GEVA sco

Enseignants référents, enseignants détachés à la MDPH...
Répondre
Kerarzik
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 18
Enregistré le : 16 juin 2009 14:16

GEVA sco

Message par Kerarzik » 19 oct. 2012 21:41

Bonjour,
dans mon département (et dans d'autres j'imagine) arrive le GEVA-sco. Dès maintenant, nous devrions utiliser exclusivement cet outil (même le compte-rendu d'ESS serait caduc) pour faire remonter des informations à l'EP. J'aimerais des avis là-dessus, peut-être certains l'ont-ils testé ? Comment ça se passe par chez vous ? Je trouve intéressante l'idée d'un outil commun, mais restrictif. Je me demande où est la place des familles là-dedans (toujours chez nous, les parents ne formuleraient plus de demandes en ESS), et comment continuer à animer les ESS de façon enrichissante pour tous s'il faut passer une grille en revue plutôt que de faire émerger les potentialités et les besoins.
Merci pour vos avis et témoignages !

marinou76
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 21
Enregistré le : 06 févr. 2010 08:31

Re: GEVA sco

Message par marinou76 » 20 oct. 2012 08:09

Pour info, pourrais-tu dire dans quel département tu es ?
En Seine-Maritime, nous avions eu une animation péda il y a 2 ans sur le sujet mais pas de mise en place.
Pour contraire, nous avons de nouvelles grilles MDPH (pleines de jolies petites cases) pour les jeunes arrivant à leur 18 ans et les sorties d'Ipro.
Marie

biscotte
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 28
Enregistré le : 12 oct. 2009 19:34

Re: GEVA sco

Message par biscotte » 21 oct. 2012 18:12

Bonjour,
Dans le 44, le processus est lancé... La nouvelle formule devrait voir le jour dans semaines ou les mois à venir.
Cela n'est pas sans laisser perplexe.
C'est en effet un outil national "conçu" comme guide à l'évaluation des besoins des élèves en situation de handicap destiné à la MDPH.
Probablement que la lecture de cet outil dépend du handicap. En ce qui concerne les troubles psychiques, mentaux, cognitifs, je parle de ceux que je connais, il est carrément réducteur.
1/ il s'agit d'effectuer une cotation (c'est le terme) des difficultés et ressources de l'élève, en référence à la norme de son âge et non plus centré sur la dynamique de son propre parcours.
2/ la mise en case et la déshumanisation sont en bonne voie. Bien sûr pour le bien de tous.
3/un outil n'est jamais neutre. Il induit à + ou - long terme les pratiques. Le document jusque là en cours permettait un travail autour des questions de l'élève, de sa famille, un véritable travail d'accompagnement quant aux attentes, difficultés et mise en projet. A présent, quelle va être la teneur des ESS ?

Affaire à suivre !

stevil
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 76
Enregistré le : 18 juin 2007 23:39

Re: GEVA sco

Message par stevil » 31 oct. 2012 16:02

Le GEVA sco semble se mettre en place sur le plan national. Les critères d'attribution d'AVS individuels évoluent. Le compte-rendu d'ESS disparaît. S'il n'y a plus d'ESS, plus besoin d'Enseignant référent ?
A suivre.

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: GEVA sco

Message par Pascal Ourghanlian » 16 nov. 2012 20:37

Une des adresses possibles pour télécharger le Geva sco : http://www.fnaseph.fr/images/gevasco/Ma ... VA-Sco.pdf
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Francis
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 32
Enregistré le : 23 nov. 2011 04:53

Avis sur GEVA sco

Message par Francis » 28 nov. 2012 12:47

J'écrivais ce jour à mes collègues ERSEH du 21 et aux IEN ASH 21 et rectorat :

Je m'étais cependant bien dit que je ne râlerais plus, ou pas tout de suite !
Tant pis, désolé pour ces quelques mots lourds et pas tendres, à prendre cependant "à la légère" :

Je demanderais volontiers la mise en réexamen de GEVA-Sco. (on nous a dit que "réexamen" était plus neutrre que "renouvellement")

En effet, nous voici avec un boulet institutionnel accroché à la patte (alors qu'on a souvent le cul dans les ronces) :

- GEVA-Sco nuit gravement à la qualité et à la quantité des échanges de notre "cœur d'exercice" que constituent les réunions d'ESS et d'Equipe éducative pré-PPS (équipe éducative de 2 heures Lundi 26 de 17h à 19h..., ailleurs document pas complètement rempli, ailleurs même pas osé sortir le document, je n'ose même pas imaginer le tabac froid en collège ou lycée devant un parterre de professeurs...),

