Discussions ministérielles

(option F)
Edmond Kober
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 17
Enregistré le : 10 janv. 2012 17:30

Re: Discussions ministérielles

Message par Edmond Kober » 09 mai 2014 15:08

Le problème, n'est pas d'arriver avant, pendant ou après la bataille. .... c'est qu'on n'est même pas sûr qu'il y ait bataille.
Il n'y aura pas bataille.

Le texte et le rapport de novembre 2013 contiennent ce qu'il faut de démagogie pour faire passer la pilule. Les familles seront ravies de savoir leur môme au collège ordinaire, noyé dans des classes à 30 (mais cela, il ne faut pas leur dire), avec ce qu'il faut de temps de regroupement (comme c'est bien dit) pour pallier aux difficultés (ben voyons, la baguette magique est fournie en kit de survie).

La seule chose qui pourrait faire peut-être (et un peu) modifier ce désastre annoncé, ce serait que les collègues du collège disent leur craintes de recevoir dans leurs classes les inclus (que ce mot est laid !) de l'ULIS et de la SEGPA.

Je vais tester cela dès lundi auprès d'eux (je suis dernière zone de vacances, donc je flemmarde devant mon ordi !), pour voir les réactions.

Lamar
Animateur
Animateur
Messages : 277
Enregistré le : 11 sept. 2011 17:47

Re: Discussions ministérielles

Message par Lamar » 09 mai 2014 21:18

Salut à tous,

J'ai reçu aujourd'hui, de la part d'un ami membre de FO ces informations :
Je vous fais un copié-collé du message de FO, la présentation n'est pas forcément la plus adaptée, j'espère que cela reste lisible (j'ai fait un peu de mise en page).


La lettre du SNUDI-FO spéciale ASH – 9 mai 2014
Sommaire :
Groupe de travail ministériel sur les SEGPA (7 mai)

FO ne partage pas le diagnostic !

Présidé par le DGESCO adjoint assisté de l’IGEN, ce GT réunissait la FNEC FP-FO, la FSU, l’UNSA, la CGT éduc’action, le SGEN-CFDT, SUD éducation et le SNALC.

Dans ce compte-rendu, nous ne publions que les interventions de la délégation de la FNEC FP-FO qui siège dans ces groupes de travail pour défendre le mandat des collègues et demander le maintien des structures SEGPA.


Première intervention de la FNEC FP-FO :
«Conformément à nos interventions lors des précédents groupes de travail, la FNEC FP FO n’est pas ici pour partager votre diagnostic largement détaillé dans le rapport sur la grande difficulté scolaire. Nous pourrions d’ailleurs analyser bien différemment les données statistiques figurant dans ce rapport.

La Segpa est la structure qui permet aux élèves en très grande difficulté scolaire (après étude par une commission même si celle-ci peut recevoir des consignes de freiner les orientations....) d’avoir une seconde chance de se réconcilier avec les apprentissages, la classe de 6eme étant l’année indispensable à la revalorisation et reconstruction de ces élèves en souffrance, les parents relayant très souvent le bien être retrouvé de leurs enfants grâce à cette structure et son enseignement adapté.

Pour Force Ouvriere, ces groupes de travail, inscrits dans la refondation de l’école, remettent en cause les structures Segpa ainsi que les rémunérations et statuts des personnels y exerçant, tout cela s’inscrivant dans le cadre de la territorialisation de l’école avec notamment la proposition de rattachement des PE au projet de décret du 2nd degré. Tout cela ne représente en rien les attentes des personnels qui revendiquent le maintien des SEGPA en tant que structure, une hausse des rémunérations de personnels et non la suppression des HSE de coordination et synthèse et surtout pas la soumission aux 1607h du projet de décret portant sur les ORS des enseignants du second degré. Rappelons d’ailleurs que FO a voté contre ce projet de décret abrogeant le décret de 1950 définissant les maxima hebdomadaires d’horaires d’enseignement des certifiés, comme celui des PLP.

