De quoi parle-t-on : inclusion scolarisation ?

(option D)
Répondre
violette
Visiteur
Visiteur
Messages : 11
Enregistré le : 03 sept. 2011 11:03

De quoi parle-t-on : inclusion scolarisation ?

Message par violette » 24 janv. 2013 21:42

Je suis depuis septembre coordonnatrice pédagogique d'un ITEP. Je n'ai le CAPA-SH que depuis un an.
Tous les élèves sont donc passés en CDAPH pour obtenir une notification vers une orientation ITEP.
Quand ils vont à l'école/collège extérieur(e), sont-ils inclus ou scolarisés ?

Ex: un enfant arrive à l'ITEP avec une scolarisation très difficile temps plein dans un collège X. L'ITEP me demande de lui trouver un collège Y proche de l'ITEP avec une scolarité adaptée. Certes. Mais pour moi il ne peut pas aller à l'extérieur ; on ne le connaît pas, les collèges demandent d'abord quelques mois d'observation en interne avec scolarité. Donc pour moi, il sera scolarisé en interne, et puis il sera inclus à l'extérieur quand ce sera possible. Mais sa scolarité ne s'arrête pas. Pour les cadres socio-éducatifs, l'éducation nationale ne fait pas son travail, car il y a un arrêt de la scolarité. Pour moi, il n'y a pas d'arrêt, juste... une modalité qui permet une adaptation au plus près des besoins de jeune.
Est-ce que je me trompe ?
Pour moi il a une notification ITEP et non collège Y ou école Z. On ne peut pas conditionner quand même l'entrée à l'ITEP, si je ne trouve pas de place dans un établissement ?

Autre ex: un élève arrive avec une scolarité qui lui permet de continuer dans la même école/collège. On fait une ESS ; et là parle-t-on d'inclusion ou de scolarisation car le temps horaire ne change pas. On met juste une AVS ITEP comme accompagnement. Mais comme il a l'étiquette ITEP et donc MDPH, l'école parle d'inclusion, et arrête très vite son temps car il y a l'ITEP qui est là pour faire classe.
Est-ce que l'on parle d'inclusion et de scolarisation quand cela arrange les personnes ?
J'ai beaucoup de mal à m'y retrouver.
merci de m’éclairer.

daniele
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 59
Enregistré le : 14 avr. 2011 18:40

Re: De quoi parle-t-on : inclusion scolarisation ?

Message par daniele » 26 janv. 2013 14:32

Adresse-toi à ton IEN spécialisé, il n'y a aucune raison qu'il ne t'informe pas, au contraire.
Facile de s'adresser à une représentante isolée pour critiquer le système qu'elle représente !! Cherche des appuis, vraiment je te conseille d'aller vers l'Inspection ASH, personne ne te reprochera ton manque d'expérience.
Bon courage

violette
Visiteur
Visiteur
Messages : 11
Enregistré le : 03 sept. 2011 11:03

Re: De quoi parle-t-on : inclusion scolarisation ?

Message par violette » 26 janv. 2013 18:58

L'IEN me soutient vraiment ; maintenant je lui fais remonter beaucoup, car je comprends mieux les bizarreries ; je me demande aussi si c’est légal de n'avoir pas de médecin dans un ITEP ? seulement une convention avec deux psys libéraux, qui suivent très peu d'enfants.

daniele
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 59
Enregistré le : 14 avr. 2011 18:40

Re: De quoi parle-t-on : inclusion scolarisation ?

Message par daniele » 08 févr. 2013 19:56

heureuse de constater que tu as maintenant de l'aide et un soutien avisé.
Il commence à se dire que certaines institutions type SESSAD ou IME choisissent leur client, désolée pour l'expression mais je n'ai que celle là, et il semble que l'EN prenne conscience de certains problèmes liés à cette sous traitance finalement. j'aurais tendance à dire qu'on récolte ce que l'on a semé, les structures extérieures font ce qu'elles veulent en fait.
Je constate parfois des pressions à mon encontre en ESS pour qu'en tant que psy de l'EN, j'infirme certains diagnostics posés et que par conséquent j'annule la notification MDPH de prise en charge SESSAD : "vous êtes psychologue, si ce n'est pas de la dyspraxie mais que c'est psychologique, vous pouvez le dire?", ben je suis pas neuropédiatre et on peut être dyspraxique et avoir problème psy, c'est même logique qd ils n'ont aucune prise en charge!!
Un autre SESSAD a conditionné sa prise en charge à une orientation CLIS effective.
La MDPH notifie après c'est autre chose.

violette
Visiteur
Visiteur
Messages : 11
Enregistré le : 03 sept. 2011 11:03

Re: De quoi parle-t-on : inclusion scolarisation ?

