Intégration dans l'autre sens ???

(option D)
Répondre
pinson
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 38
Enregistré le : 21 août 2008 16:28

Intégration dans l'autre sens ???

Message par pinson » 24 sept. 2011 16:39

Bonjour,
C'est la deuxième fois que la situation se produit. Les enseignants du RASED conseillent à des enseignants de l'école qui se retrouvent en difficultés avec certains élèves de me solliciter afin que je puisse intégrer ces élèves dans la CLIS. La notion "d'échange" est même évoquée. Puisque des élèves de ma classe sont inclus dans des classes ordinaires, je peux bien en prendre des classes ordinaires dans la CLIS. J'ai le sentiment que c'est bien mal connaître le travail de la CLIS. Je suis surtout très étonné par la proposition. Faudrait-il alors prévoir un projet particulier pour cette élève ? Du coup, ce serait bien une 13ème élève dans la classe. Suis-je trop sectaire ? Qu'en pensez-vous ?
Cordialement

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: intégration dans l'autre sens ???

Message par Pascal Ourghanlian » 24 sept. 2011 20:24

De mon point de vue, cet "échange de bons procédés" avait tout son sens du temps des classes de perf' où les élèves étaient orientés par décision de la CDES, via la CCPE présidée par l'IEN de la circonscription - qui connaissait les élèves de la CLIS et les modalités de travail de "ses" écoles.
Désormais, les élèves qui sont inscrits en CLIS le sont par l'IA (l'IEN-ASH), qui ne les connaît pas, dans des écoles qui ne sont pas celles de sa circonscription, sur orientation de la CDA-PH. Ce qui change nettement les choses, me semble-t-il.

Par contre, que l'enseignante spécialisée de la CLIS soit interrogée par ses collègues à propos d'un enfant qui semble manifester des besoins particuliers, pourquoi pas ?
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

roberto
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 33
Enregistré le : 16 oct. 2009 16:46

Re: Intégration dans l'autre sens ???

Message par roberto » 02 déc. 2011 17:39

Bonjour,

Moi ça me paraît douteux.

Les élèves qui fréquentent la Clis, le font sur décision de la Mdph, si pas de décision, pas de Clis, point. Autrement, c'est la porte ouverte à tous les abus. La bonne volonté des collègues de Clis ne dois pas pallier les manques institutionnels. L'inclusion n'est pas à penser comme un donnant donnant.

Si des élèves de ton école pourraient tirer profit de temps "spécialisé", c'est peut-être qu'ils doivent faire l'objet d'une ESS et d'un PPS.

Après, quand on a posé clairement ça, on peut envisager des échanges de services, des décloisonnements au titre du fait que la Clis reste une classe à part entière de l'école, ce qui permet peut-être de voir ces élèves en difficulté, de mieux les connaître et de faire partager ton expertise à leur sujet, et de ne pas être "sectaire", mais une Clis ne saurait être de mon point de vue l'endroit ou vont tous les élèves qui posent problème dans l'école. Je trouve la demande des collègues de Rased assez surprenante sur ce coup, mais peut-être n'ai-je pas tous les éléments d'appréciation....

Laurent
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 29
Enregistré le : 24 sept. 2004 22:33
Localisation : RASED Pas-de-Calais

Re: Intégration dans l'autre sens ???

Message par Laurent » 03 déc. 2011 01:55

Moi j'avais pris l'habitude d'appeler ce phénomène la "dés-intégration" (avec la dés-inclusion cela marche moins bien !). Ce type de positionnement est pour le moins douteux, je suis en accord avec les précédents commentaires.
Je trouvais, en effet, totalement normal que l'enseignant de CLIS ait moins d'élèves quand il en prêtait aux autres classes, cela lui permettait de travailler en plus petit groupe avec ceux qui restaient, il ne se tournait pas les pouces en attendant que son effectif soit au complet ! Cependant la démarche était assez peu admise auprès des collègues ordinaires que j'ai fréquentés. Est-ce une généralité ? Il a moins d'élèves, je vais me débarrasser de mes plus gênants et rééquilibrer les effectifs, déjà qu'à 12 il en fout pas une ramée, le collègue de CLIS, alors quand il n'en a plus que 4... (Et encore, il s'agit en ce cas d'une formidable situation où l'inclusion fonctionne très bien)
Quant au positionnement de l'enseignant spécialisé RASED, il parait être trop dans la relation fusionnelle avec le collègue de classe ordinaire, ne lui permettant pas de prendre la distance réflexive pour analyser et remettre du dynamisme dans la relation pédagogique à l'élève en difficulté (à mon avis...). Trop de proximité tue la personne ressource - un peu d'empathie que diantre, la distanciation au problème permet d'analyser, de faire analyser et d'élaborer, ensemble au besoin, des réponses !!!!

pinson
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 38
Enregistré le : 21 août 2008 16:28

Re: Intégration dans l'autre sens ???

Message par pinson » 04 déc. 2011 12:21

Bonjour,
vos réponses confortent le point de vue que j'avais déjà en posant la question sur le forum. J'ai donc réaffirmé au psychologue du RASED que si la place d'un élève était en CLIS, dans ce cas, il fallait prévoir une orientation via la MDPH. J'espère avoir été entendu.
Cordialement

Répondre