Semaine à 24 heures et synthèse

Problèmes généraux (psychologues scolaires, option E, option G).
Répondre
zabou34
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 09 déc. 2007 22:39
Localisation : hérault

Semaine à 24 heures et synthèse

Message par zabou34 » 28 août 2008 16:19

Bonjour,
Avez-vous des infos sur le temps de travail des RASED ?
Si la concertation se fait en dehors des 24 h de présence devant les enfants, ça veut dire que nous n'avons pas droit à la formation personnelle, au temps prévu avec les parents, etc...
Qu'en est-il dans vos départements ?

AVD
Animateur
Animateur
Messages : 112
Enregistré le : 05 févr. 2006 12:48

Re: semaine à 24 heures et synthèse

Message par AVD » 28 août 2008 18:48

Bonjour,

Je ne comprends toujours pas le sens de cette question.
Jusqu'à présent, vous faisiez bien 24 heures en présence des élèves et 2 heures étaient consacrées aux heures de synthèse, non ?
Excepté le psychologue scolaire, les maîtres E et G ont le même temps de service que les autres enseignants, mais réparti différemment (jusqu'à l'année dernière).
Ou alors je n'ai toujours rien compris, mais en tous les cas, chez nous, ça marchait comme ça.
Pour cette année, tous les enseignants spécialisés de notre académie sont dispensés du soutien scolaire, justement pour permettre aux enseignants de consacrer ce temps aux réunions et rencontres en tout genre.
Ce que certains faisaient, jusqu'à présent, en plus de leur 26 heures hebdomadaires avec les élèves (donc de manière absolument bénévole...)
Voilà.

gering
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 19
Enregistré le : 06 mars 2006 20:18

Re: Semaine à 24 heures et synthèse

Message par gering » 29 sept. 2008 10:47

Bonjour
Je ne sais pas si cela peut vous aider mais voilà les réponses de notre IEN :
- sur l'année un enseignant spécialisé doit faire :*
864h (24h par semaine devant les élèves),
6h (conseil d"école),
18h (animation pédagogique)
72h (synthèse)
Dans ce calcul il manque 12h sur l'année soit (20min par semaine)

Suite à ma remarque il me répond : 24h (devant élève)+2h (synthèse)+1h (réunions diverses)
Voilà ce qu'il en était il y a quelques jours.
cordialement

Juliette A
Visiteur
Visiteur
Messages : 12
Enregistré le : 25 sept. 2007 21:33

Re: Semaine à 24 heures et synthèse

Message par Juliette A » 29 sept. 2008 23:38

En ce qui nous concerne (pas de calais) l'inspectrice exige 24 + 2 : donc nous serions soumis aux 2 h de l'accompagnement éducatif comptées comme heures de synthèses.
Hors nous sommes toujours régis pas le texte de 2002???? non????
Bref pour pour moi c'est un emberlificotage digne d'un imbroglio ministériel.

Claire23
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 19
Enregistré le : 21 sept. 2007 18:21

Re: Semaine à 24 heures et synthèse

Message par Claire23 » 30 sept. 2008 09:39

Bonjour,

Il n'y a pas de changement concernant le nombre d'heures pour le temps de service des enseignants, qu'ils soient spécialisés ou non. Nous avons à "faire" 27 heures par semaine. Ce qui change, c'est la répartition de ces heures.

Nous avions jusqu'à l'an dernier 24 heures de présence devant élèves, et trois heures réservées aux concertations. N'étant pas cités dans la circulaire sur le nouveau temps de service des enseignants, on peut en déduire que c'est toujours pareil, c'est à dire, 24 heures de présence devant élèves, et trois heures réservées aux concertations. La seule chose qui change, c'est que ces heures se font maintenant hors temps scolaire. Pas de quoi fouetter un chat en somme.

Excusez-moi de réagir un peu vertement, mais j'ai l'impression qu'il se passe des choses un peu trop graves actuellement, pour que l'on soit encore en train de se préoccuper de ce fameux 24 + 2 qui ne nous concerne en rien.
Ce n'est pas en amenant ce genre de débat sur le tapis que l'on défendra l'avenir des réseaux.

