Psychologue scolaire : sélection des candidats

marie-J

Psychologue scolaire : sélection des candidats

Message par marie-J » 25 févr. 2006 19:17

J'aimerais savoir en quoi consiste l'entretien oral devant le jury qui sélectionne les candidats retenus pour le stage de psy scolaire. Difficile d'avoir des renseignements. L'IA l'ignore et la fac concernée reste très évasive ! J'imagine que chaque centre de formation procède à sa façon mais si quelqu'un a des souvenirs récents, merci beaucoup de m'en faire part. Et comment m'y préparer au mieux ? A bientôt !

beatrice

Re: Psychologue scolaire : sélection des candidats

Message par beatrice » 28 févr. 2006 10:54

:D
  • L'entretien dure 30 mn : une partie sur ta motivation et le reste sur l'étude de textes officiels. Bon courage !

ninie
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 15
Enregistré le : 31 juil. 2006 16:43

Message par ninie » 08 août 2006 13:41

Je souhaite également devenir psychologue scolaire et en attendant qu'un poste se libère je désire e préparer progressivement aux entretiens;
pour cela j'ai quelques questions à vous poser:
- en quoi consiste l'entretien avec l'ien? (le plus précisement possible)
-qui est dans le jury dont vous parlez?
- lors de l'entretien avec le jury, qu'entendez vous par l'étude de texte de lois?
-quelles sont les lectures que je peux faire pour me préparer à ce dernier entretien?

je vous remercie pour votre aide

clairea
Animateur
Animateur
Messages : 258
Enregistré le : 12 oct. 2005 08:58

Message par clairea » 17 août 2006 13:42

Bonjour :)

Pour essayer de répondre à vos questions :

- l'entretien avec l'inspecteur, je n'en ai qu'un vague souvenir, cela semblait une formalité, mais je connais plusieurs collègues qui n'ont pas eu cette chance. En fait, dans mon département, le besoin en psychologue scolaire était tel que ce premier entretien fut assez simple et courtois. Donc sur ce point précis, je ne peux pas vraiment vous donner de piste.

- l'entretien à l'université (toujours selon mon expérience) a été plus consistant. Le jury était composé de 2 psychologues et enseignants (psychanalystes pour mon cas) qui ont habilement questionné mon désir d'occuper cette place si particulière. Mon parcours professionnel, mon expérience clinique, mes représentations sur la difficulté scolaire, mes connaissances sur l'AIS ainsi que mes loisirs et autres questions personnelles ont été abordés.

J'espère vous avoir donné quelques pistes, même si je ne pense pas qu'il faille préparer de trop cet entretien. Je me souviens y être allée sans aucune préparation particulière. C'est un moment de rencontre avec des psychologues universitaires autour de la question de votre désir et votre meilleure réponse sera votre sincérité et l'humilité face aux enjeux de cette formation.

Bon courage .

Clairea

maripadeau
Visiteur
Visiteur
Messages : 1
Enregistré le : 29 mars 2009 13:27

Re: Psychologue scolaire : sélection des candidats

Message par maripadeau » 29 mars 2009 14:49

Bonjour

Je suis prof. des écoles depuis voilà 8 ans. Je pratique actuellement sur un poste de Brigade long remplacement et je souhaiterais devenir spychologue scolaire.
Toutefois, je n'ai pas la licence de Psychologie. J'ai une licence AES universitaire. Je souhaiterais obtenir des informations sur les étapes à franchir pour être spy.scol. En parcourant, le site du SUFP ( Service Universitaire de Formation Permanente) pour la validation des acquis, je n'ai pas eu d'info afin de savoir si je dois faire valider mes années d'enseignement pour accéder à une licence de psy...
En tout cas, je suis dans le flou complet en raison de mon cursus scolaire...

Je sarai ravie d'avoir quelques infos MERCI

clairea
Animateur
Animateur
Messages : 258
Enregistré le : 12 oct. 2005 08:58

Re: Psychologue scolaire : sélection des candidats

Message par clairea » 29 mars 2009 20:48

Bonjour,

Jusqu'à présent ( mais j entend un peu de tout au sujet de la formation en ce moment dont la fermeture hypothétique du DEPS), pour postuler à la formation diplomante de psychologie scolaire ( DEPS), vous devez remplir deux conditions: avoir trois années minimum de pratique en tant qu enseignante de l'EN et être titulaire d'une licence de psychologie ( formation universitaire). Ces deux conditions sont indépendantes ...

