Les langues dans l'enseignement spécialisé

Questions spécifiques concernant les formations à l'enseignement spécialisé des professeurs de lycées et collèges (2CA-SH).
Répondre
GMAZUE
Visiteur
Visiteur
Messages : 3
Enregistré le : 25 nov. 2008 14:11

Les langues dans l'enseignement spécialisé

Message par GMAZUE » 25 nov. 2008 15:09

Bonjour, Je suis prof d'anglais en EREA depuis 10 ans et je me décide à passer le 2 CA-SH. Actuellement en congé maladie, j'ai manqué la première session de formation.
Cependant je m'interroge sur mon mémoire professionnel " A quoi ça sert l'anglais?"... Est-il envisageable de dresser un bilan de mes années d'expérience... Débutante et perdue à l'EREA de Cronstadt puis 10 après à l'EREA de Beaune... Faire part de mes sentiments (doutes) sur les nouvelles réformes (CECRL) et parler de mon quotidien et des méthodes de travail que je propose aux élèves....
Merci de m'éclairer.

Angelica
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 27 oct. 2009 16:52

Re: Les langues dans l'enseignement spécialisé

Message par Angelica » 31 oct. 2009 15:40

Bonjour,

Prof de langue, puis enseignant spécialisé puis de nouveau prof de langue en lycée, je partage tes doutes et comprends ton questionnement notamment en ce qui concerne le Cadre Commun Européen.... Cela dit, continue à enseigner l'anglais en EREA et à y croire car moi pour mon mémoire de CAAPSAIS j'ai travaillé sur la "sensibilisation" ou "apprentissage" d'une langue étrangère avec des adolescents de SEGPA, pour mieux appréhender le français (grosso modo pédagogie du détour) d'une part mon mémoire a beaucoup plu aux examinateurs qui en avaient "marre" des Meirieu et autres Bruner ou Britt-Mari Barth, d'autre part j'ai monté un projet de voyage qui s'est réalisé et qui a beaucoup plu aux élèves qui ont pu ainsi mettre en oeuvre les quelques rudiments mis en place durant l'année scolaire (Très bien pour le cadre : la tâche !)
Courage, les langues c'est très bien pour les élèves en difficulté, je continue de le croire. :D

ptitescargot
Visiteur
Visiteur
Messages : 11
Enregistré le : 02 sept. 2010 18:47

Re: Les langues dans l'enseignement spécialisé

Message par ptitescargot » 02 sept. 2010 19:03

Angelica a écrit : les langues c'est très bien pour les élèves en difficulté
...et pour les élèves sourds ??

Je m'interroge. les cours d'anglais, surtout s'ils s'appuient sur de la BSL, de l'ASL ou de l'Auslan, connaissent souvent un franc succès auprès des élèves.
Je sais pourtant que la dispense de LV2 est un droit et sans doute beaucoup d'élèves la choisissent. Et quand ce n'est pas le cas ? Quelqu'un aurait-il des exemples de profs qui enseignent une autre langue, par exemple de l'allemand avec de la DGS ou de l'ÖGS ou de l'italien ac de la LIS, etc. ? Et comment a-t-on évalué le niveau de compétence de ces enseignants ? Sur leur allemand écrit et parlé seulement ? Sur leur LSF ?

Et l'ouverture de la certification complémentaire en LSF vient-elle changer quelque chose ? Verrons-nous arriver une offre plus diversifiée de professeurs de langues vivantes étrangères pour les sourds ? Ou bien est-ce dans l'autre sens que cela se passe : on attendra pour recruter qu'il y ait une demande suffisante de la part des (parents d')élèves ?

Je serais curieuse de lire quelques avis là-dessus...

lilylaure
Visiteur
Visiteur
Messages : 1
Enregistré le : 12 oct. 2010 13:31

Re: Les langues dans l'enseignement spécialisé

Message par lilylaure » 13 oct. 2010 10:21

Bonjour,

J'ai été acceptée à la formation au 2CA-SH option A (sourds et malentendants) et démarre ma formation à Suresnes en novembre prochain. Or, il y a de fortes chances que je ne puisse préparer mon mémoire ainsi que mon épreuve professionnelle et par voie de conséquence ne pas obtenir mon 2CA-SH......!!!!!!
En effet, je suis professeur d'allemand et toutes les portes se sont fermées à moi jusqu'à maintenant quant à la recherche d'un terrain de stage (dans mon établissement, pas d'élèves sourds et malentendants).
La raison en est la suivante : Les élèves sourds et malentendants ne sont pas tenus d'étudier une seconde langue vivante de par leur handicap et l'anglais étant majoritairement voire exclusivement choisi par les familles, toute autre langue vivante étrangère est exclue du système.
Je me suis tournée vers l'upi ou l'ulis la plus proche de ma circonscription, l'antenne IRPA de la ville où je réside, ainsi que le siège régional de l'IRPA et tous ont invoqué la même raison en me spécifiant( pour certains sur un ton ironique)qu'il était complètement inutile que je suive cette formation et qu'elle ne me servirait jamais.....
Je leur ai rétorqué que l'inscription au 2CA-SH était ouverte à TOUS les enseignants titulaires du second degré sans distinction aucune de matières (cf. les textes réglementaires) et que la formation à Suresnes était transférable à 75 % à tous les collègues toutes disciplines confondues, faisant de nous des personnes-ressources par excellence.
Alors, je m'insurge haut et fort contre les aberrations du système. Dois-je renoncer à obtenir le 2CA-SH et être ainsi discriminée ????... (tous les collègues de langues vivantes autres que l'anglais ainsi que ceux de disciplines non enseignées aux élèves porteurs de ce handicap sont concernés également par ce problème).
Il m'est également impossible de faire de l'initiation à l'allemand (sur les conseils de l'ins-hea) car l'emploi du temps de ces élèves est bouclé déjà dès la rentrée. De plus, il est très chargé.... Je suis dans une impasse totale......
Merci de me donner des pistes, des conseils.

Répondre