Grève à l'EREA de Chambéry

(option F)
Répondre
Cailleton
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 27 janv. 2012 10:09

Grève à l'EREA de Chambéry

Message par Cailleton » 22 mai 2014 08:19

Depuis le lundi 19 mai, les enseignants de l'EREA de Chambéry sont en grève reconductible pour s'opposer au projet rectoral de suppression de 3 postes et demi de PE spécialisés, 1/2 en classe à l'initiative du directeur, mais surtout 3 en internat à l'initiative du rectorat, remplacés par des Assistants d'éducation. A terme, c'est ce qui se prépare pour la totalité des EREA. Après les expérimentations en Isère (à l'EREA de Claix notamment), c'est une tentative d'étendre cette mesure dans le reste de l'académie de Grenoble (les 2 EREA de Savoie sont touchés aujourd'hui), puis, à n'en pas douter, au reste des académies.
Voici le texte du tract qu'on écrit les personnels dans l'action, soutenus par une intersyndicale solide SNUipp-FSU, SE-Unsa et Sud éducation :
Un EREA (établissement régional d'enseignement adapté) est une structure spécialisée qui comprend à la fois une SEGPA comme dans certains collèges et un lycée professionnel. Il accueille un public d'adolescents en échec scolaire récurrent et présente l'avantage d'avoir un internat éducatif. Ces structures permettent aux élèves en grande difficulté scolaire, sociale, voire en situation de handicap, de se construire un avenir professionnel. Ils sont au nombre de 90 environ en France, dont deux en Savoie, un à Albertville et un à Chambéry. Un grand nombre des personnels enseignants travaillant dans ces structures sont des professeurs des écoles spécialisés, titulaires d'un diplôme spécifique et issus du premier degré. Les autres personnels sont des professeurs d'enseignement professionnel ou des professeurs de lycées et collèges. À l'EREA de Chambéry, depuis quelques mois, un projet de réorganisation du service des personnels était en préparation et il vient d'être annoncé officiellement pour la rentrée prochaine par le rectorat. Il comporte deux aspects : d'une part la suppression de trois postes de professeur des écoles spécialisés à l'internat avec leur remplacement par des postes d'assistants d'éducation, c'est à dire des personnels, recrutés sur simple entretien avec la direction, non-formés, non-expérimentés, précaires et sous-payés qui ne peuvent s'inscrire dans la durée. D'autre part, la suppression d'un demi-poste de professeur des écoles spécialisé en classe, le demi-poste restant ne pouvant être pourvu par un personnel spécialisé du fait de son montage administratif. C'est donc le départ d'un poste complet de professeur des écoles spécialisé investi dans l'équipe remplacé par un enseignant débutant, non-formé et n'ayant pas souhaité travailler dans ce type de structures.
AU TOTAL DONC, C’EST LE DÉPART DE QUATRE COLLÈGUES D'UNE ÉQUIPE JUSQU'À PRÉSENT STABLE ET EXPÉRIMENTÉE.
Au delà des conséquences humaines, une telle réorganisation du travail aurait des conséquences désastreuses sur le travail éducatif et pédagogique, ainsi que sur la sécurité et le bien-être des élèves à profils très spécifiques pris en charge par cet établissement. Ce projet, qui mettrait en péril l'existence-même de l'internat éducatif, n'est justifié par aucun changement de situation notoire de l'établissement, ni sur le plan des effectifs, ni sur le plan matériel. Une fois de plus, c'est la logique comptable qui prend le pas sur les considérations éducatives et pédagogiques : c'est une économie de budget substantielle qui se cache derrière ce projet, au détriment de l'encadrement spécifique indispensable à ces élèves.
Après deux courriers successifs adressés au rectorat en avril, l'un émanant des personnels et l'autre de leurs organisations syndicales constituées en intersyndicale, aucune réponse n'a été apportée. C'est pourquoi les personnels ont décidé de se mettre en grève reconductible à partir du lundi 19 mai en demandant l'abandon pur et simple du projet.
Une audience au rectorat est demandée ce jour.
SOUTENEZ DÈS AUJOURD'HUI L'ACTION DES PERSONNELS DE L'EREA DE CHAMBÉRY EN SIGNANT LA PÉTITION CI-DESSOUS, EN VOUS MANIFESTANT AUPRÈS DU RECTORAT ET EN DIFFUSANT L'INFORMATION DANS VOS RÉSEAUX !


Une audience a été accordée pour ce vendredi, mais elle est proposée à l'IA de Chambéry, en présence du DASEN et de sa secrétaire et d'un représentant du rectorat sans pouvoir décisionnaire. C'est très loin de ce que demandent les personnels qui souhaitent une véritable audience au rectorat avec le recteur. C'est ce qui sera signifié aujourd'hui jeudi aux services du rectorat.

