Maître E et projet d'école

Questions spécifiques concernant les formations à l'option E (aides pédagogiques spécialisées en RASED).
Répondre
Marjorie

Maître E et projet d'école

Message par Marjorie » 22 oct. 2004 22:26

Bonjour,

J'aimerais savoir si le maître E peut intervenir dans un projet d'école, et sous quelles conditions, qui :

- aurait pour objectif une remédiation des compétences de bases échouées aux évaluations CE2/6ème

- se traduirait par une répartition des compétences par groupes de besoin en atelier décloisonné.

Le maître E peut-il prendre un groupe de besoin, dans ce cadre-là, et si oui, sous quelles conditions et sous quelle forme ?

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian » 23 oct. 2004 12:59

Bonjour,

Une première réponse à votre question est d'ordre institutionnel : la circulaire 2002-113 concernant "Les dispositifs de l'adaptation et de l'intégration scolaires" situe ces derniers d'emblée dans le cadre général du projet d'école.
Deux citations rapides :
- "Le projet d'école constitue un cadre privilégié pour proposer des réponses aux besoins divers que présentent les élèves. Il définit « les modalités particulières de mise en œuvre des objectifs et des programmes nationaux » et prévoit les dispositifs par lesquels l'équipe pédagogique se propose d'adapter l'enseignement à la diversité des élèves et de suivre leurs parcours individuels, dans la perspective pluriannuelle instituée par les cycles pédagogiques" et
- "C'est pour répondre aux besoins de ces élèves qu'ont été créés, d'une part, les réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté, d'autre part, les classes d'intégration scolaire. Ces dispositifs permettent de mobiliser dans l'école des ressources spécifiques. Néanmoins, ces ressources n'ont d'efficacité que si elles sont incluses dans le projet d'école qui assure la cohérence des interventions effectuées par les personnels spécialisés avec l'ensemble des actions pédagogiques conduites au sein de l'école" (c'est moi qui souligne).

Une deuxième réponse est liée aux trois missions confiées au maître E (par croisement de la circulaire citée plus haut et du référentiel de compétences du CAPSAIS) : prévention, remédiation et relation.
Pour ce qui me concerne, je n'imagine pas ne pas être partie prenante de la réflexion, de la rédaction, de la mise en oeuvre et de l'évaluation du projet d'école des écoles avec lesquelles je travaille. C'est, à mon sens, le meilleur moyen de s'assurer que la difficulté scolaire reste présente à l'esprit de chacun et d'indiquer aux membres de l'équipe que je suis prêt à "mettre les mains dans le cambouis" (Philippe Perrenoud montre très bien comment "travailler avec" est plus difficile que "réfléchir avec" et que ça passe par "travailler devant" - voir, par exemple : http://www.unige.ch/fapse/SSE/teachers/ ... 01_10.html ).

Une troisième réponse, sous forme d'interrogation, concerne ce que vous dites du projet : je me demande si on peut construire un projet d'école sur la seule remédiation aux compétences de base échouées lors des évaluations nationales. Ces dernières sont l'un des nombreux indicateurs à prendre en compte pour l'établissement du projet d'école, non le seul. Et les groupes de besoin (ce qui répond à votre autre question) une modalité particulière de remédiation, non la seule.
Il s'agit d'éviter un double écueil : que le projet d'école ne s'intéresse qu'aux élèves sans difficulté / que le projet d'école ne s'intéresse qu'aux élèves en difficulté. Il a pour vocation de fédérer les réponses locales en vue de répondre aux injonctions nationales.

Et c'est en ce sens, quatrième réponse, qu'il ne fait pas double emploi avec le projet de fonctionnement du maître E, ce dernier pouvant parfaitement inclure comme modalité particulière la prise en charge d'un groupe de besoin (prévention et aide à l'élaboration d'un PPAP, par exemple ; remédiation).
Comme d'habitude, cela demande d'être négocié avec les maîtres des classes, contractualisé, explicité avec les élèves de la classe et les élèves du groupe.

Que les congés qui commencent vous aident à faire la part des choses entre la pression de l'équipe pédagogique et la spécificité de votre regard :)
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Répondre