Grammaire

Les aides pédagogiques spécialisées (option E).
Répondre
gruffalo
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 36
Enregistré le : 28 déc. 2007 20:21

Grammaire

Message par gruffalo » 10 avr. 2008 23:24

Bonsoir,

J'ai 3 demandes en grammaire pour le 3ème trimestre :

1) Les éléments de la phrase + analyse avec des CE1.
2) Structure de la phrase avec des CE2.
3) Reprendre les compléments avec des CM2.

J'ai fait un petit tour au CDDP et sur internet, je n'ai pas trouvé grand chose, j'ai posé la question autour de moi mais ça n'a pas suscité beaucoup de discussions. Si quelqu'un pouvait éclairer ma lanterne, ce serait gentil, merci.

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: Grammaire

Message par Pascal Ourghanlian » 11 avr. 2008 08:42

Je ne suis pas certain de comprendre votre demande : sur votre secteur, les maîtres E sont déjà devenus maîtres de soutien ?

Que la grammaire soit un élément fondateur de la compréhension en lecture et d'une expression écrite de qualité (c'est-à-dire capable d'exprimer une pensée), je n'en disconviens pas. Mais que le groupe d'aide E devienne le lieu d'une reprise de l'analyse grammaticale me surprend.

Il n'y a donc pas sur votre secteur des gamins de cycle 2 qui ne sont pas entrer dans l'écrit et des gamins de cycle 3 non lecteurs ? Il existe donc, quelque part en France, encore des paradis pédagogiques ?

Aucune attaque personnelle dans ces pointes ironiques ! Toujours la même question de base : qu'en est-il sur votre réseau du travail de la demande ? Doit-on répondre à toutes les sollicitations des collègues des classes ? Quelle différence entre les deux heures libérées du samedi matin (que tous les enseignants sont réputés pouvoir conduire) et le travail d'un enseignant spécialisé ?
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

patrick
Animateur
Animateur
Messages : 166
Enregistré le : 25 mai 2005 22:41

Re: Grammaire

Message par patrick » 11 avr. 2008 14:11

Je suis en accord avec la réponse qui vous est faite, mais je vous propose une piste de réponse aux enseignants pour savoir qu'elle est la demande des enseignants derrière ces demandes de soutien trés précises.
Nous sommes au troisième trimestre et les demandes qui arrivent à ce moment là prennent un sens toujours particulier .
Moi j'ai comme ça au pif l'impression que cs demandes précises viennent parfois d' enseignants qui tout à coup se rendent compte que certains élèves sont passes à coté de sa progression de classe et alors les lacunes constatées sont bien plus importantes que ce qui apparait à première vue; ces demandes précises n'étant paradoxalement que l'arbre qui cachent le grand vide, l'enseignant est passé à côté de ces élèves pendant 2 trimestre et il continue à banaliser la difficulté. A vous alors de reprendre avec ces élèves des fondamentaux pour voir réellement ce qui en est. Et suivant vos relations avec l'enseignant retravailler la demande avec lui.
Si la demande précise est justifiée, elle est le signe peut être d'un enseignant perfectionniste qui s'inquiéte en fin d'année et qu'il faut rassurer pour qu'il ne fasse pas passer trop de pession sur ses élèves. Le rassurer en prenant en charge ce élèves ou au contraire en ne rentrant pas dans son inquiétude: pas de réponse générale c'est du cas par K et dépend de vos relations avec l'équipe.
Ce qui pose problème dans votre question et qui a certainement justifié la réponse sur le soutien c'est la répétition dans plusieurs classes du même type de demande, ça effectivement cela doit vous interroger sur la manière dont vous êtes perçu, ou alors sur le fonctionnement particulier de cette école et alors donner des réponses institutionnelles différentes.

gruffalo
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 36
Enregistré le : 28 déc. 2007 20:21

Re: Grammaire

Message par gruffalo » 11 avr. 2008 15:44

Bonjour,

Merci pour vos réponses. Je vais tenter d'expliquer dans quelle situation je me trouve. D'abord il faut savoir que je suis sur le poste depuis Septembre seulement, et que je n'ai pas de formation, ce qui me met d'entrée dans une situation particulière (Peut-on refuser de faire du soutien quand on n'a pas la formation?). Il faut savoir aussi que tous les collègues de cette école refusent les synthèses (j'ai pu en faire une en début d'année, un conseil de cycle en Janvier, et j'ai du parler individuellement avec chaque collègue avant les vacances de Pâques pour connaître leurs demandes).

