Langage en maternelle

Les aides pédagogiques spécialisées (option E).
Répondre
froutine
Visiteur
Visiteur
Messages : 11
Enregistré le : 14 août 2006 18:31
Localisation : Haut-Rhin

Langage en maternelle

Message par froutine » 20 janv. 2007 15:09

Je fais fonction de maître E entre autre dans deux écoles maternelles.
J'ai un groupe de GS de 4 enfants non francophones, certains s'expriment par mots, d'autres ne s'expriment pas, peu, ou se contentent de répéter, sans forcément comprendre, ce que je dis ou ce que disent les autres enfants.
J'ai un groupe de MS de 2 enfants avec problèmes orthophoniques importants (on ne comprend pas toujours tous les mots), qui n'osent pas s'exprimer et qui ont très peu de vocabulaire.

Je cherche donc des supports, des situations fortement inductrices de langage.

Pour le moment, j'ai utilisé un album sans texte, un jeu de "qui est-ce", le parcours de motricité dans l'école que les enfants ont décrit (cette activité est celle qui a le mieux marché).
Mais je ne suis pas satisfaite du résultat, je trouve que je parle trop pendant les séances et je n'arrive pas à leur faire faire des phrases ni à les faire s'exprimer spontanément (= sans que je ne les sollicite forcément).
Je pensais aussi essayer avec un objet dans un sac à toucher et à deviner, à une image à faire découvrir par morceaux (affiche cachée avec des fenêtres).

Avez-vous d'autres idées ? Qu'est-ce que vous avez déjà pratiqué et qui marche, qui motive les élèves ?

caro
Visiteur
Visiteur
Messages : 13
Enregistré le : 02 août 2006 10:45
Contact :

Message par caro » 20 janv. 2007 20:55

Bonsoir,
Rapidement, les idées qui me viennent à l'esprit. En début d'année, je prenais aussi un élève de GS qui ne parlait pas. J'ai fini par choisir un support de jeux mathématiques pour le mettre dans l'action et ne pas focaliser sur le langage. Je le prenais avec des enfants en difficulté de numération mais eux bavards. Ça a marché. Il s'est "décoincé" en classe aussi. Ce n'est pas un grand bavard mais maintenant, nous savons qu'il parle....
Pour le vocabulaire, je suis en train de découvrir avec des CP, le livre "catégo".
Pour le langage oral et la production écrite, mais là avec des CE1, j'utilise des cartes pour élaborer des contes "il était une fois". On m'a dit que le même type de matériel existait chez Nathan ou Celda, je ne me rappelle plus. Il y a des cartes et un fichier.
Cordialement.
caroline

froutine
Visiteur
Visiteur
Messages : 11
Enregistré le : 14 août 2006 18:31
Localisation : Haut-Rhin

Message par froutine » 20 janv. 2007 22:43

Effectivement, c'est ce à quoi j'étais en train de réfléchir aussi : je pense que l'entrée par le jeu peut être un bon moyen.

caro
Visiteur
Visiteur
Messages : 13
Enregistré le : 02 août 2006 10:45
Contact :

Langage oral

Message par caro » 10 févr. 2007 16:26

Bonjour,
Un lien que je viens de trouver par hasard et qui donne des idées de jeux d'expression orale. Il permet de rebondir un peu sur le sujet.
http://www.ac-noumea.nc/primaire/IEN3/d ... tm#docpeda

Arnaud Morel
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 21 janv. 2008 17:22
Localisation : Les Mureaux 78

Re: Langage en maternelle

Message par Arnaud Morel » 10 févr. 2008 10:08

Quand ils n'ont pas les mots, autant leur en suggérer, les plonger dans le doux bain langagier et prosodique de récits illustrés, simples, joyeux dont la lecture à voix haute ouvre l'appétit d'une mise en bouche rapide et très spontanée pour la plupart.
Pour avoir placé l'album au cœur de ma pratique rééducative et lors d'animation d'ateliers de langage,en ZEP, MS et GS, je peux dire quel intérêt et quels profits ! pour les élèves, c'est le but, et pour l'enseignant...
La sélection des albums est importante ; je peux préciser si besoin...

gruffalo
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 36
Enregistré le : 28 déc. 2007 20:21

Re: Langage en maternelle

Message par gruffalo » 13 févr. 2008 19:00

Bonjour,

Je suis intéressée par votre sélection d'albums, merci de préciser (c'est pour 2 CP).
Par ailleurs on m'a parlé de plusieurs cassettes vidéo mettant en scène un petit champignon, c'est "Capelito". On m'a dit que les enfants aiment bien et que c'est très riche, mais je n'ai pas encore pu essayer (Il faut que la salle de télé soit libre dans l'école où je vais, et ça n'a pas encore été le cas).

