Fin des postes E ?

Questions spécifiques concernant les formations à l'option E (aides pédagogiques spécialisées en RASED).
Répondre
Tom
Visiteur
Visiteur
Messages : 9
Enregistré le : 14 févr. 2008 18:22

Fin des postes E ?

Message par Tom » 18 avr. 2008 19:47

Sinistre période en ce moment : le sujet "disparition du RASED" fait de plus en plus de bruit : suppression de postes de psychologues, postes E fermés et enseignants déplacés, bref ... à l'heure actuelle, j'hésite à envoyer ma demande de faisant fonction maître E ! Les formateurs ASH semblent penser qu'il n'y aura pas de formation l'an prochain ... Damned !
Avez-vous des infos plus solides qui m'aideraient à me décider ?

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 940
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Re: Fin des postes E ?

Message par Daniel Calin » 19 avr. 2008 11:29

Voir le fil de discussion Fin des formations de rééducateurs ?. J'ai tendance à supposer que même le ministre, qui a d'autres chats à fouetter ces derniers temps, ne sait absolument pas ce qu'il va décider dans le domaine qui nous concerne.

Qui d'ailleurs peut prévoir les lubies à venir du givré qui nous sert de président ? Même pas lui, ça c'est sûr ! Peut-être Carla ?... :D

Dans ce brouillard (qui dure depuis une bonne vingtaine d'années dans l'enseignement spécialisé !), on ne peut recommander qu'une seule attitude : ne jamais prendre les devants, ne pas faire comme certains IA et IEN, ennemis jurés de l'enseignement spécialisé, qui ne cessent d'anticiper des décisions destructrices qui ne viennent pas - enfin, pas toujours...

Conclusion : vous avez envie de demander un poste E, demandez un poste E !
Cordialement,
Daniel Calin

thierry G
Visiteur
Visiteur
Messages : 4
Enregistré le : 19 avr. 2008 17:08

Fin des postes E ? Dois-je faire la formation?

Message par thierry G » 19 avr. 2008 17:55

Je suis adjoint élémentaire.
J'ai obtenu la formation au CAPA-SH option E mais j'avoue que j'hésite à la faire et donc à demander un poste E alors que c'est ce que je désire faire depuis plusieurs années. Je m'explique.
1 ) On ne connaît pas l'avenir des maîtres E (un collègue maître E m'a dit que le ministre se donnait 3 ans de réflexion).
2 ) Je sais que la formation est lourde et stressante (notamment à cause de ce fameux mémoire qui me paraît insurmontable).
3 ) Je perds mon poste (ce qui n'est pas le cas d'un collègue qui prend une année pour exercer dans le secondaire et qui peut faire le choix à l'issue de cette année de revenir sur son poste ou de rester définitivement dans le secondaire), ce qui n'est pas négligeable dans la mesure où il n'est pas certain que j'obtienne le CAPA-SH.

Avec ces 3 interrogations et principalement les 2 premières, "le jeu en vaut-il la chandelle ?"
Quel(s) intérêt(s) peut présenter la formation au CAPA-SH si les Maîtres E viennent à disparaître (même si ce n'est pas encore fait, on nous en parle de plus en plus).

Une dernière question plus générale : A quoi sert de faire un mémoire ? Pourquoi la formation ne devrait-elle pas reposer uniquement sur des cours aux contenus riches avec des applications et mises en situation sur le terrain validées par des conseillers pédagogiques ou IMF spécialisés avec un examen final ?

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: Fin des postes E ?

Message par Pascal Ourghanlian » 19 avr. 2008 18:39

Ah ! le rapport des enseignants à l'écrit !...

Écrire, ça fait mal, ça oblige à mettre un peu d'espace entre ce que je suis, ce que je fais et ce que je pense.
Mais on attend d'un maître E (on devrait l'attendre de tout enseignant, mais ça c'est une autre affaire) qu'il soit (ou qu'il devienne) un enseignant réflexif, capable de poser sur sa pratique un regard second. Et seul le passage par l'écrit permet ce détour...
Aider les gamins à mettre à distance leur manière de faire et à s'observer en train de penser - travail principal du maître E -, ça passe, ce me semble, par la même posture pour soi-même comme professionnel. Votre perception d'une formation essentiellement fondée sur des cours et des mises en pratique me fait penser à cette manière de faire classe qui consiste à demander aux gamins de prendre leur Bled à la p. 28, de lire, comprendre (?) et apprendre le résumé, puis d'enchaîner les exercices d'application. Représentation à mon avis erronée de l'apprentissage - et donc de la formation...