Vous pouvez soutenir les personnels de l'EREA de Chambéry en signant la pétition en ligne : http://www.petitions24.net/eleves_en_di ... _non_merci

Merci !
Michel DENIS (PE spécialisé F en classe à l'EREA de Chambéry)

segpapa
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 92
Enregistré le : 26 mai 2010 16:16

Re: Grève à l'EREA de Chambéry

Message par segpapa » 22 mai 2014 15:52

C'est fait. Bon courage.

Edmond Kober
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 17
Enregistré le : 10 janv. 2012 17:30

Re: Grève à l'EREA de Chambéry

Message par Edmond Kober » 24 mai 2014 11:24

C'est fait !

Bon courage, j'ai fait passer à mes listes d'adresses.

Aliénor
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 27
Enregistré le : 01 avr. 2013 13:56

Re: Grève à l'EREA de Chambéry

Message par Aliénor » 25 mai 2014 15:04

signé et diffusé !

Cailleton
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 27 janv. 2012 10:09

Re: Grève à l'EREA de Chambéry

Message par Cailleton » 03 juin 2014 18:33

Grève à l'EREA de Chambéry, la Suite :

COMMUNIQUÉ

Une délégation des personnels grévistes des EREA de Savoie, accompagnée de l'intersyndicale, a été reçue ce lundi 2 juin 2014 au rectorat de Grenoble. La délégation rectorale était composée du secrétaire général du rectorat, de la secrétaire générale adjointe du rectorat, du directeur de cabinet du recteur, du conseiller ASH auprès du recteur, du directeur académique de la Savoie ainsi que des deux directeurs des EREA de Chambéry et Albertville accompagnés de leurs adjoints.
La délégation des personnels a pu présenter ses arguments contre le projet de transformation du service à la rentrée 2014. Elle a pu notamment réaffirmer le principe de mettre face aux élèves des personnels formés et expérimentés et les dangers qu'il y avait à déshabiller l'internat éducatif d'une bonne partie de ses professionnels qui serait remplacée dès septembre par du personnel précaire (Assistants d'éducation), non-formé et non-expérimenté. Elle a pu dénoncer aussi l'absence de concertation préalable à l'élaboration de ce projet ainsi que le silence du rectorat lors des précédentes interpellations qui lui avaient été faites depuis plusieurs mois.

De son côté, la délégation rectorale a indiqué son intention de maintenir le projet en l'état alors qu'un groupe de travail national sur les EREA doit être mis en place. Après les échanges et de multiples questions de notre part, de nombreuses zones d'ombre sont apparues dans la mise en place de ce projet.

Suite à cela, la délégation des personnels a proposé au secrétaire général du rectorat de reporter d'un an l'application de ce projet et de constituer un groupe de travail afin que les personnels et les organisations syndicales puissent être associés à son élaboration. Le rectorat a catégoriquement rejeté ces propositions.

L'assemblée générale des personnels a voté la reconduction du mouvement de grève :
• parce qu'elle estime que les élèves ont le droit d'être pris en charge par des personnels formés, qualifiés et expérimentés ;
• parce qu'elle continue de penser que ce projet n'est pas de nature à garantir la sécurité des élèves et les conditions favorables aux apprentissages ;
• parce que la stabilité des équipes est une condition nécessaire au bien-être et à la réussite des élèves ;
• parce que le rectorat refuse d'associer les personnels aux réflexions sur l'avenir des EREA.
• parce que le rectorat refuse la remise en cause et le report du projet ;

«[...] La stabilité d'équipes pédagogiques mieux formées accompagnées sera recherchée ;
[…] constituer des équipes éducatives formées, stables et soutenues ; instaurer un cadre propice aux apprentissages. »
(Extrait du texte de préparation de la rentrée scolaire 2014 - Benoît Hamon, Ministre de l’Éducation nationale.)

Le 3/06/2014
Les personnels grévistes de l'EREA de Chambéry

segpapa
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 92
Enregistré le : 26 mai 2010 16:16

Re: Grève à l'EREA de Chambéry

Message par segpapa » 04 juin 2014 23:37

:? Bon courage à tous

Aliénor
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 27
Enregistré le : 01 avr. 2013 13:56

Re: Grève à l'EREA de Chambéry

Message par Aliénor » 21 mai 2016 22:57

un épilogue ?

michel79
Visiteur
Visiteur
Messages : 3
Enregistré le : 24 mai 2016 11:29

Re: Grève à l'EREA de Chambéry

Message par michel79 » 25 mai 2016 18:57

Manifestation nationale le 1er juin à Paris : https://www.facebook.com/events/510332589151912/

Michel - PEE - EREA St Aubin le Cloud

Répondre