Nous serons donc présents ici pour respecter le mandat des collègues et y défendre leurs revendications et non pour accompagner un quelconque projet de démantèlement des SEGPA. Au cours de cette discussion nous reviendrons peut-être dans le détail de nos revendications que l’on peut d’ores et déjà rappeler :

- Non à la dissolution des Segpa dans le collège unique
- Maintien de tous les postes budgétaires des PE spécialisés et des PLP
- Interventions des professeurs de collège en Segpa sur la seule base du volontariat
- Non aux échanges de service Segpa-collège, les instituteurs spécialisés et les PLP doivent n’enseigner qu’en Segpa ! A chaque difficulté sa structure !
- Maintien d’un directeur de Segpa par structure
- Maintien d’une véritable formation sur temps de travail rémunéré qui aboutisse à une véritable certification
- Maintien de la spécificité de chaque corps

Enfin, nous ne sommes pas d’accord avec votre analyse concernant la baisse des effectifs en 6ème de Segpa qui serait due, selon vous, aux refus des familles ou par le fait que les élèves seraient scolarisés en ULIS et qui aboutit à la fermeture des 6ème de Segpa... Pour FO, cette baisse est principalement due aux consignes très claires qui sont données par les IEN aux enseignants de CM2 de ne proposer aucune orientation en Segpa, à la disparition des RASED qui ne permettent plus de suivre les élèves en grande difficulté scolaire et au manque de psychologues scolaires qui aboutit à ce qu’il n’y ait plus de personnel qualifié pour faire les bilans indispensables pour la constitution des dossiers qui sont, par ailleurs, de plus en plus lourds à rédiger. Cette baisse des effectifs découle bien d’une volonté institutionnelle. »


Deuxième intervention FNEC FP-FO :
« PLP intervenant en SEPGA : 2 choses ont interloqué dans le rapport de l’IGEN : l’offre n’est pas toujours présente à la sortie des SEGPA. Pas présente oui car les textes ne sont pas respectés. Il n'y a pas d’ouverture des CAP. Logique de champ professionnel : le SNETAA FO s’est toujours positionné contre la logique des champs professionnels : certaines SEGPA ne sont pas équipées et les moyens n’ont pas été mis. Les circulaires de 2006 et 2009 ne sont pas respectées. Les chiffres sont biaisés sur les graphiques présentés ».



Troisième intervention FNEC FP-FO :
« On ne peut que s’inquiéter car quels que soient les projets qui nous sont présentés, ils se situent dans un contexte de contrainte budgétaire aggravée car ils sont tous dictés par le pacte de responsabilité qui vient d’être voté.

Quelques déclinaisons de mesures d’économies : la soumission des PE de SEGPA au projet de décret des obligations de service des enseignants en EPLE, la baisse des rémunérations avec la suppression des HSE. Mesures dont nous vous demandons le retrait.

Je vais vous exposer un exemple de dégradation des conditions de travail qui montre que vos préconisations sont déjà en cours de mise en place :

Ainsi la multiplication des compléments de services mutuels collège-SEGPA est un fait frappant de la préparation de rentrée 2014. En Moselle par exemple, les documents élaborés par l’inspection Académique font apparaître des volumes horaires de transferts d’heures d’enseignement sans précédent. Ainsi, le collège J. Jaurès de Sarreguemines donne à la SEGPA, dans six disciplines, 47 heures, soit l’équivalent de 2 postes et demi. Celui de Morhange donne à la SEGPA, dans quatre disciplines, 30h1/2, soit l’équivalent d’un poste ½. Le collège La Carrière, à Saint-Avold, donne au total 31h, dans 5 disciplines. Ces faits se constatent de manière générale.

Plus grave encore : on constate que des instituteurs spécialisés ou des PLP sont amenés à compléter leur service dans des classes de collège cependant que des certifiés se voient contraints de compléter le leur devant des classes de SEGPA !

Sous couvert de sauvetage de postes menacés de fermeture, ou de maintien dans une même enceinte de compléments de service plutôt qu’à cheval sur plusieurs établissements, c’est une déréglementation générale qui se met silencieusement en place dans le cadre des préconisations de l’école du socle, du rapprochement école-collège, dans le déni des statuts et des qualifications respectives de instituteurs spécialisés comme des PLP et des professeurs de lycées et collèges.

Nous ne pouvons donc partager votre diagnostic qui entérine cette déréglementation et ces attaques contre les statuts des personnels".


