Remédiation

Les aides pédagogiques spécialisées (option E).
Répondre
vero
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 57
Enregistré le : 27 janv. 2005 20:57

Remédiation

Message par vero »

Bonjour,
Je me demande comment on doit démarrer une prise en charge en remédiation (lecture CP)
Doit-on considérer les opérations mentales et les décliner en séances ou bien doit-on faire entrer les élèves dans des situations d'écriture et lecture ?
J'ai commencé à travailler la 2ème manière, et la formation demande, alors que les remédiations ont commencé depuis Janvier, de travailler d'une manière plus spécifique.
Est-ce que je dois continuer et être en désaccord avec les formateurs ?
Ou bien changer de cap, auquel cas j'aurais besoin d'exemple car je ne le sens pas pour l'instant.
Merci à tous ceux qui peuvent m'aider ?

vero
la solution est ailleurs

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian »

Bonjour,

Désolé pour cette question terre-à-terre : n'est-il pas possible de mettre en place des activités de lecture-écriture correspondant à des "opérations mentales" que les dites activités permettront de mettre à jour lors du temps 3 (ou temps réflexif ou temps de la prise de conscience ou temps méta-) ?
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

vero
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 57
Enregistré le : 27 janv. 2005 20:57

remédiation

Message par vero »

Bonjour,
Votre réponse confirme ma façon de voir les choses - qui n'est pas celle demandée par l'institution dans le cadre d'une certification.
J'ai modestement tenté les deux, travail spécifique et entrée plus globale dans l'activité. Il m'est apparu plus de progrès dans le 2ème cas, mais peut-être la difficulté était-elle moindre.
La question resterait le transfert. Il est peut-être plus facile pour les élèves en grande difficulté de cibler une opération par séance... en vue d'une modélisation...

Autre question ouverte : est-il préférable de commencer par la discrimination visuelle ou auditive, les difficultés étant aussi importantes dans les 2 cas ?
Merci pour vos réponses
vero
la solution est ailleurs

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian »

Bonjour,

Pour le transfert, vue l'ampleur de la littérature sur le sujet et la non moindre quantité d'observations bien concrètes que chaque enseignant, spécialisé ou non, peut faire, il va de soi qu'il ne va pas de soi :cry:

Mon point de vue sur la question, actuellement, tient en 2 propositions :
- soit ce qui est recherché c'est le transfert, on est plutôt dans le cas de difficultés ponctuelles ou moyennes, et la modalité de travail à privilégier est la co-intervention avec l'enseignante de la classe (on accepte de se mettre en danger en faisant devant l'autre, on gagne ainsi sa confiance et la collaboration/co-élaboration est fructueuse) ;
- soit on est dans la grande difficulté, bien incrustée, et ce n'est pas le transfert qui est visé dans un premier temps, mais la prise de conscience d'une pensée pensante par le retour réflexif que seul permet le petit groupe hors la classe.

Mais on est là dans toute la problématique E...

Pour ce qui est du doublet visuel/auditif, j'ai envie de dire que les deux sont à monter en parallèle, chacun de nous ayant une entrée privilégiée mais non exclusive qu'il active selon des paramètres assez difficiles à mettre à jour. Autant ne pas se priver d'une modalité aux dépens de l'autre...

Pour la certification, l'essentiel est... que vous l'obteniez. Si vous devez en rabattre sur vos convictions, dans un premier temps, faites-le. Un fois certifiée, vous pourrez à nouveau... réfléchir :lol:
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Répondre