Disparition des RASED

Questions spécifiques concernant les formations à l'option E (aides pédagogiques spécialisées en RASED).
Répondre
jeannine
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 16
Enregistré le : 18 mars 2007 15:26

Disparition des RASED

Message par jeannine »

Disparition des RASED ? Sujet d'actualité ou pas ?

On en parle, depuis longtemps... Mais aujourd'hui, qu'en est-il ?

Avec la suppression du samedi... Mais sans modification du temps des enseignants auprès des élèves... Il semble possible que dès la rentrée prochaine, ces "2 h" puissent devenir des heures de soutien auprès des élèves en difficulté.

Certes, nous maîtres E ne faisons pas de soutien mais de l'aide pédagogique, de la ré médiation... Néanmoins, rien dans les derniers textes par rapport au rôle du RASED, à sa mission... à notre spécificité.

Combien de réseaux fonctionnent de façon "bancale" CAD incomplets : sans enseignants spécialisés [que penser d'un poste E pourvu par un PE débutant ? D'un RASED sans maître G, ou sans psychologue ?...]

Néanmoins malgré cela, nous essayons de remplir notre mission... Etre à l'écoute de nos collègues qui doivent faire face à la difficulté, à la grande difficulté et depuis peu à l'accueil d'élèves en situation de handicap.

Nous essayons avec les moyens qui nous sont attribués d'analyser chaque situation d'élève, de proposer des solutions au sein de l'école ou en dehors...
Car chaque membre du RASED prend le temps avec chaque élève, chaque enseignant, chaque famille pour entendre, comprendre ce qu'ils vivent...
Et lors des synthèses chaque membre du réseau apporte son regard [lié à sa spécificité, mais aussi à son expérience]
Il me semble que cette analyse (qui parfois ne retient pas toujours la "bonne hypothèse" mais n'est-ce pas le propre d'une analyse lorsque le sujet est "l'humain" ?) est un élément essentiel dans la compréhension d'une difficulté.
Ces regards croisés face à une situation difficile, regards de professionnels qui de plus sont extérieurs à cette situation donc peuvent plus facilement mettre à distance...
Cette position de tiers, qui n'est pas là pour juger, pour approuver mais dont le rôle primordial est de recueillir la parole afin que chacun puisse trouver sa place et ce dans l'intérêt de chaque élève... Bref j'ai encore envie de croire que les RASED ont un rôle à jouer.

Certes nous ne sommes pas toujours au top...
Mais quel bonheur :
- Lorsqu'un élève, un enfant retrouve le sourire... Et sa place d'élève.
- Lorsque des parents nous font confiance... et donc changent de regard sur l'école, leur enfant.
- Lorsque des collègues se remobilisent face à la difficulté, reprennent confiance parce qu'elles (qu'ils) ne sont plus seul(e)s et que parfois après un entretien gèrent sans notre intervention, la situation.


Alors DISPARITION DES RASED ? Je n'ose même pas y penser.*

* En cette période d'incertitudes, je pense à mes collègues
- V. & C. en formation qui vivent l'alternance : "l'entre deux" qui s'investissent à la fois sur le terrain, tout en culpabilisant de ne pouvoir en faire plus et en formation, ce qui leur permet de douter à chaque intervention, chaque nouvelle lecture de leurs choix... Tout en devant se projeter pour leur examen !
- Mais aussi à F. qui "Maître E faisant fonction" a fait ce choix avant de partir en formation et s'investit ++
Comment peuvent-elles continuer à tant donner en cette période floue ?
MAIS ELLES NE DOUTENT PAS DE NOTRE ROLE ET CONTINUENT... SANS COMPTER LEURS HEURES !
Et moi, je ne peux que les remercier.


ET POUR VOUS ?
LES RASED ONT-ILS ENCORE UNE RAISON D'ETRE?

Merci de me répondre.... Jeannine
stevil
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 76
Enregistré le : 18 juin 2007 23:39

rafraichir les missions

Message par stevil »

Répondant à quelques questions lors d'une réunion début février avec les IEN, le ministre a confirmé qu’il s’apprêtait à « rafraîchir » les missions des RASED, et à renforcer la mise en place des « réseaux d’école », sujet sur lequel l’inspection générale réfléchit.
M. Darcos avait indiqué au Monde que les réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) seront maintenus et "stabilisés", au terme d'un travail "au petit point", consistant à renforcer leurs liens avec les écoles.