Arnaud Morel
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 21 janv. 2008 17:22
Localisation : Les Mureaux 78

Re: Langage en maternelle

Message par Arnaud Morel » 19 févr. 2008 19:33

bonjour,
Avant de donner quelques titres d'albums (avec leurs auteur éditeur) merci de préciser leur niveau et appétence de lecteur ainsi que l'objectif du travail avec les deux élèves de deuxième année de cycle deux en utilisant cette médiation littéraire : susciter la prise de parole ? Inviter à développer le langage oral? Donner goût à la lecture et mobiliser pour l'apprentissage de la lecture ? Favoriser la lecture compréhension par la lecture à voix haute expressive? Support de proposition d'écriture ? autres ?...
Remarques : je pars du principe de ne pas "exploiter" une œuvre, mais de m'en servir comme support incitatif à dire, lire, écrire, déclencher une activité psychique chez l'élève à partir d'une émotion induite par l'album qui va faire que celui-là va aborder le récit comme un objet littéraire authentique. C'est important; L'appropriation l'utilisation qui en suivra, ne devra jamais faire perdre de vue ce côté essentiel littéraire. D'un plan purement pédagogique, lorsqu'un album est utilisé à des fins d'acquisitions de compétences cognitives précises, la séquence ne doit pas se faire sans un temps préalable où l'enseignant va lire aux élèves des ouvrages à voix haute (présenter une douzaine d'albums et laisser un temps d'autoappropriation initial) sans autre soucis que de lire, de faire passer l'émotion du texte.Ici pas de question à l'élève, de paroles de l'enseignant, sauf en écho, en réponses aux propos des élèves qui là sont courantes et très riches! (ils font des liens avec l'apprentissage, ils questionnent, commentent mettent en bouche, vibrent...). Arrive le temps de travail cognitif à partir de l'album sélectionné,bien à part, comme support à apprentissage (lecture, écriture, langage oral) où l'enseignant instruit, à partir d'un texte qu'il utilise de façon pédagogique comme support à apprendre.
Si l'élève aime se faire lire et n'est pas du tout concerné par l'apprentissage de la lecture, le bain littéraire sera suffisant dans un premier temps ; ne pas forcer, mais susciter, inviter. laisser du temps à l'élève de concilier goût du récit et envie d'apprendre à lire. Rares, sauf les enfants très perturbés, sont les enfants qui n'aiment pas les récits.
Désolé, je ne suis pas du tout vidéo et totalement incompétent en la matière. A bientôt donc, si toujours souhaité.

gruffalo
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 36
Enregistré le : 28 déc. 2007 20:21

Re: Langage en maternelle

Message par gruffalo » 19 févr. 2008 22:30

Bonjour,

Voici ce que j'ai pu noter sur mes 2 élèves en question:
Concernant "A", son plus gros problème est le manque de vocabulaire car à la maison elle ne parle que turc (elle n'a pas su nommer par exemple: poire, marteau, arrosoir, raisin, trompette...). Je ne l'ai vue que 2 fois, mais elle semble vive et dégourdie. Elle s'est bien débrouillée dans les exercices phono que je lui ai fait faire. Elle n'a pas retenu tous les sons vus en classe, elle arrive à lire les histoires du début de l'année dans son livre de lecture (Gafi).
Concernant "D", c'est plus compliqué: Il se concentre très peu de temps et j'ai l'impression que beaucoup de choses se passent dans sa tête en permanence. Il ne lit pas du tout et quand je lui montre ne serait-ce qu'une lettre (même si elle est dans son prénom) il me répond qu'il ne sait pas. J'ai du mal à lui faire formuler une simple phrase (je lui ai lu "J'ai rêvé que..." de la méthode ribambelle et lui ai demandé d'inventer une phrase sur le même modèle, c'était difficile pour lui). Il n'a pas beaucoup de vocabulaire non plus (il est suivi en orthophonie, et son orthophoniste m'a dit qu'elle faisait de la conscience phono avec lui et qu'il progresse très lentement).
J'ai prévu de lire "Le conte et l'apprentissage de la langue" chez Retz pendant les vacances, je me disais que je pourrai peut-être trouver quelque chose d'intéressant pour "A" et "D".
Sinon j'ai la possibilité de les prendre individuellement pendant 1/2 heure dans une salle qui communique avec la salle de classe, ou les 2 ensemble pendant 1 heure, je ne sais pas ce que vous en pensez... C'est vrai qu'une heure c'est long ( je peux aussi passer à 3/4 d'heure), mais en individuel, pour les interactions, c'est plutôt limité.
Voilà, j'avais surtout retenu comme objectifs pour ces 2 élèves: reprendre confiance en soi, donner goût à la lecture et développer le langage oral (pourquoi pas avec une production d'écrit, mais par la dictée à l'adulte dans un premier temps).
Alors je veux bien de votre avis et de vos conseils, à bientôt!