Message par violette » 08 févr. 2013 20:50

Chaque jour j'ai de nouvelles interrogations :
- il y a des élèves qui sont inclus dans une ULIS et sont à l'ITEP (et cela fonctionne, mais la MDPH dit que cela ne doit pas se faire)
- il y a des élèves qui ont une "mesure conservatoire " de l'ITEP, cela veut dire qu'ils ne doivent plus être à l'ITEP pendant x temps ; dans les familles ; cela peut-il se faire ?
- les demandes AVS sont rejetées car seulement troubles du comportement, il faudrait qu'ils soient dys en plus ; pourtant les demandes sont vraiment étudiées avec les écoles, et cela aiderait vraiment.
- la méfiance systématique de la direction vers l'Educ Nat (toute décision interne ou par les établissement accueillant est soupçonnée sauf si les écoles prennent les élèves...)
- quels sont les rapport entre ARS et éduc nat ?
J'entends parler en interne à l'ITEP de "partenariat contraint"...
Pourtant les élèves progressent, on peut faire classe "adaptée" bien sûr, mais il faut toujours négocier, ou acquiescer ; c'est très particulier.

daniele
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 59
Enregistré le : 14 avr. 2011 18:40

Re: De quoi parle-t-on : inclusion scolarisation ?

Message par daniele » 09 févr. 2013 13:43

Je ne sais pas !!! J'admire ta patience et ta détermination !!
Tout ça dépasse largement le niveau des gens qui essaient de faire simplement leur boulot !!
Ordre, contre ordre, notification sans effet, renouvellement de moyens qu'on n'a jamais eus, etc., etc., on le vit tous, mais toi tu dois en plus subir la guerre des institutions !!!
Bon courage et merci d'informer les autres de ce genre de situation, on se dit que le problème est quand même général.
Modifié en dernier par daniele le 09 févr. 2013 22:14, modifié 1 fois.

violette
Visiteur
Visiteur
Messages : 11
Enregistré le : 03 sept. 2011 11:03

Re: De quoi parle-t-on : inclusion scolarisation ?

Message par violette » 09 févr. 2013 14:48

Je reste persuadée qu'il y a des ITEP où les deux institutions travaillent ensemble, pas de problèmes d'ego, juste la réflexion pour le projet des jeunes. Il doit y avoir des établissements où les agents ITEP sont heureux quand même et où les instits restent plus qu'un an ? Dans l'ITEP où je suis, cela fait quatre ans que les instits ne restent qu'un an. La défiance de chacun vers chacun en interne se rejoue avec les partenaires extérieurs ; mais personne semble ne pouvoir le voir et le nommer. Ou alors, j'entends dire que ce sont les troubles des enfants qui génèrent le malaise des adultes de l'éducation nationale ; à cela je ne peux pas souscrire ; si les adultes ne sont pas un minimum reconnus quel que soit le public accueilli, ils ne peuvent travailler dignement. Je pense que les gens aiment leur métier, mais pas leur travail.

Daniel Calin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 944
Enregistré le : 15 sept. 2004 09:03
Localisation : Retraité, ex-chargé d'enseignement à l'IUFM de Paris
Contact :

Re: De quoi parle-t-on : inclusion scolarisation ?

Message par Daniel Calin » 10 févr. 2013 12:57

violette a écrit :Je pense que les gens aiment leur métier, mais pas leur travail.
J'aime beaucoup cette formule !

Sur le fond, vous avez raison, il existe, j'en connais, des ITEP qui fonctionnent très correctement en interne et qui développent de bonnes relations avec les établissements scolaires. C'est possible. Le problème central est probablement celui de la qualité de la direction. Comme dans les collèges, donc. Raison de plus pour "ne pas lâcher l'affaire" !
Cordialement,
Daniel Calin

Répondre