Réaffection de 27% des maîtres E et G

Questions spécifiques concernant les formations à l'option E (aides pédagogiques spécialisées en RASED).
Répondre
Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 956
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par Daniel Calin »

Réaction qui mérite effectivement d'être remarquée et soulignée. Il s'agit d'une Lettre au ministre du SI-EN UNSA, le syndicat UNSA des inspecteurs de l'Éducation Nationale.

Encourageant.

Mais le plus important me semble être le succès de la pétition Sauvons les rased, près de 53.000 signataires ce soir. Souvenez-vous de Pasde0deconduite ou de Non à Edvige : le pouvoir recule, au moins pour une part, à partir de 200.000 signatures... Encore un effort...

Bon courage à tous.
Cordialement,
Daniel Calin
elisette
Visiteur
Visiteur
Messages : 1
Enregistré le : 24 oct. 2008 23:53

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par elisette »

Bien sûr, disparition annoncée sans aucun bilan du travail fait par les RASED, disparition annoncée juste parce qu'il faut récupérer des postes de fonctionnaires, et que RASED, remplaçants se retrouvent en première ligne. Dommage quand même de voir que la disparition de 3000 postes de maîtres E ou G semble plus importante que la suppression de 10000 postes d'enseignants des écoles ordinaires. Ce qui émerge des conversations, au sein des écoles, c'est aussi et surtout l'inquiétude pour ces enseignants un peu spécialisés de se retrouver devant une classe. Eh oui, il y a parmi les maîtres E ou G un nombre important de profs des écoles qui ont trouvé là le moyen de quitter les classes, tellement plus difficiles à gérer humainement, nerveusement, matériellement. Et tous ces profs qui ne supportaient plus les grands groupes de gosses, la polyvalence du prof des écoles n'avaient bien sûr pas imaginé un retour en arrière. Ceci étant dit sans jugement, seulement un constat objectif.
Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 956
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par Daniel Calin »

Non, c'est bien un jugement et non un "constat objectif". Qui plus est peu ragoûtant, fort mal venu par les temps qui courent. On peut parfaitement retourner l'argumentation : le groupe classe est une protection parfaite contre la relation à l'enfant. C'est d'ailleurs pourquoi la plupart des enseignants, même lassés de la gestion du groupe classe, ne se tournent pas du tout vers l'enseignement spécialisé : ils supporteraient encore moins des relations à l'enfant "à bout portant".

Voir une des très belles chroniques de Jean Pauly, Hélène, qui a "peur de la classe", non pas parce qu'elle n'aime guère les enfants, mais au contraire parce qu'elle "voudrait les prendre un par un... s’occuper de chacun, l’accompagner, prendre la mesure de son pas et l’amener sur l’autre pas". Une vraie vocation d'enseignante spécialisée, Hélène.

Que chacun fasse son travail, selon ses goûts et ses dégoûts, dans le respect des goûts et dégoûts des autres, de préférence. :evil:
Cordialement,
Daniel Calin
Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par Pascal Ourghanlian »

Oui, et pour ce qui me concerne, le "cordialement" automatiquement attaché à la signature de Daniel (ou à la mienne) est ici de trop :evil:
ExNomade
Visiteur
Visiteur
Messages : 13
Enregistré le : 19 oct. 2008 15:35

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par ExNomade »

On se sert beaucoup de l'argument de l'Aide Personnalisée (soutien) pour justifier la suppression des RASED, limitant le travail des maitres spécialisés a un "travail en petit groupe de besoin". C'est oublier la mission de prévention, notamment en maternelle, le travail d'équipe et de collaboration avec les équipes, et surtout il faut que les maîtres spécialisés, à mon avis, défendent leur spécificité : leur connaissance théorique du "comment apprendre", leur travail spécifique en amont, en-deçà du "symptôme". C'est impossible à faire dans une classe "ordinaire", impossible à faire en soutien. J'ai lu sur un site d'enseignants dans le primaire des enseignants qui disent "qu'on nous donne la formation des maîtres E et G et nous pourrons faire pareil"...
Seulement la formation des maîtres non spécialisés elle aussi se réduit à peau de chagrin (recrutement au master, disparition des IUFM) alors une formation spécialisée... faut pas rêver.
Certes, d'autres postes disparaissent, TZR... et c'est grave, et inacceptable. Mais ce ne sont pas des "fonctions" qui disparaissent. "Juste" des postes. Les TZR continueront de travailler de la même façon. Les élèves en pâtiront, bien évidemment (effectifs, pas de remplaçants). C'est dans cette même logique que le Ministère veut supprimer les RASED, or il a une fonction spécifique. L'enseignement spécialisé disparaitra, et les enfants en grande difficulté, leurs familles, les enseignants - sans plus aide aucune - en pâtiront.
virgule
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 15
Enregistré le : 09 oct. 2008 20:16

