100.000 signatures !

Problèmes généraux (psychologues scolaires, option E, option G).
Répondre
Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

100.000 signatures !

Message par Pascal Ourghanlian » 05 nov. 2008 18:16

Sauvons les rased (pétition close)

Voici donc le cap des 100.000 signatures atteint ! En 25 jours !
Incroyable, inattendu, inespéré !

La machine a été un peu longue à mettre en route, mais elle répondait manifestement à une attente.
J'avoue ici une triple erreur de jugement de ma part :
1. je pensais les enseignants spécialisés peu mobilisables : ils ont démontré le contraire ;
2. je pensais les enseignants "ordinaires" peu impliqués : ils ont démontré le contraire ;
3. je pensais les parents peu concernés : ils ont démontré le contraire.

Certes, ce mouvement anti RASED arrive mal pour le gouvernement : il cristallise les mécontentements accumulés par de nombreux secteurs de l'Éducation nationale (nouvelle organisation de la semaine scolaire, nouveaux programmes, déclaration préalable de grève, menace sur les matières principales du bac, formation continue inexistante, remise en cause de la formation initiale, limitation des moyens de remplacement, privatisation rampante du traitement de la difficulté scolaire, interrogation sur l'avenir des co-psy - j'en oublie certainement, jamais l'école, même au temps glorieux de la mise en place de l'école laïque, gratuite et obligatoire n'a connu autant de coups de butoir haineux et forcenés).
Mais il expose aussi clairement le souci du corps enseignant d'être attentif aux plus faibles, aux moins "débrouillés" - soit en avouant simplement ne pas savoir faire et en souhaitant être aidé à aider, soit en affirmant que la prise en compte de besoins spécifiques lourds s'accompagne de mesures spécifiques pas si lourdes que ça, en définitive, pour un budget national qui a là l'occasion de montrer sa volonté de ne laisser aucun des enfants de la Nation sur le bord du chemin.

Les actions auprès des élus n'ont pas donné tous leurs fruits (mais le pouvaient-elles avec une Assemblée nationale aussi monolithique que celle qui siège actuellement au Palais Bourbon ?). Elles ont permis cependant que le mouvement soit relayé par la presse nationale et locale, et que quelques députés l'appuient.
Le temps des premiers conseils d'école arrive. Rien n'interdit de faire de la pédagogie, de montrer que soutien personnalisé et aide spécialisée ne touchent pas les mêmes gamins, que cette dernière nécessite un temps hors la classe pour construire le sens de l'apprendre alors que la première peut souvent se contenter d'un peu plus de la même chose, que ce n'est pas de plus dont les seconds ont besoin, mais de autrement.

Les seules réponses sont celles qui s'appuient sur les besoins des gamins, pas sur des revendications catégorielles qui n'ont aucun sens pour les parents, voire pour les collègues. Par contre, Guillaume empêché d'apprendre à l'école parce qu'il ne peut pas poser ses valises avant d'y entrer tant elles sont lourdes ; Eddy qui n'a pas compris que la langue écrite code la langue orale et qu'elle veut dire quelque chose (on est bien loin de la différence entre imparfait et passé composé (cause vs conséquence, action secondaire vs principale, description vs narration) ou que la comptine chantée des nombres est sécable, qu'on peut revenir en arrière, la commencer où on veut ; ces gamins-là, chacun en connaît et peut fonctionner par analogie pour voir combien maître G et maître E sont nécessaires, pas suffisants, mais indispensables.

Je n'ai aucune affinité avec le marquis de Sade. Mais il me semble que le titre de son brûlot de 1795 Français, encore un effort si vous voulez être Républicains donne une idée de la ligne à tenir : ne rien cédez sur ce qui fait notre vivre ensemble, ne pas oublier, s'avançant entre ses deux grandes sœurs, la Fraternité qui donne tout son sens à la Liberté et à l'Égalité.
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

pascale76
Visiteur
Visiteur
Messages : 10
Enregistré le : 04 oct. 2008 16:29

Re: 100.000 signatures !

Message par pascale76 » 05 nov. 2008 19:45

MERCI à Pascal Ourghanlian pour ce message chaleureux et encourageant que je vais relayer autour de moi...
Oui, comme nous le disait un député hier, ce n'est pas parce que la loi est votée (on savait bien qu'elle le serait) qu'il faut s'arrêter en chemin, le mouvement est toujours sur une courbe ascendante et des actions restent à construire, avec des étapes possibles : rencontres avec les élus à poursuivre quoiqu'il en soit, mouvement intersyndical et inter-catégoriel à développer car il s'agit bien d'attaques globales et politiques (comparer avec l'évolution actuelle en Italie par exemple), échéances à se fixer pour nous faire voir et entendre (la grève du 20 novembre bien sûr, et pourquoi pas ensuite le Salon de l'Education fin novembre...).
Je parlais de l'Italie : 90% de grévistes, un million de personnes dans les rues pour défendre le système éducatif !!! alors mobilisons-nous, encore plus !....
cordialement à tous

Danièle
Visiteur
Visiteur
Messages : 9
Enregistré le : 14 sept. 2008 19:21

Re: 100.000 signatures !

Message par Danièle » 06 nov. 2008 20:53

Enfin !
Je croyais peut-être délirer ! Il me semble évident que nous devons être présents au salon de l'Education. Le ministre va venir inaugurer, sous les lumières et les caméras de télévision, nous vanter les mérites de sa politique de m... Il faudrait que les syndicats déposent un préavis et que nous perturbions (sans violence, mais avec combattivité) son show politico-médiatique. On pourrait lui rappeler qu'il jette aux orties un siècle d'avancées pédagogiques (les classes de perf, c'est 1909, ça n'était certes pas la panacée, mais elles posaient au moins le principe d'une pédagogie aménagée), et que dans ce cas-là, la justification ne peut être économique, mais qu'il s'agit bien d'un obscurantisme qui fait revenir l'école au 19ème siècle.

Céline71
Animateur
Animateur
Messages : 122
Enregistré le : 05 oct. 2008 10:54

Re: 100.000 signatures !

Message par Céline71 » 07 nov. 2008 22:36

"En Angleterre, près de 300 enfants de 3 ans ont été exclus au moins temporairement de leur école pour agression, révèle le parti conservateur. Au total c'est plus de 4 000 enfants de moins de 6 ans qui ont connu des exclusions pour agression sur un enfant ou un adulte. Les conservateurs demandent plus de pouvoir et d'autorité chez les professeurs pour mater ces trublions."
Lu dans le Café pédagogique ce matin.
Espérons que dans 15 ans nous n'en serons pas là... :(

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 944
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

150.000 signatures !

Message par Daniel Calin » 17 nov. 2008 17:44

150.000 signatures ce soir, le 17 novembre ! Et ça monte toujours très vite...

Encore un effort, camarades ! Bientôt le champagne !

(j'avais estimé à 200.000 le seuil nécessaire pour faire reculer le pouvoir)

N''oubliez pas de Signez pour la maternelle : près de 25.000 signatures, déjà. RASED et maternelle, ces combats sont évidemment liés.

PS : J'avais commis exactement les mêmes erreurs de jugement que Pascal... Probablement par sous-estimation du poids de "l'ambiance générale"...
Cordialement,
Daniel Calin

Répondre