Quatrième intervention FNEC FP-FO :
« Le but de cette réunion serait d’arriver à un diagnostic partagé. Ce que nous partageons ce sont les revendications des personnels et nous souhaitons que le ministère y réponde. Vous nous dites que la structure SEGPA sera préservée. Mais une structure n’est rien sans ses personnels et leurs statuts. Nous garantissez vous que le personnel de direction des SEGPA sera maintenu avec son statut ? Nous garantissez vous que les PLP et les PE, qui aujourd’hui sont affectés en SEGPA avec leurs statuts pour enseigner aux élèves de SEGPA, ne seront pas demain affectés en collège ou EPLE et soumis, comme les certifiés et les agrégés, au projet de décret qui abroge le décret du 25 mai 1950, projet de décret rejeté par FO et les personnels ? Nous garantissez vous qu’ils conserveront leurs garanties statutaires et ne seront pas soumis aux 1607 heures de la fonction publique, soumis à de multiples tâches en collège au nom des « partages de services » et de « l’inclusion » ?

Qu’on ne nous dise pas qu’il n’en est pas question, qu’il n’est pas question que les enseignants du second degré fassent 18 heures + x. On voit ce qu’il advient de nos garanties statutaires dans les REP + et au nom de la dite lutte contre le décrochage, c’est comme en Angleterre où nos collègues font 35 heures de présence dont 19 heures de cours, 55 heures de travail, sans que cela règle les difficultés scolaires des élèves, au contraire.

Si le nombre d’élèves en Segpa diminue, n’est-ce pas parce que la décision a été prise de fermer des sections ? Savez vous combien de PLP sont titulaires pami les 80 que comptent les segpa de l’académie de Versailles dans le champ « bâtiment » ? Il n’y en a que 5, tous les autres sont contractuels. C’est ainsi que vous voulez garantir l’avenir des SEGPA ? »


Voilà, la lecture de ce document confirme que la situation est mal engagée.
Par ailleurs, pour avoir longuement échangé avec lui, je peux vous dire que tous les autres syndicats sont d'accords, entre eux d'une part et avec le ministère d'autre part pour faire disparaitre la S.E.G.P.A..
J'espère que nous allons être capables de nous mobiliser pour soutenir FO (je n'ai pas d'actions chez eux), qui me semble être le seul syndicat à défendre ce que nous pensons sur le terrain.

segpapa
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 92
Enregistré le : 26 mai 2010 16:16

Re: Discussions ministérielles

Message par segpapa » 09 mai 2014 21:30

Ce qui me gène avec FO, c'est que contrairement à d'autres qui demandent notre passage aux 18h, FO demande le maintien à 21h...

Lamar
Animateur
Animateur
Messages : 277
Enregistré le : 11 sept. 2011 17:47

Re: Discussions ministérielles

Message par Lamar » 09 mai 2014 21:51

segpapa a écrit :Ce qui me gêne avec FO, c'est que contrairement à d'autres qui demandent notre passage aux 18h, FO demande le maintien à 21h...
Tu es sûr de ça, parce que ce n'est pas trop leur genre.

segpapa
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 92
Enregistré le : 26 mai 2010 16:16

Re: Discussions ministérielles

Message par segpapa » 09 mai 2014 22:12

Lamar a écrit :
segpapa a écrit :Ce qui me gêne avec FO, c'est que contrairement à d'autres qui demandent notre passage aux 18h, FO demande le maintien à 21h...
Tu es sûr de ça, parce que ce n'est pas trop leur genre.
Bah, c'est ce que je comprends :

http://www.snudifo02.fr/spip.php?article86

Les enseignants de SEGPA, d’EREA et d’ULIS veulent :

Le maintien des SEGPA ;
Aucune baisse de rémunération ;
Maintien intégral des dispositions inscrites dans la circulaire de 19 avril 1974 ;
Augmentation des indemnités et le versement de l’ISAE aux collègues en SEGPA et EREA.
Les collègues en SEGPA/EREA ont 21h d’obligations de service d’enseignement + 1 ou 2 heures de coordination et de synthèse qui doivent être payées en HSE !
C’est le mandat que le SNUDI-FO opposera aux propositions du ministère dans les groupes de travail à venir.

Montreuil, le 17 avril 2014

Lamar
Animateur
Animateur
Messages : 277
Enregistré le : 11 sept. 2011 17:47

Re: Discussions ministérielles

Message par Lamar » 09 mai 2014 22:45

Dans le cadre des discussions actuelles et notamment par rapport à la fin du décret de 1950.
Ça plutôt que "l'évolution" qui est train de se mettre en place.

