Réaffection de 27% des maîtres E et G

Questions spécifiques concernant les formations à l'option E (aides pédagogiques spécialisées en RASED).
Répondre
vercar
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 79
Enregistré le : 30 oct. 2008 13:33

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par vercar » 30 oct. 2008 14:00

Bonjour
Je suis bien d'accord avec ceux qui pensent que nous ne ferons plus de travail de remédiation dans une classe (avec 30 élèves !)
En outre, il est clair qu'on nous passe de la pommade lorsqu'il est dit : "ils ont fait l'effort de se former..." !
Si l'on retourne dans une classe, ce sera pour faire le travail d'un enseignant et non pas pour former des collègues.
C'est n'importe quoi.
Pour l'heure, il faut penser au maintien des réseaux et œuvrer dans ce sens, et non pas envisager une quelconque reconversion : cela ferait le jeu de ceux qui veulent nous supprimer.
Cordialement.

mariclaire
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 29 sept. 2008 17:24

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par mariclaire » 30 oct. 2008 14:35

La pommade que l'on nous passe n'est destinée qu'à nous faire taire et à nous faire accepter ces postes bidons.
Si nous sommes tellement utiles ! et tellement compétents ! comme le crie le MEN, pourquoi supprime-t-on toutes les formations E et G dès la rentrée ?

Cordialement
Marie-Claire

cath+
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 26 août 2007 18:57

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par cath+ » 30 oct. 2008 15:07

J'ai beaucoup de mal à digérer les propos du ministre devant l'assemblée nationale sur notre fonction... Est-ce dans la continuité de cette langue de bois pour vendre sa soupe ou est-ce une méconnaissance totale de ce que sont les maîtres spécialisés et l'éducation de manière plus globale ?
J'enrage...
Très cordialement.
Catherine.

Céline71
Animateur
Animateur
Messages : 122
Enregistré le : 05 oct. 2008 10:54

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par Céline71 » 30 oct. 2008 15:31

cath+ a écrit :Est-ce dans la continuité de cette langue de bois pour vendre sa soupe ou est-ce une méconnaissance totale de ce que sont les maîtres spécialisés et l'éducation de manière plus globale ?
Avec l'exemple de l'imparfait et du passé composé, je crains bien que ce ne soit les 2. Il faut qu'il vende sa soupe et en plus il ne cerne pas bien ce que nous faisons. Et puis peut-être qu'en plus s'ajoute à cela une idée de modèle prégnant "tout cognitif". Ben oui quoi, la dimension affective, sociale, corporelle de l'enfant, c'est dépassé. Je suis ironique bien sûr.
Dans son discours, il y a l'enfant qui va tirer profit du soutien et puis celui qui a des difficultés psychologiques importantes et qui va relever des compétences du psychologue scolaire. C'est simple comme bonjour.
En tout cas, M. Darcos est à mille lieux d'imaginer ce que peut être la difficulté scolaire, ses enfants ne l'ont sans doute pas rencontrée... Il y en a qui trouvent au pied du berceau tous les "codes" pour réussir à l'école, alors c'est plus aisé pour la suite... Ce n'est pas du tout pour critiquer, c'est juste que pour lui la difficulté scolaire ça doit être de l'ordre de l'altérité absolue !
Pour lui, la difficulté est de l'ordre de la lacune, d'un "manque" de... 15 minutes, 30 minutes après la classe, on réexplique et hop le tour est joué... Eradiqués les quinze pour cent d'enfants en grande difficulté dans les classes. On "manque de", donc on a "plus de". C'était pourtant si simple. Imaginez tout l'argent perdu ces dernières années pour former des maîtres qui passaient leur temps à faire rater des séquences importantes de classe aux enfants !

Moi, (entre autres !) c'est la vision "psychologisante" qui ne passe pas. C'est vraiment réducteur comme mot, fait pour rabaisser et plein de mépris pour ces maîtres que M. Nembrini trouvait lundi soir très compétents. Le simple fait de parler d'affectif, de rapport au savoir, à l'école et hop on est psychologisant... Il y en a qui doivent se retourner dans leurs tombes. En tout cas, M. Darcos devrait prendre lui-même un groupe d'enfants en soutien pour le passé composé, des enfants dans la peur d'apprendre et "l'empêchement de penser" (pour reprendre l'expression de Boimare), en défaillances de capacités réflexives et langagières et puis on évaluerait au bout de quelques temps s'ils maîtrisent tous les temps de conjugaison...
Modifié en dernier par Céline71 le 30 oct. 2008 17:30, modifié 1 fois.

