Mémoire CAPA-SH besoin d'aide car candidate libre

Questions spécifiques concernant les formations à l'option D ("troubles importants des fonctions cognitives").
Répondre
brochdo
Visiteur
Visiteur
Messages : 12
Enregistré le : 22 déc. 2007 17:26

Mémoire CAPA-SH besoin d'aide car candidate libre

Message par brochdo »

Bonjour,

J'ai besoin de votre avis sur mon mémoire car je suis en candidate libre et je n'ai donc que peu de points de vue.

J'ai décidé de faire mon mémoire autour de l'intégration et plus particulièrement :
"La scolarisation alternée entre la CLIS et les classes ordinaires : Comment réussir ce défi ?" (en gros mais vous pouvez m'aider à mieux le formuler)

En fait je veux mettre en avant dans mon mémoire les 3 facteurs clés d'une intégrations réussie :
- Prise en compte de l'enfant dans la CLIS (préparation de l'intégration, réfléchir avec l'enfant, que l'enfant soit assez en confiance dans la CLIS pour lui permettre d'accéder aux autres classes)
- La CLIS dans l'école (comment faire pour que la CLIS ne soit pas une classe à part)
- L'enseignant dans l'équipe (un projet réalisé en équipe)

Qu'en pensez vous sincèrement ?

Merci beaucoup

Gryffondor
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 41
Enregistré le : 09 déc. 2007 15:10
Localisation : Carcassonne

Message par Gryffondor »

Ton sujet me paraît bien mais attention à ne pas utiliser le terme d'intégration ni de scolarisation alternée mais plutôt de scolarisation partagée ! Et surtout pense aux indicateurs, à ce que tu vas observer et comment voir si tout cela fonctionne et à quelles conditions... Bon courage en tout cas, tu es très courageuse de le passer en candidat libre !

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian »

Bonjour,

Plusieurs "choses" :

- de manière générale, voir surtout le III 3 de la 2002-113 ;
- vous avez choisi "le" sujet intéressant (de mon point de vue) : la CLIS a pour intérêt premier d'imposer une réflexion fine sur le partage des tâches entre l'enseignant "ordinaire" et l'enseignant spécialisé dans le cadre du projet particulier d'un gamin - c'est lui qui prime et c'est de lui que découle le reste (articulation projet de la CLIS/projet d'école, entre autres...) ;
- c'est aussi un sujet casse-g..., car il oblige à une réflexion qui articule pédagogie et institutionnel (et j'ai déjà dit combien ce dernier aspect est assez peu bien vu des jurys) - et vous ne pouvez pas faire l'économie du pédagogique (c'est-à-dire des articulations entre projet de groupe et projets individuels) ;
- pour répondre (aussi) à "Gryffondor" : dans CLIS, il y a "I" qui signifie "intégration" et qui n'est pas exactement congruent au "I" qu'il y avait dans AIS avant de devenir ASH ; les CLIS (ni les UPI) n'ont pas disparu et leur "I" demeure - qu'il s'agit donc d'interroger dans le cadre de la loi de 2005 ;
- à propos du terme "défi" : il n'y a pas défi, mais obligation légale - ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas à penser (mais "défi", ça fait Zorro, et vous n'avez aucun intérêt à vous positionner comme menant un combat...) ;
- pour votre point 2 (la CLIS dans l'école), vous devriez pouvoir compter sur le référent...

Je vous proposerais bien : "Scolarisation partagée entre CLIS et classe "ordinaire" : comment aider l'élève à en penser les articulations ?" (merci Gryffondor pour le "partagée") - car ce qui a à vous préoccuper pour le CAPA-SH, c'est la prise en compte du point de vue de l'enfant.

Bon courage !
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Gryffondor
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 41
Enregistré le : 09 déc. 2007 15:10
Localisation : Carcassonne

Message par Gryffondor »

Pascal Ourghanlian a écrit : (merci Gryffondor pour le "partagée")
Tiens je me pose cette question du coup ... n'est ce point le terme obligatoire ??? J'avoue que je ne m'étais même pas posé la question vu que depuis le début de ma formation CAPA-SH c'est l'unique terme utilisé ... je pensais donc que c'était le seul et unique "toléré" ... :?: :?:

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian »

Bein non ! Y'a même pas de mot officiel pour dire ça...

Alors que, dans le § III 3 de la 2002-113, l'inverse (c'est-à-dire le fait, pour la CLIS, d'accueillir des élèves des classes "ordinaires") est prévu sous le terme générique de "décloisonnement" (ce qui montre d'ailleurs assez que la CLIS est une classe de l'école parmi d'autres).
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

brochdo
Visiteur
Visiteur
Messages : 12
Enregistré le : 22 déc. 2007 17:26

Message par brochdo »

Merci énormément pour cette aide précieuse.