Arnaud Morel
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 21 janv. 2008 17:22
Localisation : Les Mureaux 78

Re: Langage en maternelle

Message par Arnaud Morel » 21 févr. 2008 08:16

Pas évident... par écrit... tant à dire ici... là ce serait tout de même plus simple d'échanger oralement (par tel donné via e-mail...).
Pas évident du tout de parler d'élèves à distance, quand on ne les a pas rencontrés soi-même... parler "depuis" toujours préférable à parler "sur" ; deux élèves... deux profils différents... alors comme ça en vrac... : la question de l'indication pour D a -t-elle été posée en synthèse RASED ? Est-il vraiment disponible pour apprendre ? Pour A cela semble clair, il s'agit de développer le langage oral, vocabulaire, articulation, capacité à formuler, compréhension.. Alors là je peux assurer des bienfaits de la pratique de l'album de littérature jeunesse... à condition qu'il soit appropriable par l'enfant... (côté ludique prosodique drôle qui suscite l'envie spontanée d'être mis en bouche... "vache à tache tu te caches, vache à pois je te vois vache à cœur quel bonheur... un petit chat gris qui mangeait du riz... crabuche bitogno gnan gnan kasba... papa ne veut pas que je crache... maisoùl'hibouniche... un petit peu raides, façon bouclettes, tout en frisettes, souricette... quelques extraits ici d'albums que j'utilise..." avec albums abécédaires, imagiers... Un enfant qui commence à savoir lire en outre aura vite envie de lire lui-même ces récits, d'où l'intérêt de ne pas le noyer dans des récits trop hors de portée de compréhension et trop longs. Didier jeunesse a créé une collection de contes illustrés revisités par des conteurs (Murielle Bloch, Praline Gay Parra...). Les récits randonnées accumulation sont intéressants aussi. Ne pas se cantonner au conte, un type de récit parmi d'autres (affectif, souvent projectif qui traite des choses de la vie on parle de papa maman fratrie séparation peur de l'abandon... etc humoristique, histoires qui font peur, de loups, de sorcières, fantastiques, merveilleux...
D avec A avec cette pratique joyeuse et emportante du récit avec l'album comme support oui, mais ensuite ne pas forcer D s'il n'est pas dispo pour apprendre... ; suggérer, donc, ou proposer autre chose, il peut copier, dessiner à partir d'un album de son choix... ou rentrer en classe...
L'interaction se fait entre l'élève et l'œuvre, c'est là qu'elle est importante et essentielle, et ne jamais oublier que même si l'élève ne dit rien, le récit, l'illustration induisent toujours une activité psychique.
Les albums que j'utilise sont le fruit de sélections de l'association "A.C.C.E.S." qui lutte contre les exclusions et ségrégations culturelles, dont la présidente est Marie Bonnafé. Ils sont de qualité artistique et littéraire.
J'ai reçu aussi une formation pour lire à voix haute, le liseur est face aux enfants, il tient le livre de façon à ce que le texte et l'illustration soient vus, si la lecture n'est pas théâtrale, elle doit restituer une émotion... lorsque les enfant se mettent en bouche... bien sûr toujours reformuler... ; là les progrès en articulation restitution sont notoires... L'intérêt de l'album, toujours en vrac... est que les élèves sont en un contexte, ils sont nourris et ont un support d'une grande et réelle authenticité... mince 8h20... j'envoie tel que la suite par tel souhaitée, bonne journée. Arnaud

shanie
Visiteur
Visiteur
Messages : 10
Enregistré le : 17 févr. 2005 14:17
Localisation : val d'oise

Re: Langage en maternelle

Message par shanie » 03 févr. 2009 22:28

bonsoir,
vous pouvez aussi proposer des activités avec un enfant meneur qui a un modèle devant lui; il a pour rôle de devenir "le maître ou maîtresse de la séance" : il doit produire un énoncé le plus précis possible afin que les autres desssinent ou tracent... comme sur son modèle. ensuite on expose les productions et on voit si tous ont compris ce qui était demandé et l'enseignant note l'énoncé. Puis on compare avec le modèle et si c'est exact on valide l'énoncé si non on voit ce que l'on pourrait améliorer et l'enseignant note le nouvel énoncé. et on augmente la difficulté régulièrement pour obtenir des énoncés de plus en plus complexes. Ca marche bien avec des formes géométriques à colorier, le vocabulaire du repérage dans l'espace est facilement utilisable....
bon courage

gruffalo
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 36
Enregistré le : 28 déc. 2007 20:21

Re: Langage en maternelle

Message par gruffalo » 04 févr. 2009 20:52

Merci pour votre réponse,

J'avais utilisé cela et ça a beaucoup plu à mes élèves.

Répondre