Une CLIS à la rentrée

(option D)
Répondre
doty
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 06 juil. 2007 10:04
Localisation : nord

Une CLIS à la rentrée

Message par doty » 06 juil. 2007 11:07

Comme beaucoup de sortants d'école de formation, je suis affectée à une CLIS 1 à la rentrée ; évidemment je n'ai pas de formation en la matière (ou alors très peu : en cours, on nous a lu les circulaires sur l'accueil de tous).
Concrètement je ne sais pas en quoi ça consiste. J'ai reçu mon affectation hier, j'aurais bien voulu contacter l'enseignante mais l'école est déjà fermée.
J'aimerais utiliser mes vacances pour préparer un peu mon année mais j'ai besoin d'aide !
Vous qui vivez la CLIS au quotidien, à quel niveau dois-je m'attendre ? (GS, CP ou autre ?)
- comment faire ma programmation et y a-t-il un programme ?
- quel emploi du temps ?
- y a-t-il une organisation particulière à la CLIS ?
- y a-t-il des outils concrets (hors blabla ministériel) disponibles sur le net ou ailleurs ?
Avez-vous des conseils sur la liste du matériel scolaire à donner en début d'année ?
- peut-on faire un cahier de vie comme en maternelle ?
- comment mettre en place l'individualisation ?
- je pense faire un cahier de suivi individuel des compétences et du comportement mais je n'en ai jamais vu et ne sais pas trop comment m'y prendre...
- est-il vrai que l'on passe énormément de temps en réunions diverses en plus de celles prévues par l'école ? et dans ce cas comment préparer sa classe au quotidien.
Bref... je ne suis pas déçu de cette affectation mais j'ai des appréhensions (est-ce que je serai à la hauteur ? est-ce que je ne ferai pas pire que mieux ?) et beaucoup de questions.

aidez-moi s'il vous plaît !!!!!

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian » 06 juil. 2007 13:12

Pas de panique ! :wink:
Beaucoup de vos questions ont leur réponse sur le site ou sur le forum : baladez-vous y...
D'autres ne peuvent avoir de réponses qu'en fonction des gamins scolarisés dans la CLIS :
- y a-t-il des intégrations dans les classes "ordinaires" de l'école ? pour quelles matières ? selon quels EdT ?
- quel est l'âge des gamins et leur niveau (ça peut aller de 6 à 13/14 ans, et de la MS au CE2) ?
- l'individualisation est de fait (en liaison avec les "profils" des gamins, de leurs prises en charge extérieures, etc.) ; ce qui est difficile, mais qui est le véritable enjeu d'une CLIS, c'est la fédération du groupe autour d'activités (pédagogie de projet) et de structures (pédagogie institutionnelle) communes ; l'individualisation est un piège (au contraire de la différenciation) et ce qui compte aussi c'est de constituer un groupe et non un ensemble d'individualités.

Le gros du travail en début d'année, c'est le repérage : des codes de la classe, de l'espace et du temps de l'école/de la classe/de soi comme apprenant. Prévoir un lieu dans (ou mieux jouxtant) la classe pour contenir et apaiser les angoisses, permettre les crises et leur résolution. Plus facile avec une AVSco, bien sûr...

2 bonnes idées que vous avez (vive le bon sens !) : le cahier de vie, et le cahier de suivi.

Pour les réunions, tout dépend des pratiques. Je fais une réunion de l'équipe de suivi en début d'année pour les nouveaux arrivants (soit en fait x réunions d'environ 3/4 h. par enfant avec les familles et les partenaires), une réunion de synthès au bout d'un trimestre (avec psy référent) pour faire le point sur la "mayonnaise" classe et une réunion d'équipe de suivi au 2ème trimestre pour les gamins qui doivent sortir de la CLIS en fin d'année (soit en fait y réunions d'environ 3/4 h. par enfant avec les familles et les partenaires). Et en cas d'urgence une réunion supplémentaire, à la demande, pour tel ou tel gamin qui va mal.