AVD
Animateur
Animateur
Messages : 112
Enregistré le : 05 févr. 2006 12:48

Re: Semaine à 24 heures et synthèse

Message par AVD » 30 sept. 2008 10:25

Je pense également que l'heure n'est PLUS à ce genre de considération, mais bien à celui de la défense des RASED et à la prise en charge de la grande difficulté pendant le temps scolaire.
Je tiens aussi à préciser que dans certaines académies, les enseignants spécialisés font le soutien scolaire, les 2 heures théoriquement consacrées aux synthèses étant désormais allouées au soutien. Et c'est ça qui est problématique et qui mériterait d'être creusé. Que vont devenir les maîtres E et G ? Pourquoi fait-on appel à eux pour ce fameux soutien ? Et ce, au détriment de la concertation qui est, à mon sens, absolument indispensable ?
La tendance est à faire revenir ces enseignants dans les classes. C'est peut-être contre ça qu'il faudrait se battre, non ?
Et puis encore une fois, seul le temps de service des psychologues scolaires est de 24 heures. Celui des enseignants spécialisés est toujours de 27 heures, mais comme quelques-uns le disent depuis quelque temps, réparti différemment.
Donc pas de changement a priori.
Bonne journée.

tiha2008
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 19
Enregistré le : 14 janv. 2007 17:45

Re: Semaine à 24 heures et synthèse

Message par tiha2008 » 30 sept. 2008 19:03

C'est dit ! La fin des maîtres E et G est officielle !!!!!!
Je vous invite à lire le café pédagogique....3000 postes spécialisés en moins !!!
Donc, en gros, nous serons sédentarisés face à des classes. Mais quelles classes ? Ils ne vont pas recréer les GAPP ?
Non, j'ai peur qu'on ne devienne que des enseignants alloués à une "grosse école", soit devant une classe normale, soit en maître de soutien permanent... C'est à dire que seule une école aura de l'aide !!! Les petites écoles seront ainsi amenées à disparaître et on formera des "hyper-établissements" pour lesquels les élèves des campagnes feront des km en bus pour y aller ; on mettra à la tête de ces "supermarchés scolaires" des super-directeurs... qui seront bien sûr nos supérieurs hiérarchiques.... L'horreur!
Pour connaître déjà quelques directeurs intéressés par ce système de direction (malheureusement, ce sont bien souvent des gens qui ont un égo surdimensionné et qui attendent ce genre de poste pour pouvoir exercer leur pouvoir...), je crains le pire !
Voilà, c'est ainsi si nous ne réagissons pas : il faut faire grève, manifester, mobiliser les collègues et les parents....
En tous cas, je ferais grève le 19 octobre pour montrer que je suis contre la destruction de notre système scolaire !!!

AVD
Animateur
Animateur
Messages : 112
Enregistré le : 05 févr. 2006 12:48

Re: Semaine à 24 heures et synthèse

Message par AVD » 30 sept. 2008 19:34

Voir aussi les EPEP (un projet de loi est prévu pour le début de l'année 2009) qui vont dans le le sens de ce que vous dites.
Ce qui nous arrive est sans précédent.
Et j'ai peur qu'il ne soit déjà trop tard, car la machine est malheureusement bien avancée. Sauf si les gens décident enfin de réagir.
Mais alors de vraiment réagir !

sergio
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 45
Enregistré le : 28 sept. 2008 18:39

Re: Semaine à 24 heures et synthèse

Message par sergio » 30 sept. 2008 20:00

Je crains qu'un malentendu ne s'installe sur ce que signifie la "sédentarisation" de 3000 postes RASED ; certains s'interrogent sur le retour des classes d'adaptation, l'instauration de maîtres de soutien dans une seule école, etc...
La réalité est beaucoup plus simple : ces 3000 postes sont purement et simplement supprimés, point barre.
En effet, il est prévu une réduction de 6000 du nombre de postes 1er degré, dont 3000 postes pris dans les RASED ; si ces postes n'étaient pas supprimés mais transformés en quoi que ce soit (postes de soutien, classes d'adaptation, ...) le bilan arithmétique serait nul (un nouveau poste pour un poste RASED "sédentarisé", 3000 nouveaux postes pour 3000 postes RASED "sédentarisés").
Les subtilités sémantiques du ministère sur la "sédentarisation" ne sont qu'enfumage, embrouille de bateleur, pipeau et compagnie. Cela signifie simplement que les personnels victimes de la fermeture de leur poste E ou G auront l'honneur et la joie d'apporter leurs compétences particulières dans l'école où ils auront en charge une classe ordinaire.

Répondre