Suppression des RASED

Problèmes généraux (psychologues scolaires, option E, option G).
stevil
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 76
Enregistré le : 18 juin 2007 23:39

Suppression des RASED

Message par stevil » 14 déc. 2008 16:35

Je trouve les récentes annonces ministérielles incohérentes et contradictoires :

Une formation continue de grande ampleur sur la difficulté scolaire pour les maitres ordinaires, le maintien des formations initiales E et G et la reprise d’une classe de 3000 maîtres des RASED.
Je reste persuadé qu’il s’agit d’un recul provisoire en attendant de mieux légiférer la disparation des RASED dans un avenir proche (la suppression a été envisagée alors qu’aucun nouveau texte officiel n’est prêt).
Quel rôle auront les maîtres spécialisés des RASED quand 40000 enseignants auront une validation « traitement de la difficulté scolaire » par la formation continue annoncée par le ministre. Le Ministre a évoqué 40000 enseignants-ressource.

Quel sera le contenu de la formation E ou G 2010 ? Pour être maître de RASED ou pour être « spécialisé-sédentarisé » ?

Tout cela ne se tient pas.

Céline71
Animateur
Animateur
Messages : 122
Enregistré le : 05 oct. 2008 10:54

Re: Suppression des RASED

Message par Céline71 » 14 déc. 2008 16:48

stevil a écrit :Je reste persuadé qu’il s’agit d’un recul provisoire en attendant de mieux légiférer la disparation des RASED dans un avenir proche (la suppression a été envisagée alors qu’aucun nouveau texte officiel n’est prêt).
Oui ! Car nous sommes dans un contexte de réduction drastique du nombre de fonctionnaires, "il faut plus consacrer d'argent à l'investissement qu'au fonctionnement" a redit récemment Sarkozy ! La crise va servir à justifier la poursuite de la RGPP et peut-être même accélérer les réformes. La solution devient "il faut réformer"... sans dire aux gens qu'il y aurait peut-être d'autres façons que celles choisies par le gouvernement pour réformer...
Derrière cette question des RASED, il y a tout un choix de société. Je crois qu'il faut l'avoir en tête et ne pas se dire que ce combat est indépendant de combats politiques !
Ce recul provisoire vise à nous affaiblir en laissant pourrir le mouvement de contestation qui a dû les surprendre. Et puis quand le dispositif RASED n'aura plus de jambes, ce sera facile d'établir que ses performances à la course et au saut d'obstacle sont plus que médiocres et grandement insatisfaisantes !

Quant aux futures formations E et G, il va falloir les trouver les candidats !! Si on avait voulu les dissuader de postuler, on n'aurait pas fait mieux.

sergio
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 45
Enregistré le : 28 sept. 2008 18:39

Re: Suppression des RASED

Message par sergio » 14 déc. 2008 16:55

Céline71 a écrit : ...
En résumé, si mon poste est supprimé, je considèrerai que ma spécificité dans l'Institution a disparu, j'en prendrai acte et participerai comme n'importe quel instit qui perd son poste au mouvement.
Bon dimanche!!
Entièrement d'accord, mais ne pas demander, à titre personnel, ces postes fléchés est une chose, engager une action collective de lettre de "refus de poste sédentarisé" en est une autre, pour laquelle j'ai quelque réticence.
En effet (dans le cas bien entendu où nous ne contraindrons pas Darcos à l'abandon des 3000 suppressions) dans certains départements ou certaines zones, les postes au mouvement ne courent pas forcément les rues, et certains collègues (notamment des petits barèmes) touchés par la suppression de leur poste E ou G n'auront sans doute pas un large choix de possibilités de reclassement, voire pas de choix du tout.
Concernant ces collègues, faut-il, en posant comme règle de refuser les postes fléchés, soit les contraindre à une sorte de double peine (un, ils perdent leur poste en Rased et deux, sont nommés, pour éviter un poste fléché, loin de leur ancien poste ou sur un poste peu attractif), soit les culpabiliser s'ils demandent, faute de mieux, un de ces postes fléchés ?