Medseg
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 23
Enregistré le : 08 janv. 2013 11:36

Re: Discussions ministérielles

Message par Medseg » 10 mai 2014 09:25

Au fait, c'est bien de dire non, mais n'y a-t-il pas tout de même une évolution souhaitable de la structure segpa.
Juste un point : l'un des objectifs est de revaloriser l'image de ces jeunes. Et soyons franc je dirai que l'entrée en segpa finit de les achever en terme d'image (auprès des camarades, d'un grand nombre de membres de la communauté éducative).
Nous savons tous qu'après dans la classe, la restauration de l'image de soi est au rendez-vous mais à quel prix.

La question serait : comment continuer à œuvrer pour ces jeunes tout en étant plus efficace et en supprimant ce sentiment d’être à l'écart (psychologiquement et géographiquement dans certains eple) ?

Tesla52
Animateur
Animateur
Messages : 305
Enregistré le : 17 oct. 2011 19:15

Re: Discussions ministérielles

Message par Tesla52 » 10 mai 2014 17:42

Lamar a écrit : Dans ce compte-rendu, nous ne publions que les interventions de la délégation de la FNEC FP-FO qui siège dans ces groupes de travail pour défendre le mandat des collègues et demander le maintien des structures SEGPA.
C'est un monologue, pas de contradiction, où est l'intérêt?

Lamar a écrit :Par ailleurs, pour avoir longuement échangé avec lui, je peux vous dire que tous les autres syndicats sont d'accords, entre eux d'une part et avec le ministère d'autre part pour faire disparaitre la S.E.G.P.A..
En clair c'est eux les gentils?
Lamar a écrit :J'espère que nous allons être capables de nous mobiliser pour soutenir FO (je n'ai pas d'actions chez eux), qui me semble être le seul syndicat à défendre ce que nous pensons sur le terrain.
Je soutiendrais pas plus FO qu'un autre syndicat, je soutiendrais l'image que je me fais de la Segpa.

Désolé, mais pour l'instant trop peu d'éléments pour tirer des conclusions, ici c'est FO qui parle de FO, en niant tout échange de vue...
FO a autant d'influence dans la représentation nationale que le snuipp à la RATP, c'est à dire nada.
Leurs conclusions sont systématiquement en contradiction avec les autres syndicats et j'ai l'impression qu'ils usent du catastrophisme pour essayer de faire des voix....

Lamar
Animateur
Animateur
Messages : 277
Enregistré le : 11 sept. 2011 17:47

Re: Discussions ministérielles

Message par Lamar » 10 mai 2014 20:54

werbuge a écrit :
Lamar a écrit : Dans ce compte-rendu, nous ne publions que les interventions de la délégation de la FNEC FP-FO qui siège dans ces groupes de travail pour défendre le mandat des collègues et demander le maintien des structures SEGPA.
C'est un monologue, pas de contradiction, où est l'intérêt ?
Ils retranscrivent ce qu'ils ont dit, en soi ça me semble intéressant. Il ne s'agit pas du compte-rendu officiel de la réunion.
Lamar a écrit :Par ailleurs, pour avoir longuement échangé avec lui, je peux vous dire que tous les autres syndicats sont d'accord, entre eux d'une part, et avec le ministère d'autre part pour faire disparaitre la S.E.G.P.A..
werbuge a écrit :En clair c'est eux les gentils ?
En tout cas, des gars qui essaient de maintenir la structure en laquelle nous croyons ne me semblent pas être les méchants de l'histoire.
Lamar a écrit :J'espère que nous allons être capables de nous mobiliser pour soutenir FO (je n'ai pas d'actions chez eux), qui me semble être le seul syndicat à défendre ce que nous pensons sur le terrain.
werbuge a écrit :Je soutiendrais pas plus FO qu'un autre syndicat, je soutiendrais l'image que je me fais de la S.E.G.P.A..
Ce n'est pas très mobilisateur ça. :mrgreen:
werbuge a écrit :Désolé, mais pour l'instant trop peu d'éléments pour tirer des conclusions, ici c'est FO qui parle de FO, en niant tout échange de vue...
FO a autant d'influence dans la représentation nationale que le snuipp à la RATP, c'est-à-dire nada.
Leurs conclusions sont systématiquement en contradiction avec les autres syndicats et j'ai l'impression qu'ils usent du catastrophisme pour essayer de faire des voix....
Tu as raison, on voit qu'en ce moment ceux qui disent la vérité et ne font pas de catastrophisme sont en train de travailler pour faire évoluer positivement les choses.
Quand on se réveillera, il sera trop tard.
Mais ce n'est pas grave, nous on s'en sortira toujours, par contre les gamins qui relèvent de S.E.G.P.A. et qui vont se retrouver dans les classes ordinaires de nos collègues PLP, je les plains.
Mais tant pis pour eux, au moins on n'aura pas suivi un syndicat minoritaire. L'honneur est sauf. :roll:

Sarri
Animateur
Animateur
Messages : 299
Enregistré le : 26 nov. 2007 18:27

Re: Discussions ministérielles

Message par Sarri » 10 mai 2014 21:02

S'il existe encore un moyen de nous sortir de la catastrophe annoncée, c'est de nous mobiliser afin que les syndicats nous suivent et non pas d'attendre que les syndicats se mobilisent pour que nous les suivions... C'est mal barré, je vous l'accorde, toujours 15 malheureux membres dans notre liste de diffusion...

Lamar
Animateur
Animateur
Messages : 277
Enregistré le : 11 sept. 2011 17:47

Re: Discussions ministérielles

Message par Lamar » 10 mai 2014 22:46

Bien sûr que c'est mal barré, chacun pense pouvoir sauver sa peau : soit parce que les collègues ne croient pas que la Segpa puisse disparaître (depuis le temps qu'on en parle), soit parce qu'ils pensent que de toutes façons ils trouveront un poste intéressant (ils ne doivent pas être nombreux ceux là), soit parce qu'ils ne sont pas vraiment au courant. Quand on voit les informations contradictoires et lénifiantes diffusées par la plupart des syndicats, on peut comprendre cet état de fait.
On est mal parti, j'en ai peur.

Medseg
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 23
Enregistré le : 08 janv. 2013 11:36

Re: Discussions ministérielles

Message par Medseg » 11 mai 2014 09:10

Petite question anodine : combien y a-t-il de départ en stage DDEEAS l'an prochain ?
Merci

Edmond Kober
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 17
Enregistré le : 10 janv. 2012 17:30

Re: Discussions ministérielles

Message par Edmond Kober » 12 mai 2014 08:42

La question serait : comment continuer à œuvrer pour ces jeunes tout en étant plus efficace et en supprimant ce sentiment d’être à l'écart (psychologiquement et géographiquement dans certains eple) ?
A cette question, que nous sommes nombreux (je suppose) à nous poser, jamais nous ne serons en position d'y répondre.

Le système infantilisant de l'EN, qui fait que toujours des gens "savants" (les inspecteurs) viennent nous porter la bonne parole (nous faire avaler des couleuvres : livret de compétences, PIF et autres fadaises...) et jamais ne nous consultent.

Pourtant, revaloriser en terme d'images, il y a des pistes, sans passer par la case "casse" de la SEGPA.

Personnellement, j'ai souvent vu des élèves fiers de leurs réalisations dans les ateliers. Et je sais aussi que certains élèves du collège "ordinaire" sont parfois jaloux des élèves de SEGPA, tant ils aimeraient bien eux aussi avoir des séances d'atelier.

Je ne sais plus où j'ai lu ceci, mais je le fais mien "le collège entier devrait fonctionner comme la SEGPA".

Tesla52
Animateur
Animateur
Messages : 305
Enregistré le : 17 oct. 2011 19:15

Re: Discussions ministérielles

Message par Tesla52 » 12 mai 2014 19:10

Si quelqu'un avait des nouvelles de la réunion de mercredi 7 juin, on imagine qu'il en donnerait... et le collègue Gwenleguevel de la CFDT, participait-il à cette réunion ?

segpapa
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 92
Enregistré le : 26 mai 2010 16:16

Re: Discussions ministérielles

Message par segpapa » 12 mai 2014 20:05

Documents du MEN sur les différents groupes de travail. Bizarrement la Segpa n'a qu'une fiche sur trois !!!

http://www.sudeducation.org/Chantiers-m ... u-MEN.html

Répondre