Passer le CAPA-SH, sans ce public

Questions spécifiques concernant les formations à l'enseignement spécialisé des professeurs de lycées et collèges (2CA-SH).
Répondre
fanet
Visiteur
Visiteur
Messages : 7
Enregistré le : 21 nov. 2006 21:42

Passer le CAPA-SH, sans ce public

Message par fanet » 19 juin 2008 12:19

Bonjour,

Je travaille actuellement lycée pro, et je souhaiterais m'orienter vers l'enseignement spécialisé et donc la mise en place d'UPI dans les lycées professionnels.
Le souci c'est qu'actuellement je n'ai pas de public atteint de handicap.
Je sais qu'il m'est possible de m'inscrire en candidat libre, mais est-il vraiment judicieux de passer cet examen, si je ne travaille pas avec le public ?
Merci

bab0611
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 45
Enregistré le : 23 mai 2006 14:38
Localisation : calais

Re: Passer le CAPA-SH, sans ce public

Message par bab0611 » 24 juin 2008 22:00

Tu travailles en lycée pro, mais tu y es quoi ? enseignant ? premier degré ? second ?

Si tu es PE ou instit, je te conseille de demander l'UPI d'abord, pour voir si cela te plaît avant de te lancer dans la formation !!!

Je ne connais pas bien les textes, mais il me semble complètement impossible de passer son CAPA-SH D sans travailler avec des élèves 'en situation de handicap' !!!
bab.

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 939
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Re: Passer le CAPA-SH, sans ce public

Message par Daniel Calin » 25 juin 2008 00:39

Sur le fond, à chacun ses appréciations, et à chacun de prendre ses responsabilités.

Ceci dit, dès lors que présenter le 2CA-SH (ou le CAPA-SH) est un droit ouvert à tout enseignant titulaire, l'administration est tenue de vous mettre en situation de pouvoir vous présenter à cet examen. Et comme cet examen comporte une "épreuve professionnelle" (deux pour le CAPA-SH) en situation, l'administration est obligée de vous permettre de mettre en place une telle situation, donc de vous mettre, d'une façon ou d'une autre, face à des élèves handicapés. Ce qui peut évidemment se faire hors de votre établissement et hors de vos temps ordinaires d'enseignement. L'administration s'acquitte généralement de cette obligation a minima, à raison de quelques séances avant l'examen. Pas évident, mais jouable.
Cordialement,
Daniel Calin

Répondre