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par virgule »

Bonjour,

Un petit message sur ce forum qui décidément reste le meilleur pour suivre l'actualité.
Concernant le message d'Elisette et les réponses qui suivent...
Il faut cesser de rentrer dans le jeu du "diviser pour mieux régner". Oui, les enseignants spécialisés ont voulu quitter la classe mais force est de constater que c'était souvent pour pouvoir s'occuper pleinement des élèves en grande difficulté. Effectivement, c'est parce que nous avons le temps de poser les bases avec chaque élève, d'en parler avec leur enseignant, l'équipe, de rencontrer ses parents et surtout d'évaluer au plus près ses besoins et de tenter d'y remédier, que nous tenons à ce métier et à ses spécificités.
"Eh oui, il y a parmi les maîtres E ou G un nombre important de profs des écoles qui ont trouvé là le moyen de quitter les classes, tellement plus difficiles à gérer humainement, nerveusement, matériellement. Et tous ces profs qui ne supportaient plus les grands groupes de gosses, la polyvalence du prof des écoles n'avaient bien sûr pas imaginé un retour en arrière. Ceci étant dit sans jugement, seulement un constat objectif."

Non, une classe n'est pas forcément plus difficile à gérer humainement, nerveusement et matériellement. C'est juste différent. Ces profs qui ne supportent plus les grands groupes et la polyvalence, en ferai-je partie ?
Je suis actuellement en formation CAPA-SH option E. J'ai quitté la classe avec la conviction que j'obtiendrai des réponses concernant la grande difficulté mais aussi et surtout que j'apprendrai à y remédier. Nous ne sommes pas tout-puissants et nous devons sans cesse nous remettre en question et nous former pour répondre à nos élèves.
Le petit groupe n'est pas la seule solution et je dirai que très vite en aide personnalisée, les enseignants vont se rendre compte que ce n'est pas parce qu'on enseigne face à 5 élèves qu'ils progressent, lorsqu'ils sont bien en grande difficulté. Non, il s'agit d'un travail d'analyse pointu, de repérages précis des besoins et d'hypothèses pensées pour répondre à CHACUN au sein d'un petit groupe. Seule la formation ASH nous rend capable de le faire.
Si quitter la classe était mon seul objectif, je ne m'imposerais pas quatre heures de transport par jour pour me rendre à l'IUFM mercredi compris (toute la journée), je n'aurais pas choisi un poste en ZEP à 25 km de chez moi alors qu'auparavant j'étais à l'école en cinq minutes.
Il faut de la volonté pour faire cette formation, du courage même par les temps qui courent. Si je dois retourner en classe, je ne sais pas si j'aurai le même pour accepter de savoir ce que je pourrais faire sans pouvoir le faire vraiment.
J'étais à la manif du 19 autant pour défendre les RASED que pour dénoncer les suppressions de postes. Si on élargit le débat, allons jusqu'à la défense du service public. Si on l'élargit encore, il s'agit de choix de société. Quand les valeurs humaines de solidarité se perdent, quand tout le monde est divisé, alors c'est le début de la fin.
Ce n'est plus le moment de discuter mais d'avancer ENSEMBLE. Ces élèves sont notre avenir, ne gâchons pas le leur en refusant d'admettre qu'ils ont besoin plus que d'autres d'une aide SPECIALISEE apportée par des SPECIALISTES formés.
virgule
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 15
Enregistré le : 09 oct. 2008 20:16

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par virgule »

Emission Le téléphone sonne sur France Inter le lundi 27/10/2008 19h20

La lutte contre l'échec scolaire : questions sur le projet de suppression des réseaux d'aide aux élèves en difficulté

Invités :

- Jean-Louis Nembrini, Directeur Général de l'Enseignement scolaire au ministère de l'Education nationale
- Un représentant des Rased (Réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté).