C'est vrai que le mot "défi" était assez mal choisi.
Le terme de scolarisation partagée est en effet plus adapté.

Avez-vous des pistes pour une bibliographie. Quels sont les livres à lire absolument compte tenu de mon mémoire ?

Ps: Gryffondor, je ne sais pas si c'est du courage de le passer en candidate libre ou si c'est de l'inconscience !!!! :lol:

Gryffondor
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 41
Enregistré le : 09 déc. 2007 15:10
Localisation : Carcassonne

Message par Gryffondor »

brochdo a écrit :Merci énormément pour cette aide précieuse.

C'est vrai que le mot "défi" était assez mal choisi.
Le terme de scolarisation partagée est en effet plus adapté.

Avez vous des pistes pour une bibliographie. Quels sont les livres à lire absolument compte tenu de mon mémoire?

Ps: Gryffondor, je ne sais pas si c'est du courage de le passer en candidate libre ou si c'est de l'inconscience!!!! :lol:
NOn ce n'est pas de l'inconscience !!! Si tu le prépares sérieusement il n'y a aucune raison que tu ne l'aies pas ... et même dans le pire des cas dis toi que cela te fera une expérience enrichissante !!!
Pour la biblio je te conseille vivement :
  • - "Intégrer l'enfant handicapé à l'école" de JM Gillig chez DUNOD
    - "Handicap le temps des engagements" Premiers états généraux du handicap sous la direction de Julia Kristeva et Charles Gardou chez PUF
    -et "Se former à l'éducation et l'enseignement spécialisés" de Philippe Fuster et Philippe Jeanne chez BORDAS
Ces 3 là te donneront non seulement des pistes de réflexion pour ta pratique et des apports intéressants pour la problématique de ton mémoire ...

brochdo
Visiteur
Visiteur
Messages : 12
Enregistré le : 22 déc. 2007 17:26

Message par brochdo »

Merci beaucoup pour cette bibliographie.

Je vais essayer de m'y mettre à fond dans les prochains jours et j'espère que cela paiera....

Pouvez-vous m'aider à y voir plus clair sur les différences fondamentales entre intégrations et scolarisation partagée.

Je ne suis que T2 (2è année en CLIS) et jusque là on m'a toujours parlé d'intégration et non de scolarisation partagée.
J'aimerais être plus au clair sur ces expressions

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian »

Est-ce bien raisonnable d'être sur son mémoire le Jour de l'An :?: :wink:

Cette hésitation sur les termes tient aux modifications récentes introduites par la loi de 2005 : puisque chaque enfant, fut-il handicapé, est réputé scolarisable sur son école de secteur, il n'y a plus lieu de parler d'intégration (terme en vigueur depuis la précédente loi, de 1975), mais de scolarisation des élèves handicapés. C'est ainsi que l'AIS est devenu ASH.

Cette hésitation devient ambiguïté avec les acronymes CLIS et UPI où le "I" qui demeure signifie bien "intégration", non pas compris dans le sens large qu'il avait dans l'expression "intégration des enfants handicapés", mais dans un sens plus restreint "intégration en classe ordinaire". Ambiguïté que l'expression "scolarisation partagée" pourrait essayer de lever, au moins en partie.

Quant aux différences fondamentales entre "intégration" et "scolarisation partagée" (c'est-à-dire, plus ou moins, "inclusion"), voire le remarquable article de M.-L. Martinez : (ne semble plus disponible)
Elles se fondent sur deux ordres d'idées :
- une personne handicapée est un citoyen à part entière, il n'a pas à être intégré à la société, il y est inclus de fait ;
- le handicap n'appartient pas à la seule personne handicapée, il est la résultante de contraintes sociale et/ou environnementale.
Toutes propositions qui apportent leur lot de progrès humanistes (parce qu'humanisants), mais aussi leurs contreparties "politiquement correctes" - ce que montre bien l'article de Martinez.

De toute façon, si cette distinction sémantique doit être assez claire pour vous, au moins pour la soutenance, elle ne nécessite sans doute pas de longs développements dans votre mémoire.

Je retourne me coucher (grippe :cry: ). Un conseil : faites comme moi, il vaut mieux ne pas trop réfléchir sur les bulles de la St-Sylvestre :lol:
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

brochdo
Visiteur
Visiteur
Messages : 12
Enregistré le : 22 déc. 2007 17:26

Message par brochdo »

Merci énormément pour ces précisions... cela m'éclaire vraiment! J'ai enfin compris!!!

