Avenir des RASED

Problèmes généraux (psychologues scolaires, option E, option G).
Répondre
Mathieu S
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 13 juil. 2006 14:29

Avenir des RASED

Message par Mathieu S »

Bonjour à tous.
Je suis un jeune enseignant (seulement 3 ans d'expérience derrière moi), et je suis actuellement sur un poste de maître E (pour l'anectode, comme on m'a refusé le départ en formation, je passe le CAPASH en candidat libre).
Et je dois vous avouer que je m'interroge sur l'avenir des RASED. En effet, après avoir discuté avec plusieurs collègues plus expérimentés que moi, leur point de vue n'est pas très optimiste.
- Certains pensent que les RASED sont tout simplement menacés d'extinction comme le thon rouge. Quand je vois les suppressions de postes de maîtres G dans mon département et le manque de psy, j'ai tendance à les croire !
- D'autres, moins alarmistes, verraient bien les postes E et G évoluer à moyen terme vers des rôles de conseillers pédagogiques spécialistes des difficultés scolaires pour la circonscription, et donc n'avoir presque plus de contact direct avec les élèves.
J'aurais aimé avoir votre sentiment sur ce que vont devenir ces réseaux, à court, moyen ou long terme. Evidemment, on ne peut jamais être sûr de rien, mais je crois que j'aurais besoin d'être rassuré ! :(

Mathieu S, maître E heureux :D
clairea
Animateur
Animateur
Messages : 264
Enregistré le : 12 oct. 2005 08:58

Message par clairea »

Bonjour,

En effet, l'avenir est incertain et j'aborde, pour ma part, cette prochaine rentrée avec beaucoup de curiosité et de vigilance face aux nouvelles instances et organisations qui devront gérer la difficulté scolaire plus ou moins grande et ces enfants qui relèvent du handicap (sur la base d'une définition bien ambigüe quand elle aborde les difficultés psychologiques).

Débuter à cette période dans un RASED ne sera pas le plus confortable.
Nous risquons de naviguer en eaux troubles pendant cette année. Quant à l'avenir réel des Réseaux, beaucoup de rumeurs circulent mais je crois que les mieux informés resteront vos formateurs en CAPASH.

La logique de nos actions entre dans un projet politique face aux enjeux de la scolarité de tous les élèves.
Mathieu S
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 13 juil. 2006 14:29

Message par Mathieu S »

clairea a écrit :j'aborde, pour ma part, cette prochaine rentrée avec beaucoup de curiosité et de vigilance face aux nouvelles instances et organisations qui devront gérer la difficulté scolaire plus ou moins grande et ces enfants qui relèvent du handicap (sur la base d'une définition bien ambigüe quand elle aborde les difficultés psychologiques).
En effet, j'avais oublié dans la liste de mes inquiétudes le changement AIS => ASH... avec disparition du mot "Adaptation" !

Sinon, je vois que mon message n'a pas suscité beaucoup de réactions... signe que personne ne sait où l'on va ?

Mathieu S
Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian »

Mathieu,

ASH = Adaptation scolaire et Scolarisation des élèves Handicapés.

L'adaptation ne disparaît pas... :wink:
Cordialement,
Pascal Ourghanlian
Mathieu S
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 13 juil. 2006 14:29

Message par Mathieu S »

:oops: Autant pour moi...
spectre
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 19
Enregistré le : 17 nov. 2005 23:31
Localisation : 972

Message par spectre »

Bonjour,

En fait Adaptation remplace le terme "intégration".
Adaptation pour les élèves handicapés et non plus insertion (cf IUFM d'Aix en Provence)
Cordialement.
"Mais pourquoi regretter un éternel soleil si nous sommes engagés à la découverte de la clarté divine, loin des gens qui meurent sur les saisons" A. Rimbaud.
Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Message par Pascal Ourghanlian »

Pas d'accord !

Avant, AIS = adaptation et intégration scolaireS - ce qui référait à deux "champs" proches mais disjoints.