Alors, la question "le jeu en vaut-il la chandelle", vous m'excuserez de la trouver très... secondaire. Partir en formation, quelle qu'elle soit, c'est se mettre en danger, c'est lâcher ses certitudes et/ou ses repères, sans être sûr d'en retrouver d'autres (et les formations ASH ont ceci en commun que, justement, elles déstabilisent plus qu'elles ne rassurent - entre autre parce qu'elles interrogent la manière dont on a fait classe jusqu'à maintenant). On en prend le risque, ou non, sans entrer dans quelque calcul en terme de "rentabilité" professionnelle.
Statistiquement, les E ne restent pas E tout le restant de leur carrière. Mais quand ils reviennent en classe, ou lorsqu'ils acceptent d'autres missions, c'est avec tous les apports de la formation, en plus et en moins.
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Tom
Visiteur
Visiteur
Messages : 9
Enregistré le : 14 févr. 2008 18:22

Re: Fin des postes E ?

Message par Tom » 19 avr. 2008 19:54

Daniel Calin : MERCIIIIIIIIII !

Inès111
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 19
Enregistré le : 14 nov. 2007 12:13

Re: Fin des postes E ?

Message par Inès111 » 20 avr. 2008 21:41

Merci pour ta réponse dans laquelle je me retrouve ;). Je voulais vous remercier pour vos posts réconfortants ;). Même si mes contributions sont réduites à cause du travail à fournir pour le CAPA-SH (option E), le simple fait de vous lire m'a confortée dans mon choix et ma démarche professionnelle ;). Le préparant seule (et aidée tout de même par une super conseillère CP ASH), ce forum m' a permis de mûrir sur le travail du maître E et ses spécificités. Mais je sais que le chemin est long et comme dit dans ton message : même si je ne suis pas validée, je sortirai changée. Mon regard sur les apprentissages et les élève a beaucoup évolué... Il y a eu des moments durs mais que je pense nécessaires car changer c'est toujours perdre quelque chose pour gagner autre chose. Bon j'arrête là et merci encore...

jeannine
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 16
Enregistré le : 18 mars 2007 15:26

Re: Fin des postes E ?

Message par jeannine » 21 avr. 2008 16:46

En février, sur ce forum, je me posais la même question. "Disparition des RASED ?"

Les réponses
Ex.: Stévil " période trouble.. pas de suppression totale des RASED ... Les psy resteront" * ...
==> Mais pour moi, le RASED c'est un réseau c'est-à-dire des personnes de différents horizons, expériences, sensibilités... qui analysent une situation donnée ET donc une équipe, chacun ayant sa spécificité, apportant son regard, son analyse face à la situation d'un "élève en difficultés" Cette équipe qui n'est pas dans le quotidien de l'élève, peut avoir un regard extérieur et "être tiers".

Et j'y crois, car nous travaillons auprès d'élèves, d'être en devenir et notre rôle est de le prendre en compte dans sa globalité, de mettre à distance "les faits", de voir ailleurs... Bref à travers notre analyse qui se nourrit de ces "regards multiples" d'émettre des hypothèses sur sa (ses) difficulté(s) et de proposer des pistes de travail: soit suivi extérieur, soit intervention RASED : E, G ou psy.... et lors des régulations de valider ou pas ces orientations.
Nous sommes partenaires de nos collègues avec qui nous échangeons régulièrement, car c'est eux qui peuvent nous renvoyer l'évolution ou pas de cet élève et donc qui nous amènent à nouveau à nous interroger sur le bien fondé de notre réponse.

* Les psychologues ont un regard indispensable mais ils se nourrissent aussi de notre point de vue ( maîtres E & G) ... C'est important de prendre en compte cet aspect croisé dans notre analyse: Chacun se "nourrit de la réflexion" de l'autre.


La formation est lourde... Mais quel plaisir de pouvoir se "plonger" dans des textes fondamentaux, d"échanger sur les différentes options qui en découlent.....
La formation n'est pas là pour donner "une recette toute faite / à la prise en charge des élèves en difficultés" mais pour nous ouvrir à d'autres horizons, à d'autres possibles... Chaque stagiaire doit pouvoir faire ses choix, s'affirmer...