DOM40
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 44
Enregistré le : 27 sept. 2008 15:07

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par DOM40 » 30 oct. 2008 16:36

Notre cher petit soldat Darcos aussi incapable de maîtriser la règle de trois qu'une connaissance sérieuse des RASED !!!

Si vous en doutiez encore ?
http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr ... P292_53447

Le passé composé en regroupement d'adaptation ? Il vit sur quelle planète ?

J'en ai pour ma part plus qu'assez de leurs boniments mal digérés : sortir les élèves de la classe contribue à l'accroissement de leur difficulté ainsi qu'à leur stigmatisation ! Assez !! Assez de démagogie !
Cordialement,

DOM40

Laurent13
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 21 oct. 2008 22:35
Localisation : La Ciotat (13)
Contact :

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par Laurent13 » 01 nov. 2008 19:47

Franchement ! Réduire les aides spécialisées à un petit soutien pour comprendre le passé composé ??!!
Darcos : (...) Il n’a pas besoin qu’on lui dise que, dans deux ou trois jours, quelqu’un vienne exprès lui expliquer ce qu’est le passé composé pendant que le reste de la classe apprendra l’imparfait ! (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP.
Alors les membres du RASED ont quelque chose de psychologisant ou de médicalisant ? On nage dans le grand n'importe quoi ! Au final, à quoi ont servi les RASED ?
Dans votre département, il y a 338 maîtres E, mais la question de l’échec scolaire y est-elle pour autant complètement réglée ?
Le satané point de vue débile qui consiste à poser les choses ainsi n'a aucun fondement. Demandons-nous plutôt dans quel état serait l'échec scolaire dans notre pays si les RASED - et avant les GAPP - n'avaient jamais existé ? Mais depuis quand nos gouvernants feraient-ils des constats honnêtes et constructifs ?

Je pense à tous ces gamins qui devront se débrouiller seuls pour trouver ou retrouver l'envie d'apprendre, dépasser leurs obstacles. Mais nul doute qu'après être parvenu à se reconstruire, après s'être approprié ses outils et franchi les étapes qui le séparait d'un bon comportement scolaire, alors oui, sûrement : cet élève pourra se payer le luxe de ne pas comprendre tout à fait le passé composé. On marche sur la tête...

Sinon, il y a toujours la pétition... 87637 signatures (à 19h46 le 1er novembre). http://www.sauvonslesrased.org/

Et il y a aussi une manif : Défense des RASED - Tous à Paris le mardi 4 novembre : Place E Herriot à 10h00
Le 4 novembre, c’est important, c’est le premier jour des débats sur la loi de finances 2009 volet : enseignement du 1er degré.
La, FNAREN organise un rassemblement, avec la FERC CGT (qui fournit toute la logistique et qui aura besoin de bras pour aider à gonfler les ballons et porter les drapeaux ) et d’autres organisations ou associations, destiné à mettre en scène les 3000 postes des RASED supprimés pour marquer l'opinion.
Il faut être au moins TROIS Mille. Une Chorégraphie est prévue : Venez grossir le cortège des personnels de RASED !
A l’arrière plan les panneaux et banderoles des organisateurs. Les professionnels des RASED arrivent en gilet fluo de différents endroits et se rassemblent. Ils sont couverts des prénoms étiquettes des enfants aidés l'an dernier.
(Transmis par une collègue du 78)
RASED Adapt. La Ciotat (13) - Capsais option E - CRFMAIS Strasbourg 1990

Brooklyn
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 29 oct. 2008 10:55

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par Brooklyn » 01 nov. 2008 21:13

Laurent13 a écrit :Franchement ! Réduire les aides spécialisées à un petit soutien pour comprendre le passé composé ??!!
Darcos : (...) Il n’a pas besoin qu’on lui dise que, dans deux ou trois jours, quelqu’un vienne exprès lui expliquer ce qu’est le passé composé pendant que le reste de la classe apprendra l’imparfait ! (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP.
Soyons clair, Xavier Darcos sait parfaitement en quoi consiste notre travail, il a assez de conseillers divers et variés pour être parfaitement au courant de ce que nous faisons et même de comment nous sommes formés.

