Cas lourd ?

Les aides pédagogiques spécialisées (option E).
Répondre
cerfi
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 21
Enregistré le : 26 janv. 2006 15:07

Cas lourd ?

Message par cerfi »

Des questions, encore des questions, toujours des questions...
On m'a soumis le cas d'une élève de CP en difficulté en ce qui concerne l'apprentissage de la lecture.
Elle est assez à l'aise dans la lecture de syllabes mais face à des mots, même des mots rencontrés à plusieurs reprises, c'est une autre histoire. Si on marque l'alternance des syllabes, en utilisant deux couleurs, cela ne résout pas les problèmes.
Plus inquiétant encore, elle n'est pas capable d'écrire les petits mots du vocabulaire de base de Henmon. Quand on lui demande d'écrire le mot sur, par exemple, elle écrit la première lettre du mot c'est-à-dire un s puis une série de lettres et de boucles qui continue jusqu'à ce que la place manque. Idem pour dans. Enfin (et j'en passe et des meilleurs), si on lui pose une question ouverte, sa réponse apparaît également sous la forme d'une série de lettres et de boucles, enchaînées sans espace, jusqu'au bout de la ligne.
Sa maîtresse et moi-même nous demandons quelle peut être la source de ces difficultés, notamment si ces difficultés ne relèveraient pas d'un spécialiste extérieur à l'école.

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian »

Bonjour,

Vous décrivez assez précisément l'entrée dans l'écrit alphabétique d'une enfant qui en est au stade qu'Emilia Fereiro qualifierait de "niveau pré-syllabique" sans contrôle de la quantité (A3) pour la seconde partie de ce que vous décrivez et d'"écritures différenciées avec valeur sonore initiale" (D10 : quantité et répertoire variables et présence de la valeur sonore initiale) - ce qui est très surprenant. Une petite fille qui n'a pas encore perçu le fonctionnement du système alphabétique et qui, dans le même temps, perçoit qu'il est possible de coder du son !

Sous réserve d'inventaire, en particulier du point de vue de la psy (d'abord, relations aux parents sous l'angle de la rupture du lien, envie de grandir, de se différencier, éventuellement efficience cognitive) et de la mise à plat de ce qu'elle comprend qu'elle fait quand elle produit ce que vous décrivez (explicitation), on pourrait dire que cette petite fille n'est pas prête à entrer dans la lecture (approche piagétienne - voir les batteries prédictives d'Inizan).
Mais penchant plutôt du côté de Vygotski, et pensant que l'apprentissage précède le développement, j'aurais tendance à dire que tout travail d'écriture pourra étayer l'entrée dans la lecture.

Au-delà de l'écrit : que comprend-elle de ce qu'elle vient faire à l'école ? de ce qu'on lui demande de faire en classe ? quelle représentation a-t-elle de son métier d'élève ? que répond-elle aux premiers items du Médial ? est-elle capable de redire une histoire simple entendue plusieurs fois ? les personnages ? la chronologie ?

Selon les réponses à ces questions, en réunion de synthèse, la psy, mais sans doute aussi la G, devraient pouvoir avoir un avis.
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

cerfi
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 21
Enregistré le : 26 janv. 2006 15:07

Message par cerfi »

Merci pour ces premiers éléments de réponses. Comme vous le préconisez dans votre message, j'envisageais de mener un travail d'écriture en me basant sur les travaux d'Ouzoulias en la matière. Avant de commencer ce travail, je fais soumettre à cette élève les premiers items du Médial. Je vous ferai connaître ses résultats ; peut-être à ce moment-là, vous aurez d'autres idées sur ce problème. A bientôt. :)

Répondre