Voilà ce que nous savons pour le moment,

Cordialement
jeannine
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 16
Enregistré le : 18 mars 2007 15:26

Re: Disparition des RASED

Message par jeannine »

Merci de votre réponse.
Mais que signifient: " rafraîchir les missions du RASED" - " les RASED seront maintenus et stabilisés,.. au terne d'un travail au petit point"...

.. "renforcer leurs liens avec les écoles"?
Nous sommes enseignants, nous avons exercé dans des classes et souvent sur plusieurs niveaux... Nous sommes sur le terrain. Prenons du temps ( souvent non comptabilisé pour échanger avec nos collègues.. Essayons d'être disponibles pour parler des élèves en difficultés: Echanges lors des demandes d'aide; points réguliers sur les suivis, points sur d'autres élèves que nous ne suivons pas mais qui inquiètent nos collègues..) Nous participons aux conseils de cycle, conseils d'écoles.. Et autres réunions lorsque nous sommes invités.* .. Alors je ne comprends pas comment peut-on imaginer autre chose que ce qui existe déjà?

* Cette semaine passée j'ai eu personnellement: 3 RDV avec des collègues. une équipe éducative - une réunion avec l' IEN, les diecteurs "liaison CM2 - 6ème " + la synthèse RASED
La semaine à venir: 2 RDV parents -2 RDV avec des collègues + la synthèse RASED..

Et ce ne sont pas les semaines les + chargées... Lors de la rentrée: Présentation du RASED à toutes les réunions de parents de GS et CP + les conseils d'école+ rencontres avec chaque enseignant de notre secteur ... Bref des réunions + + : 1 ou 2 le midi + 1à 3 chaque soir, sur plusieurs semaines!

Alors comment doit-on "renforcer nos liens avec les écoles"? Je ne vois pas ce qu'on peut faire de plus.........
Merci de me (nous) répondre
leroystephane
Visiteur
Visiteur
Messages : 4
Enregistré le : 28 août 2007 19:37
Localisation : pas de calais

Re: Disparition des RASED

Message par leroystephane »

Bonsoir,

Comme à mon habitude je viens de rentrer très tard. Eh! oui je suis Maître E et titulaire du CAAPSAIS option E.

Beaucoup de relations extérieures, d'interventions de dernière minute pour régler les enfants qui posent des problèmes comportementaux dans les écoles, des réunions avec les parents qui souvent ne venaient plus à l'école, des rencontres orthophonistes, UTASS, CLAEP....Un métier vraiment prenant et passionnant. je me suis investi corps et âme dans ce métier pour les enfants et les familles les plus fragilisés et aujourd'hui on nous parle d'être recyclé prochainement en reprenant une classe ou autre fonction comme bon nous semble. Ceci ne m'inquiète pas en aucune mesure et ce n'est pas une punition car nous sommes professeur d'école à la base, mais pourquoi nous avoir sollicités pour partir en formation une année sur Lille (aller retour 220 kms tous les jours) et une année pratique avec deux écrits, un oral et un mémoire à la clé...
Je sais que je suis fonctionnaire et que l'on doit obéir à notre hiérarchie mais cà dépasse un peu l'entendement et le non respect de l'être dans tout son ensemble..
Que dire de plus encore deux années puis nous deviendrons maître de soutien puis deux années plus tard une espèce en voie de disparition causée par l'homme lui même.

St l
Je suis Maître E, MAC pour futurs maîtres E, référent famille et membre d'une association Adelais pour les devoirs le soir ou autre projet éducatifs avec les parents et les enfants.
stevil
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 76
Enregistré le : 18 juin 2007 23:39

Redéfinition des missions ?

Message par stevil »

Bonjour,

Il est évident que nous sommes dans une période troublée, et les rumeurs n’arrangent rien.
Il faut cependant admettre que nous ne sommes pas encore dans une situation de suppression totale des RASED.
Les psychologues de l’Education Nationale le resteront, je pense.

