Secrétaires CDOEA

Enseignants référents, enseignants détachés à la MDPH...
Répondre
Francis
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 32
Enregistré le : 23 nov. 2011 04:53

Secrétaires CDOEA

Message par Francis » 23 nov. 2011 06:13

La Côte d'Or a supprimé le poste de secrétaire de CDOEA (1 poste d'enseignant spécialisé) à cette rentrée de septembre 2011 au prétexte qu'il n'existerait plus dans la nommenclature.
L'IEN ASH met en place des sous commissions CDOEA laborieusement (composition, modalités pratiques encore en cours de réflexion à ce jour). Chaque sous commission regroupera 2 circonscriptions du 1er degré (sauf une grosse circo qui aura "sa" sous com) et étudiera les dossiers du 1er et du 2nd degré.
Alors que jusqu'à l'an passé les Enseignants Référents SH regroupaient les pièces de dossiers, présentés à l'IEN de circo pour avis éttayé par petite équipe technique (psy scol + dir EGPA), puis transmis à la CDOEA.
Aujourd'hui ce sont les directeurs d'école conformément à la circulaire 2006-139 qui rassemblent les dossiers, les transmettent à l'IEN pour avis.
Entre en scène l'ERSEH qui "centralise les dossiers, garde une mission de contact avec parents et partenaires" (ça c'est écrit...) et organise les sous commissions, y présente les dossiers, les adresse ensuite à la CDOEA (ça, qui n'est pas écrit semble évident).
L'IEN ASH adresse à ses collègues de circonscription, directeurs d'EGPA une liste "Référents - CDOEA" comportant nos 11 noms d'Enseignants référents scolarisation des élèves handicapés.
On constate donc qu'un poste de secrétaire CDOEA a été supprimé puis que 11 missions "référents CDOEA" ont été attribuées aux ERSEH.
NB - l'IEN justifie en rappelant une évaluation-répartition ancienne datant de 2006 de nos missions (80% handicap, 20% adaptation = préparation dossiers CDOEA) tout en nous suggérant que nous suivons moins de dossiers d'élèves handicapés que dans les autres départements (140 à 160 pour mon secteur)... et que si nous refusions cette mission, le nombre d'ERSEH du département serait revu à la baisse.
Qu'en est-il dans les autres départements ?
- du maintien d'un (ou de plusieurs comme ds académie de Versailles) poste d'enseignant spécialisé secrétaire CDOEA ?
- du nombre de dossiers d'élèves handicapés suivis par les ERSEH ?

Laurent
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 29
Enregistré le : 24 sept. 2004 22:33
Localisation : RASED Pas-de-Calais

Re: Secrétaires CDOEA

Message par Laurent » 23 nov. 2011 20:01

Pour cause de départ volontaire (changement de département, suivi du conjoint ? je n'ai pas l'info) d'un des 3 secrétaires de CDO du Pas-de-Calais, l'IA a tenté de récupérer le poste en douce (= sans affecter personne), mais une intervention des syndicats -à l'unisson- a permis de réaffecter un enseignant sur le poste. Est-ce ds les cartons en tant que "réservoir" de postes, ou bien 2 coïncidences fortuites de pur hasard pas faites exprès ???
D'autres coïncidences de ce type ailleurs ?

yauram
Visiteur
Visiteur
Messages : 14
Enregistré le : 18 févr. 2007 17:28
Localisation : 17

Re: Secrétaires CDOEA

Message par yauram » 23 nov. 2011 21:22

Le ministère essaie de faire des économies sur tous les postes. Les Enseignants Référents SEH disparaitront (au même titre que les RASED, maîtres E et G). Le renvoi de la compétence vers les conseils généraux est dans les cartons et je ne crois pas que nous aurons le choix, nous retournerons en classe.
C'est d'ailleurs ce qui pend au nez des IEN de circonscription quand ils auront fait passer la loi sur les EPEP (établissement public d'enseignement primaire) et nommer des super-directeurs, il n'y aura plus qu'à appliquer la réforme de l'évaluation des enseignants pilotée par le chef d'établissement et tout sera joué.
Nous traversons une période sombre dans l'éducation nationale et ça n'est que le début...