Il ne s'agit pas d'erreurs mais de manipulation. Il faut savoir que cette question a été posée durant l'émission "questions au gouvernement". À ce titre, elle a donc été largement télédiffusée. Si nous et l'ensemble des personnes informées de ce que nous faisons, avons bondi à cette réponse, il n'en a pas été de même pour le français moyen qui était devant son téléviseur. Pour quelqu'un qui ne connaît pas notre action, Xavier Darcos a été très convaincant...

Le RASED ferait perdre son temps à l'élève... Que répliquer à cela ? (d'autant plus que sa réponse, ne se plaçait pas au cours d'un débat et n'entraînait aucun droit de suite)...

L'objectif était de convaincre la France profonde...

Il s'est bien gardé de parler de lutte contre l'illettrisme (on aurait eu le soutien des français), ou de remédiation, mais, par l'évocation du "passé composé qu'on explique" nous a mis directement en balance avec le soutien...

Il sait sans doute parfaitement que c'est faux, mais ça l'arrange tellement !

Le même type de manipulation a été mis en place quand il parlé de "sédentariser les enseignants spécialisés"... Il a laissé croire à une sorte de retour des "CLAD", alors que la réalité est tout autre...

Bref, ce ne sont pas des erreurs, mais quasiment une machination... Comme de placer, d'ailleurs, le débat à l'assemblée le jour où la France se tournera vers l'Ouest, en raison des élections présidentielles américaines... Une simple manière de balayer l'aide à l'élève en difficulté le jour où le monde regarde ailleurs...

gérald
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 29 oct. 2008 12:25

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par gérald » 02 nov. 2008 22:51

Mon ami Christophe me transmet ce post :

"Une courte vidéo de Darcos à l'Assemblée Nationale qui illustre bien que nos décideurs ne savent pas en quoi consiste le travail des rased et que les liens de cause à effet qui sont faits entre le taux d'élèves en grande difficulté et l'efficacité des rased montrent à quel point cette question souffre d'un manque élémentaire d'expertise ; expertise que nous serions en droit d'attendre en prenant en compte la grande diversité des facteurs impliqués dans la difficulté (d'un point de vue quantitatif et surtout qualitatif, de plus, il est clair que nous ne parlons pas des mêmes élèves ni des mêmes difficultés)... mais il ne faut pas exclure bien sûr la part de cynisme et les intentions que peuvent masquer un discours simpliste..."



Il y a peut-être là un"outil" à utiliser? :evil: Je vous le propose.

http://fr.youtube.com/watch?v=jaXMYYbRr_4
ou
http://www.dailymotion.com/retourneauCM ... -un-p_news

Gérald

DOM40
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 44
Enregistré le : 27 sept. 2008 15:07

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par DOM40 » 04 nov. 2008 19:18

Ce matin à Paris, place Herriot, à deux pas de l'Assemblée Nationale, nous étions plusieurs centaines à nous rassembler pour dénoncer la suppression des 3000 postes d'enseignants spécialisés.
Rassemblement très sage, avec de jolis chants... Vraiment ! :lol:
J'en connais un qui a dû bien rire !!! :evil:

Plusieurs députés dont Bruno Leroux sont venus nous assurer de leur soutien. Maxime Gremetz nous a encouragés à maintenir la pression sur nos députés.

Au même moment notre ministre présent dans l'hémicycle a déclaré :
  • "Non, nous ne supprimons aucun poste de maîtres spécialisés. Pour une partie d'entre eux - 3.000 sur un peu plus de 11.000 - nous les réaffectons dans des classes où nous avons besoin d'eux", a répondu à chaque fois le ministre, plaidant pour "une expérimentation" d'un an."
http://afp.google.com/article/ALeqM5g2Y ... Ou6mrVLCYA

C'est bien la première fois qu'on entend ainsi parler d'expérimentation. Fléchissement ??? Ne rêvons pas... Manipulation !!

