Orthophonie et lecture

Questions spécifiques concernant les formations à l'option D ("troubles importants des fonctions cognitives").
Répondre
Gwenaël
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 36
Enregistré le : 06 oct. 2004 18:48

Orthophonie et lecture

Message par Gwenaël » 09 oct. 2004 15:04

Bonjour, je suis enseignant en CLIS, et cette année je "tente" l'US3.
Cela fait 4 ans que j'enseigne dans le spécialisé, et je suis perpétuellement en recherche d'outils pour venir en aide à mes élèves dans le domaine le plus ardu pour eux : la lecture ... :?

J'ai observé l'an dernier, durant ma formation, un enseignant d'IME qui utilisait des images tirées de la méthode Borel-Maisonny (à chaque phonème est associé un geste de la main), pour débloquer à certains moments seulement des élèves empêtrés dans la combinatoire...
L'orthophoniste d'une de mes élèves employait également ce principe pour permettre à cette dernière de distinguer les lettres b, d, p ...(elle associait ainsi la graphie au geste, puis le geste au phonème).

Quelqu'un a-t-il également observé ou expérimenté cette méthode ?
A quel point la pensez-vous exploitable ? :?:

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 951
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Méthode Borel-Maisonny

Message par Daniel Calin » 10 oct. 2004 13:36

J'ai souvent vu, effectivement, des collègues utiliser cette méthode, avec des publics qui allaient d'enfants trisomiques à des élèves de classes de perfectionnement. Le fait que cette méthode déjà ancienne reste utilisée par des collègues novateurs et expérimentés suffit à plaider en sa faveur.

Ceci dit, il ne faut pas y chercher autre chose que ce qu'elle vise : un appui à l'acquisition des correspondances grapho-phonétiques les plus basiques. Elle ne touche pas à la lecture à proprement parler, avec accès au sens. Mais elle offre incontestablement un appui à ce que l'on pourrait l'<i>alphabétisation</i> stricto sensu. Cela ne peut concerner que les élèves les plus démunis.

En réalité, la méthode de Suzanne Borel-Maisonny est beaucoup plus large, et reste méconnue. Elle comprend par exemple des exercices rythmiques qui me semblent très intéressants, bien au-delà de leur visée première d'introduction à la langue écrite, puisqu'ils touchent au rapport à la temporalité, une des sources à mes yeux les plus fréquentes et les plus résistantes des difficultés scolaires.

Pour explorer plus avant cette méthode, lire :
Suzanne BOREL-MAISONNY - <i>Langage oral et écrit</i> - Tome 1 : <i>Pédagogie et notions de base (Étude expérimentale et applications pratiques)</i> - Tome 2 : <i>Épreuves sensorielles et tests de langage</i> - Col. Actualités pédagogiques et scientifiques - Delachaux et Niestlé - Neuchâtel/Paris - 1960.
Cordialement,
Daniel Calin

Invité

Re: Orthophonie et lecture

Message par Invité » 13 oct. 2004 21:37

Concernant l'apprentissage de la lecture, je suis en UPI et j'ai plusieurs élèves qui ne savent pas lire !!!
Après quelques années de SEGPA et après avoir essayé plusieurs méthodes ou démarches, je pratique actuellement une adaptation de la MNLE issue des conceptions de Célestin Freinet. "Elle prend comme fondement le vécu social et le vécu imaginaire". Elle repose sur un repérage des analogies dans les mots par les apprenants. Donc elle repose davantage sur le mot en tant qu'image. Elle accorde une large place au sens dans les écrits !!!!
J'ai vaguement parcouru l'ouvrage de Suzanne Borel-Maisonny "Bien lire et aimer lire" et j'ai assisté à des "cours" dispensés par une enseignante d'UPI à partir de cette méthode. Donc je n'ai pas un aperçu global de l'utilisation de celle-ci. Mais j'ai malgré tout le sentiment qu'il s'agit d'un outil davantage destiné à de la "rééducation" de type "orthophonie".
Alors je ne l'utilise pas pour l'instant car j'ai aussi entendu l'année dernière dans le cadre de notre formation que nous étions "Maître D" et donc notre métier n'était pas de faire de la rééducation en orthophonie mais de faire appel à des professionnels formés pour intervenir.
Maintenant, nous savons aussi que les services de soins sont très demandés (sessad etc.....) et qu'il n'est pas simple d'obtenir des aides pour nos élèves quand ils ne lisent pas !!!!

