Orthophonie et lecture

(option G)
Répondre
violett
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 16 janv. 2009 17:28

Orthophonie et lecture

Message par violett » 16 janv. 2009 17:33

bonjour,
je viens de découvrir votre site. Je travaille actuellement avec des enfants autistes pour lesquels je soutiens l'apprentissage de la lecture,
mes patients ne sont pas tous verbaux et scolarisés en milieu ordinaire.
avez-vous des pistes de travail notamment en rapport avec des codes pictos ?
merci
cordialement
violett

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: orthophonie et lecture

Message par Pascal Ourghanlian » 16 janv. 2009 18:12

Vous êtes orthophoniste ? C'est de vous que nous aurions à apprendre !...

Les enfants avec autisme que je suis et qui utilisent un substitut de communication (ou un système de communication augmenté) se voient essentiellement proposer le Makaton, le PECS (issu de TEACCH, mais bien utilisable au-delà de cette "méthode"...). La LSF aussi qui offre d'autres avantages.
Voir aussi les outils proposés par le catalogue Hop Toys, en particulier ici : http://www.hoptoys.fr/Je_communique-c-271.html

L'idée générale de ces méthodes est de partir de l'hypothèse que l'enfant autiste utilise principalement une entrée visuelle - dont on croit savoir aussi qu'ils s'attachent plus aux détails qu'à la configuration d'ensemble. J'en ai rencontré qui étaient beaucoup plus sensibles à la mélodie de la langue, à sa prosodie, voire à sa mélopée.

Difficile...

Le choix, me semble-t-il (mais votre avis serait précieux), serait entre un méthode qui préserve la structure de la langue écrite (S + V + C) et dont les pictos permettent de séquencialiser la syntaxe OU une méthode (type LSF) qui organise les compléments en tête de propos, puis l'actant, puis l'acté. La lecture d'un "vieux" neurologue comme Oliver Sacks semble montrer que cette deuxième approche est plus proche d'une certaine modalité de fonctionnement des personnes avec autisme. Mais elle est moins bien appréhendée par les proches, plus amrqués par une approche linéaire habituelle de la langue.
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

violett
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 16 janv. 2009 17:28

Re: orthophonie et lecture

Message par violett » 16 janv. 2009 18:41

mon expérience de rééducation "classique" a été quelque peu bousculée par mes nouveaux patients autistes. Les prises en charge sont à affiner, à personnaliser selon l'enfant. La conscience phonologique n'est pas toujours présente ou difficile à évaluer. Un autre de mes patients, autiste type de 6 ans, en tout début de langage oral accède à la décomposition syllabique mais refuse d'aller plus loin.
quels sont vos outils d'évaluation et quels sont les méthodes de lecture que vous utilisez ? Mon soucis principal est que je dois accompagner des enfants dans différentes écoles et qu'il n'y a évidemment pas de consensus sur la méthode. Tout ce travail d'adaptation me prend beaucoup de temps...
J'ai parcouru les sujets de vos forums, et je m'aperçois que finalement, l'autisme est l'une des pathologies les plus difficiles à accompagner et c'est sans compter les différentes idées quant à l'étiologie de l'autisme, et le rapport aux familles qui est parfois bien compliqué !
je recherche des exemples de méthodologie - syllabique de préférence...
merci !

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: orthophonie et lecture

Message par Pascal Ourghanlian » 16 janv. 2009 19:17

Syllabes en couleurs ?
Méthode des jetons ?
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

clairea
Animateur
Animateur
Messages : 258
Enregistré le : 12 oct. 2005 08:58

Re: Orthophonie et lecture

Message par clairea » 21 janv. 2009 08:50

Quelle ironie de voir poster dans cet espace sur le travail des rééducateurs (dont le statut est aujourd'hui menacé par une réforme réduisant les aides à un espace extra scolaire) une personne dont la profession est l orthophonie...

Je ne résiste pas à y apporter commentaires.

Ainsi, vous avez supposé Violett trouver des réponses techniques sur l'accompagnement d'enfants présentant des troubles de type autistiques au près des acteurs de l'éducation spécialisée nationale ... Puissiez-vous entendre combien j'apprécie cette démarche singulière ....

L'approche théorique de l'autisme conditionnera vos choix d outils... L'autisme se caractérise par un trouble massif de la communication... Dans une approche théorique neurocognitiviste, il faudra rééduquer avec des outils et de l'entraînement, si vous avez une approche théorique psychanalytique, c est la personnalité de l'enfant et les failles archaïques de cette dernière qu'il faudra entendre et accompagner vers une cicatrisation.
Ces deux approches s'excluent l'une l'autre...

Quand vous travaillez avec un enfant présentant une telle souffrance, travaillez-vous sur l'instrument vocal, sa conscience phonologique ou sur la distance entre soi et l'autre qui est une des bases de la communication ?

Enfin, je vous remercie de votre questionnement car il ouvre une voie vers un au-delà de certitude savante où une bonne méthode, une technique rééducative suffirait à combler un des symptômes les plus fondamentaux de l'autisme, la communication... (dont tout apprentissage a besoin)

Cordialement

Clairea

Répondre