Restons vigilants. Ne baissons pas la garde. Mobilisons autour de la pétition, il nous faut plus de 200 000 signatures. Sollicitons nos députés.
Cordialement,

DOM40

sergio
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 45
Enregistré le : 28 sept. 2008 18:39

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par sergio » 04 nov. 2008 19:51

Entièrement d'accord avec Dom40.
Les propos de Darcos sur " l'expérimentation d'un an" sont dans la continuité des manœuvres d'enfumage qu'il mène depuis 6 mois qu'il parle de "sédentarisation".
Si les choses restent en l'état, voilà ce que ça peut annoncer :
Silence ou bavardage jusqu'en septembre 2009
Septembre 2009 présentation du projet de budget 2010 avec 3 ou 4000 nouvelles suppressions de postes, qui seront ainsi justifiées : "après expérimentation d'un an, la mise en place des 2 heures de soutien qui a concerné tant d'élèves, les stages de remise à niveau qui ont accueilli tant d'élèves, ont fait la preuve de leur efficacité. Nous poursuivons la politique de sédentarisation des RASED en réaffectant 3000 (ou 4000) enseignants spécialisés dans des classes où ils pourront traiter la difficulté scolaire en continu, bla-bla etc.."

L'expérimentation à la Darcos, c'est ça, pas un recul, la poursuite de la manipulation.


Donc on continue la lutte !

vercar
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 79
Enregistré le : 30 oct. 2008 13:33

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par vercar » 04 nov. 2008 19:54

Allez lire ce que le porte parole du gouvernement a écrit le 1er novembre nous concernant :
Les aides aux élèves en difficulté et les RASED

nami
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 32
Enregistré le : 18 sept. 2005 11:31

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par nami » 04 nov. 2008 20:20

Et de plus nous n'étions guère nombreux... Merci à ceux de province qui ont fait le déplacement.

sergio
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 45
Enregistré le : 28 sept. 2008 18:39

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par sergio » 05 nov. 2008 06:53

Non, nous ne supprimons aucun poste de maîtres spécialisés. Pour une partie d'entre eux -3.000 sur un peu plus de 11.000- nous les réaffectons dans des classes où nous avons besoin d'eux", a répondu à chaque fois le ministre, plaidant pour "une expérimentation" d'un an." [/list]
http://afp.google.com/article/ALeqM5g2Y ... Ou6mrVLCYA

C'est bien la première fois qu'on entend ainsi parler d'expérimentation. Fléchissement??? Ne rêvons pas... Manipulation!!

En fait, après lecture du compte-rendu des débats à l'assemblée, ce n'est pas Darcos, contrairement à ce que dit la dépêche AFP, qui parle "d'expérimentation" ; c'est une députée (nouveau centre).
En réponse Darcos indique :
"Je m’engage à procéder à une évaluation au cours de l’année scolaire 2009-2010 pour voir comment fonctionnent ces maîtres spécialisés au sein d’équipes de l’école primaire et si le système est efficace. Nous verrons alors comment poursuivre la réorientation des maîtres spécialisés sédentarisés."

virgule
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 15
Enregistré le : 09 oct. 2008 20:16

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par virgule » 05 nov. 2008 20:01

Aujourd'hui, 5 novembre 20 heures, 100 001 signatures sur www.sauvonslesrased.org

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 951
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Re: Réaffection de 27% des maîtres E et G

Message par Daniel Calin » 06 nov. 2008 10:53

Dans la foulée du texte de Luc Chatel, le porte-parole du gouvernement, qui tente de justifier la suppression des RASED (Les aides aux élèves en difficulté et les RASED), lire aussi un texte diffusé en interne par la grande folle en chef de l'UMP, Patrick Devedjian, pour encourager ses troupes à maintenir le cap de la destruction du système éducatif : Et si la bataille pour l'école était en voie d'être gagnée ? Encourageant, par certains côtés : ça montre bien qu'ils ont un peu peur de nous, non ?
Cordialement,
Daniel Calin

Répondre