Accompagnement des enfants dyslexiques

Les aides pédagogiques spécialisées (option E).
Répondre
Bibi
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 22
Enregistré le : 30 oct. 2007 16:39

Accompagnement des enfants dyslexiques

Message par Bibi »

Je souhaiterais avoir votre avis sur ce que peut faire le maître E dans l'accompagnement des enfants dyslexiques.

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian »

RIEN !

Je vais me faire huer, aussi je développe.

Soit l'enfant est reconnu dyslexique au sens de la définition du handicap (guide-barème MDPH décret n° 93-1216 du 04/11/93) et je n'imagine pas qu'il ne bénéficie pas d'une prise en charge massive en orthophonie.

Soit l'enfant est dit "dyslexique" par abus de langage, et dans ce cas-là ce n'est pas comme "dyslexique" qu'il doit vous préoccuper mais comme n'entrant pas dans la lecture (voir alors tout ce qui a pu déjà être dit ici sur l'entrée dans l'écrit, liant lecture et production d'écrit).
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Bibi
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 22
Enregistré le : 30 oct. 2007 16:39

Message par Bibi »

Je ne vais pas polémiquer sur le sujet mais je ne partage pas votre avis.
Je pense que l'éducation nationale ne doit pas se décharger mais coopérer avec les orthophonistes et je pense que nous avons une aide à apporter pour les enfants dyslexiques.
Je sais que ce sujet fait polémique donc, je n'insisterai pas plus, mais je pense différemment de vous.
Cordialement

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian »

Sauf que là vous mettez de la polémique là où je n'en mettais pas :cry: (ou pas sur ce point là).

J'ai déjà dit ici qu'un enfant handicapé n'était pas exclu, parce qu'handicapé, des préoccupations du RASED, qu'il y avait seulement lieu de vérifier qu'il n'y ait pas prises en charge redondantes et/ou mal articulées. Si le gamin est dyslexique (au sens de handicap), il est pris en charge (j'espère) en orthophonie, et il y a vraiment lieu de vérifier que le maître E ne double (voire triple) pas l'action de l'orthophoniste (et/ou de l'enseignant - qu'il vaudrait mieux ne pas oublier).

Et je redis que si on dit "élève dyslexique" par commodité (et je ne me lancerais pas dans une distinction entre dyslexie de surface, dyslexie sur la voie d'adressage, sur la voie d'assemblage - parce que j'imagine que vous savez aussi bien que moi de quoi vous parlez quand vous dites "dyslexie"), alors il s'agit de travailler avec lui l'entrée dans l'écrit comme un maître E (et non comme un orthophoniste que vous n'êtes pas - que je sache), avec les outils du maître E et non ceux de l'orthophoniste.

Où avez-vous vu que je ne pensais pas utile de coopérer avec les orthophonistes ? Je suis référent de toute la "filière" TSL de mon secteur, et je travaille (fort bien au demeurant) avec 13 orthophonistes différents...
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Bibi
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 22
Enregistré le : 30 oct. 2007 16:39

Message par Bibi »

Désolée, j'ai peut-être mal interprété votre réponse.

Je ne vous demande pas de vous justifier, ma remarque n'était pas une attaque, juste que votre réponse était trop tranchée à mon goût.
Votre professionnalisme vous honore, et ayant lu quelques uns de vos posts, je reconnais vos connaissances professionnelles, mais j'ai le droit de penser différemment ....


Lorsqu'un enfant est reconnu dyslexique, effectivement, il est pris en charge en orthophonie, et le travail du maître E n'est pas redondant, car nos prises en charge sont différentes, même si elles se recoupent car les outils des maîtres E et des orthophonistes ont souvent des points communs, ils achètent leurs bouquins aussi chez Chenelière ou autres, "pillent" aussi les sites d'enseignants, utilisent des mallettes de jeux souvent identiques aux nôtres, la manière de travailler avec est différente.