Il faut donc dans votre cas, la première conditions étant rempli, entreprendre des études de psycho ( avec éventuellement des équivalences à faire valoir).

Attention, renseignez vous quand même au sujet du DEPS ... Dans cette période de réforme, parlez en à votre IEN ou à un syndicat.

Cordialement

Clairea

Shaya
Visiteur
Visiteur
Messages : 7
Enregistré le : 02 janv. 2009 12:04

Re: Psychologue scolaire : sélection des candidats

Message par Shaya » 29 mars 2009 20:52

J'ai pour ma part eu l'entretien à l'université il y a 10 jours :
- il m'a été demandé de parler de ma formation en psy et de mon parcours professionnel.
- puis question rapide sur ma vision du psy scolaire et ses aspects (à mon avis) positifs et négatifs
- enfin une question plus globale sur l'aspect clinique en psy scolaire....

Le tout a duré 15 à 20 mn environ.

J'attends une réponse apparemment pour fin juin, d'après ce qu'ils m'ont dit!

ARGUIN
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 42
Enregistré le : 01 oct. 2008 10:56

Re: Psychologue scolaire : sélection des candidats

Message par ARGUIN » 02 avr. 2009 22:06

J'ai passé la sélection pour la formation au DEPS deux fois à Bordeaux 2. Deux jurys différents... Rien à voir à tous points de vue...
Je pense qu'il faut être très ouvert et bien argumenter sur tes motivations... Si tu as fait un stage auprès d'un psy scolaire ou travaillé en RASED, ça aide à connaître les réalités du métier et à rester ... modeste...
D'ici 2010, le M2 sera nécessaire... Ce qui, selon moi, est une très bonne chose... Comment peux-tu sérieusement envisager de devenir psychologue avec une seule année de fac de psycho alors qu'il en faut 5 pour avoir le titre ???
Bonne continuation à toi

clairea
Animateur
Animateur
Messages : 258
Enregistré le : 12 oct. 2005 08:58

Re: Psychologue scolaire : sélection des candidats

Message par clairea » 03 avr. 2009 09:02

ARGUIN a écrit :.Comment peux-tu sérieusement envisager de devenir psychologue avec une seule année de fac de psycho alors qu'il en faut 5 pour avoir le titre ???
Je crois qu'il est utile de rappeler que les psychologues scolaires ont tous au minimum 4 années universitaires de psychologie validées (licence + DEPS) et à cela, se rajoute un parcours professionnel construit, une pratique pédagogique d'au minimum 3 ans.

Les psychologues scolaires, comme je l'ai souvent fait, encadrent des stages d'étudiant en psychologie niveau Master II. Et je vous assure que si l'université leur reconnaît la capacité d'être maître de stage, c'est qu'elle sait que la formation en psychologie est aussi solide que celle d'un Master II en psychologie.

Ceci dit, un diplôme universitaire est certes nécessaire mais ne suffit pas à être psychologue...

Cordialement

Clairea

ARGUIN
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 42
Enregistré le : 01 oct. 2008 10:56

Re: Psychologue scolaire : sélection des candidats

Message par ARGUIN » 03 avr. 2009 17:45

Je ne partage pas complètement ton point de vue. J'ai rencontré des collègues avec une licence de psycho obtenue en VAE... avec peu d'UE à passer... avec une année de DEPS, je trouve ça court... Les plus honnêtes le reconnaissaient... en tous cas, ils pédalaient dans la choucroute lors de certains cours dont ils n'avaient pas les bases... :wink:

Marnie
Visiteur
Visiteur
Messages : 9
Enregistré le : 26 oct. 2008 16:53

Re: Psychologue scolaire : sélection des candidats

Message par Marnie » 03 avr. 2009 22:06

J'ai aussi l'occasion de rencontrer des psy scol., selon moi décevants (d'orientation comportementaliste, ou strictement neuropsy ...).
Je crois en effet qu'une vraie licence de psycho au minimum soit indispensable pour pouvoir accéder au DEPS. Un master 1 ou Master 2 en plus font la preuve d'un travail pointu et approfondi qui garantit la maîtrise d'un corpus de connaissances en psychologie.
Ceci dit, pour moi, que ce soit une licence, un master 1 ou 2, une formation sérieuse en psychanalyse me semble plus que nécessaire (analyse personnelle et didactique) et en cela je vous rejoins Claire,
"un diplôme universitaire est certes nécessaire mais ne suffit pas à être psychologue..." :wink:

Marnie

Bliss
Visiteur
Visiteur
Messages : 4
Enregistré le : 05 avr. 2009 16:24

Re: Psychologue scolaire : sélection des candidats

Message par Bliss » 05 avr. 2009 16:28

ARGUIN a écrit :J'ai passé la sélection pour la formation au DEPS deux fois à Bordeaux 2. Deux jurys différents... Rien à voir à tous points de vue...
Bonjour,
Je vais justement passer un entretien à Bordeaux après-demain. Est-ce que vous pourriez me dire ce qu'il vous a été demandé dans ces deux cas ?
Merci :)

ARGUIN
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 42
Enregistré le : 01 oct. 2008 10:56

Re: Psychologue scolaire : sélection des candidats

Message par ARGUIN » 05 avr. 2009 19:26

:) Dans les grandes lignes: parler de tes motivations à faire ce métier, et pourquoi vouloir changer de métier en passant de celui d'enseignant à celui de psychologue.
Parler de ton cursus en psycho, ton mémoire de M1 (voire M2, si tu l'as fait), tes stages en psycho. Quelles sont tes représentations et tes connaissances du métier de psychologue scolaire, du travail en RASED, des nouveaux rapports avec la hiérarchie, les enseignants, les partenaires extérieurs que cela va impliquer. Avec la loi sur l'intégration des enfants handicapés, on peut te poser des questions là-dessus, quel est le rôle du psychologue scolaire, qu'en penses-tu....Les profs qui participent aux jurys ces dernières années sont des profs de psychologie du développement, du travail, de sociale, de cognitive, les psycho scolaires dans les jurys ont plutôt une approche psychodynamique, plusieurs d'entre eux ont deux casquettes et travaillent aussi en CMPP comme psychothérapeutes (ils sont membres de l'AFPEN). Certains font également des TD en DEPS et tout au long du cursus d'études de psycho de Bordeaux 2 (technique du bilan, notamment). :D Bonne chance !

Bliss
Visiteur
Visiteur
Messages : 4
Enregistré le : 05 avr. 2009 16:24

Re: Psychologue scolaire : sélection des candidats

Message par Bliss » 05 avr. 2009 22:05

Merci beaucoup pour cette réponse très complète et rapide !!! :D

clairea
Animateur
Animateur
Messages : 258
Enregistré le : 12 oct. 2005 08:58

Re: Psychologue scolaire : sélection des candidats

Message par clairea » 06 avr. 2009 14:14

ARGUIN a écrit :Je ne partage pas complètement ton point de vue. J'ai rencontré des collègues avec une licence de psycho obtenue en VAE... avec peu d'UE à passer... avec une année de DEPS, je trouve ça court... Les plus honnêtes le reconnaissaient... en tous cas, ils pédalaient dans la choucroute lors de certains cours dont ils n'avaient pas les bases... :wink:

Je crois que nous ne parlons pas de la même chose, Arguin.

La licence est une chose, obtenue ou non avec des VAE et le DEPS une autre. Si l'obtention de certaines licences ne vous semble pas légitime, en raison de la VAE, c'est ce point-là que vous devriez mettre en questionnement.

La réalité reste qu'un psychologue scolaire a au minimum 4 années universitaires d'études en psychologie et une expérience du milieu professionnel depuis au minimum 3 ans.

Laisser entendre que cette formation est incomplète, courte, n'est pas gratuit par les temps qui courent, je suppose que vous le mesurez.
La formation pour être un psychologue clinicien est très longue, et déborde largement des murs universitaires...


Et quant à des rencontres avec des psychologues qui pédalent dans la choucroute, nous en faisons tous l'expérience... psy scol ou psy du CMP ou psy universitaire...
Et je ne suis pas certaine que devenir psychologue clinicien soit un parcours simple, les détours pris sont tout aussi formateurs.
Je n'envie pas les étudiants en Master II qui découvrent directement le milieu professionnel de la psychologie, l'insécurité est notre condition d'exercice, notre devoir même pour être plus précise, le savoir supposé maîtrisé reste la voie royale à nos erreurs.

J'espère bien que les étudiants en master II pédalent tout autant dans la choucroute, armés d'un bagage de savoir universitaire qui ne résumera jamais une rencontre clinique.

Clairea

Répondre