Avis sur problèmatique pour 2013

Questions spécifiques concernant les formations à l'option D ("troubles importants des fonctions cognitives").
Répondre
karine60
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 15
Enregistré le : 23 avr. 2012 21:15
Localisation : Oise

Avis sur problèmatique pour 2013

Message par karine60 » 24 avr. 2012 10:37

Bonjour,

J'ai décidé de me présenter en candidat libre à la prochaine session (en 2013).
Consciente de la somme de travail que cela représente, je m'y mets dès aujourd'hui...

J'ai lu un certain nombre de conseils pour rédiger ma problématique et j'en suis arrivée à cette formulation :

« Comment le projet de devenir « utilisateur » du blog de la classe, aide les élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives, scolarisés en CLIS 1, à acquérir les compétences du cycle 2 relatives à la production d'écrits longs ? »

Qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance, je sais que le chemin sera long et fastidieux et que tous les conseils seront utiles.

karine60
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 15
Enregistré le : 23 avr. 2012 21:15
Localisation : Oise

Re: Avis sur problèmatique pour 2013

Message par karine60 » 29 avr. 2012 22:18

Bonsoir,

Je vois que vous êtes quelques un(e)s à passer mais personne n'a d'avis ?????

sonia
Visiteur
Visiteur
Messages : 1
Enregistré le : 16 sept. 2009 14:30

Re: Avis sur problèmatique pour 2013

Message par sonia » 30 avr. 2012 12:09

Bonjour Karine,
Pourrais-tu m'envoyer un peu plus que ta problématique ? Hors contexte, c'est difficile d'y mettre du sens.

A+
Sonia

biscotte
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 28
Enregistré le : 12 oct. 2009 19:34

Re: Avis sur problèmatique pour 2013

Message par biscotte » 01 mai 2012 22:34

Le blog est certainement un support intéressant pour travailler l'écrit avec les élèves : récit de vie, compte-rendu, reportages... Le mémoire est ancré sur votre pratique et votre réflexion, l'idée n'est peut-être pas tant de viser telle ou telle compétence mais de problématiser une série de questions.

Que cherchez-vous à démontrer ? à mettre en évidence ?

En quoi le support du blog peut-il vous permettre de développer tel ou tel aspect ? Par exemple, estime de soi, conscience de la situation de communication, compétences langagières, compétences en TICE, sens de l'écrit, trace écrite, cohésion du groupe, etc... en fonction de la spécificité des besoins de vos élèves.
Ensuite,qu'entendez-vous par écrit long ? parce que de mon expérience,(mais pas en CLIS) le rapport à l'écrit, même court, n'est pas simple. Déjà écrire pour quelqu'un ... Aussi qu'attendez-vous d'un écrit long ? Et quelle est la nécessité de le stipuler dans votre problématique ?

Si vous développiez votre idée, peut-être pourrions-nous vous aider davantage... :wink:

En tous cas, bon courage pour la suite.

karine60
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 15
Enregistré le : 23 avr. 2012 21:15
Localisation : Oise

Re: Avis sur problèmatique pour 2013

Message par karine60 » 02 mai 2012 20:02

Merci biscotte,

Cette série de questions me permet de m'interroger sur ma propre démarche. J'y réfléchis.... Je pensais qu'il était important que la problématique soit axée sur l'acquis de compétences notamment scolaires.

En ce qui concerne "l'écrit long", il s'agit de la compétence attendue en fin de cycle 2, c'est-à-dire "produire un texte de manière autonome de 5 à 10 lignes". Bien sûr cela implique toutes les problématiques liées au rapport à l'écrit.

Je vais continuer de "creuser" la question. Je reviendrai sur le forum avec mes hypothèses, je pense que cela permettra de développer mon idée et donc ma problématique.

biscotte
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 28
Enregistré le : 12 oct. 2009 19:34

Re: Avis sur problématique pour 2013

Message par biscotte » 03 mai 2012 20:26

L'esprit de l'enseignement spécialisé - et de la formation CAPASH - est plus orienté sur ce qui fait obstacle aux apprentissages (ou à l'enseignement), aux médiations envisagées, à la prise en compte de la singularité des élèves qu'à la recherche d'une mise en adéquation de l'enseignement à des compétences à atteindre. Maintenant, sous la poussée d'une tendance actuelle aux référentiels et à "l'évaluationisme", les discours et les pratiques dans l'enseignement spé. tendent à se rapprocher de la "norme". Il nous faut de plus en plus jongler entre une pratique centrée sur le sujet apprenant - ou pas encore apprenant - et les injonctions académiques et institutionnelles. Là est tout l'intérêt de la formation, que de réfléchir aux enjeux et aux choix politiques, pour connaître nos limites (et nos libertés) d'intervention, sans perdre de vue que nous ne sommes pas des techniciens à même d'amener les élèves à cette norme mais des professionnels en mesure d'entendre la spécificité de chacun de nos élèves pour construire un projet de conduite de classe afin de les aider à cheminer et se construire dans leurs apprentissages et leur rapport au monde.

Pour vous aider dans votre réflexion, peut-être que des lectures (+ psychopédagogiques) vous permettraient ce pas de côté nécessaire pour vous départir d'une logique de compétences et vous imprégner de cette culture de l'enseignement spé. :)
Mais ces pistes qui ne sont qu'un avis personnel (je ne suis pas formatrice et ne connais pas les préconisations actuelles) mériteraient d'être corroborées ou confrontées à d'autres points de vue.
Bon courage et au plaisir d'avoir de vos nouvelles.

Répondre