Désormais, ASH = Adaptation scolaire et Scolarisation des élèves Handicapés - sur le même mode proche et disjonctif.

Si on ne tient pa là-dessus, c'est la fin de la prise en compte de la grande difficulté.

D'ailleurs, les IEN ASH, actuellement, se voient missionnés sur les deux champs.

Tout n'est donc pas perdu...
Cordialement,
Pascal Ourghanlian
spectre
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 19
Enregistré le : 17 nov. 2005 23:31
Localisation : 972

Adaptation...

Message par spectre »

Effectivement, en tant que maître G j'espère que l'E.N ne lâchera pas la "grande difficulté"...!
Mais bon, rien n'est moins sûr...
"Mais pourquoi regretter un éternel soleil si nous sommes engagés à la découverte de la clarté divine, loin des gens qui meurent sur les saisons" A. Rimbaud.
stevil
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 76
Enregistré le : 18 juin 2007 23:39

Quand les RASED fermeront

Message par stevil »

L’inquiétude monte à quelques mois de la mise en œuvre des nouveaux horaires de l’école primaire et des prochains textes concernant les RASED.

Ce que les personnels redoutent le plus n’est pas souvent évoqué, c’est presque devenu un sujet tabou :
Il s’agit tout simplement de la peur de reprendre une classe, ce qui serait vécu comme un véritable « déclassement ».

De nombreux collègues ont conscience que la fin des RASED signifierait également l’impossibilité à l’avenir de changer de cadre professionnel, d’enseigner autrement. En d’autres termes, ils comprendront qu’il sera de plus en plus difficile de se reclasser, d’avoir une « seconde carrière » si souvent promise par nos décideurs politiques.
Enseigner en classe pendant 41 ans et rien d’autre en perspective…

En effet, sur mon secteur, de nombreux RASED ont littéralement implosé.
Certains partent en formation, deviennent référents pour élèves handicapés, se ruent sur les postes de la MDPH, d’autres passent des licences de psychologie en espérant partir en formation de psychologues scolaires ou passer le concours de conseillers d’orientation-psychologues.

Fuite désespérée pour tenter de se reclasser rapidement en anticipant « la fin ».

Résultat : Les postes E sont laissés à des sortants IUFM, les postes G sont vacants et le RASED ne fonctionne plus.

Pour finir : un grand bravo aux candidats CAPASH qui sont actuellement en formation ou qui s’apprêtent à passer leur examen.
Il faut beaucoup de courage et d’obstination pour rester motivé dans ce climat délétère.

Cordialement.
Tom
Visiteur
Visiteur
Messages : 9
Enregistré le : 14 févr. 2008 18:22

Re: Avenir des RASED

Message par Tom »

Je ne sais ce qui arrivera mais tant pis : j'ai demandé un poste de faisant fonction (réponse demain) malgré et en dépit des bruits qui courent depuis... plusieurs années !!! Et si les RASED ferment, autant se battre de l'intérieur pour se faire entendre. A nous de nous entendre...
En attendant je croise tous les doigts : J'VEUX VOUS REJOINDRE !!!
Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: Avenir des RASED

Message par Pascal Ourghanlian »

Bienvenue au club !
Cordialement,
Pascal Ourghanlian
Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 951
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Re: Avenir des RASED

Message par Daniel Calin »

Pascal Ourghanlian me communique deux documents concernant l'avenir des RASED :

La réponse du Ministre de l'Education Nationale à une question écrite de M. Georges Colombier, député UMP.

La réponse de François Fillon à une lettre de l'AREN 72.

Comme vous pouvez le constater, ces deux réponses, concordantes, confirment que les RASED ont un avenir, tout en prévoyant leur recentrage, en particulier géographique, sur les plus grandes difficultés scolaires. Réponses mi-figue mi-raisin, certes, mais qui ont au moins l'avantage d'annoncer un maintien des RASED, probablement au prix de l'abandon du maillage systématique des écoles, qui n'a d'ailleurs jamais été dans les faits que très théorique. Retour aux GAPP, en quelque sorte.
Cordialement,
Daniel Calin
Répondre