Bientôt heures synthèses payées à moitié...

(option F)
slfa2002
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 76
Enregistré le : 23 janv. 2014 06:48

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par slfa2002 »

Je pense qu'il ne faut pas trop rêver concernant l'accompagnement des PE spé option F. Cela fait 4 ans qu'on me refuse mon détachement(j'avais anticipé) dans le secondaire pour plusieurs raisons ( continuité de service, je suis échelon 8, je coûte donc plus cher qu'un échelon 1/2 ....) mais surtout par le fait que ma formation capa à coûter près de 15 000€ à l'état et sur le budget du premier degré donc je leur appartiens jusqu'à temps qu'on ait plus besoin de moi. L'unique solution est de passer le capeps interne comme me l'a dit la CMC de mon académie comme cela, l'administration est devant le fait accompli même s'ils vont traîner dans le reclassement d'échelon

Une partie des SEGPA vont se maintenir, ceux qui sont sur les postes 4/5/6 doivent bouger très rapidement notamment en ULIS pour éviter de retourner en primaire et l'administration va être très aimable avec eux. Tous les non titulaires vont sauter (PE et PLP), les derniers vont avoir le choix entre poste ulis ou ZIL ash d'ici 2 ans. C'est la première étape, la seconde sera différente car le maillage ULIS aura augmenté et donc il y aura soit une ULIS soit une segpa dans tous les collèges du département. J'ai réalisé le recensement des postes F en segpa occupé par des non titulaires dans mon département, il y en a 12 et comme de par hasard il y a 10/12 menacés dans le département, la première étape. Lorsque j'ai commencé, il y avait 112 postes en segpa dans mon département, l'an prochain, il y en aura 65 postes. On supprime petit à petit mais sûrement, on ferme la formation F ou du moins on dit aux candidats de pas passer une formation "obsolète".

Ma rancœur envers les syndicats vient du fait qu'ils savent tout cela mais ne le disent pas tout simplement car ils n'ont pas de véritable intérêts dans cette affaire, qu'est-ce qu'ils ont a gagné et l'administration sait que les parents de nos élèves ne bougeront pas....donc tout est réuni pour cela fonctionne sachant que le plan ne date pas d'hier mais depuis 4/5 ans. Les directeurs de segpa (titulaire) connaissent déjà leur avenir attention scoop, principal adjoint chargé de la grande difficulté scolaire sur des postes fléchés type REP etc...pour eux c'est plutôt une promotion. Il faut bien savoir une chose, c'est qu'une segpa coûte aussi cher que 12 Ulis, le gain pour l'administration est donc conséquent.

Tesla52
Animateur
Animateur
Messages : 305
Enregistré le : 17 oct. 2011 19:15

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par Tesla52 »

Que d'animation sur ce forum depuis la dernière fois !
Après avoir lu tous les posts depuis et particulièrement l'intervention de Gwen. de la CFDT, je pense qu'on devrait en revenir au véritable sujet qui nous préoccupe ici et pas tomber dans le panneau de la diversion...
Donc j'en reviens à une question antérieure et pour laquelle je n'ai pas eu de réponse pour l'instant... et qui me semble pourtant importante et déterminante :
Que pensez-vous de l'idée légitime qui consisterait à refuser de participer à toute HCS non rémunérée ? (en cas d'évolution négative des projets)
J'ouvre un autre post intitulé "proposition concrète d'action HCS" où les personnes qui le désirent pourront s'exprimer ou s'engager sur ce point

Capash 94
Visiteur
Visiteur
Messages : 14
Enregistré le : 28 avr. 2014 09:58

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par Capash 94 »

Entre perdre 90 euros par mois à cause de la décote des HCS ou en perdre 450 par mois à cause du retour en élémentaire , le choix est vite fait ... Rester à 21h et perdre 90 euros s'avèrent être un moindre mal ..

Sarri
Animateur
Animateur
Messages : 300
Enregistré le : 26 nov. 2007 18:27

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par Sarri »

450 euros d'écart??? Tu fais comment???

slfa2002
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 76
Enregistré le : 23 janv. 2014 06:48

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par slfa2002 »

Simple :
prime enseignant spé : 70
prime segpa : 130
HCS : 100 ( par mois)
Prime ZEP : 100
HSA : 1h = 120
HSE: 25€ net de l'heure.

donc au minimum: 400€

Ma soeur a 25 ans d'ancienneté en tant que PE classique dans une classe de CE1, moi j'en ai 12 dont 10 en SEGPA, je n'ai jamais gagné moins qu'elle...c'est aussi pour cela qu'ils veulent faire baisser le revenu car sinon toujours la possibilité de revenir en primaire pour autant de travail mais beaucoup moins d'argent sauf quand tu es à l'échelon 11.