Et le mémoire est là pour nous permettre d'avancer dans cette réflexion. C'est à dire pour nous maîtres E, face à un groupe d'élèves après analyse des difficultés, faire des choix en fonction de nos orientations (soutenue par notre réflexion/ aux références théoriques). Poser des pistes de travail, imaginer un dispositif, analyser nos séances, les faire évoluer .. Et progresser dans notre réflexion... Et peut-être prendre en compte d'autres approches... Bref une démarche analytique sur notre travail, démarche qui s'appuie sur nos lectures... Et ça c'est un moment important de notre formation... Le doute !... Doute qui peut nous amener vers d'autres pistes. Notre questionnement amenant d'autres lectures, d'autres pistes pour aider ces élèves...
C'est un travail de TITAN, mais formateur pour après parce qu'il permet cette capacité à toujours s'interroger, à rester vigilant par rapport aux élèves afin que chacun puisse avancer, progresser et donc dépasser sa ( la) difficulté.


Faire ou pas cette formation dans le contexte actuel ... C'est une question de fond.
_ Pourquoi faire cette formation ? Pour gagner plus ! Alors ma réponse est: changer d'orientation, ça ne vaut pas le coup ! _ Pour aider les élèves en difficultés ? Cette problématique vous interpelle dans votre quotidien, alors OK. Car même si les RASED disparaissent vous aurez eu la chance d'avoir un +, c'est à dire de pouvoir bénéficier de cours théoriques, d'échanges avec des collègues (même si cette formation implique l'alternance, la perte d'un poste...). Elle vous permettra d'avoir du recul par rapport à votre pratique, de vous ouvrir à d'autres horizons, de vous s'enrichir !... Cette formation vous donnera des "outils", un "regard" qui vous permettra de mieux "accompagner" vos élèves.

Bon courage

thierry G
Visiteur
Visiteur
Messages : 4
Enregistré le : 19 avr. 2008 17:08

Re: Fin des postes E ?

Message par thierry G » 22 avr. 2008 00:24

Merci pour ces réponses.
Je crois bien que je ne ferai pas la formation à la rentrée prochaine car j'ai peu de chance d'obtenir le poste E que j'ai demandé.
Je suis très partagé aujourd'hui car faire maître E pour moi c'est, bien sûr, pouvoir aider les élèves en difficulté (et non pour gagner plus, c'est pas ce qu'on gagne qui va nous enrichir) et finalement je vais continuer à exercer dans une classe alors que je sais que ça ne me correspond plus vraiment (heureusement je suis sur la classe que je préfère : le CP).
Mais j'avoue que, d'un tempérament anxieux, la formation me fait peur. Ce n'est pas qu'elle me plonge dans le doute qui me fait peur car je suis dans le doute permanent m'autocritiquant très souvent.
Ce qui m'angoisse, c'est le mémoire car je n'en ai jamais fait et quand j'en lis certains, je me dis que c'est au-dessus de mes capacités. Je pars de trop loin. Déjà, en temps normal, je mets un temps fou à écrire une lettre alors un mémoire... (je l'aurais sans doute fait sur la résolution de problèmes).
Pourtant, maître E, j'aurais vraiment adoré, moi qui aime travailler en équipe. J'ai eu la chance de travailler en CP dans le cadre du plan de lutte contre l'illettrisme. Nous nous réunissions entre collègues de l'école puis de la circonscription où nous échangions nos expériences. C'était vraiment un belle expérience, professionnelle et humaine.
Encore merci

stevil
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 76
Enregistré le : 18 juin 2007 23:39

Re: Fin des postes E ?

Message par stevil » 23 avr. 2008 14:58

Je pense qu'il ne faut pas se poser trop de questions, ne pas trop anticiper comme le fait remarquer Daniel Calin à juste titre.

Le vraie menace à l'heure actuelle est "l'autodestruction" due aux doutes, rumeurs et angoisses des personnels concernés.

Pour l'instant nous ne sommes sûrs que d'une chose : un texte est en préparation concernant les missions des membres du RASED et des enseignants partent encore en formation E et G.

La suppression n'est pas à l'ordre du jour. Il y aura des modifications sans doute (cf toutes les rumeurs : co-intervention essentiellement, fusion E+G en maîtres de réseaux personnes ressource.... Et une réduction de postes si l'on en croit la volonté du gouvernement.
Je ne vais pas tout reprendre ici, on en entend assez dans les couloirs et au final personne ne sait vraiment.

La vraie question sera la méthode (prendre en compte les formations, redéploiement dans l'ASH ou non , concentration dans les ZEP ou suppression pure et simple).