Bibliographie :
"Apprendre à lire et à écrire à l'âge adulte" (Danielle de Keyser - Pemf - Outils pour la formation - Retz ).

Bon courage
Florita

Sylvie
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 26 nov. 2004 12:36
Localisation : Région parisienne
Contact :

Message par Sylvie » 26 nov. 2004 15:13

Bonjour,

Personnellement, je n'utilise pas LA méthode mais je me sers des gestes "Borel Maisonny" pour offrir un support supplémentaire (visuel, gestuel) aux enfants ayant des difficultés d'acquisition et de mémorisation des graphies et phonèmes associés.
Pour certains, c'est réellement une aide précieuse ; ils utilisent eux-mêmes les gestes, et cela les aide, pour la mémorisation, et pour l'accès à la combinatoire.
Pour d'autres, je constate que cette aide n'apporte rien... Et je n'insiste pas.

Je précise que je travaille avec des enfants ayant des atteintes neuro-psychologiques (IMC, dyspraxiques,...).

Fréderique

MNLE

Message par Fréderique » 17 déc. 2004 22:20

En ce qui me concerne, moi aussi j'utilise la gestuelle B-M en tant que support supplémentaire. Cela étant certains élèves connaissent très bien la gestuelle et y associent facilement le phonème correspondant, mais restent dans l'impossibilite de combiner : on le savait, il n'y a pas de recette miraculeuse.
Florita peux-tu nous en dire un peu plus sur la MNLE?
Cordialement
Frédérique

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian » 28 mars 2005 12:11

Bonjour,

L'une des meilleures présentations de la "méthode" Borel-Maisonny est celle d'Isabelle Breil (PE option A, handicaps auditifs), à l'adresse suivante : http://membres.lycos.fr/isabellebreil/BorelMaisonny.htm

Elle en rappelle les attendus théoriques ("La méthode Borel-Maisonny est une aide au déchiffrage. Pour que l’acte de lire soit complet, il convient de travailler en parallèle sur le sens.") et les principes de mise en oeuvre sous forme de documents illustrés téléchargeables.
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Gwenaël
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 36
Enregistré le : 06 oct. 2004 18:48

Message par Gwenaël » 11 sept. 2005 18:55

Pascal Ourghanlian a écrit :Bonjour,

L'une des meilleures présentations de la "méthode" Borel-Maisonny est celle d'Isabelle Breil (PE option A, handicaps auditifs), à l'adresse suivante : http://membres.lycos.fr/isabellebreil/BorelMaisonny.htm

Elle en rappelle les attendus théoriques ("La méthode Borel-Maisonny est une aide au déchiffrage. Pour que l’acte de lire soit complet, il convient de travailler en parallèle sur le sens.") et les principes de mise en oeuvre sous forme de documents illustrés téléchargeables.
La partie 'explications" du lien ne fonctionne plus ...
Auriez-vous le fichier quelque part dans votre disque dur ?

Merci d'avance !

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian » 14 sept. 2005 18:44

Bonsoir,

Comme je l'ai écrit à Gwenaël, le lien fonctionne toujours (je viens encore de le vérifier) : http://membres.lycos.fr/isabellebreil/BorelMaisonny.htm

L'adresse ci-dessus donne accès à quatre documents Word zippé qu'il faut enregistrer sur le DD (clic droit > enregistrer sous...), puis dézipper (automatiquement sous XP ou MacOS X, avec WinZip ou Power Archiver sous W' 98, par exemple).

Vous pouvez aussi trouver les gestes BM aux adresses suivantes : http://lps13.free.fr/contenu/plus/photos_BM.htm ou http://www.motsamots.org/borel/Page.html
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

claude

Re: MNLE

Message par claude » 17 févr. 2006 15:45

Fréderique a écrit :En ce qui me concerne, moi aussi j'utilise la gestuelle B-M en tant que support supplémentaire. Cela étant certains élèves connaissent très bien la gestuelle et y associent facilement le phonème correspondant, mais restent dans l'impossibilite de combiner : on le savait, il n'y a pas de recette miraculeuse.
Florita peux-tu nous en dire un peu plus sur la MNLE?
Cordialement
Frédérique
C'est pour cela que les premières pages sont si importantes. Je ne vais pas plus loin que la page 24 si je n'arrive pas à faire combiner le f et le a etc...
Ensuite, dès qu'il y a un mot, je fais évoquer systématiquement ; j'ai toujours de grosses surprises de constater ce que la lecture du mot évoque pour l'enfant...

Répondre