Rôle de référent

Enseignants référents, enseignants détachés à la MDPH...
Répondre
Bruno Bataille

Rôle de référent

Message par Bruno Bataille » 07 févr. 2006 14:13

Bonjour.
Je m'interroge sur le rôle qui sera celui de l'enseignant référent : d'après ce que j'ai compris du décret du 30/12/05 (décret 2005-1752), le référent est chargé de réunir une équipe de suivi de scolarisation : dans quel but ? Est-ce à cette occasion que sont collectées les observation évoquées à l'article 3, et si oui quelle est la forme de ces observations ? Evaluations diverses ? Renseignements scolaires ? Bilans, par exemple psychologiques ?
Par ailleurs, sur quels crénaux horaires les enseignants ayant en classe les enfants concernés vont-ils prendre le temps de ces réunions ?
Enfin, c'est l'équipe pluridisciplinaire qui élabore le PPS: concrètement, comment cela se passe-t-il ? Est-ce que la rédaction proprement dite doit se faire en équipe technique ? Par quelle personne ? Le PPS ira-t-il jusqu'à préciser les objectifs pédagogiques concernant les différents champs disciplinaires ? Et les objectifs précis des diverses prises en charge éventuelles ?
Merci.

nelly desfossez

enseignant référent

Message par nelly desfossez » 14 févr. 2006 18:45

Moi aussi j'interroge et je n'ai pas de réponse claire, nette et précise de ma hiérarchie
Par contre je pense avoir plus de 200 enfants à suivre (mais il paraît que les enfants en IME ne demandent pas de réel suivi (cela fera plaisir aux parents et aux équipes des IME).
Comment faire bien son travail dans le temps de travail rémunéré ? Au fait, combien d'heures doit-on à l'éducation nationale par semaine et combien de semaines par an ?

mpetit32
Visiteur
Visiteur
Messages : 8
Enregistré le : 03 févr. 2006 19:36

Message par mpetit32 » 16 févr. 2006 10:20

Il est étonnant que soit toujours posée la question : combien d'heures de travail doit-on lorsque l'on est enseignant référent ? La réponse est d'abord dans la Loi du 10/07/1984, puis dans le décret de 2000 puis dans celui du 23/11/2004. Tous les fonctionnaires doivent à l'Etat 1607 heures de travail annuellement. Certains fonctionnaires ont un temps de service inclus dans ce temps de travail. C'est le cas par exemple des enseignants du premier degré qui ont : (26 x 36) 936 heures d'enseignement, 12 heures de préparartion de rentrée scolaire, 36 heures de réunions institutionnalisées (conseils des maîtres, conseils d'école, animations pédagogiques), 7 heures de journée de solidarité (le 7 de 1607 ajouté par Jean-Pierre RAFFARIN) et donc : 1607 - 991 = 616 heures de préparation. Ces 616 heures sont destinées à préparer sa classe, corriger les cahiers, rencontrer les parents, assurer le suivi de l'élève ... et j'en passe et je sais qu'elles ne sont pas de trop. Le temps de travail d'un enseignant peut être modulé annuellement (fonctionnement sur 36 semaines ou 39 semaines suivant les départements).
Pour l'enseignant référent, il en sera de même. S'il fonctionne sur 36 semaines (on va dire 38 puisqu'il vaut mieux être présent une semaine avant la rentrée et une semaine après), il assurera (si on compte les 7 heures de la journée de solidarité à part puisqu'elle est fixée généralement par une circulaire publiée en BO) 1600 /38 = 42 heures. Cela peut paraître important mais c'est un temps modulé (ne l'oublions pas) et cet enseignant doit pouvoir rencontrer les parents hors de leur temps de travail (le soir par exemple, vers 18 heures). De toute façon, c'est à l'enseignant référent de gérer au mieux son temps de travail. Il aura des semaines très chargées et d'autres moins chargées. Il est facile certaines semaines d'accomplir 5 x 10 heures = 50 heures de travail. Il n'y aura pas un contrôle des heures (cela n'intéresse personne) mais un contrôle des missions.
Il me semble que c'est un nouveau rôle important à jouer dans l'institution, rôle d'interface entre parents, enfants, collègues enseignants, autres collègues des ESS, des équipes pluridisciplinaires, autres administratifs (MDPH). Il faut donc avoir le goût des relations humaines, de la rencontre avec l'autre ...

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

enseignant référent + obligations statutaires

Message par Pascal Ourghanlian » 17 févr. 2006 20:24

Merci à mpetit32 pour ce rappel très clair et avec les propos duquel (de laquelle) je suis assez d'accord : mes IEN (je suis sur 2 circ') évaluent la manière dont je mène à bien (ou non, d'ailleurs :wink: ) mes missions, et ne gèrent pas mon emploi du temps (qui dépasse effectivement les 40 h./sem. mais que j'organise à ma guise, sauf impératifs posés par mes IEN, pour être au plus près des écoles et des familles et, dans le même temps, au plus loin d'elles, pour être réellement celui qui triangule les relations avec pour seul souci le gamin que je suis le seul, justement, à ne pas connaître "en vrai").

Pour être complet, je précise :
- Loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires
- Loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat
- Décret n° 2000-815 du 25 août 2000 relatif à l'aménagement et à la réduction du temps de travail dans la fonction publique de l'Etat
- Décret n° 2004-1307 du 26 novembre 2004 modifiant le décret no 2000-815 du 25 août 2000 relatif à l’aménagement et à la réduction du temps de travail dans la fonction publique de l’Etat

Voici une présentation possible, et succincte, de l'enseignant spécialisé référent :

Son rôle consiste à :
- Accueillir et informer élève et parents lors de l’inscription
- Assurer le lien avec l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation de la MDPH
- Réunir l’équipe de suivi de la scolarisation (ESS)
- Contribuer à l’évaluation des besoins et à l’élaboration du PPS
- Favoriser la continuité et la cohérence de la mise en œuvre du PPS

Ça ne répond pas à toutes les questions pratiques, loin s'en faut. Mais ça donne une idée des ruptures (accueil et information, évaluation des besoins) et des continuités (lien avec l'équipe technique, réunion de l'équipe éducative, élaboration du PPS).
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Répondre