Mémoire de M2 : la CLIN : une classe d'intégration ?

Les aides pédagogiques spécialisées (option E).
Répondre
easyrider
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 17 janv. 2013 19:33

Mémoire de M2 : la CLIN : une classe d'intégration ?

Message par easyrider » 18 janv. 2013 18:36

Dans le cadre de mon mémoire de M2 didactique des langues à l'université de Nice, je souhaite traiter du sujet suivant : la CLIN : une classe d'intégration ? Pour cela, j'ai besoin de témoignages d'enseignants en particulier qu'ils répondent à mon questionnaire.... :D
Pour ceux qui souhaitent participer à l’enquête... Merci de m’écrire à mathildedevincre@yahoo.fr

Merci d'avance

easyrider
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 17 janv. 2013 19:33

Re: Mémoire de M2 : la CLIN : une classe d'intégration ?

Message par easyrider » 21 janv. 2013 19:21

Voici le projet de mémoire auquel se joint le questionnaire...

Dans l'attente de vos réponses,

Merci d'avance

Enquête

Cette enquête est à renvoyer à Mathilde DEVINCRE : mathildedevincre@yahoo.fr

1) Présentation du projet :
Dans le cadre du parcours recherche du Master 2 Didactique des langues, j’ai décidé d’aborder la CLIN en particulier sa dimension intégrative.
Pourquoi un tel sujet ? Tout au long du premier semestre, nous avons été sensibilisés aux problématiques liées au FLES et nous avons déjà relevé quelques carences dans le système scolaire français : absence de programmes, très peu de manuels, manque de formation des enseignants… De plus, la lecture de l’ouvrage de Michèle Verdelhan, Le français de scolarisation pour une didactique réaliste vient appuyer ces idées en rappelant à juste titre que la fonction première de l’école est bien de permettre aux élèves de s’intégrer et de devenir de futurs citoyens capables d’exercer pleinement leur citoyenneté. Or, les nombreux dysfonctionnements du système scolaire permettent-ils réellement cette intégration ?
Le terme intégration est donc à envisager sur le long terme, de l’arrivée en classe vers l’insertion (sociale et professionnelle). Cette idée a par ailleurs déjà été mentionnée par Nathalie Francols « L’objectif prioritaire de leur scolarisation est de leur permettre une intégration rapide et efficace dans le système scolaire français, condition d’une intégration sociale réussie » (BO spécial n°10, du 15 avril 2002).
Cette étude sur le long terme me permettrait de comprendre si la scolarisation dès le plus jeune âge permet une meilleure intégration par la suite.
Je partirai donc de la problématique suivante : « est-ce que la classe de CLIN est une classe permettant réellement l’intégration? »
Les questions suivantes me permettront de tenter de répondre à cette problématique:

1) Date :

2) Type de classe :

3) Professeur (concours, formation, académie, courriel.) :

4) Quels sont les critères d’évaluation pour intégrer des élèves en CLIN (UPE2A) ?


5) Comment s’organise le travail en classe compte tenu de l’hétérogénéité des élèves (âge, pays d’origine…) ?

6) Sur quels critères d’évaluation estimez-vous que les élèves en CLIN ont le niveau pour intégrer certains cours dans une classe banale ?


7) Pensez-vous que ces élèves issus de CLIN atteignent un niveau suffisant dans les matières fondamentales à l’entrée en 6ème ? (cf : les évaluations de 6ème). Si votre réponse est non, quels dispositifs sont présents pour les aider dans leurs apprentissages ? Ces dispositifs sont ils présents dans votre établissement ? Dans votre académie ?


8) Quelle orientation (6ème, SEGPA, maintien dans la classe…) est généralement proposée pour ces élèves à la fin du CM2 ? Pourquoi ?


9) A votre avis, ces élèves issus de CLIN sont-ils plus en échec scolaire que les autres élèves ?


10) Dans l’ensemble, l’intégration de ces élèves lorsqu'ils sont encore inscrits dans la CLIN vous semble-t-elle réussie ? Si oui, pourquoi ? Si non, pouvez-vous en évoquer les facteurs ?


11) Dans l’ensemble, l’intégration de ces élèves lorsqu'ils quittent la CLIN vous semble-t-elle réussie ? Si oui, pourquoi ? Si non, pouvez-vous en évoquer les facteurs ?

12) Savez-vous ce que sont devenus (socialement, professionnellement) vos anciens élèves issus de CLIN ?

Répondre