Sarri
Animateur
Animateur
Messages : 300
Enregistré le : 26 nov. 2007 18:27

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par Sarri »

Ok, mais attention, tout le monde ne fait pas de HSA et n'est pas en ZEP, cela fait déjà 220 euros de moins. Donc la diminution des HCS va faire mal à beaucoup. Il ne faut donc pas accepter cette offensive du ministère à notre égard. Et puis, en toute humilité, je ne me sens pas 3 fois moins efficace que les PLP dans ces réunions, donc me payer 3 fois moins qu'eux c'est profondément méprisant.

Tesla52
Animateur
Animateur
Messages : 305
Enregistré le : 17 oct. 2011 19:15

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par Tesla52 »

Capash 94 a écrit :Entre perdre 90 euros par mois à cause de la décote des HCS ou en perdre 450 par mois à cause du retour en élémentaire , le choix est vite fait ... Rester à 21h et perdre 90 euros s'avèrent être un moindre mal ..
Désolé, mais je ne partage pas du tout ton point de vue... chaque nouvelle réforme depuis des années, s'avère un " moindre mal ", c'est ce à quoi nous mènent les "réformistes" qui n'ont que le consensus mou ( du genre finalement on ne s'en sort pas si mal ) à la bouche et qui ne sont que les faire-valoir du néo-libéralisme ( cfdt-Nottat/Chérèque par exemple )...
Ce n'est pas chacun en comptant sa petite tirelire qu'on va faire avancer collectivement nos revendications...
Sarri a écrit :Il ne faut donc pas accepter cette offensive du ministère à notre égard

C'est la seule chose qui compte et ça servira à tous!

Fred Gabiot
Animateur
Animateur
Messages : 507
Enregistré le : 08 mars 2009 17:38

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par Fred Gabiot »

Sauf qu'on n'a pas les clefs du camion pour se defendre et qu'on a l'impression d'être très loin de la zone de combat.

Sarri
Animateur
Animateur
Messages : 300
Enregistré le : 26 nov. 2007 18:27

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par Sarri »

Tu as raison Fred et c'est pour cela que je reste convaincu qu'un collectif qui pourrait vite rassembler une majorité des PE du second degré pourrait facilement faire bouger les lignes de nos chers syndicats.

segpapa
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 92
Enregistré le : 26 mai 2010 16:16

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par segpapa »

Sarri a écrit :Ok, mais attention, tout le monde ne fait pas de HSA et n'est pas en ZEP, cela fait déjà 220 euros de moins. Donc la diminution des HCS va faire mal à beaucoup. Il ne faut donc pas accepter cette offensive du ministère à notre égard. Et puis, en toute humilité, je ne me sens pas 3 fois moins efficace que les PLP dans ces réunions, donc me payer 3 fois moins qu'eux c'est profondément méprisant.
Je suis tout à fait d'accord avec Sarri!

segpapa
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 92
Enregistré le : 26 mai 2010 16:16

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par segpapa »

Sarri a écrit :Tu as raison Fred et c'est pour cela que je reste convaincu qu'un collectif qui pourrait vite rassembler une majorité des PE du second degré pourrait facilement faire bouger les lignes de nos chers syndicats.
Toujours d'accord :D

segpapa
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 92
Enregistré le : 26 mai 2010 16:16

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par segpapa »

Désolé, mais je ne partage pas du tout ton point de vue... chaque nouvelle réforme depuis des années, s'avère un " moindre mal ", c'est ce à quoi nous mènent les "réformistes" qui n'ont que le consensus mou ( du genre finalement on ne s'en sort pas si mal ) à la bouche et qui ne sont que les faire-valoir du néo-libéralisme ( cfdt-Nottat/Chérèque par exemple )...

