Refus de CLIS après observations positives

Enseignants référents, enseignants détachés à la MDPH...
Répondre
akila m
Animateur
Animateur
Messages : 161
Enregistré le : 19 mars 2006 21:19
Localisation : yvelines

Refus de CLIS après observations positives

Message par akila m » 26 mai 2008 19:02

Dans le cas de refus de scolarisation en CLIS ou UPI pour la prochaine rentrée (alors que les périodes d'observation se sont avérées positives), la MDPH envoie-t-elle un courrier aux parents expliquant les raisons de ce refus ou les rencontre-t-elle ?
L'hôpital de jour qui a appuyé ces demandes et incité les parents à les faire en leur laissant croire que cela était possible a-t-il un rôle à jouer dans cette information ? les causes invoquées sont le manque de place : en d'autres termes un enfant qui rentre à l'hôpital de jour y sera pour toute sa scolarité même s'il fait des demandes de scolarisation extérieure parce qu'il veut tenter de s'adapter au circuit ordinaire. Il va falloir prévenir les parents qu'une fois que leur enfant y est entré (à l'HDJ) il a très peu de chance d'en sortir ; c'est une maladie à vie.

mescudie

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: refus de clis après observations positives

Message par Pascal Ourghanlian » 26 mai 2008 20:33

Je ne suis pas certain de comprendre votre question - mais les situations sont tellement variées d'une MDPH à l'autre, et au sein d'une même MDPH, qu'une chatte n'y retrouverait pas ses petits :?

La MDPH oriente, l'IA affecte.
En d'autres termes, la MDPH n'a pas à se cacher derrière le manque de places (puisqu'elle n'en est pas comptable) pour refuser telle ou telle orientation. L'IA est prestataire de services et doit (devrait ?...) mettre en regard des orientations prononcées les places nécessaires (c'est l'accord qui fonde le GIP qu'est la MDPH). Si ce n'est pas le cas, c'est un choix politique : politique départementale (l'IA affecte les moyens en fonction de son projet pour son département) ou politique nationale (la représentation nationale vote le budget de l'EN :( )

Lorsque la CDA de la MDPH ne donne pas suite à une demande d'orientation, elle le fait (devrait le faire - mais il n'y a pas de raisons de penser que ce n'est pas le cas dans l'immense majorité des cas) en fonction du projet du gamin et des éléments d'évaluation portés à sa connaissance par l'équipe pluridisciplinaire d'évaluation qui ne vont pas dans le sens de cette orientation - pas en fonction de places à remplir (et qui appartiennent soit à l'EN soit aux établissements). Et elle en envoie notification à la famille.
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Répondre