Et puis que faire de tous les dispositifs d’Aide comme les Réseaux Ambition Réussite (RAR) avec les maîtres référents et autres Animateurs Soutien ZEP qui n’ont pas eu de formation spécifique ?
Les maintenir tout en supprimant les enseignants spécialisés serait incohérent.

Sans oublier les options du CAPASH qu’il faudrait refondre ou modifier avant de supprimer les RASED… Que dire également de ceux qui sont en formation actuellement ?

En résumé, nous verrons bien comment la situation va évoluer.

Il y a donc d’un coôté la loi du 11 février 2005, de l’autre des personnels ayant bénéficié d’une formation spécialisée. La question sera de savoir quoi faire de ces personnels en cas de « fermeture » des RASED.

On peut aussi être optimiste et envisager une nouvelle circulaire redéfinissant les missions des membres des RASED sans parler de suppression.

L’avenir nous le dira.

Cordialement.
stevil
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 76
Enregistré le : 18 juin 2007 23:39

le prochain texte

Message par stevil »

Vu sur le site de la FNAME.

Monsieur DARCOS a répondu à une députée concernant l'avenir des RASED.
Il semble à l'heure actuelle que les RASED seront recentrés sur les ZEP/RAR (donc diminution de postes en perspective je suppose, certains RASED des campagnes seront sans doute "déplacés" ou "supprimés").

Voilà pour l'instant la seule réponse officielle dont nous disposons.

Cordialement.
Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: Disparition des RASED

Message par Pascal Ourghanlian »

La réponse de Darcos à la présidente du CG de la Haute-Vienne, députée socialiste, dit exactement ceci : " Dans ce nouveau contexte [celui ouvert par la nouvelle organisation de la semaine scolaire], le rôle des enseignants qui exercent dans les RASED devra évoluer. Il conviendra notamment que l'action de ces personnels soit mieux centrée sur les écoles où le nombre et la nature des difficultés rencontrées par les élèves sont plus importants qu'ailleurs. Cela aura, en outre, l'avantage d'éviter une dispersion inutilement coûteuse et de cibler les interventions spécialisées sur la plus grande difficulté".

Ce qui est à la fois moins précis que ce qu'en conclut "stevil" et donc, peut-être, plus inquiétant.

La lettre complète, du 14 avril, est ici : http://fname.fr/Sommaire/Forum/avenirde ... 080414.jpg
Cordialement,
Pascal Ourghanlian
zelda
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 16
Enregistré le : 25 nov. 2007 16:55
Localisation : sud

Re: Disparition des RASED

Message par zelda »

Lu dans Télérama des propos rapportés de Darcos qui dit qu'il ne faut plus "externaliser" l'aide aux élèves en difficulté. Dans son dernier chat pour le Monde, il rappelle au sujet des enseignants qui ont assuré le soutien pendant les vacances aux élèves de cycle 3 qu'il n'est pas nécessaire d'être formé pour aider des élèves en difficulté par groupe de 6 !
Céline
Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 951
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Re: Disparition des RASED

Message par Daniel Calin »

zelda, citant Darcos, a écrit :il n'est pas nécessaire d'être formé pour aider des élèves en difficulté par groupe de 6
Ça peut être vrai : le travail de base des enseignants est bien d'aider leurs élèves à surmonter les difficultés inhérentes à tout apprentissage, non ? :wink: C'est bien pour ça qu'ils sont formés, à l'IUFM, non ? :wink: C'est bien ça, "enseigner", sauf peut-être dans l'esprit de ces étranges enseignants qui rêvent d'enseigner in abstracto, sans élèves, comme on le fait lors des "leçons" du CAPES et de l'agrégation... :twisted:

Au-delà, bien sûr, tout dépend du type et du niveau des "difficultés" dont on parle...
Cordialement,
Daniel Calin
Phip14
Visiteur
Visiteur
Messages : 1
Enregistré le : 13 mai 2008 21:52

Re: Disparition des RASED

Message par Phip14 »