Pour le collègue qui voudrait que je fasse de la grammaire avec ses CM2 (3 élèves dont 2 ayant de grosses difficultés en lecture, le 3ème un manque d'investissement à l'école, pas de maître G sur le réseau), j'ai déjà eu ces élèves là au 1er trimestre, avec lesquels j'ai fait de la compréhension. J'avais dit à ce collègue que je pensais faire encore de la compréhension au 3ème T(avec gestion mentale et entretiens d'explicitation, car je me suis documentée depuis le 1er trimestre!) en prenant un livre comme support ("le coupeur de mots" peut-être?), et c'est là que le collègue m'a dit qu'aux dernières évaluations ils n'avaient pas bien réussi les exercices sur les compléments, et que je pourrais peut-être intégrer cela dans le travail de compréhension.

Pour le collègue suivant (éléments de la phrase + analyses, et structure de la phrase), effectivement, il s'agit de soutien, c'est écrit sur la feuille que j'ai trouvée sur mon bureau. On peut lire "soutien RASED" Avril à Juin. Classe de X, puis la liste des groupes déjà faits. Là, j'avoue que le dialogue est difficile. Ce collègue m'a dit dès le début de l'année qu'il mettait aussi des élèves n'ayant pas besoin de soutien dans mes groupes pour dédramatiser vis à vis des autres qui en ont besoin.
Ne me dites pas de refuser de prendre ces groupes car je sais que cela ne fera qu'envenimer les choses (je pourrais développer, mais dans un message privé).
Voilà, cette situation n'est pas due à moi, la collègue de l'année dernière m'a dit que ça s'était passé comme ça pour elle aussi.
Je n'ai pas reçu vos pointes ironiques comme des attaques personnelles, Pascal, et j'essaie d'agir au mieux dans l'intéret des enfants, ce n'est pas toujours simple.
Je n'ai pas encore parlé de cette situation au réseau car il y avait grève la dernière fois qu'on devait se rencontrer, sinon je leur fais part de mes interrogations bien sûr, et je sais que je peux compter sur eux. Ceci étant dit, vos avis m'intéressent.

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: Grammaire

Message par Pascal Ourghanlian » 11 avr. 2008 16:49

Merci de ne pas avoir trop pris pour vous mes remarques désagréables :wink:

Je suis toujours sidéré de la propension de quelques collègues à profiter des situations "limites" et des positionnements normalement difficiles des collègues qui débutent.
Je suis toujours sidéré de la confusion sciemment entretenue entre soutien et aide spécialisée, entre autre par l'institution qui continue de nommer sur ces postes des collègues sans formation.

Quitte à faire de la grammaire avec les cycle 3, peut-être pouvez-vous utiliser les "Grammaire en textes" (7-9 et 9-12) de chez Accès : le travail sur la compréhension y est intégré...

Ne dites pas non, effectivement, histoire de préserver l'avenir. Mais essayez de "manœuvrer" à votre guise, pour tenir l'objectif - essentiel - de la compréhension.

Bon courage !
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

domi
Visiteur
Visiteur
Messages : 14
Enregistré le : 07 mars 2006 15:26

Re: Grammaire

Message par domi » 11 avr. 2008 19:38

Bonjour,

Autre piste pour rester "E" tout en répondant à la demande. Pour ma part j'aime beaucoup le petit bouquin d'Orsenna: "La grammaire est une chanson douce" qui peut être utilisé avec des cycles 3 pour donner du sens à l'activité de grammaire. (En fin d'année et avec des élèves un peu en difficulté de compréhension on peut penser à lire l'essentiel en lecture d'adulte (à la Pennac) et de travailler spécifiquement des extraits.)
Cordialement
Domi

gruffalo
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 36
Enregistré le : 28 déc. 2007 20:21