Décidément, j'adore ce message, qui a brillamment résumé ma pensée mais que je n'aurais su écrire, mon lexique n'étant pas aussi fourni, n'ayant pas le capes :'(
Modifié en dernier par segpapa le 29 avr. 2014 22:27, modifié 1 fois.

segpapa
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 92
Enregistré le : 26 mai 2010 16:16

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par segpapa »

Le seul combat perdu d'avance, est celui auquel on renonce...

katow2005
Animateur
Animateur
Messages : 123
Enregistré le : 19 janv. 2014 23:53

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par katow2005 »

D'accord avec vous tous...
Sauf que je ne crois pas beaucoup en la puissance de feu d'un collectif "PE du 2nd degré":
- on est culturellement peu mobilisables
- même si on se mobilise, tout le monde s'en tamponnera

Je pense que le salut passe d'abord par une stratégie de communication de crise...
Je développe:

Une double offensive se prépare, entièrement motivée par la logique comptable:
- réforme de la structure pour la rendre la plus light possible tout en la déguisant à mort dans une magnifique robe inclusive
- réforme de notre statut de PE spé en collège pour le rendre le moins payé possible tout en étant corvéable à souhait

Il faudra être extrêmement habiles pour argumenter du caractère inacceptable de ce qui se trame car:
- l'évolution de la structure sera vendue comme un formidable progrès vers la fin de l'apartheid
- l'évolution de notre statut sera vendue comme la fin d'un privilège honteux vis à vis des autres instits

Une fois la guerre déclarée, le seul espoir de victoire passera par la persuasion et la mobilisation:
- des parents des classes "normales"
- des PLC des classes "normales"

Des arguments choisis sournoisement pourront peut-être les convaincre que la structure promise sera:
- inéfficiente pour traiter la difficulté scolaire (ils s'en foutront royal mais cet argument est le seul à être profondément éthique)
- synonyme d'une surcharge inacceptable de travail pour les PLC (ça c'est la carte number one)
- génératrice d'une dégradation des conditions d'apprentissage pour les élèves "normaux" (ça c'est la carte number two)

Par contre toute communication salariale sur notre statut n'intéressera personne et brouillera le reste de notre message:
- les PLC s'en balanceront
- les parents voudront nous achever, nous les éternels profs chialeurs

Mon plan de bataille?
1: Le gros du message sur la structure (cf plus haut)
2: Accompagné d'une revendication de véritable intégration dans le 2nd degré, présentée comme le seul gage de sécurité pour protéger, sur le long terme, les PLC d'un sale boulot et les enfants gentils de sales fréquentations...

PS: j'ai bien conscience que toute cette démarche ne sent pas bon mais, en ce centenaire de 14-18... "à la guerre comme à la guerre"
PPS: j'avais jamais lu un message avec autant de tirets!

Sarri
Animateur
Animateur
Messages : 300
Enregistré le : 26 nov. 2007 18:27

Re: Bientôt heures synthèses payées à moitié...

Message par Sarri »

katow34 a écrit :D'accord avec vous tous...
Sauf que je ne crois pas beaucoup en la puissance de feu d'un collectif "PE du 2nd degré":
- on est culturellement peu mobilisables
- même si on se mobilise, tout le monde s'en tamponnera
Si c'est vrai que nous sommes "culturellement peu mobilisables", je ne crois pas que tout le monde se tamponnerait d'une mobilisation de notre part. Nous sommes environ 10 000 PE à travailler dans le second degré. Nous sommes tous en danger, s'intégrer dans un collectif qui nous concerne et nous défend spécifiquement intéressera beaucoup de ces PE qui se sentent oubliés des syndicats. Avec internet, nous pouvons très rapidement contacter l'ensemble de ces PE et les rallier à une cause commune. Cela ne laissera pas les syndicats indifférents. Ils chercheront très vite à nous récupérer et pour cela devront nous écouter. Il faut savoir que le SNUIPP, le big syndicat du 1er degré, compte moins de 50 000 adhérents et la réforme des rythmes risque de faire baisser encore ce chiffre. Pour eux, dorénavant, chaque nouvelle adhésion sera importante... Nous ne sommes donc pas si peu de chose qu'on le croit parfois.
Ensuite en cas de grève, si notre hiérarchie se moque bien d'avoir quelques milliers d'enseignants dans la rue, elle ne rira pas longtemps d'avoir à gérer des milliers d'élèves de Segpa en liberté dans les cours des collèges ou même en ballade dans les rues des villes.
Je rappelle qu'en 2002, à force de grèves et d'actions diverses, nous avions obtenu un accord pour passer aux 18 heures, non respecté certes, mais qui prouve que malgré notre petit nombre, on peut faire plier un peu nos grands chefs.

C'est vrai que pour l'instant, nous n'avons aucune idée précise de ce que nous réservent les prochaines directives, mais si on attend qu'elles tombent pour réagir, il sera trop tard. Dans certains départements, Oise par exemple, des mobilisations sont lancées, il faut rebondir très rapidement à plus grande échelle et doubler nos syndicats pour qu'ils nous suivent enfin.

Vous allez me dire que je rêve... mais si nous n'étions pas tous des rêveurs nous ne bosserions plus en Segpa, n'est-ce pas?

Répondre