Le RASED évoluera, c'est certain.
Mais je me permets de rappeler que dans certaines zones, le RASED n'est qu'un élément du dispositif d'aide aux élèves. Je suis dans une zone RAR/ZEP Plan Prévention Illetrisme.
Tout le monde fait du soutien à tout le monde (enseignants surnuméraires, animateurs soutien ZEP, enseignants référents RAR...) Et bientôt les semaines de rattrapage pour le cycle 3, sans oublier les 2 h de soutien dans la semaine.

De plus les maîtres G et les psychologues scolaires ne sont en principe pas "concurrencés" par le soutien mis en place dans les écoles.

Peut-être que les formateurs et les stagiaires en formation E et G en sauront plus avant les vacances d'été.

Cordialement.

esbizane
Visiteur
Visiteur
Messages : 3
Enregistré le : 23 mars 2008 04:33

Re: Fin des postes E ?

Message par esbizane » 30 avr. 2008 20:59

Thierry,
Je viens d'écrire un sujet "fichu barème" et n'étant moi-même pas retenue pour la formation (à un point près) j'attends sans trop y croire que 3 personnes se désistent pour que mon projet se réalise. Dommage que nous ne soyons pas dans la même académie....
Mais je me pose une question : pourquoi des gens prendraient-ils la peine de postuler, donc de se rendre à un entretien avec leur Inspecteur pour ensuite ne plus vouloir partir en formation ?
Tu dis que tu es anxieux ? Et tu l'as fait... Tu as sûrement convaincu ton IEN que tu étais motivé, non ?
Alors, pourquoi flipper alors que tu fais partie des "élus". A mon avis, les risques d'échouer sont minces.
:D

thierry G
Visiteur
Visiteur
Messages : 4
Enregistré le : 19 avr. 2008 17:08

Re: Fin des postes E ?

Message par thierry G » 01 mai 2008 21:51

Esbizane,
Merci pour ta réponse.
Eh bien moi, je vais faire un heureux puisque je n'aurai pas le poste E que j'ai demandé. En effet, mon collègue qui occupe ce poste pensait bouger mais il n'a finalement pas participé au mouvement car on lui a maintenu sa CLAD, ce qu'il souhaitait.
Je le répète, je suis un anxieux et je manque de confiance en moi (ce qui me permet très certainement de comprendre et de mieux appréhender le mal-être d'enfants qui "souffrent" de cela). Certes, j'ai passé l' entretien pour obtenir la formation mais si je dois mon avis favorable, ce n'est pas à mes talents d'orateur mais parce que mon inspectrice me connaît pour m'avoir vu fonctionner en classe (j'ai notamment travaillé en CP pendant plusieurs années dans le cadre du Plan de Lutte contre l'Illettrisme ).
Tu dis n' avoir aucune chance car tu es sur la liste complémentaire mais si elle existe, c'est bien parce que toutes les personnes qui ont obtenu la formation n'en bénéficieront pas forcément (Je peux même te dire que j'ai demandé à la repousser pour la rentrée 2009/2010 et on m'a bien dit que je devais refaire tout le protocole : lettre de motivation, entretien, barème et obtention d'un poste. Donc cette liste supplémentaire va bel et bien servir).
Donc, tu as tes chances et ce pour la raison principale qui est l'obtention d'un poste E sachant qu'ils ne sont pas toujours nombreux et qu'ils ne se trouvent pas forcément dans des secteurs qui intéressent les collègues retenus pour la formation.
Ainsi, moi par exemple, je sais que pendant 2 ans ma situation familiale ne me permettra pas de m'éloigner énormément de mon domicile (d'où le fait de n'avoir fait qu'un vœu pour cette année ).