Francis
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 32
Enregistré le : 23 nov. 2011 04:53

Re: Secrétaires CDOEA

Message par Francis » 24 nov. 2011 04:15

Merci Yauram, d'une manière générale tes prédictions sont bien plus sombres que les miennes, avant tu connaitras la diminution de salaire voire sa perte temporaire, quant à la retraite, c'est de l'histoire ancienne. "Ce n'est que le début" dis-tu, je dirais plutôt une accélération gravissime à qui la crise donne "légitimité" et ouvre un boulevard. Raymond BARRE avait qualifié les fonctionnaires de nantis, c'était en 1980.
Dans la liste que tu dresses des suppressions pour économies, tu oublies que d'autres disparaitront avant ceux que tu cites, à moins qu'il n'y en ait déjà plus dans ton département ; je veux parler des ATICE, des CPC et des divers enseignants missionnés langues, sciences... Les ERSEH sont inscrits dans une loi récente...
Mais tu ne réponds pas à mes questions précises, et ne dis ni ce que tu fais chez nous, ni où tu le fais ???

yauram
Visiteur
Visiteur
Messages : 14
Enregistré le : 18 févr. 2007 17:28
Localisation : 17

Re: Secrétaires CDOEA

Message par yauram » 24 nov. 2011 23:01

Ah oui la réponse :oops:
Par ici, nous suivons environ 200 à 250 élèves par secteur - Nous sommes 10 et un poste sur la CDOEA qui peut avoir aussi d'autres missions selon les besoins de l'IEN-ASH.

Francis
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 32
Enregistré le : 23 nov. 2011 04:53

Re: Secrétaires CDOEA

Message par Francis » 25 nov. 2011 05:51

Merci pour les éléments que tu apportes, encore une petite question (avant d'autres), "par ici" c'est où ?
En Côte d'Or comme je le disais le poste CDOEA est supprimé depuis cette rentrée de septembre 2011.
Nous serions les ERSEH, dans des conditions de nombre de suivis de parcours de scolarisation plus favorables que dans d'autres départements. Nous suivons entre 100 et 160 élèves et n'avons pas du tout l'impression de manquer de travail, loin de là, il doit quand même être bien différent de celui de nos collègues qui suivent deux foix plus de dossiers entre 200 et parfois même plus de 300.
Ces conditions plus favorables permettent à l'IEN ASH de réorganiser le fonctionnement des CDOEA en instaurant les sous commissions prévues par la circulaire 2006-139. Maladroitement de mon point de vue il publie une liste "référents-CDOEA" qui recevront les dossiers et organiseront les sous commissions. Pour moi qui en ai été secrétaire de 2003 à 2006, j'ai le sentiment de revenir aux CCPE.
Pour un peu nous aurions même été chargés de la conservation des dossiers, il a fallu que nous insistions sur la nécessité d'une gestion départementale de l'harmonisation et des affectations pour ne pas récupérer cette charge de travail d'archivage et de multiples questions, transferts de cours d'année. Quand à la CDOEA dont l'objectif affiché est d'alléger le nombre de dossiers, elle ne reverra pas ceux où tous les avis concordent, étudiera les autres et ceux avec demande d'internat. Le fonctionnement de la CDOEA, organisation de commissions, gestion des affectations est confié à deux ERSEH proches de l'IEN, le responsable des AVS et du matériel, la coordinnatrice des ULIS également ERSEH pour les MECS.
Je constate toujours avec colère à quel point le travail particulier et fastidieux de secrétariat photocopies, tris, saisies, envois, invitations, postage est méprisé, oublié, sous évalué. L'IEN ASH et ses 2 collègues ERSEH disposent d'EVS pour ces tâches méprisées mais sensibles.
Nous constatons depuis deux années une augmentation sensible de du nombre de défauts de places IME, ITEP, SESSAD mais aussi CLIS, et surtout ULIS collège et lycée. Donc scolarités par défaut en classe ordinaire ou EGPA, maintiens exceptionnels en école maternelle ou CLIS... où quand le P de PPS ne signifie plus Personnalisé, mais Palliatif !
Sur 150 élèves suivis 25 soit 16% sont en attente de place par ordre croissant en ITEP, ULIS collège, IME, CLIS. Une bonne vingtaine est scolarisée là où il en a été décidé par la CDA, mais "attendent" un SESSAD...
Bien entendu toutes ces situations de défauts de places concernent des jeunes en situation de handicap mental - si les familles étaient regroupées dans une association aussi puissante que l'APF, ça ferait du bruit dans la rue ! En attendant nous sommes en ESS pris entre les demandes des parents et collègues et une gestion de carrence de nos administrations

Sujets qui mériteraient bien une "contre enquête DGESCO" !

Répondre