Missions AVSco

Questions concernant la politique générale et l'organisation générale des enseignements spécialisés.
Répondre
manuela
Visiteur
Visiteur
Messages : 1
Enregistré le : 21 oct. 2008 20:58

Missions AVSco

Message par manuela » 21 oct. 2008 21:27

Bonjour,

Je souhaiterais savoir quelles étaient les missions spécifiques des AVSco en UPI, et plus précisément les missions prioritaires ? Selon moi, il s'agit de l'intégration des élèves en "classe ordinaire", sinon comment peuvent-ils tirer bénéfice de l'enseignement qui leur est dispensé ? Je travaille en UPI "déficience intellectuelle", et les aménagements pédagogiques lors des intégrations sont bien évidemment nécessaires... Comment un élève non-accompagné peut-il tirer bénéfice de son intégration si personne ne l'aide à comprendre ce qui lui est enseigné ? Le sentiment d'échec ne peut que l'exclure du groupe de classe...

Comment travaillent les AVSco dans les UPI ? J'aimerais confronter mon expérience, et avoir l'opinion d'enseignants spécialisés sur la question de l'intégration et de leur collaboration avec les AVSco...

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: missions avs co

Message par Pascal Ourghanlian » 21 oct. 2008 22:07

Votre manière de poser la question laisse penser que vous jugez que les élèves de l'UPI dans laquelle vous êtes AVSco ne sont pas assez "intégrés" en classe ordinaire...

Dans la 2001-035, on peut lire :
en ce qui concerne les apprentissages fondamentaux, ces élèves, comparés aux autres élèves du collège, peuvent présenter des écarts importants. Il convient donc d’approfondir et de consolider les apprentissages scolaires, mais aussi de développer les apprentissages culturels et sociaux.
L’enseignant spécialisé s’efforce de favoriser l’intégration individuelle dans les classes du collège des élèves de l’UPI, lorsque ceux-ci peuvent en tirer bénéfice. Il facilite l’intervention de professeurs du collège auprès des élèves intégrés en leur fournissant informations utiles et appui pédagogique. Sa présence permet d’assurer une continuité auprès des élèves, et de coordonner dans leurs emplois du temps, les interventions des professeurs du collège et des personnels des services spécialisés.
(c'est moi qui souligne)

Le coordinateur de l'UPI (l'enseignant spécialisé) est donc juge, dans le cadre du PPS de chacun des élèves, du moment et/ou de la discipline où cette intégration est possible/nécessaire/utile. Et l'un des rôles de l'AVS (ce n'est pas le seul - l'aide dans la classe-UPI est aussi de ses missions) est d'accompagner ces élèves durant les temps d'intégration, effectivement, en n'étant pas un obstacle à leur conquête de l'autonomie.

Plus facile à dire qu'à faire...

En tout état de cause, une intégration se prépare. Il ne s'agit pas d'envoyer un élève de l'UPI faire du français avec les 6ème, sans que l'enseignant et l'AVS aient rencontré le prof' de français de 6ème, aient vu avec lui ce sur quoi il travaille, aient pu le préparer en amont, adapter les supports, reformuler les évaluations, etc.

Dans votre question, j'entends (à tort peut-être, vous nous le direz) une différence d'approche, voire une divergence de points de vue avec l'enseignant de l'UPI. Règle n° 1 : une intégration n'a des chance de marcher que si enseignant spé + AVS + enseignant intégrant ont le même projet...
Rappel n° 1 : la 1ère personne qui a à aider l'élève à comprendre, c'est l'enseignant. L'AVS en appui.

Positionnement rigoureux, difficile. Mais à ce prix, utile, indispensable...

Bon courage !
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Répondre