Je ne travaille plus en SEGPA

(option F)
Léonard
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 08 déc. 2011 19:12

Re: Je ne travaille plus en SEGPA

Message par Léonard » 08 déc. 2011 19:14

Dans mon département, l'argument de la FSU, c'est que l'on serait perdant, car cette mesure coûtant trop cher, ils supprimerait l'indemnité pour l'enseignement spécialisé. Foutaise ou pas ?

Léonard
Visiteur
Visiteur
Messages : 2
Enregistré le : 08 déc. 2011 19:12

Re: Je ne travaille plus en SEGPA

Message par Léonard » 08 déc. 2011 19:19

Ah et j'oubliais 2 ayant des permanences sont en erea ou segpa.

Sarri
Animateur
Animateur
Messages : 300
Enregistré le : 26 nov. 2007 18:27

Re: Je ne travaille plus en SEGPA

Message par Sarri » 08 déc. 2011 21:13

Ils me font rire avec leurs si si si si... Et si on touchait l'indemnité ISO, et si on touchait l'indemnité de prof principal, et si on nous payait les heures de synthèses au même tarif que les PLP ou PLC (soit environ 50% de plus)... Et si on tient absolument à faire 21 h alors on prend 3 h en HSA et je peux t'assurer que tu n'es absolument pas perdant.
Ces gens-là sont soit d'une naïveté sans fond, auquel cas il est dramatique qu'ils aient la prétention de défendre la communauté enseignante, soit malhonnêtes et jouent un drôle de jeu...

"Et si" ils venaient sur ce forum nous expliquer tout ça????

18HEURES
Visiteur
Visiteur
Messages : 13
Enregistré le : 24 oct. 2011 15:32

Re: Je ne travaille plus en SEGPA

Message par 18HEURES » 09 déc. 2011 13:57

J'adooooooooooooooooooooooooooooore !!!! :lol:

Fred Gabiot
Animateur
Animateur
Messages : 507
Enregistré le : 08 mars 2009 17:38

Re: Je ne travaille plus en SEGPA

Message par Fred Gabiot » 11 déc. 2011 11:03

En ce qui concerne la prime d'enseignant spécialisé, je ne vois pas pourquoi, vu que dans mon affectation il y a écrit instituteur segpa.
Je suis nettement plus inquiet pour la prime segpa. Le texte laisse peu de place au doute, cette prime est attribuée aux enseignant affectés en segpa. Or depuis septembre je ne le suis plus !!!!!!
Pour toucher l'isoe, il faut être un enseignant du second degré exerçant dans le second degré....... (je suis pessimiste, mais il y a toujours l’ambiguïté du "du").
Je pense comme Sarri, au final il y a peu de chance qu'on perde de l'argent, j'ai même plus l'impression du contraire. Le seul vrai problème pour moi et qu'en appliquant le décret, on rend caduque la circulaire et qu'on perd l'obligation de faire les synthèses. Or il me semble que celle-ci sont hyper importantes dans notre fonctionnement.

pinson
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 38
Enregistré le : 21 août 2008 16:28

Re: Je ne travaille plus en SEGPA

Message par pinson » 24 déc. 2011 11:23

Bonjour,
je me permets de m’immiscer dans votre conversation bien que je ne sois pas enseignant en segpa et que je ne sois pas bien informé de vos problèmes.
Cependant, je lis une certaine colère, parfois rage, contre "LES SYNDICATS".
Je ne suis pas élu syndical, juste syndiqué. Je tenais juste à vous rappeler que les représentants sont des collègues comme vous et moi. Je ne peux parler que de mon département mais ceux que je côtoie passent beaucoup plus de temps que ce que leur offre leur décharge afin de se former et d'essayer d'aider les collègues.
Je pense que ce que vous dites mériterait d'être discuté sur ce forum certes, mais aussi ailleurs. Les conseils syndicaux sont ouverts à tous les syndiqués. Peut-être ne l'êtes-vous pas, syndiqués. Dans ce cas, c'est dommage car vos points de vue mériteraient d'enrichir la réflexion collective.
Cordialement

Fred Gabiot
Animateur
Animateur
Messages : 507
Enregistré le : 08 mars 2009 17:38

Re: Je ne travaille plus en SEGPA

Message par Fred Gabiot » 24 déc. 2011 17:30

Tu lis bien...... effectivement, pour beaucoup d'entre nous, il y a un ressentiment vis-à-vis des syndicats... mais il y a 2/3 raisons qui expliquent cette situation.
Nous sommes tous passés par la case syndicat (par mail, par téléphone, en rencontrant des responsables directement). Nous sommes nombreux à leurs avoir demandé de se battre pour faire APPLIQUER un décret qui nous concerne. Il s'agit pour nous de faire respecter un droit qu'on nous dénie légalement depuis 60 ans (sans même parler de moralement). Ils sont les seuls à avoir le pouvoir de mobiliser toutes les segpa de France et de proposer (par exemple) une procédure standard et béton pour que des milliers d'entre nous puissent aller au TA.
Or nous avons TOUS été boulés par TOUS les syndicats et à chaque fois avec des arguments bidons. Bidons car une circulaire ne peut jamais s'opposer à un décret, or celle qui définit notre temps de travail est clairement en opposition avec le décret de 1950. Au-delà de cela, aucun de nous ne comprend pourquoi ils ne font rien (même si on a des hypothèses...).
En ce qui concerne le fait d'enrichir la réflexion collective, tu devrais regarder le post initié (et provisoirement conclu) par Hubert Sionneau en 2009.

Sarri
Animateur
Animateur
Messages : 300
Enregistré le : 26 nov. 2007 18:27

Re: Je ne travaille plus en SEGPA

Message par Sarri » 28 déc. 2011 18:10

Après m'avoir écouté avec intérêt au sujet des 18 heures,'un responsable syndical de mon département m'a répondu : "vous n'avez pas honte ? Vous ne faites que 21 h et si vous décomptez le temps des récréations vous avez vos 18 heures". La loi française interdit d'assommer quiconque, même le plus grand abruti, et ce même si vous en avez très envie... Cette loi a donc sauvé ce jour-là ce bon monsieur d'un petit étourdissement...
Mais moi, je n'oublierai pas. :wink:

Fred Gabiot
Animateur
Animateur
Messages : 507
Enregistré le : 08 mars 2009 17:38

Re: Je ne travaille plus en SEGPA

Message par Fred Gabiot » 30 déc. 2011 15:35

En cherchant bien, il y a peut être une circulaire qui dit qu'on a peut-être un peu le droit de secouer un débile si on bosse en SEGPA.
Blague à part, tu as peut être mis le doigt sur la raison profonde de leur non action. Ils nous considèrent comme des ultra privilégiés par rapport à nos collègues du primaire. C'est vrai... sauf que ce ne sont pas nos collègues. Nos collègues sont des PLP et des PLC. En plus on pourrait rajouter que vu le taux de titulaires en segpa dans mon département (40%), il y a peu de monde qui trouve que c'est un super privilège de bosser en segpa.

Répondre