Re: Grammaire

Message par gruffalo » 11 avr. 2008 20:56

Bonjour,

Hum... j'avoue que j'avais demandé ce poste et que je l'avais fait exprès parce que je savais qu'il n'y avait pas de départ en formation cette année. Commencer dans un nouveau travail et passer le CAPA-SH en fin d'année, c'est trop rapide pour moi. Donc c'était un choix stratégique, j'ai pu prendre la température cette année, et je commencerai la formation au mois de Mai si j'obtiens un poste spécialisé. Je ne suis pas sûre que le fait d'être spécialisée changera quelque chose, mais comme vous me le suggérez, je manoeuvre pour essayer d'être "E". D'autre part, même si les autres collègues ne veulent pas faire de synthèse, avec eux, il y a moyen de discuter.
Merci pour vos conseils, je vais essayer de trouver les livres dont vous me parlez.

patrick
Animateur
Animateur
Messages : 166
Enregistré le : 25 mai 2005 22:41

Re: Grammaire

Message par patrick » 12 avr. 2008 15:49

Puisque vous acceptez les pointes je vais pas me priver !!
1 point(e) : J'ai une position extrémiste sur les rencontres avec les enseignants : la réunion avec des enseignants n'est pas pour moi une synthèse mais une réunion de concertation, la synthèse nécessite un autre temps. Une demande ne peut pas être accueillie et synthétisée en même temps, ce n'est pas sérieux, je ne peux pas avoir le sentiment d'avoir été écouté si l'autre me répond du tac au tac. Alors j'entends oui voilà l'expert qui va cogiter dans son bureau, faire la bonne analyse et venir régurgiter ses pensées ! Non, au contraire, c'est parce que la prise en charge ne relève pas d'une expertise que la demande doit être d'abord reçue en tant que telle. Ce paradoxe, je n'arrive pas trop à le théoriser mais dans ma pratique je l'ai vraiment touché. Une réunion de concertation reçoit la demande ou explicite une demande déjà formulée sur une feuille de demande, une réunion de synthèse du réseau propose une aide, une rencontre avec l'enseignant définit les modalités de l'aide.
2 point : Non surtout pas de message privé pour expliciter une prise en charge !! Si les raisons qui justifient vos prises en charge ne peuvent être dites sur la place publique, alors c'est que vous vous êtes fait envahir par les cancanages et autres parasitages des écoles et votre métier c'est justement de ne pas tenir compte de cette réalité ! Autrement on nomme un instit supplémentaire qui pédalera dans la choucroute avec ses collègues et en avant guingand. Oui cette réalité existe, mais notre travail c'est de la mettre de côté pour que l'enfant en soit dégagé et qu'il rencontre un lieu où cette réalité n'est pas prise en compte, autrement il reste en classe.
Et si par malheur une prise en charge se fait sous contraintes d'inavouables il faut l'avouer à l'enfant !

gruffalo
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 36
Enregistré le : 28 déc. 2007 20:21

Re: Grammaire

Message par gruffalo » 14 avr. 2008 10:49

Entièrement d'accord avec vous Patrick, pour le coup du message privé je me suis bien mordu les doigts après avoir cliqué "répondre".
Allez, je crache ma valda, voici toute l'histoire (j'essaie de faire court) : Il se trouve que ce collègue qui me pose le plus de problèmes est le directeur de l'école à laquelle je suis rattachée, c'est un enseignant spé qui a travaillé en classe d'adaptation, il n'y est plus car il est contre le principe de sortir des groupes d'enfants de leur classe pour travailler avec eux 2 fois par semaine. De plus, je n'ai pas de salle à moi, alors je partage son bureau (dans lequel il est souvent en dehors des horaires de classe) où est aussi la photocopieuse, et où mangent les enseignants à midi.
D'autre part, j'intervenais sur 2 écoles en début d'année, comme la collègue qui m'a précédée, et à partir de Janvier je suis allée dans une troisième école parce qu'il me restait une heure dans mon emploi du temps. Mon directeur qui m'avait déjà dit au début de l'année que mon poste était fait pour rester dans son école un point c'est tout (entre temps j'ai appris que mon poste était un poste de secteur) n'a pas apprécié du tout, et c'est depuis qu'il me donne la moitié de sa classe (vraiment la moitié, j'ai compté) en soutien comme il l'écrit, histoire de bien remplir mon emploi du temps...
Concernant les synthèses, quand j'ai demandé à mes collègues si on pouvait faire une synthèse, voici la réponse que j'ai obtenue: On n'est pas d'accord pour laisser notre classe 3/4 d'heure à un remplaçant, la psy elle n'a qu'à venir le soir en conseil de cycle. Je n'ai pas demandé cela à la psy, et je suis allée en conseil de cycles comme d'habitude. Mais comment parler individuellement des enfants des 5 classes en 1 conseil de cycle ? C'était du rapide. De plus, les précédentes écoles dans lesquelles j'ai eu une classe n'avaient pas de maître E, donc je n'ai jamais vu fonctionner un réseau sur le terrain.
Voilà, moi dans tout ça j'essaie de faire au mieux pour les enfants...

