Admission

(option D)
Répondre
vero
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 57
Enregistré le : 27 janv. 2005 20:57

Admission

Message par vero » 10 mai 2009 10:07

bonjour,

Un élève (en CP) peut-il être admis en CLIS sans avoir été maintenu au préalable ?
Un maintien en GS avait été refusé par la famille alors qu'il était en GS.
merci
véro
la solution est ailleurs

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: admission

Message par Pascal Ourghanlian » 10 mai 2009 10:31

Rappels :
1- "(...) sauf cas très particuliers :
- un élève ne peut redoubler ou sauter qu’une seule classe durant sa scolarité primaire ;
- aucun maintien à l’école maternelle ne doit être envisagé au-delà de l’âge de la scolarité obligatoire"
(cf. décret n° 90-788 du 6-9-1990, modifié par les articles 3 à 11 du décret n° 2005-1014 du 24-8-2005 ; arrêté du 5-12-2005).
2- l'orientation en CLIS est prononcée par la MDPH, saisie par les parents, et correspond à une modalité de compensation d'un handicap reconnu. Elle peut se faire à tout moment de la scolarité, en fonction des besoins de l'enfant/élève.

De mon expérience, lorsqu'elle a lieu à l'issue de la GS, cette orientation permet à l'enfant de commencer son parcours scolaire obligatoire sans être passé par la case échec, de ne pas être dévalorisé dans son estime de lui-même et, éventuellement, de "recoller" à un parcours ordinaire après une ou deux années en CLIS (ce qui n'est quasiment jamais le cas lors d'une orientation après échecs multiples).
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

vero
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 57
Enregistré le : 27 janv. 2005 20:57

Re: admission

Message par vero » 10 mai 2009 12:41

Merci pour votre réponse, sur cet éclairage sur l'orientation

Ma réflexion, au départ, était orientée sur le maintien (profitable ?) en milieu ordinaire. On reproche souvent aux enseignants de m'avoir pas tout fait avant d'aborder le champ orientation... Le handicap n'ayant pas été reconnu...

C'est un cas particulier, difficile de généraliser.

véro
la solution est ailleurs

pinson
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 38
Enregistré le : 21 août 2008 16:28

Re: Admission

Message par pinson » 18 mai 2009 18:58

Bonsoir,
pour illustrer ce sujet, l'exemple d'une petite fille arrivée en CP en septembre. Grosses difficultés de langage tant du point de vue de l'élocution que de la syntaxe. Retard général d'au moins 2 ans. Suivi CMPP depuis plusieurs années. Et pourtant, on a préconisé une orientation en CP (en plus, CP plutôt performant et qui avance vite !!!). Bref, inutile de préciser plus en détails le "calvaire" de cette élève. Je n'ai découvert son cas qu'en octobre, lorsque l'on a évoqué une orientation en CLIS. Je suis enseignant en CLIS dans cette même école et, fort heureusement, une place s'était libérée. MAIS, équipe éducative, demande d'orientation et attente de la préconisation par la MDPH, j'ai accueillie cette petite officiellement début janvier. J'ai un peu triché en décembre avec l'accord de la famille.
Résultat : ce début d'année dans un échec total, l'orientation en cours d'année, l'arrivée dans la CLIS où des projets étaient bien en cours,... la pauvre s'est bien déconstruite en 1 trimestre et j'ai bien peur de ne pouvoir lui faire reprendre confiance qu'à la prochaine rentrée.
L'orientation en CLIS était parfaitement indiquée. Pourquoi vouloir, à tout prix, constater l'ECHEC SCOLAIRE au CP avant d'orienter en CLIS :?: :?: :?: :evil: :!: :?:
Modifié en dernier par pinson le 23 mai 2010 23:29, modifié 1 fois.

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: Admission

Message par Pascal Ourghanlian » 18 mai 2009 22:32

Bien d'accord avec Richard.
Je propose, et obtiens de plus en plus souvent, des orientations CLIS à l'issue de la GS, avant que l'échec scolaire ne soit, sinon installé, du moins enkysté.
Et, du coup, on observe quelques sorties de CLIS, avec étayage ++, pour l'entrée au CE2 qui se passent "correctement"...
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

pinson
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 38
Enregistré le : 21 août 2008 16:28

Re: Admission

Message par pinson » 18 mai 2009 22:56

Juste une petite réserve... Je ne travaille en CLIS que depuis quelques années. Je n'ai peut-être pas suffisamment de recul. Cependant, je n'ai encore jamais vu de sortie de CLIS. Ou si, une mais c'était encore des CLIS qui ressemblaient à des perf. Pour le cas que je citais, ce n'est pas tant que l'on aurait pu envisager un retour dans le circuit ordinaire (je ne pense pas que ce soit le cas) mais que l'on aurait pu éviter de la souffrance (pour l'enfant et pour la mère) et surtout mettre en place simplement, évidemment ce nouveau parcours, différent, difficile mais tout aussi respectable. Il est des élèves pour lesquels l'orientation en CLIS est sans-doute la meilleure qui soit même si, et j'en suis bien conscient et convaincu, elle est difficile à accepter ? assimiler ? pour l'enfant et pour la famille.

Répondre