- Daniel Calin, agrégé de philosophie, ancien formateur d’enseignants spécialisés. Fait partie de la FNAREN, association qui représente les rééducateurs de l’Education Nationale.

POUR INFO
Laurent13
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 21 oct. 2008 22:35
Localisation : La Ciotat (13)
Contact :

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par Laurent13 »

Bonjour !

Formidable ce forum ! Merci à toutes et à tous.
Quel merveille que cette pétition en ligne ! Plus de 69.550 signatures tout à l'heure (depuis le 12 octobre !)...
Pour celles et ceux qui sont sur Facebook, j'y ai ouvert un groupe "Sauvons les RASED" qui renvoie à la pétition (http://www.facebook.com/group.php?gid=30192809532) et là aussi ça bouge (même si tout est relatif)...

Je ne sais pas chez vous, mais par ici, le fameux "soutien" se casse la figure de belle manière. Alors, faire croire à l'opinion publique que ce soutien qui bat de l'aile (même s'il ne battait pas de l'aile, d'ailleurs) pouvait se substituer aux aides pédagogiques ou rééducatives... Non, vraiment, ça ne tient pas la route. N'en déplaise à M. Ferry...

Gardons espoir ! On entend tellement de choses un peu partout, tout et son contraire. Au final, on n'aura jamais autant entendu parler de RASED et d'enseignants spécialisés (on avait un sacré déficit en terme de communication).
Et par-dessus tout, restons unis dans la tourmente. Ça ferait bien trop plaisir à ces gens qui nous gouvernent...

Très cordialement,

Laurent
RASED Adapt. La Ciotat (13) - Capsais option E - CRFMAIS Strasbourg 1990
DOM40
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 44
Enregistré le : 27 sept. 2008 15:07

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par DOM40 »

Il serait question de supprimer les RASED dans 10 départements "pilotes".

Info ou intox ?

De plus, implicitement dans l'émission d'hier, Le téléphone sonne sur France Inter, il a été dit que les 3000 postes supprimés concerneraient les maîtres E.

Auriez-vous des renseignements sur ces sujets ?

Cordialement,
Cordialement,

DOM40
Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 956
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par Daniel Calin »

Attention. Une partie de poker menteur est manifestement engagée entre les mouvements de défense des RASED et le pouvoir. Il faut absolument éviter de donner corps aux rumeurs, fortement susceptibles d'être des ballons d'essai lancés par les zélotes du pouvoir. Dans l'émission d'hier, rien ne laisse vraiment supposer que seuls les postes E soient concernés par les suppressions. Et l'idée de départements pilotes n'a pas du tout été envisagée, pas même "off the records".

Interprétation : la rumeur sur la seule suppression des E vise à démobiliser les G, historiquement mieux organisés que les E, et la rumeur sur les départements pilotes vise à désorganiser un mouvement national pour le réorienter vers une course dans chaque département pour ne pas en être. Dans les deux cas, il s'agit de "manger" d'abord les "maillons faibles" !

Remarquer aussi que les deux rumeurs sont contradictoires.
Cordialement,
Daniel Calin
mariclaire
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 29 sept. 2008 17:24

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par mariclaire »

Les collègues du Rhône ont été convoqués et ont cru comprendre qu'ils en faisaient partie. Pour les autres départements, je ne sais pas. Oui il semblerait que la suppression par départements soit la formule choisie. Mais attendons, rien n'est fait...