- GEVA-Sco "vivissèque" l'autonomie de l'élève parfois en sa présence, c'est souvent cruel, parfois risible mais à condition de sublimer un peu (ai coché tout "D" pour fillette polyhandicapée en sa présence sur les genoux des parents pendant plus d'une heure de "réexamen" lundi 19 de 17h à 18h30),

- GEVA-Sco "scanne" inutilement l'autonomie de l'élève quand les besoins sont clairement identifiés de modalités d'enseignement ou d'accompagnements variés, modulables, spécialisés... comme CLIS, ULIS, SESSAD, IME... soit environ pour 75% de nos situations,

- "check-lister" ainsi l'autonomie de l'élève alors que les besoins sont CLIS, ULIS, SESSAD, peut très facilement laisser à penser aux familles (et parfois même aux professionnels) que la réponse (illusoire), c'est, ou ce pourrait être l'AVS,

- bienheureux qui sait faire la différence, sans s'être préalablement noyé, et à condition d'avoir compris et retenu socle commun et LPCC entre par exemple :
¤ "Avoir des relations avec autrui conformes aux règles sociales" et "Maîtriser son comportement dans ses relations avec autrui"
¤ "Lire" et "Apprendre à lire"
¤ "Ecrire" et "Apprendre à écrire"
¤ "Apprendre les règles sociales de base", "Respecter des règles de base" et "Respecter les règles scolaires"...
... en collège, en lycée !?... bien entendu je m'entends déjà répondre, "mais faites preuve de discernement, ne proposez que ce qui est utile..." BOULET quand même.

- courageux il faut encore être après avoir sué sang et eau sur GEVA-Sco pour distribuer à chacun, qui ses renseignements scolaires, qui son compte rendu, qui son formulaire... oser proposer de se revoir pour terminer un GEVA-Sco inachevé ?!

- GEVA-Sco est lourd et risqué à manipuler au plan informatique (ouverture de cellules, inscriptions dans les cellules, enregistrements, modifications et réenregistrements... heureusement qu'il y a "enregistrer sous..."),

- GEVA-Sco est-il validé par "informatique et liberté" ,

- a-t-on idée du nombre de feuillets aujourd'hui considérablement accru par GEVA-Sco d'un dossier MDPH de jeune mat avec AVS, puis IME, mais par défaut CLIS et SESSAD, puis IME, mais par défaut EGPA ou ULIS qui pourrait même continuer par ULIS pro et IME, mais par défaut LEA et AVS-i...

- s'est-on interrogé avec une pointe de philosophie humaniste à cette enfance en cases que l'air du temps impose ?

- serions-nous cobayes dans l'affaire ? GEVA-Sco ne semble pas utilisé par les collègues d'autres départements avec qui j'ai eu à échanger cette année.

Bon mercredi

Francis
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 32
Enregistré le : 23 nov. 2011 04:53

Re: GEVA sco

Message par Francis » 28 nov. 2012 17:31

Plus rapide encore que la sortie des versions de smart-phones, GEVA-Sco éclot en août 2012 a déjà connu une évolution en septembre dont on nous a informé en novembre. Sûr qu'il y en aura d'autres !
Pas de panique, ce n'est pas le "refondement" pourtant nécessaire, ni même une révolution, ce n'est qu'une évolution cosmétique.
En gros, ils se sont aperçu que les documents, sans doute imaginés à l'origine pour filtrer et encadrer les demandes d'AVS-i (ce que nous faisions très bien dans notre département avant GEVA-Sco), permettaient peu et mal d'envisager autre chose.
Alors pour faire croire que ces documents pourraient être uniques et communs sur le territoire national, à la place de "aide humaine", ils ont remplacé par "aménagements et compensations", et "renouvellement" par "réexamen", il parait que c'est plus neutre ?!

Pour télécharger les documents, il faut aller sur https://applications.eduscol.education.fr/rseh01 mais là il faut disposer d'un Login et d'un mot de passe ! (à demander à IEN ASH car je ne sais pas si je serais autorisé à les publier ici ?)

Le lien que propose Pascal Ourghanlian ne conduit ni aux outils eux-mêmes, ni aux études de cas, mais au Manuel d'utilisation du GEVA-Sco. Ce n'est tout de même pas encore aussi compliqué qu'un manuel d'appareil photo numérique perfectionné, mais on s'en approche.