La semaine dernière un IEN a annoncé en réunion de directeurs, la mort des RASED pour la rentrée 2009... ?
Sans doute l'effet du dispositif "Aides aux élèves en difficultés "... dans notre département.
Est-ce que vous avez des précisions sur le devenir des RASED dans votre région ?
Merci pour vos réponses
Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 951
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Re: Disparition des RASED

Message par Daniel Calin »

Depuis que les RASED existent, il y a toujours eu ici ou là des IEN pour annoncer officiellement leur disparition à la rentrée suivante ou à celle d'après. Cela témoigne surtout de la permanence, dans une bonne partie de ce corps de fonctionnaires d'autorité, de l'incompréhension haineuse vis-à-vis de l'enseignement spécialisé et, plus généralement, de la bêtise arrogante. Actuellement, il est probable que le ministre lui-même ne sait pas ce qu'il va décider pour les RASED. De plus, il ne sait probablement pas lui-même s'il sera encore en poste à la rentrée 2009.

Côté ministre, il y a effectivement un danger, mais lié avant tout à la quadrature du cercle que représente pour lui, comme pour son éventuel successeur, dans un contexte de croissance démographique, le maintien du rythme de suppression de fonctionnaires imposé par le fanatisme libéral son mentor.
Cordialement,
Daniel Calin
jeannine
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 16
Enregistré le : 18 mars 2007 15:26

Re: Disparition des RASED

Message par jeannine »

Mon inquiétude reste d'actualité.
Aujourd'hui, nous sommes encore là. Mais pour combien de temps? Demain: soutien! Tous les PE devront "donner 2 heures de soutien"
- Pour qui?
- Comment?

Il y a déjà confusion entre le soutien et l'aide pédagogique( Cf. le mouvement) Notamment lorsque des collègues, non formés et parfois débutants sont nommés sur des postes E ... [Ce qui n'est pas le cas pour un poste G ou psy. ]

Comment un élève en grande difficulté sera-t-il pris en charge? Nous maître E, avons la "chance" d'être tiers. CAD: L'élève sait que nous - Ne sommes pas leur enseignant, ne l'avons pas été, ne le serons pas - Que ses ERREURS nous intéressent ( Il peut les travailler, nous expliquer sa démarche, son raisonnement, car nous ne le validons pas ) C'est la base de notre travail . Notre place de tiers, notre place d'enseignant expérimenté, nous permet d'échanger avec nos collègues et parfois de changer leur regard... Elle nous permet aussi de recevoir la parole de l'élève, des parents, de faire du lien- parfois avec l'institution, nos collègues...
Depuis que je travaille en RASED,je ne peux qu'apprécier cette distance: Lors des rencontres avec nos collègues, puis en synthèse, nous réfléchissons sur la difficulté de chaque élève. Nos regards croisés permettent de proposer des solutions et de les réajuster lors des régulations... Certes, nous ne pouvons régler tous les problèmes, toutes les difficultés. Néanmoins, je crois en ma mission, en la mission des RASED. Je pense que notre rôle permet à des enfants de devenir élève, de reprendre confiance, de mettre du sens aux apprentissages... Et à des familles de s'investir dans la scolarité de leur enfant.

Je suis d'autant plus sensible à ce qui ce passe aujourd'hui au niveau des RASED, que j'ai déjà vécu cette expérience lorsque je travaillais auprès d'élèves en situation de handicap.... Et je dois, aujourd'hui, constater le résultat:
INTEGRATION ~ Des enseignants, non formés, ni informés, pleins de bonne volonté qui doivent accueillir des élèves en situation de handicap ayant au mieux un SESSAD, une AVS-i et parfois rien! Intégrer des élèves en situation de handicap , c'est important, mais encore faut-il s'en donner les moyens!

Prendre en compte la difficulté scolaire reste un enjeu national et je ne crois pas que quelques heures de soutien permettront de régler ce problème...

Si les RASED disparaissent, alors nous reprendrons une classe.
Cela contribuera à diminuer l'effectif des fonctionnaires de notre ministère...
Mais ces élèves en difficulté(s), ces enfants, ces adultes en devenir... QUE DEVIENDRONT

Je suis désolée d'être aussi pessimiste... ET Je SOUHAITE A MES COLLEGUES BEAUCOUP DE COURAGE POUR L'AVENIR
Répondre