Conceptualisation de la langue écrite

Les aides pédagogiques spécialisées (option E).
Répondre
Anne-GC
Visiteur
Visiteur
Messages : 4
Enregistré le : 23 avr. 2008 14:05

Conceptualisation de la langue écrite

Message par Anne-GC » 06 oct. 2008 23:15

Bonsoir,
Je souhaite travailler la conceptualisation de la langue écrite avec des groupes d'élèves de CP qui ont échoué les items concernés dans le test Médial CP. Je pensais faire une "progression" partant de la phrase pour aller vers le mot (comparaison entre quantité d'oral et quantité d'écrit, pointage des mots écrits en répétant la phrase apprise oralement...) puis vers la syllabe... bref, j'ai beaucoup de mal à leur faire comprendre la différence entre un mot et une phrase. Malgré les nombreuses manipulations que nous faisons, la confusion dans leur esprit semble totale, par exemple, pour eux pantalon est une phrase parce que "pan ta lon, il y a trois mots", et Ce matin le soleil s'est levé c'est "un mot tout seul".

Avez-vous des exemples d'activités permettant de travailler ces concepts ?

Si oui, merci par avance !

domi
Visiteur
Visiteur
Messages : 14
Enregistré le : 07 mars 2006 15:26

Re: Conceptualisation de la langue écrite

Message par domi » 07 oct. 2008 19:53

Je crois que le seul moyen est de passer par l'écrit.
Au CE1, j'utilise un jeu des "phrases élastiques".
4 cartes images qui racontent une petite histoire marrante. Chaque carte apporte un complément d'information à la précédente.
Une souris --- et un éléphant ----- mangent des glaces ----- sur la lune.
une souris toute seule--- une souris et un éléphant qui ne font rien --- etc
(Pris dans un fichier canadien: une phrase à la fois)
Quand la structure orale et le principe de rajout sont acquis (ce qui peut demander un certain temps), on passe à l'écrit.
Ça peut donner :
une souris une souris et un éléphant etc..., avant de former une phrase correcte.
La comparaison entre les productions permet de travailler toutes les segmentations.
C'est pas sou ri mais souri(s) , un léléphant mais l'éléphant ou un éléphant, etc...
Au CP, il me semble qu'on doit pouvoir faire pareil en dictée à l'adulte ?
Cordialement,
Domi

nami
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 32
Enregistré le : 18 sept. 2005 11:31

Re: Conceptualisation de la langue écrite

Message par nami » 08 oct. 2008 08:29

Bonjour,

Connais-tu "6 contes de tous les jours"chez Hatier ? Le conte est présenté en plusieurs versions successives où le récit produit est identique : d'abord en images ou pictogrammes puis peu à peu les images sont remplacées par les mots. Tu peux même trouver un projet de groupe sur la toile.

Anne-GC
Visiteur
Visiteur
Messages : 4
Enregistré le : 23 avr. 2008 14:05

Re: Conceptualisation de la langue écrite

Message par Anne-GC » 09 oct. 2008 22:02

Merci pour les pistes de travail proposées, qui m'aident à relancer ma réflexion sur le sujet. Pour information, après une courte recherche sur internet, il semble que l'outil "6 contes de tous les jours" est introuvable... C'était déjà le cas pour "Les bonnes idées d'Alex" du même auteur, cité sur ce forum... Dommage, ça a l'air très intéressant !

patrick
Animateur
Animateur
Messages : 166
Enregistré le : 25 mai 2005 22:41

Re: Conceptualisation de la langue écrite

Message par patrick » 10 oct. 2008 17:15

Les difficultés que vous évoquez me paraissent lourdes ! En premier vérifiez bien que vous n'exagérez pas un peu car un diagnostic aussi fort doit être à mon avis un peu affiné mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs et je ne sais pas comment affiner un tel diagnostic, je suppose que vous êtes allé plus loin mais que sur le forum vous avez fait court.
En tout cas, si cette confusion est si forte, un travail sur le corps, les rythmes et les séquences me semblent intéressant, un ancien RPM pourrait sûrement vous aider.
Je ne pense pas comme vous les présentez qu'ils puissent profiter d'une "séquence" pédagogique structurée, didactique.
Un travail moins structuré serait à mon avis plus dans leur zone de développement, mais je ne suis pas un spécialiste et ceci n'est qu'un ressenti à votre message.

Répondre