Rencontre parents

Les aides pédagogiques spécialisées (option E).
Répondre
marie anne

Rencontre parents

Message par marie anne »

Que faire si un collègue vous refuse (sans donner de raison) l'accès aux parents d'un enfant en grande difficulté ? La directrice de l'école prétend qu'un maître E ne peut voir les parents sans la présence de l'enseignant de la classe.

shanie
Visiteur
Visiteur
Messages : 10
Enregistré le : 17 févr. 2005 14:17
Localisation : val d'oise

Rencontres parents

Message par shanie »

Bonjour Marie-Anne
Il me semble que le maître de la classe ne doit pas empêcher la rencontre enseignant spé et parents. Nous devons présenter le projet individuel à la famille. Et en tant que maître spécialisé nous pouvons parler différemment des difficultés de l'élève, voire les décoder et expliquer notre intervention. Pour cela, il semble que la présence du maître de la classe n'est pas indispensable. (sinon la circulaire du 30/04/2002 doit préciser cela).
Bon courage car ce n'est pas toujours facile de travailler en bon partenariat !! :D
shanie

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian »

Bonjour,

Ce qui me vient à la lecture de votre message :
- travaillez-vous avec l'élève en question et selon quelles modalités (en d'autres termes, si vous travaillez avec cet élève, c'est qu'une demande de concertation a été faite par l'enseignante, qu'elle a été étudiée par le RASED et que des modalités d'intervention E ont été posées) ?
- si l'enseignante a fait appel au RASED (et donc à vous), si l'intervention a été "négociée", je ne vois pas bien au nom de quoi (si ce n'est un sentiment de toute puissance) elle vous interdirait de rencontrer les parents de l'élève suivi (et la directrice est garante de ça : elle ne peut vous renvoyer aucun texte qui stipulerait que le maître de la classe doive impérativement assister à un entretien parents-maître E) ;
- cela montre, une nouvelle fois, combien le travail en partenariat est difficile, qu'il est une mission à part entière du RASED, et qu'il se... travaille...
- une nouvelle fois aussi combien la frilosité et le repli sur des prérogatives fantasmées (voire sur une illusion de pouvoir) empêchent que soient réellement pris en compte ce qui devrait nous réunir : les besoins particuliers de tel enfant, de tel élève...

Si le cadre ne peut être tenu par la directrice, il y a lieu, à mon sens, de se tourner vers le garant du fonctionnement optimal de l'institution : l'IEN.

Cependant, il faut bien admettre que cet élève risque d'être l'enjeu de querelles de territoires, ce qui augure mal d'une aide appropriée et efficace.

Bon courage tout de même :?
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Invité

Message par Invité »

Merci pour vos réponses.
Je travaille avec cet enfant depuis 2 mois à la demande de son enseignant et cela fait plus d'un mois que j'essaie de voir les parents avec l'enseignant. L'IEN me soutient, je l'ai contacté. Mais je ne sais plus comment faire avancer les choses sans provoquer des tensions.

marie anne

Message par marie anne »

La question est réglée, d'une façon assez humiliante pour moi. Mais que ne ferait-on pas pour qu'un enfant avance. J'explique : ce matin, retour de vacances on m'annonce la réunion pour 4 heures. "Si je veux je peux venir". La rencontre a eu lieu et le maître ne s'est pas gêné pour me couper la parole chaque fois que j'essayais de parler.

PLG
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 24
Enregistré le : 03 nov. 2005 21:10

Message par PLG »

Il me vient une question à la lecture de ce post.

Comment peut-on travailler pour l'élève en partenariat avec l'enseignant lorsque les relations sont dans "un tel état" ?

Il me semble difficile de faire un projet commun lorsque les relations sont aussi tendus et, dans ce cas, aide-t-on vraiment l'élève en le sortant de la classe ?

D'un point de vue personnel, j'informe l'enseignant lorsque je vois les parents d'un élève, mais ne passe pas par lui pour communiquer avec les parents. Cela n'empêche pas un retour de ce qui peut s'être dit et intéresser l'enseignant.

Valérie
Visiteur
Visiteur
Messages : 11
Enregistré le : 02 nov. 2005 13:12
Localisation : maitre E Rased rural Alsace

Message par Valérie »

marie anne a écrit :La question est réglée, d'une façon assez humiliante pour moi. Mais que ne ferait-on pas pour qu'un enfant avance. J'explique : ce matin, retour de vacances on m'annonce la réunion pour 4 heures. "Si je veux je peux venir". La rencontre a eu lieu et le maître ne s'est pas gêné pour me couper la parole chaque fois que j'essayais de parler.
J'espère que tu n'iras plus à de telles rencontres "humiliantes" où tu n'es même pas tolérée...
Affirme ta position de E, INFORME l'enseignant que tu rencontreras les parents et ne passe pas par lui..
A mon avis, le maitre E a aussi une fonction tiers entre l'école et les parents : sans prendre parti pour l'un ou pour l'autre, il écoute les avis, les revendications, les critiques... Cela ne peut pas se faire si l'enseignant ou le parent est présent..

Il y a dans ta situation un gros problème de confiance, et je ne vois pas comment tu peux aider l'enfant dans cette situation où le maître de la classe risque de "casser" ce que tu peux apporter à l'enfant... SON élève...

Répondre