations sur la lecture (clarté cognitive) voire sur le sens des apprentissages. ("Pour lire, il faut réciter", "pour lire il faut dire des lettres", pour lire il faut bien écouter le maître et répéter"...); Trois de ces élèves étaient également décrits comme "très passifs" par leur enseignant dans les activités sur l'écrit...
Ils écrivent en regroupement un livre de comptines à destination des maternelles (projet) et pour cela :
- Je leur ai fait faire des "jeux- problèmes" (inspirés de Brigaudiot) sur les textes de ces comptines, puis ils ont écrit de nouvelles comptines à partir de ces "comptines génératives"et des répertoires de mots (cf Ouzoulias)
J'ai travaillé avec eux sur leurs stratégies pour écrire et pour lire : j'ai élaboré pour cela des affiches avec eux et des "cartons stratégies" que nous utilisons à chaque séance. J'ai également mis en place une "affiche des découvertes" où nous notons au fur et à mesure des découvertes, des choses qui les ont étonnés sur l'écrit, et des cahiers de réussite pour chaque enfant. Ils vont aller la semaine prochaine apprendre aux élèves de leur classe à écrire une "comptine transformée" comme ils l'ont fait pour leur livre.

Bref, voici ci-dessous ma problématique et mes hypothèses, ainsi que mes questionnements :

Comment un projet d'écriture à partir de comptines connues peut-il permettre à des élèves de CP d'entrer dans une dynamique d'apprentissage en lecture et écriture ?

1) Résoudre des problèmes autour des textes de ces comptines vont permettre aux élèves de

mobiliser leurs ressources et de développer une activité réflexive sur l'écrit.

2) La mise en place d'outils favorisant la prise de conscience par les élèves de leurs réussites et des

stratégies efficaces pour lire et écrire leur permettront de formaliser et transférer leurs

apprentissages.

Mes questions :

-J'ai l'impression que le terme "dynamique d'apprentissage "est trop général et, en même temps, correspond bien à ce que j'essaie de mettre en place pour ce groupe d'élèves...

-Il me semble que la deuxième hypothèse est un peu "évidente ", un peu "bateau" : tous les maîtres E mettent en place des outils favorisant la prise de conscience...

Je vous remercie d'avance pour votre aide ! Je suis en plein doute et je patauge un peu... (surtout que j'ai déjà bien avancé l'écriture de mon mémoire...mais tout en ayant l'impression que ma problématique n'est pas du tout aboutie!)

A bientôt,

Julie

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: besoin de conseils

Message par Pascal Ourghanlian »

Rassurez-vous, "ça va le faire"...

Votre problématique est bonne : c'en est une (c'est déjà pas mal), elle est bien posée, elle porte en elle vos hypothèses et vos questions. Tout va bien...

"Dynamique d'apprentissage" : l'expression sent un peu son maître... G. Mais, dans la mesure où il n'y en a plus guère, il faut bien que quelqu'un s'y colle... Et puis ce petit groupe ne résume pas l'entièreté de votre pratique E - pas d'angoisse donc...

"Retour réflexif" : si les maîtres des classes y étaient formés, et/ou le mettaient en oeuvre, et/ou en faisant la pratique courante de conduite des apprentissages, il n'y aurait pas besoin de E... Oui, c'est "bateau", dans une pratique E, mais ça reste le "coeur du métier"... - toujours pas d'angoisse donc...

Pour le "fun", et pour trouver quelque chose à "redire" : plutôt que de dire "en lecture et écriture", je vous inciterai bien à dire "en lecture-écriture"... Ce qui vous permettrait, si vous le sentez "comme ça", de montrer qu'il s'agit du même processus de pensée, si les modalités d'expression de celle-ci sont différentes.

C'est le moment d'aller au bout, de croire en vous : vous ne ferez pas le mémoire révolutionnaire, mais vous serez en phase avec ce que vous écrivez de la façon assurée, donc sécure, qui vous permettra d'argumenter "tranquillement" le moment venu...

BON COURAGE !
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

julieh
Visiteur
Visiteur
Messages : 11
Enregistré le : 15 nov. 2014 13:00

Re: besoin de conseils

Message par julieh »

Merci beaucoup pour cette réponse (rassurante), ces conseils et ces encouragements.

Je prends note notamment de l'expression "lecture-écriture" qui correspond vraiment à mon optique et à ce que je détaille dans le mémoire.

Je note aussi que l'expression "dynamique d'apprentissage" peut être ambigüe ; je vais voir comment la faire évoluer; ou si je n'y arrive pas, comment l'argumenter pour la soutenance du mémoire...

Merci encore et à bientôt,

Julie

Répondre