Un E et les décloisonnements

Les aides pédagogiques spécialisées (option E).
Répondre
murielleE
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 06 mai 2009 00:37

Un E et les décloisonnements

Message par murielleE » 06 mai 2009 01:48

1/ un E peut il participer à un décloisonnement (j'entends avec constitution de groupes homogènes avec besoins pas toujours identiques mais niveaux semblables) décidé entre plusieurs classes de mêmes niveaux, voire entre classes de même cycle ??? Y a-t-il des E qui le pratiquent ?

2/est-il envisageable en début de CP, 3 semaines après la rentrée et suite aux évaluations diagnostiques, d'envisager échanges de services et décloisonnements avec groupes de besoins en lecture ??? Comment le justifier pédagogiquement ? Le E peut il y participer?

3/Je travaille beaucoup en cycle III sur les habiletés sociales et la prévention des conduites violentes, est-ce du E ???

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: un E et les décloisonnements

Message par Pascal Ourghanlian » 06 mai 2009 09:32

1 h. 48 ! Est-ce bien raisonnable ? L'heure des remises en question qui tuent ??? :wink:

1- Ça ressemble fort aux MACLÉ préconisés par Ouzoulias, dans lesquels les maîtres E sont effectivement impliqués (à la fois pour augmenter le taux d'encadrement adulte/élève :? et pour bénéficier de l'"expertise" des E).

2- Si la question porte sur l'"envisageabilité" de la chose, la réponse est "oui" : tout est possible.
Que ce soit judicieux est une autre affaire. Deux questions parmi d'autres : est-il bien fondé d'éclater le groupe-classe CP après 3 semaines de classe, alors que la constitution du groupe est en cours, que des habitudes de travail en commun sont à prendre, que c'est la 1ère année d'école primaire des gamins, etc. ? Et est-il pertinent de pointer du doigt si vite ceux qui sont "déjà prêts" et ceux qui sont "déjà en retard" ? Cette distinction a-t-elle même du sens ?
Si le maître E, à l'inverse, est sollicité pour des actions de prévention en direction de tous les CP, c'est une autre histoire (voir ici : http://dcalin.fr/publications/ourghanlian_capsais.html).

3- Est-ce du E ? Je n'aime pas trop la question : si vous le faites, c'est que c'en est. Est-ce du E "bien positionné"...
Je ne sais pas nécessairement ce que vous mettez derrière ces expressions "habiletés" sociales et "conduites violentes". Ce que j'en comprends me fait penser que ça relève, au minimum, d'une politique d'école, et pas de l'intervention de tel ou tel adulte qui dispenserait des conseils de bonne conduite ou de décryptage des savoir-vivre ensemble... Surtout avec des pré-ados...
C'est impressionnant combien ces deux entrées, qui viennent directement du Canada, et font fureur en particulier chez certaines associations pour autistes depuis la diffusion de ce qu'on appelle la "théorie de l'esprit", "contaminent" tous les champs du pédagogique. Mais ce sont des entrées avant tout éducatives. Et l'école ne peut pas passer son temps à rabattre le pédagogique sur l'éducatif !

J'espère que vous vous êtes rendormie... :lol:
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

murielleE
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 06 mai 2009 00:37

Re: Un E et les décloisonnements

Message par murielleE » 07 mai 2009 12:04

Merci de cette réponse multiple éclairante...
Je n'ai pas eu trop le souci de me rendormir, il était chez moi environs 10 heures du matin, j'habite une île au fin fond du Pacifique que l'on nomme la Nouvelle Calédonie!!! :D Le monde du net est bien petit, voyez vous!

Les Habiletés sociales ("canadiennes" en effet) ont ce seul mérite de contenir sous forme de débats interprétatifs, quelques fois mêmes philosophiques, l'ensemble des items du VIVRE ENSEMBLE. Les "médiateurs" proposés sont à sélectionner mais quelques uns utilisants les jeux de rôles sont intéressants.
Elles ont certes un caractère très marqué pour l'éducatif mais abordent une compétence des plus transversales qu'est l'adaptabilité. Cette dernière se travaille, elle ne peut pas n'être qu' innée (je ne veux pas le croire) : adapter et s'adapter. Tellement peu abordé pour des pré ados qui sont en partance pour le collège!!! Je pense qu'un E peut s'avérer un bon "accompagnateur" de l'adaptabilité, mais je manque d'assurance (ou d'aplomb?).

Je ne serais pas parfaitement honnête si je ne rajoutais que chacune des séances que j'essaie de mener dans ce cadre contient un objectif de production langagière, production écrite ou expression graphique et ce de façon systématique...Comme pour me rassurer!

Au plaisir de vous lire à nouveau
Murielle

Répondre