Départ d'un AVS

AVSi, AVSco, EVS...
Répondre
babane 974
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 15
Enregistré le : 23 janv. 2012 02:34

Départ d'un AVS

Message par babane 974 » 09 févr. 2012 02:17

Bonjour,
C'est un cas concret qui m'amène sur ce forum.

Un AVS de l'école s'est vu proposer un nouveau travail en dehors de l'éducation nationale. Pas pressé par son contrat, il a proposé de rester en poste jusqu'à ce qu'une autre personne le remplace auprès de l'élève qu'il suit depuis plus de 2 ans. Le Rectorat lui a répondu que son contrat prendrait fin à la date anniversaire de sa création (17 février). Pour l'instant, personne ne se profile et nous avons même entendu dire (rumeur) que pour des questions de budget il faudrait attendre la prochaine rentrée pour qu'il soit effectivement remplacé.

Ce cas n'est certainement pas isolé,quelles sont les démarches qui permettraient d'accélérer le mouvement et d'avoir effectivement quelqu'un sur le poste ?
Les parents doivent-ils reprendre contact avec la MDPH ?

merci pour vos réponses.
cordialement
Albane

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 935
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Re: Départ d'un AVS

Message par Daniel Calin » 09 févr. 2012 11:47

La seule pression possible, effectivement, passe par les parents et la MDPH.

Mais sans se faire trop d'illusions non plus : les AVS sont payés par l'Education Nationale, laquelle ne touche strictement rien des MDPH. Contradiction institutionnelles majeure : concernant les AVS, les prescripteurs (MDPH) ne sont pas le payeur (MEN)...
Cordialement,
Daniel Calin

babane 974
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 15
Enregistré le : 23 janv. 2012 02:34

Re: Départ d'un AVS

Message par babane 974 » 10 févr. 2012 09:10

Merci pour cette réponse, nous allons faire ce que nous pourrons.

Albane

B-Michel
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 10 déc. 2011 21:01

Re: Départ d'un AVS

Message par B-Michel » 03 juil. 2012 22:17

Dans mon département, les postes des personnels en mission d' AVS dépendent de supports. Les supports AEd sont fixés par le rectorat en nombre d'ETP en septembre et cela reste ainsi jusqu'en juin (fin août pour être précis, 12 mois). Si un AVS-AEd démissionne, il libère le support qui peut donc être à nouveau pourvu (il est budgété). La situation des AVS-CUI est plus fragile. Le nombre de postes en CUI (supports) est fixé pour notre département, toujours par le rectorat, mais englobe les autres missions des CUI ; au gré des courants : aide à la direction, médiateur, etc.). On a vu le nombre de postes CUI évoluer en cours d'année en plus ou en moins (variable d'ajustement des demandeurs d'emplois). Si un CUI démissionne au moment où l'on diminue les postes CUI, ou si l'on redistribue les missions des CUI, retrouver un AVS peut-être problématique.
Sinon, je pense que la MDPH a peu d'influence sur le recrutement d'un AVS. Elle a étudié la demande d'accompagnement, pris une décision, édité une notification. Le boulot s'arrête là...

Répondre