Tarifs des ECPA - S'organiser pour faire pression

Répondre
isab_nam
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 13 févr. 2011 23:15

Tarifs des ECPA - S'organiser pour faire pression

Message par isab_nam » 13 févr. 2011 23:31

Je souhaite faire pression sur les tarifs des ECPA.
A cette fin, j'ai démarché la DGCCRF, puis ai contacté différents organismes représentant les psychologues (Éducation Nationale, mais aussi dans d'autres structures - Cf. Ci-dessous).
Je continue à donner l'info à qui le souhaite.
Comment pourrait-on, pour donner suite, s'organiser pour augmenter la pression sur cette multinationale ?
Je suis preneuse d'initiatives !

Courrier aux associations et organismes représentant les psychologues utilisant le matériel des ECPA :
"Madame, Monsieur,
Je me permets de vous contacter ici sous mes fonctions de psychologue à l’Education Nationale.
En effet, je suis atterrée par la politique tarifaire des ECPA.
C’est pourquoi j’ai fait un courrier à l’endroit de l’ex-DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes), aujourd’hui DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi) pour interroger ces derniers sur la réglementation en matière de fixation des prix, et sur la position de quasi-monopole de fait de cet éditeur de tests psychométriques.
Je souhaite donc vous en faire part à titre d’information.
A cette fin, vous pouvez me faire part d’une adresse mail autorisant le transfert des pièces jointes.
Également, je me demande par ailleurs s’il ne pourrait pas y avoir une suite un peu plus collective à ce problème. Autrement dit, serait-il possible, en regroupant les représentants de psychologues et autres usagers des outils proposés par les ECPA, de « faire pression » sur les tarifs appliqués – payés le plus souvent sur des fonds publics ? Quelle serait votre position à ce propos ?
Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’accepter, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.
I. NAMYOUÏSSE"


Merci si quelques-un(e)s d'entre vous pouviez relayer la problématique.

akila m
Animateur
Animateur
Messages : 161
Enregistré le : 19 mars 2006 21:19
Localisation : yvelines

Re: Tarifs des ECPA - S'organiser pour faire pression

Message par akila m » 22 févr. 2011 17:11

Je suis assez étonnée et ne sais que penser ; je découvre le milieu des psys cette année ou plutôt je redécouvre ; beaucoup de psys scolaires travaillent avec les ECPA, je crois (étalonnage, participation à des expériences etc) ; lorsque j'ai posé la question des tarifs incroyables, un psychologue m'a répondu que c'était tout à fait normal vu le peu de tests vendus chaque année, ils sont produits en toute petite quantité et donc très coûteux ; ce qui s'entend. Les bénéfices serviraient à la recherche et aux nouveaux étalonnages qui doivent se faire tous les 10 ans ; qu'en pensez-vous ?

isab_nam
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 13 févr. 2011 23:15

Re: Tarifs des ECPA - S'organiser pour faire pression

Message par isab_nam » 06 mars 2011 21:08

Bonjour,
Je dois bien dire que je suis parfois étonnée de ce que je trouve être de la "naïveté" de la part de certains de mes collègues psychologues... !
Les ECPA sont une multinationale (il suffit de voir l'en-tête de leur site) qui "arrose" des actionnaires :
http://www.ecpa.fr/default.asp
http://fr.kompass.com/profile_FR0215971 ... 9e-gi.html

Ils ont un temps coexisté avec les EAP (Editions et Applications Psychologiques) qu'ils ont phagocyté : http://books.google.fr/books?id=zsqTw4A ... &q&f=false

Quant à croire qu'ils ne vendent que très peu de Tests : qu'est-ce qui permet de faire penser cela à ce collègue ?
Une simple petite recherche d'informations permet de savoir que : les psy scolaires sont (sur la seule métropole) premier degré donc, environ 3 750 psychologues scolaires (privé et public) et, pour le second degré (Copsy) plus de 4300 conseillers d’orientation psychologues et directeurs de CIO. Soit près de 8000 personnes.
Ce qui ne tient pas compte de tous les effectifs de psychologues intervenant dans les différentes structures hospitalières (psychologues cliniciens et neuropsy, notamment) ; dans les associations (et il y en a...) et centres de formation et d'insertion professionnelle (par exemple employant des psychologues du travail) et que les ECPA tiennent quasiment une situation de monopole (appelée désormais "position dominante") sur le marché des outils psychométriques... ?

Sachant que dans le premier degré, les tests utilisés sont, a minima le W-IV et la Wppsi-R, dans le 2d degré le W-IV, voire de la Wais pour les BTS etc.
Sachant en outre que : le matériel est de qualité tellement médiocre qu'un test, traité avec beaucoup de soins et d'attention, est utilisable à mon sens plutôt 5 à 6 ans et non 10, délai au bout duquel il doit nécessairement être renouvellé (Effet Flynn). Il est assorti de "consommables" (livret de notations et autres cahiers de barrages) qui ne sont pourtant pas, en dépit d'un grand nombre de ventes, laissées à vil prix, c'est le moins que l'on puisse dire...

Sachant aussi que : les cubes sont une "resucée" des cubes de Kohs, fabriqués en Chine ou au Viêt Nam, à l'instar de la magnifique mallette fournie ? Des photos et items, servant dans le livret de stimuli, sont "reconduites" de test en test, dans chaque version des échelles de Wechsler. Que le subtest matrice s'inspire très furieusement des matrices de Raven, et que probablement d'autres "copier/coller" que je ne connais pas sont tout autant exploités, voire surexploités !

La recherche, pour l'essentiel, est financée par qui, si ce n'est sur des fonds publics ? Les achats de tests, pour la plupart, sont financés par qui ? Les mairies, conseils régionaux et généraux, non ?

La participation aux protocoles d'étalonnage utilise nombre de psychologues de l'Education Nationale, membres de l'ancienne AFPS, désormais AFPEN...
A 60 € le protocole, ce qui représente des heures de travail pour les psychologues concernés (ils ont réussi à négocier le dernier étalonnage à 80 €, soit 33% d'augmentation ... sans coup férir. Il suffisait de demander !!!)
Cela entraîne les gens, je crois, dans une véritable situation d'engagement. Cf. : http://eduscol.education.fr/cid46304/la ... poser.html où ce sont nos actes qui entraînent un changement d'opinion (et non, ce que l'on croit généralement, nos opinions qui déterminent les actes... !!) Cf. aussi : http://www.psychologie-sociale.com/inde ... &Itemid=85...

Cela me fait aussi penser à une analyse de Chomsky qui explique que les personnes les plus sensibles à la propagande sont en fait les personnes les plus éduquées... (Cf. http://www.lesmutins.org/chomskyetcompagnie/)

Je vous laisse continuer votre réflexion voire recherche d'informations sur toutes ces questions...

Bien cordialement.

I. NAMYOUÏSSE

Répondre