Céline71
Animateur
Animateur
Messages : 122
Enregistré le : 05 oct. 2008 10:54

Re: Suppression des RASED

Message par Céline71 » 14 déc. 2008 20:42

Il s'agit bien sûr de ne contraindre et de ne juger personne. Chacun se positionne selon ses convictions et ses possibilités individuelles. Quand il y a grève, certains la font, d'autres non. Est-ce que c'est une raison pour ne pas appeler à la grève ? idem pour les manifs, occupations d'école, AG... C'est le principe d'une action, chacun a après le choix d'y participer ou pas et il serait fort malvenu de juger les autres.
Concernant la situation de certaines académies, j'avoue ne pas bien me rendre compte. Je suis en Saône et Loire , département assez rural et étendu avec quelques pôles ville. J'imagine qu'en Lozère, ça doit forcément être plus compliqué. En Corse aussi sans doute...
Je me dis que toutes de façons j'aurai plus de barème qu'il y a 10 ans lorsque j'ai débuté. Et puis je ne veux pas ajouter de mauvaises nouvelles mais je crois que le barème risque bientôt d'être là seulement à titre indicatif....
Quand j'ai eu mon CAPSAIS, il devait rester 2 ou 3 postes G sur tout le département, je n'ai pas eu un grand choix avec un tout petit barème... donc je ne m'en fais pas trop pour le mouvement si je dois y participer...
Bon courage en tout cas.
Céline

roblang
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 08 déc. 2008 18:09

Re: Suppression des RASED

Message par roblang » 15 déc. 2008 18:11

Dans le Val de Marne l'IA s'est exprimé dans la presse. Je cite: " Ce réseau n'est pas en voie de disparition ! Il s'agit juste d'une révision de leur façon de travailler. Sur les 286 enseignants, seuls 70 maîtres d'adaptation vont voir leur poste transformé. Ils seront sédentarisés dans une école et affectés dans une classe. Une partie de ce qu'ils font est compensée par l'aide personnalisée. Celle-ci permet de reconstituer une réponse adaptée aux problèmes que certains élèves rencontrent. C'est l'échec qui est discriminant, pas l'aide !" Ça se précise.

stevil
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 76
Enregistré le : 18 juin 2007 23:39

Suppression des RASED

Message par stevil » 15 déc. 2008 18:27

Oui ça se précise. Seuls les E seront concernés par les "sédentarisations".

anniem
Visiteur
Visiteur
Messages : 11
Enregistré le : 27 sept. 2008 08:01

Re: Suppression des RASED

Message par anniem » 15 déc. 2008 18:50

N'est-ce pas tout simplement parce que tant que la circulaire 2002/113 n'est pas abrogée, il n'y a que les "E" que l'on peut "légalement" charger d'une classe ?

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 944
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Re: Suppression des RASED

Message par Daniel Calin » 15 déc. 2008 19:59

Non. Tous les personnels des RASED, psychologues scolaires compris, appartiennent au corps enseignant. Si on supprime leurs postes, ils participent au mouvement, dans les conditions réglementaires en vigueur. Et, à ce mouvement, ils postulent sur tous les postes sur lesquels ils ont envie de postuler. Point final.