Pour répondre à ton "fichu- barème", je te dirai que des collègues maîtres E m'ont dit que prendre un poste E sans la formation peut être très intéressant car ça te permet de découvrir le métier tranquillement sans être stressé.
Ensuite, concernant le barème, il faut bien départager les candidat par un moyen.
Je ne pense pas que cela peut se faire uniquement sur un entretien car certaines personnes savent très bien parler, se vendre, "brasser" comme on dit.
J'ai connu de très jeunes collègues (et moins jeunes d'ailleurs)qui ont fait de hautes études littéraires. Ce sont des personnes brillantes à l'oral mais quand tu vois ce qu'elles font en classe, tu comprends tout de suite qu'elles ont besoin de plus d'expérience (elles sont souvent dans un autre monde par rapport à celui des élèves de primaire).
Certains collègues, à la sortie de l' IUFM, se retrouvent sur des postes E et demandent à faire la formation sans même avoir eu la charge d'une classe !
Tu trouves cela normal ? Moi, pas.
Il faut être sérieux. Pour être maître E, il faut quand même un minimum d'expérience, avoir rencontré plusieurs profils d'élèves et savoir ce qu'est d'enseigner dans une classe. Ce n'est pas une formation de 15 semaines à l'IUFM en alternance sur un poste E et la rédaction d'un mémoire qui peuvent combler cela.
Alors, ensuite, difficile de dire si le critère du seul barème est le bon mais ça tu sais c'est comme pour notre notation...
Quant à dire que les risques d'échouer sont minces, je crois que tu te trompes car j'en connais qui ne l'ont pas eu même pour des postes D ou F où l'on manque pourtant de volontaires (alors imagine le CAPA-SH option E dont on ne sait pas ce qu'il va devenir). C'est un peu bizarre mais c'est comme ça. Maintenant, s'ils préfèrent avoir des PE sortants sur des CLIS ou des SEGPA... En même temps, ils ne peuvent quand même pas le donner comme ça quand ils estiment qu'on n'est pas encore apte à enseigner dans l'ASH.

esbizane
Visiteur
Visiteur
Messages : 3
Enregistré le : 23 mars 2008 04:33

Re: Fin des postes E ?

Message par esbizane » 02 mai 2008 03:24

OK, merci pour ces explications. Alors je continue d'espérer être appelée pour la formation. Ils en ont pris 10 et je suis 13ème (ça porte soit bonheur, soit malheur !)
Le stage N-1 commence le 19 mai. Est-ce à ce moment-là que se produiront les éventuels désistements ?
Moi, je ne savais pas qu'on devait demander un poste de maître E au mouvement. Je croyais que les postes pour les stagiaires étaient bloqués et qu'ils se les répartissaient lors du premier stage. Avec le risque d'être un peu loin de chez soi, pendant un an.
Bon, en tous cas, je ne baisse pas les bras. Si ça ne marche pas, j'écris à l'IA pour lui demander un poste provisoire dans un RASED (c'est le syndicat qui me l'a suggéré) et je présente l'examen en candidat libre.
Si j'ai bien compris, comme je ne participe pas au mouvement, on garde mon poste d'adjoint, dans mon école.
C'est bien ça ?
P.S. : le syndicat m'a dit que je ne pouvais pas demander un poste de maître E au mouvement car le serveur allait rejeter ma demande car je ne suis pas titulaire du CAPA-SH.

thierry G
Visiteur
Visiteur
Messages : 4
Enregistré le : 19 avr. 2008 17:08

Re: Fin des postes E ?

Message par thierry G » 02 mai 2008 18:41

Esbizane,
Chaque inspection départementale fait sa "sauce" concernant le mouvement (je le sais pour avoir travaillé dans quatre départements différents).
Chez moi le stage N-1, comme tu l'appelles, se fait en juin à l'issue des résultats du mvt (le 30 mai 2008).
Ainsi, il n' y a désistement que si on n'obtient pas de poste E au mouvement.
A ce moment là, seuls les collègues de la liste supplémentaire ayant demandé et obtenu un poste E au mvt peuvent remplacer un collègue sur la liste principale.
Pour moi par exemple, je sais déjà que je ne vais pas obtenir le poste E demandé. Je vais donc rester sur mon poste actuel dont je suis titulaire.
Celui qui sera 1er sur la liste supplémentaire va donc prendre ma place, si et seulement si, il obtient un poste E au mvt dont il aura fait la demande.
(Chez nous il n'y a que 4 départs en formation).
Ce qui fait que toi, si tu étais dans mon académie, en n'ayant pas demandé de poste E, tu ne pourrais donc pas être prise quoiqu'il arrive !
Dans ton académie, je ne sais pas comment ça se passe mais cela me semble bizarre que tu ne puisses pas demander un poste E sachant que lorsqu'il ne sont pas pourvus, il faut bien mettre qq1 dessus... (en n'étant pas maître E tu ne serais pas titulaire, c'est tout.)
La meilleure façon, c'est que tu t'adresses directement à ton inspection académique où le responsable te dira exactement le processus. Comme on dit, il vaut mieux s'adresser au bon dieu qu'à ses saints. Après, que tu demandes au syndicat de t'aider, ça c'est autre chose. Mais tu aurais dû commencer à te renseigner à ton inspection académique dès que tu t'es retrouvée sur la liste supplémentaire pour savoir ce que tu devais faire exactement.
Tiens moi au courant.

Répondre