bilinguisme

Les aides pédagogiques spécialisées (option E).
Répondre
gruffalo
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 36
Enregistré le : 28 déc. 2007 20:21

bilinguisme

Message par gruffalo » 14 mars 2010 17:20

Bonjour,

J'ai 3 élèves de cycle 3 (CM1 et CM2) avec lesquels je travaille la compréhension. 2 sont d'origine turque et le 3ème d'origine chinoise. Ils sont nés en France (donc ce ne sont pas des primo arrivants) et parlent la langue d'origine de leur famille, la comprennent, mais ne savent pas l'écrire. Où est-ce que je peux me renseigner sur le fonctionnement de ces langues afin de savoir plus précisément ce qui peut leur poser problème. Par ailleurs, j'aimerais bien les valoriser car c'est une richesse de pouvoir parler 2 langues, et d'une certaine manière on en fait un handicap, avez-vous des pistes de travail à me proposer?

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: bilinguisme

Message par Pascal Ourghanlian » 14 mars 2010 19:13

Pour le turc, vous trouverez ici un document que j'ai déjà cité, concernant certes la Maternelle, mais qui est une mine pour la compréhension de la manière dont la langue turque manifeste une structuration de pensée différente de la nôtre : http://www.ac-nancy-metz.fr/casnav/crd/ ... nfalir.pdf

Pour le chinois : si vous voulez vous colleter avec une approche lacanienne, voir ici : http://www.lacanchine.com/Ch_C_HuoInc_Txt.html
Chez Retz, vous avez des petits cahiers intéressants qui peuvent servir de support à une valorisation de la langue de vos élèves en les plaçant comme tuteurs de l'ensemble de la classe dans un domaine où ils seront experts (Jouer à écrire en chinois, en collaboration avec Christian Lamblin, Retz, 1996. Jouer à compter en chinois, (épuisé), Retz, 1996. Graphismes et Motifs chinois, Retz, 2005. Petite méthode pour apprendre le chinois, en collaboration avec Xiaomei Weinich, Retz, 2007.)

Pour faire vite :
- le français est une langue SVO (sujet - verbe - objet) ;
- le chinois est apparenté à une langue SVO, mais c'est plutôt une langue prédicat - commentaire ; c'est surtout une langue image (par ses caractères) et une langue "musicale" (par l'usage des tons) ;
- le turc est une langue SOV, agglutinante, essentiellement par suffixation.

Cette typologie est éclairante sur un fonctionnement. Un autre exemple, en langue des signes (LSF), la langue est plutôt OSV (voir ici : http://www.labri.fr/perso/retore/ARTICLES/DGPR.doc.pdf). On dresse le tableau (quand ? où ?), et on dit ce que le sujet y fait (ou y pense). En turc, on expose sur quoi porte l'action que l'on explicite à la fin (un peu comme en allemand). En français, le sujet "domine" le monde sur lequel il agit.

Enfin, des outils ici : http://www.ac-lille.fr/pedagogie/casnav ... ad/1-7.pdf

Et, surtout, comme vous l'écrivez : deux langues, c'est une richesse, certainement pas un handicap. Quand un gamin "parle mal" en français, je m'assure toujours de la manière dont il parle sa langue native ou maternelle : l'inquiétude est bien moindre si j'apprends qu'il n'a aucun problème avec elle.
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

gruffalo
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 36
Enregistré le : 28 déc. 2007 20:21

Re: bilinguisme

Message par gruffalo » 15 mars 2010 22:18

Super !
Merci beaucoup pour votre réponse. J'ai prévu de redonner du sens en grammaire avec ces élèves au troisième trimestre. Je vais pouvoir faire des comparaisons avec leurs langues.
Concernant leur niveau oral dans la langue d'origine de leur famille, ils me disent qu'ils se "débrouillent", la comprennent à l'oral et la parlent "à peu près", ils ne la lisent pas.

Répondre