Bon courage !
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

solal
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 45
Enregistré le : 08 juin 2007 23:53

Message par solal » 07 juil. 2007 17:36

Cette année, c'était ma première année en CLIS : 10 élèves (dont 5 de l'hôpital de jour), niveau PS/MS à début CP.
Voici quelques outils que j'ai utilisés et qui m'ont été bien utiles :
- en lecture, des méthodes syllabiques : Borel Maisonny + Léo et Léa
- en maths, je me suis basée sur ERMEL GS et CP, pour l'an prochain, je me suis procuré "Découvrir le monde avec les mathématiques" GS de Dominique Valentin
- en écriture, je me base sur la méthode "Le geste d'écriture" de Danièle Dumont
- pour la phonologie, "phono" chez Hatier
Tous ces ouvrages m'ont aidée à bâtir mon travail de classe, ils m'ont bien aidée.

Au niveau des activités fédératrices : accueil le matin (date, calendrier, etc.), lecture à voix haute chaque début d'après-midi, arts plastiques et musique tous ensemble, plantations, correspondants, etc.
Le plus difficile a été de jongler entre les emplois du temps (beaucoup d'enfants à temps partiels sur la classe, les autres avec des prises en charges SESSAD et/ou CMP).
Bon courage

kirni
Visiteur
Visiteur
Messages : 4
Enregistré le : 19 juin 2007 23:15

Message par kirni » 08 juil. 2007 22:42

J'exerce en CLIS depuis cinq ans. Ce qui me semble le plus incontournable avec cette classe, c'est le cadre. Je pense qu'il est plus proche de celui d'une classe maternelle que primaire, quel que soit le "niveau" des enfants. Installer des "coins", mettre en place des ateliers permet à la fois de travailler en petits groupes, d'observer et de laisser un espace pour "souffler". S'adapter aux différents "niveaux" scolaires est un peu le même travail qu'en classe à cours multiples, voire classe unique : cette année par exemple, les "niveaux" allaient de PS à début CE2. Si j'écris "niveaux" entre guillemets, c'est que la réalité est plus compliquée que ça et ne peut se résumer à une lecture des programmes comme on la fait pour préparer son travail en classe ordinaire.
Partir d'un projet commun me semble aussi très intéressant : un thème, un album. On peut ensuite décliner les objectifs d'apprentissage au plus près des besoins de chacun. Cette année, par exemple, nous avons travaillé une partie de l'année sur "les monstres".
Construire l'emploi du temps à l'avance paraît difficile : il faudra tenir compte des intégrations, des suivis extérieurs, des intervenants "intérieurs" ... c'est compliqué. Et puis, il faut apprendre à les connaître et passer pas mal de temps, au début, à les évaluer.
Quelques outils en plus de ceux conseillés par Solal : la MNLE (chez Retz) ... épatant, il en est fait mention plusieurs fois sur ce site, Comptes pour petits et grands de Baruk (Magnard), Catego (Hatier), Cap math CP et CE1 (Hatier).
Et puis des albums : les contes "traditionnels", les albums publiés chez Mijade, L'école des Loisirs ... à partir desquels des projets communs peuvent être mis en place.
Partir de reproductions de tableaux, choisir un personnage, raconter ce qu'il fait, d'où il vient, ce qu'il va faire ou dire aux autres puis écrire ensuite à plusieurs son histoire est aussi très intéressant.
Peut-être envisager une mascotte ?
Aux éditions ESF, il existait des livres de Daniel Zimmermann qui avait travaillé en classe de perfectionnement. Ça peut donner des pistes. Certains CDDP les ont encore ! Et puis peut-être, lire L'enfant et la peur d'apprendre de Serge Boimare (abondamment "cité sur ce site" .... désolée !) ... à mon avis indispensable !
Bon courage !

doty
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 06 juil. 2007 10:04
Localisation : nord

Message par doty » 03 août 2007 08:18

Merci pour ces pistes de départ, ça me rassure car pas moyen de contacter l'école. Je découvrirai ma classe, les élèves et l'organisation de l'école à la pré rentrée.
Je ne suis pas totalement sans expérience, heureusement pour moi (j'ai fait 3 ans de remplacement en cycle 2), et je suis rassurée de découvrir que je peux utiliser des outils que je connais bien comme Ermel, Léo et Léa, la méthode Borel-Maisonny (elle date mais les orthophonistes du coin l'utilisent) ... J'ai relevé les noms que vous m'avez conseillé et je fais le tour de mes anciens collègues pour les lire !!!
Je commence à m'organiser, même si je suis limitée par l'absence de renseignement sur l'école et la classe.
Encore merci, et je suis toujours intéressée par vos conseils.

Répondre