Imaginons un instant le nombre de cases cochées pour un élève dans le LPC, le B2i, l'APER, la note de vie scolaire, les GEVA-Sco...

Chez nous en Côte d'Or, nous n'avons pas considéré que le CR d'ESS devenait caduc - rien dans les textes ne le dit - c'est une interprétation. Ceci dit, certains départements disposaient de grilles de CR d'ESS déjà bien "usines à cases". Nous, on écrit encore des phrases avec sujet-verbe-complément, parfois même propositions subordonnées ! Et l'Equipe pluridisciplinaire apprécie !

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: GEVA sco

Message par Pascal Ourghanlian » 07 déc. 2012 11:55

Pour ceux qui ne peuvent pas entrer sur le site "handicap" du MEN évoqué par Francis, voici, sur l'IA du 94, les liens pour les documents CNSA officiels :

- première demande : http://ien21.ia94.ac-creteil.fr/spip/IM ... REMDEM.pdf
- renouvellement (dit "réexamen") : http://ien21.ia94.ac-creteil.fr/spip/IM ... coREEX.pdf
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Kerarzik
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 18
Enregistré le : 16 juin 2009 14:16

Re: GEVA sco

Message par Kerarzik » 08 déc. 2012 17:46

Dans le 44, le GEVAsco doit remplacer tous les autres documents, y compris le compte-rendu d'ESS. Ce qui me choque le plus, c'est qu'on nous demande de "coter" les capacités de l'élève "en référence aux réalisations attendues d’une personne de même âge qui n’a pas de problème de santé". Alors qu'il faudrait pour tous (handicap ou pas) partir de ce qu'ils savent, savent faire, analyser où ils sont et comment les emmener un peu plus loin, on nous demande de revenir systématiquement à "la norme". Et c'est ce document que nous devons ensuite transmettre aux familles (quel intérêt ? quelle indécence !).
J'ai fait plusieurs essais : si vraiment on anime l'ESS avec un GEVA sous les yeux, finis les échanges. "C'est bien beau ce que vous dites, mais à part ça, il s'habille et se déshabille ? va aux toilettes ? assure l'élimination de ses déchets ? a une bonne mémoire ?" Donc on laisse le GEVA, on fait comme avant, et après, il faut faire entrer dans les cases et les colonnes tous les échanges qui ont eu lieu. Sans considération pour le déroulement. En déstructurant. Le compte-rendu, comme un récit, permettait l'élaboration. Le GEVA met à plat. Je ne vois pas qui s'y retrouvera en lisant ce document ? Quelle place pour les différents partenaires ? Où doit-on écrire le point de vue de l'orthophoniste, de l'éducateur, du psychologue scolaire ? Où sont les parents ? Ils ont droit à leur petite case, pas plus. Et on nous dit que l'intérêt, c'est de "sortir d'une démarche de demande" : la MDPH doit trouver toute seule, rien qu'en lisant le GEVA, de quoi l'élève a besoin...

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: GEVA sco

Message par Pascal Ourghanlian » 10 déc. 2012 09:01

Le compte-rendu, comme un récit, permettait l'élaboration.
Eh oui, tout est (était) là : c'est bien la mise en récit (à l'opposé du storytelling) qui fixe rôles, temporalités, territoires et permet la mise à distance... Instaure de l'écart pour que de la pensée advienne. C'est l'entretien qui tient l'entre - pas les cases à cocher...
Mais nous sommes entrés dans le grand monde de la compensation : le handicap est compensé, les balances sont remises à l'heure :lol: , la personne handicapée est désormais responsable comme les autres. En termes de responsabilité individuelle, c'est très bien. Comme manière pour la société de se défausser de sa responsabilité collective par contre... Décidément, l'empowerment à la française sent aussi mauvais que l'anglo-saxonne...
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Francis
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 32
Enregistré le : 23 nov. 2011 04:53

Re: GEVA sco

Message par Francis » 24 janv. 2013 16:49

J'allais ce matin enfiler comme des perles 3 réunions d'équipes éducatives et 1 Equipe de Suivi de Scolarisation dans la même école élémentaire, regrettant le ciel d'hier qui engageait plus à un tour de vélo qu'à GEVA-Sco, quand France Culture a quelque peu atténué ma peine :
http://www.franceculture.fr/player/reec ... ay=4569051
de là à déduire qu'on pourrait se passer de... et de... !!!
Amitiés et bonne fin de semaine (bon week-end, bonnes vacances)

Répondre