Tout le reste est poudre aux yeux : c'est bien pour ça que ce terme de "sédentarisation" est une pure embrouille. Si l'administration procédait vraiment ainsi, elle se mettrait hors la loi.
Cordialement,
Daniel Calin

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: Suppression des RASED

Message par Pascal Ourghanlian » 15 déc. 2008 20:43

Tous les personnels des RASED, psychologues scolaires compris, appartiennent au corps enseignant.
La "preuve" en est : tous les ans, lors du mouvement inter départemental, des E, des G et des psys sur leur département de départ (re)deviennent instit en classe ordinaire, faute de postes E, G ou psy vacants sur leur département d'arrivée...
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

vercar
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 79
Enregistré le : 30 oct. 2008 13:33

Re: Suppression des RASED

Message par vercar » 16 déc. 2008 19:25

Tout à l'heure, à 19h20, sur France-Inter, "Le téléphone sonne" d'Alain Bédouet :

Après l'annonce du report de la réforme des lycées, questions sur le mécontentement des enseignants contre leur ministre de l'Education nationale...
Participez.
Nous vous invitons à réagir sur un thème de l'actualité, à poser vos questions aux invités du téléphone sonne.
Comment ?
En téléphonant au 01.45.24.70.00 dès 17h

eric94
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 30 oct. 2008 15:15

Re: Suppression des RASED

Message par eric94 » 17 déc. 2008 18:48

La classe, M. Trève ! [le M. est une correction du modérateur]

http://sauvonslecolepublique.blogspot.c ... ne-du.html

Boogie
Animateur
Animateur
Messages : 187
Enregistré le : 28 mars 2006 16:20
Localisation : dans l'Ouest
Contact :

Re: Suppression des RASED

Message par Boogie » 18 déc. 2008 10:08

Pas la classe par contre d'utiliser le "monsieur" allemand pour faire penser aux nationaux-socialistes - c'est bien ça, non ?

"La classe, Monsieur Treve"
ou
"La classe, Môssieur Treve"

me semble plus approprié

voire même

"pas de treve pour la classe"

(ça c'est drôle, non ? )

m'enfin désolé de me poser comme ça en redresseur de mot mais bon...
"Je préfère me débarrasser des faux enchantements pour pouvoir m'émerveiller des vrais miracles." (PB)

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: Suppression des RASED

Message par Pascal Ourghanlian » 18 déc. 2008 17:46

Assez d'accord avec "boogie", ça m'avait échappé - d'ailleurs, je modère...
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

vercar
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 79
Enregistré le : 30 oct. 2008 13:33

INCROYABLE

Message par vercar » 20 déc. 2008 19:12

From: "SNUipp 93"
To: ce.0931308s@ac-creteil.fr
Subject: Alerte en Seine Saint-Denis !
Date: Fri, 19 Dec 2008 13:17:06 +0100 (CET)


Merci de faire circuler cette information à tous les enseigants, parents d'élèves et élus de Seine Saint-Denis

Le SNUipp-FSU 93 vous ALERTE : un chantage inacceptable !

Un collègue, maître E de RASED dans notre département, vient de se voir "proposer" le marché suivant :
- il serait réaffecté dans une école ;
- il devrait "négocier" (sic) avec le conseil des maîtres deux possibilités :
1) soit il prend une "classe" regroupant les 25 élèves les plus en difficulté de l'école,
2) soit il occupe une sorte de CLAD (classe d'adaptation) ouverte, pendant que les effectifs des autres classes explosent pour dépasser les 30 élèves... En effet, dans ce dispositif, on supprime de fait une classe pour "sédentariser" un collègue de RASED.

Ce collègue a jusqu'au 9 janvier pour "être volontaire" (sic)... s'il veut conserver ses indemnités de spécialiste !

Le CTP n'a pas été réuni. La dotation départementale n'est même pas annoncée. Accepter ce type de marché, c'est automatiquement accepter des fermetures de postes.

vercar
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 79
Enregistré le : 30 oct. 2008 13:33

Vu sur le site de la FNAME

Message par vercar » 23 déc. 2008 23:00

Vu sur le site de la FNAME :

Un journaliste de France Inter, CHAUVINEAU Thomas, est passé faire des prises sons avec un groupe d'élève, et un interview. L'émission s'appelle "eclectik", elle sera diffusée entre 10 et 11h le samedi matin 20/12/2008.

On peut le réécouter en podcast.

Répondre