Il y a à mon sens deux étapes : la prise en charge avant que l'enfant soit reconnu dys: (je ne distingue pas dans mes propos les deux dys: dys de surface et dys phono, car même les chercheurs comme Ramus ont pour l'instant abandonné cette distinction cf. rapport de l'INSERM, mais je suis d'accord avec vous, il y a une distinction entre les deux et la dys peut être aussi mixte),
Avant le CE2 ou le CM, il est dans nos groupes, et après, de toute façon, soit on a la chance d'avoir un petit secteur d'intervention, soit on intervient sur un gros secteur et dans ce cas, la probabilité d'intervenir est peu importante.
Mais, je crois que l'on peut intervenir, même de façon indirecte notamment en partenariat avec l'enseignant.
Pour les prises en charge multiples, il faut évidemment qu'il n'y ait pas exagération, mais le fait qu'il soit pris en orthophonie ne me gêne absolument pas, je sais que c'est l'habitude des RASED de dire, il va déjà en orthophonie, donc pas d'adaptation, mais je ne pense pas faire un travail de double emploi, car effectivement différent, et l'orthophonie pour les dys, dans la réalité, c'est plus une séance de 30/45 minutes par semaine qu'une prise en charge intensive de 2 H.
non comme un orthophoniste que vous n'êtes pas - que je sache??? C'est de l'humour ??? En tous cas, vos propos ne me font pas rire !
Pour finir, l'aide à apporter doit tenir compte justement de sa dyslexie, car elle diffère de celle que l'on peut apporter à un autre enfant en difficulté.
:roll:

vero
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 57
Enregistré le : 27 janv. 2005 20:57

Elèves dyslexiques

Message par vero »

Bonjour,

J'apporte mon modeste témoignage en ce qui concerne un suivi E. L'an passé, un enseignant m'a demandé de l'aide pour une éléve dys (en C.E.1), élève très scolaire, calme, qui avait un suivi orthophoniste. Elle construisait à son rythme le code, avait pris conscience de ses difficultés, acceptait ce que je lui proposais. L'analyse réflexive de ses erreurs se mettait en place. Je me suis vite sentie quelque peu inutile, elle menait son petit bonhomme de chemin... En classe, pas d'adaptation particulière (en temps, ou longueur de travail...), elle n'arrive pas à entrer dans des amorces de grammaire...
Ce que je lui ai proposé de + : un entraînement en lecture de plus en plus fluide, et des situations d'écriture dans lesquelles elle semblait progresser.
Un maintien a été proposé et refusé par la famille, elle a changé d'école. Maintenant, en C.E.2 , l'enseignante a adapté la quantité de travail... mais demande encore mon aide, car elle est en retard sur le groupe en grammaire... J'ai reporté mon aide à la 2ème période mais ma problématique reste intacte.
véro : :?:
la solution est ailleurs

Bibi
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 22
Enregistré le : 30 oct. 2007 16:39

Message par Bibi »

Merci Véro pour ton témoignage.
Les problèmes d'assimilation de la grammaire sont récurrents, chez les enfants dys, une solution peut peut-être passer par un travail de classification de mots pour comprendre leurs points communs et ensuite donner les termes génériques.
Un jeu intéressant ensuite pour se familiariser avec les termes grammaticaux est le parcours de scargouli.

vero
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 57
Enregistré le : 27 janv. 2005 20:57

dys

Message par vero »

Peux-tu en dire plus sur le parcours de scargouli ?

Revenir à la catégorisation des différents mots d'une phrase, ça marche très bien avec des cycle 3 (en CM), je n'ai pas essayé chez des élèves plus jeunes...

véro
la solution est ailleurs

Bibi
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 22
Enregistré le : 30 oct. 2007 16:39

Message par Bibi »

Je pense que l'on devrait commencer par cela avant de venir aux termes classiques, et cela dès les petites classes.
Sinon, le jeu de Scargouli est un jeu amusant qui permet d'imager les termes grammaticaux de façon rigolote, et pour les enfants dys phono qui ont plutôt une pensée en images, cela peut favoriser leur mémorisation.
Pour plus de détails, je te réponds en MP pour ne pas faire de pub.

Répondre