Ps: c'est sûre que je pourrais laisser le mémoire de côté le jour du premier de l'an :lol: ...
C'est une de mes résolutions de cette année (travailler à fond sur le mémoire) mais ça peut attendre demain ! :lol:

Encore merci et bonne année (et bon rétablissement pour la grippe)

Gryffondor
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 41
Enregistré le : 09 déc. 2007 15:10
Localisation : Carcassonne

Message par Gryffondor »

Pascal Ourghanlian a écrit : Cette hésitation devient ambiguïté avec les acronymes CLIS et UPI où le "I" qui demeure signifie bien "intégration", non pas compris dans le sens large qu'il avait dans l'expression "intégration des enfants handicapés", mais dans un sens plus restreint "intégration en classe ordinaire". Ambiguïté que l'expression "scolarisation partagée" pourrait essayer de lever, au moins en partie.

:
Il est vrai que dans la mesure où l'AIS est devenue ASH les CLIS et UPI devraient être rebaptisée mais CLSH ça fait plutôt "Centre de loisir sans hébergement" ... Je propose donc CLASH ? QU'en pensez vous ? :D Tu as raison PAscal le premier de l'an n'est pas propice à la réflexion ! En tout cas je vous souhaite à tous une excellente année 2008 avec réussite au CAPA SH pour tous les candidats ici présents (dont je suis :wink: ) et un très bon et rapide rétablissement à toi, PAscal !!!

brochdo
Visiteur
Visiteur
Messages : 12
Enregistré le : 22 déc. 2007 17:26

Re: Mémoire CAPA-SH besoin d'aide car candidate libre

Message par brochdo »

Bonjour,

Je reviens vers vous pour un petit éclaircicement .
Je suis à fond dans mon mémoire (déjà 21 pages de faites ! mais il faut dire que je veux le finir avant d'accoucher donc avant la fin février!).
Je viens de finir une partie plus historique sur les changements par rapport à l'intégration à travers toutes les lois et décrets.
Cependant, celle qui me pose le plus pb est bizarrement la loi de 2005.
Je la trouve longue et complexe. Je n'arrive pas à percevoir les grands enjeux de cette lois pour les élèves de cCLISlis.

Je vois bien tout les changements d'une point de vu "administratif" (avec la suppression de la CDES, la création de la maison du handicap, les équipes de suivi.....) mais pour l'intégration même des enfants de CLIS ?
Le public de ma classe a changé depuis cette loi. J'ai des enfants qui étaient orientés avant 2005 et qui n'ont pas de handicap reconnu mais seulement un gros retard scolaire et un passé familiale lourd. Cela n'est plus possible maintenant et les nouveaux arrivants sont reconnus handicapés. Mais je sais pas si c'est le cas pour toutes les CLIS ou seulement quelques unes comme la mienne ?

Avez-vous des pistes pour m'aider à comprendre cette loi ?

Merci beaucoup

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: Mémoire CAPA-SH besoin d'aide car candidate libre

Message par Pascal Ourghanlian »

Votre sentiment est légitime, et pertinent...

La loi de 2005 n'a pas de vocation "scolaire" : elle est une loi nationale, co-signée par la totalité des ministres de l'époque, et engage toutes les composantes du corps social. Les articles concernant l'école sont une part très minime du texte qui a bien d'autres incidences. Les grands enjeux sont accessibilité et compensation.

Les textes antérieurs (CLIS/UPI) n'ayant pas été retoilettés, il y a nécessairement discordance. Ne pas oublier cependant la hiérarchie administratives des textes : 2005 = loi ; 2002 = décret et/ou arrêté, de moindre "valeur".

Comme, par ailleurs, dans de nombreux départements, la mise en œuvre des CLIS s'est faite dans la continuité des classes de perf' (parfois transformées en CLIS E !!!), les élèves qui y ont été accueillis ont longtemps été plus dans le champ de la grande difficulté que dans celui du handicap.

Dans la CLIS1 dont je suis référent, vont sortir de la CLIS cette année les "anciens perf'" (vers une SEGPA généralement), alors que leurs camarades nouvellement arrivés sont effectivement handicapés au sens de la nouvelle loi - grand écart pour la maîtresse et cohabitation parfois difficile. Levée, en partie, parce que les "anciens" sont massivement intégrés dans les classes ordinaires de l'école, ce qui n'est pas le cas des "nouveaux".
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

brochdo
Visiteur
Visiteur
Messages : 12
Enregistré le : 22 déc. 2007 17:26

Re: Mémoire CAPA-SH besoin d'aide car candidate libre

Message par brochdo »

merci beaucoup de la réponse.

C'est tout à fait le cas de ma classe. J'oriente cette année des enfants en SEGPA et à coté de ça j'ai des élèves qui arrivent avec niveau cycle 1 et handicap reconnu. Cette difficulté a été pointée par l'inspecteur lors de mon inspection et se résoudra l'an prochain car il ne me restera que des élèves orientés après 2005.

Répondre