Bilans psychologiques

Répondre
AVD
Animateur
Animateur
Messages : 112
Enregistré le : 05 févr. 2006 12:48

Bilans psychologiques

Message par AVD » 05 nov. 2011 09:29

Bonjour,

Pourriez-vous me dire si les parents peuvent demander (exiger) un compte-rendu écrit des tests psychologiques effectués par le psychologue scolaire ?
Merci.
AVD

akila m
Animateur
Animateur
Messages : 161
Enregistré le : 19 mars 2006 21:19
Localisation : yvelines

Re: bilans

Message par akila m » 05 nov. 2011 18:05

Oui, bien sûr. Heureusement d'ailleurs, cela permet de faire attention à ce qu'on écrit. On devrait aussi penser en l'écrivant que l'enfant futur adulte sera en droit de demander à le lire. Pourra-t-il retrouver derrière l'enfant qu'il a été ? En lisant des bilans (dont les miens), je pense que je les aurais déchirés si une personne avait parlé de moi ainsi. On peut se demander s'il n'existe pas des termes plus abordables et doux pour parler de la pensée et de l'affectivité des autres.

clairea
Animateur
Animateur
Messages : 257
Enregistré le : 12 oct. 2005 08:58

Re: Bilans psychologiques

Message par clairea » 27 déc. 2011 15:30

Bonjour,

Il me semble que le terme exiger est un peu fort.
Le travail du psychologue étant de donner à penser, il est peu dans son élément s'il répond à ce genre d'exigence.
Comme toujours, ce genre de demande autoritaire se travaille...
Pourquoi un écrit ? Que souhaitez-vous y lire ? ( pour une institution ? pour une orientation ? pour un thérapeute ?)

Personnellement, je préfère l'oral dans la majorité des situations et le passage à l'écrit est fastidieux.
Et quand cela est nécessaire, je fais volontairement attendre et je n'écris que ce qui me semble pouvoir aider la famille et l'enfant dans son futur parcours scolaire.

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: Bilans psychologiques

Message par Pascal Ourghanlian » 28 déc. 2011 12:18

Pour ce qui concerne TOUS les écrits de TOUS les professionnels qui gravitent autour de l'enfant :
D'ABORD :
- en quoi peut-il NUIRE à l'enfant ("primum non nocere" fait dire le latin à Hippocrate dans son traité des Épidémies) ? Je dis bien l'enfant, même pas ses parents, celui qui ne parle pas, pour lequel on parle, mais qui sera grand un jour...
ENSUITE (et ce n'est pas le plus important) :
- qui demande cet écrit ?
- à qui s'adresse-t-il ?
- qui le signe (et donc s'engage) ?
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

daniele
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 59
Enregistré le : 14 avr. 2011 18:40

Re: Bilans psychologiques

Message par daniele » 13 janv. 2012 20:31

Et la loi dans tout ça ?

Pour moi, il est évident que les parents peuvent avoir accès au compte rendu concernant leur enfant, je le leur donne quand ils le demandent et j'explique parfois en d'autres termes ce que j'ai écrit. Cela n'a jamais posé de problème.
Puis ce serait un comble quand même quand je constate avec effroi les dérives actuelles concernant les différents écrits relevant du secret, même médical !!

AVD
Animateur
Animateur
Messages : 112
Enregistré le : 05 févr. 2006 12:48

Re: Bilans psychologiques

Message par AVD » 14 janv. 2012 13:15

Bonjour,

Qui demande cet écrit ? Les parents.
A qui s'adresse-t-il ? Aux parents.
Qui le signe ? Le psychologue scolaire.

Bonne journée.

AVD

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: Bilans psychologiques

Message par Pascal Ourghanlian » 15 janv. 2012 16:53

Désolé d'insister : les parents ne sont que les dépositaires de l'autorité parentale.
Même s'ils sont les destinataires de 1ère intention, il est de bonne pratique éthique de toujours se poser la question : si l'enfant était destinataire direct, en mesure de comprendre et d'agir pour son propre compte, est-ce que j'écrirais les choses de la même manière ?
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

daniele
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 59
Enregistré le : 14 avr. 2011 18:40

Re: Bilans psychologiques

Message par daniele » 15 janv. 2012 22:28

Même réponse,
l'enfant est enfant, et je ne me pose pas cette question à laquelle je n'aurais d'ailleurs aucune réponse parce que je ne prédis pas l'avenir. J'écris mon compte rendu en fonction des destinataires mais je trouve normal que des parents puissent lire ce que j'écris sur leur enfant. Je les préviens également des interprétations abusives qui peuvent être faites du compte rendu et leur conseille de ne pas le transmettre à un non psychologue.
Les parents sont les plus légitimes pour discuter des décisions concernant leur enfant.
La parole de l'enfant est relayée par les différents adultes d'ailleurs (enseignants)
De quel droit ne partagerions nous pas avec les parents notre analyse et serions-nous les seuls à pouvoir nous imaginer cet enfant devenu adulte? Finalement, les parents peuvent ainsi apporter une impression sur cet écrit et nous permettre ainsi de répondre au mieux à cette préoccupation éthique.
Ce n'est pas moi qui considère que rencontrer un enfant plusieurs fois etc etc suffit à dire ce qu'il est et encore moins ce qu'il sera (et mon compte rendu est écrit dans ce sens) mais les parents peuvent, eux, être des porteurs d'avenir.

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: Bilans psychologiques

Message par Pascal Ourghanlian » 16 janv. 2012 19:57

De quel droit ne partagerions nous pas avec les parents notre analyse
Ce n'est ni ce que je pense, ni ce que j'écris :roll:
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

glm14
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 21
Enregistré le : 24 janv. 2010 11:56

Re: Bilans psychologiques

Message par glm14 » 16 janv. 2012 20:21

Bonsoir,
Oui, Pascal Ourghanlian, c'est bien ce qui se lit. :wink:
Peut-être est-il possible de nuancer le propos : bien sûr, il est nécessaire de travailler avec les parents. Cela va sans dire...
Cependant, il arrive parfois que c'est d'une emprise particulièrement tenace (maternelle et/ou paternelle) que l'enfant a à se défaire... La demande d'un bilan écrit par et pour les parents est toujours à interroger ; on ne peut pas, je crois, y répondre unilatéralement.

C'est toujours la même histoire, hein... du singulier, quoi.

Bien à vous,

daniele
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 59
Enregistré le : 14 avr. 2011 18:40

Re: Bilans psychologiques

Message par daniele » 19 janv. 2012 08:19

Merci de répondre, ces discussions me permettent de réfléchir davantage car je suis professionnellement isolée et l’éthique n'est pas vraiment un sujet d'actualité.
Quant à la question de l'emprise, il me semble qu'on pourrait élargir le débat et réfléchir sur l'emprise des professionnels également dont je fais partie bien évidemment.
Je dis toujours "chacun sa place", ce qui pour moi résume l'objectif principal de mon travail.
Le psychologue dans son travail de terrain n'a qu'une fonction d'interface, il est appelé à disparaître finalement, non sans avoir parfois provoqué une toute petite révolution en remettant "gentiment" chacun à sa place. Chacun et chaque chose, dont les écrits.
Pour ce faire, il faut du temps et bien sûr une analyse adaptée au cas pas cas.

Répondre