patrick
Animateur
Animateur
Messages : 166
Enregistré le : 25 mai 2005 22:41

Re: Grammaire

Message par patrick » 14 avr. 2008 12:41

Quand on voit ce qu'on voit , qu'on entend ce qu'on entend et qu'on lit ce qu'on lit on a raison de se dire que l'EN ne va
pas bien !!
Au niveau cancanage votre directeur n'a pas quitté son poste E pour des principes, visiblement il n'a pas l'air d'en être capable, il a quitté ce poste car il ne pouvait plus être dans la maîtrise et cela du peu que vous en dites suffit pour dire que ça lui est impossible. Dont acte. Nous en avons un de plus qui est nommé directeur non pas en fonction de ses compétences pédagogiques mais sur reconnaissances entre bureaucrates .
C'est bien de le savoir car il n'y a que très peu de chance de "rédemption" pour les bureaucrates qu'ils soient stalinien ou pédago. Notre travail n'est pas d'essayer de les faire évoluer encore moins de les guérir.
D'accord c'est plus du travail de RASED c'est Verdun, je vous propose un plan de tranchées !
Votre meilleure réponse à mon avis c'est ce que vous avez fait en allant de plein droit travailler dans une autre école. N'hésitez pas à augmenter votre temps loin du goulag.
Pour ce qui est des réunions, je n'irais pas à toutes les réunions de cycle, loin s'en faut ; surtout pas au conseil des maîtres, et une fois par an au conseil d'école maximum.
Pour ce qui est des procédures pour les prises en charge : pas de réunion : une seule procédure pour tous, la feuille de demande, et cette feuille vous la "verrouillez" avec des critères à vous. Les propositions d'aide, vous les faites par écrit dans un projet d'aide "verrouillé" à l'avance. Il n'y a pas de proposition d'aide, il y a proposition de cette aide-là (et rien d'autre donc en sous entendu). Il veut jouer à la maîtrise, pas de problème, vous le prenez sur son terrain.
Le travail dans son bureau est à mon avis impossible, les chiottes ou un placard à balai feront l'affaire. Indépendamment du personnage, je suis de la vieille école, je reconnais, mais le bureau du directeur reste pour l'ancien élève que j'ai été un lieu dangereux où tout travail même de soutien serait impossible.
Je me demande même si aucune autre solution n'est possible s'il ne vaut pas mieux travailler alors dans les classes !!
En tout cas bravo c'est une expérience qui vous aidera sûrement pour le restant de votre carrière qu'il faudra faire ailleurs !

gruffalo
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 36
Enregistré le : 28 déc. 2007 20:21

Re: Grammaire

Message par gruffalo » 14 avr. 2008 13:30

Effectivement, je n'avais pas saisi le sens que peut prendre le bureau du directeur pour les élèves (et pour les siens, encore pire).
Heureusement, l'école est sur plusieurs sites, j'arrive donc assez bien à m'éloigner du goulag.
Je vais essayer de tenir compte de vos conseils concernant les demandes d'aide, merci.
Bien sûr j'ai participé au mouvement, je croise les doigts ! :wink:

azer
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 09 juin 2007 16:31

Re: Grammaire

Message par azer » 20 mai 2009 00:02

J'utilise aussi le livre d'Orsenna "la grammaire est une chanson douce" avec des CM2 ayant des difficultés à catégoriser,(classes de mots de base :déterminant, nom, adj, verbe) , à chercher, trouver puis faire fonctionner des procédures et à réinvestir les connaissances. C'est super ! Ils se laissent embarquer dans l'histoire et découvrent du plaisir à faire de la grammaire. J'utilise certains extraits pour travailler des notions, des concepts et d'autres extraits pour le plaisir des mots, le texte est un vrai délice.

Répondre