Pour le soutien, il semble qu'il y ait difficulté par chez moi aussi...
Des collègues qui voulaient faire ça sous forme de projets (d'ailleurs hyper-intéressants) et qui avaient un bel enthousiasme au départ, sont en train de mesurer la quantité de travail que ça leur demande en plus de la préparation de leur classe et déchantent nettement.
Ils se rendent compte que s'ils ne veulent pas y passer leurs nuits, ils vont ne pouvoir que reprendre ce qui est fait en classe sous une forme plus ludique mais se heurtent au : "Est-ce qu'en faisant plus du même on obtiendra plus ?" Pour quelques enfants oui, mais ils font le constat qu'ils ne peuvent pas grand chose pour certains enfants et ont tout arrêté pour eux (fatigue, désintérêt, enfants qui font "exploser" le groupe,) bref des enfants qui ont besoin de l'intervention du RASED....
mariclaire
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 29 sept. 2008 17:24

Message par mariclaire »

Des nouvelles que je viens d'avoir sur le forum de l'AREN.
La suppression par départements semble bien être l'option prise.
Un collègue de Toulouse témoigne du fait que, la veille des vacances, on leur a annoncé 50 pour cent des RASED sédentarisés pour 2009 (décision de l'IA). Cela se ferait-il selon la bonne volonté des IA ? Selon qu'ils soient plus ou moins zélés ?
Une manif semble se dessiner le 04/11 à Paris et peut-être Montpellier. A suivre...
Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 956
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par Daniel Calin »

mariclaire a écrit :Cela se ferait-il selon la bonne volonté des IA ? Selon qu'ils soient plus ou moins zélés ?
La question se pose à peine : il est évident que cela se fera dans une course à la courtisanerie entre les IA "volontaires". Mais aussi en fonction du degré de mobilisation ici ou là. Les IA sont certes recrutés essentiellement, de longue date, sur la souplesse de leur échine, mais ils ne sont pas forcément débiles pour autant. Seuls les plus stupides se porteraient volontaires dans une ambiance locale déjà "chaude". A chacun de faire chauffer l'ambiance dans son département, peut-être. Mais, surtout, ne pas se laisser entraîner dans cette atomisation et maintenir absolument le cap sur le combat national !

Ce pouvoir est décidément un spécialiste de tous les coups tordus et de toutes les infamies !
Cordialement,
Daniel Calin
Laurent13
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 21 oct. 2008 22:35
Localisation : La Ciotat (13)
Contact :

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par Laurent13 »

On peut peut-être s'attendre à trois vagues de suppressions qui se feraient par diplômes :

Premier 1/3 : les maîtres E (les plus directement touchés par le "soutien personnalisé")
Deuxième 1/3 : les rééducateurs/trices
Troisième 1/3 : les psychologues scolaires (peut-être pas supprimés mais redéployés différemment) ?

Pfff... Quand je repense au diplôme que j'ai passé à l'époque (Capsais) : franchement, ce n'était vraiment pas un cadeau ! Il a fallu bosser ! Là, c'est comme si d'un coup, ils nous l'annulaient (peut-on ainsi nier l'existence d'un diplôme professionnel, au fait ?)... Et notre traitement va baisser sûrement : ils trouveront mille et une raisons de nous supprimer la bonification indiciaire des spécialisés (puisqu'on ne le sera plus). Vous y croyez, vous, à cette histoire de "postes fléchés" pour continuer à nous payer comme des spé ? Et encore environ 20 ans à tenir... :shock: :? :( :oops:
RASED Adapt. La Ciotat (13) - Capsais option E - CRFMAIS Strasbourg 1990
Céline71
Animateur
Animateur
Messages : 122
Enregistré le : 05 oct. 2008 10:54

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par Céline71 »

Le coup des sédentarisations (suppressions !) par diplôme ne me semble pas trop plausible, car par exemple il y a plus de E que de G sur le terrain, ce n'est pas également réparti en tiers... Et pour l'instant les psychos scolaires ne sont pas concernés, je pense qu'on a trop besoin d'eux pour les bilans.
Sinon, oui, il y a bien quelque chose le 4-11 (jour du vote du budget à l'Assemblée Nationale) à 10h00 devant l'Assemblée Nationale à l'initiative des rééducateurs rejoints par la FNAME. Il faut qu'on arrive à être assez nombreux pour faire parler de nous. Surtout que de plus en plus de "politiques" commencent à s'en mêler. Le PS a demandé lundi le maintien des RASED et de ses personnels dans un communiqué de son secrétaire national.
C'est important en effet que la mobilisation reste nationale, parce que sinon ça peut se jouer académie par académie et au final, ce sera perdu.
Répondre