Méthode pour virer lentement mais sûrement les PLP !

(option F)
Répondre
dacsouest
Visiteur
Visiteur
Messages : 8
Enregistré le : 18 janv. 2016 11:05

Méthode pour virer lentement mais sûrement les PLP !

Message par dacsouest » 05 févr. 2018 12:02

Bonjour,

Le salaire des PLP a fortement baissé depuis la rentrée scolaire. Je m'explique :

les PLP touchent depuis septembre l'ISOE à 12132,56€, une indemnité forfaitaire (SEGPA) de 1577,40€ et une indemnité (IFP liée à la spécialisation) de 844,19 €.
Comparée aux années précédentes, la baisse est conséquente puisque l'IFP remplace les HSE allouées pour les réunion de synthèse. Soit une baisse de 1200 € d'après mes calculs.
[ un aparté sur le sujet du paiement des HSE synthèse : le tribunal administratif de Montpellier en 2012 a statué sur l'obligation de payer deux heures de synthèse aux PLP puisque nos PLP ont exclusivement les 4ème et 3ème. En outre, comme les deux heures sont ET statutaires ET obligatoires si elles ne sont pas payées la faute incombe aux service qui n'a pas organisé deux heures de réunion. En clair, jusqu'à maintenant, faites ou pas faites ces deux heures étaient dues aux PLP (sauf si absence de celui-ci puisqu'il s'agit d'heures effectives). Cette décision fait jurisprudence. ] excluons, si vous me permettez, cette aparté du débat puisque tout ceci est révolu maintenant.

L'IFP, comme vous le savez, est maintenue pendant une période dite transitoire de quatre ans à partir de 2017. Les PLP devront se spécialiser pour toucher cette prime ou elle disparaît de leur salaire.

Mettons-nous à la place d'un PLP qui a commencé en SEGPA alors même que le 2 CASH n'existait pas. outre la perte sèche de salaire, malgré son expérience et sa spécialisation sur le tas, il devra faire une formation pour continuer à percevoir une indemnité. S'il ne le fait pas la perte sera donc au total d'après mes calculs de plus de 2000€ par an.

Jusque là ont pourrait dire, "il a qu'a la faire cette formation après tout". Ok, mais c'est sans compter sur le nombre TRES important de contractuels sur ces postes qui n'auront, de toute évidence, pas accès à cette formation.

Si on ajoute un sentiment d'isolement et de "démétierisation"depuis la circulaire 2009, le fait que dans certains départements on suspende les groupement à 8 élèves en invoquent un raison budgétaire (ou l'autonomie de l'établissement), si on ajoute encore l'injonction de certains départements à faire de l'enseignement de technologie en classe entière (pour préparer les élèves au DNB PRO) et j'en passe, quel PLP serait assez bête pour venir en SEGPA ?

Si jusqu'à maintenant la rétribution des PLP était globalement satisfaisante et avantageuse par rapport à un PE (même si les différences restent maigres, je vous pris de me croire) c'était pour attirer des Professionnels de lycée Professionnels au collège, et ça marchait, un peu.

Pardon d'être long mais je rajoute encore quelque chose : les directeurs de SEGPA PLP vont être logés à la même enseigne : cette IFP est transitoire, préparez-vous à perdre 70€ par mois dans trois ans maintenant. Comment passer un CAPPEI, alors que nous sommes sans élèves ? Le DDEEAS ne justifie pas une certaine spécialisation pédagogique ? Et bien non. Résultat moins 70€ par mois bientôt. (Et, juste pour rappel, nous ne touchons pas l'ISOE).

Qui ose dire maintenant que tout ceci est pour l'inclusion des élèves ? cela n'a rien à voir... C'est un démantèlement, à coup sûr.

Bon courage, il va en falloir...

Tesla52
Animateur
Animateur
Messages : 302
Enregistré le : 17 oct. 2011 19:15

Re: méthode pour virer lentement mais sûrement les PLP !

Message par Tesla52 » 05 févr. 2018 23:29

Bonsoir,

Quelques réflexions et précisions: l' IFP ne remplace pas les HSE, elle est versée au titre de la spécialisation.

C'est la nouvelle indemnité de 1700 euros environ qui est censée compenser 2 heures de réunions payées en HSE...comme ce n'est pas le cas, nous, nous ne faisons plus qu'une heure trente de réunion... ( comme quoi ce n'est pas obligatoire de faire 2 h )

l' ISOE, les PLP la touchaient déjà, contrairement aux PE ...

Même si elle ne rime plus à grand chose, la formation est nécessaire à mon avis et devrait, à mon sens, comme pour les PE, être la condition pour être titulaire des postes.

Les différences que tu évoques, "maigres" ou pas, sont ou étaient inacceptables, et je ne sais pas si ça a empêché beaucoup de collègues PLP de dormir, mais certains semblent les découvrir aujourd'hui alors que les écarts se ressèrrent...

Loin de moi l'idée de me réjouir de cette situation, nous avons tous perdu et les PLP peut-être un peu plus que nous, et nous aurions aimés, en tant que PE, plutôt que de voir les salaires des PLP alignés sur le bas, voir les notres au niveau des PLP ( même taux horaires des HSE et ISOE sans contrepartie ) sans oublier, bien sur , le passage aux 18 h...

Gonzales
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 42
Enregistré le : 12 mai 2017 15:23

Re: méthode pour virer lentement mais sûrement les PLP !

Message par Gonzales » 06 févr. 2018 10:01

Ce que dit Tesla est très juste au sujet des différences comme des baisses inacceptables. Nivelons toujours plus...
Les PLP sont les grands perdants du fait que les HCS étaient payées au taux second degré.
Les PE se sont battus à leur côtés pour le passage aux 18h, j'attends encore la levée de boucliers des syndicats de l'enseignement professionnel en faveur des 18h PE...

De plus, si le cappei devient obligatoire pour les PLP en poste, je note que l'épreuve est bien allégée. Un PE en poste depuis plusieurs années à titre provisoire ne se verra offrir aucun aménagement...

Les supports poste cappei 2d degré zappent les PE exerçant dans le secondaire:

- priorité aux PLC pour les Ulis collège / LEGT
- priorité aux PLP pour les Ulis pro
- les PLC faisant au moins 50% de leur service en SEGPA (et c'est ainsi que les PE SEGPA vont disparaitre, par tranches de mi-temps PLC...)

Bref, le ciel est gris.

Lamar
Animateur
Animateur
Messages : 240
Enregistré le : 11 sept. 2011 17:47

Re: méthode pour virer lentement mais sûrement les PLP !

Message par Lamar » 06 févr. 2018 22:53

Je plussoie !
J'ai encore souvenir de la lutte menée pour permettre aux PLP de passer à 18 h et de la manière dont ils nous ont lâchés par la suite.
Les différences avec les PE ne semblaient pas leur poser beaucoup de problèmes jusqu'à présent.

Ceci dit, je trouve regrettable que l'on nivelle par le bas, comme toujours.

Après avoir préparé le cadre sans le dire, on chasse les PLP, les PE spécialisés pour les remplacer par des spécialistes de l'inclusion, puis les Das et enfin on remplacera structure par dispositif dans la circulaire de 2015 et le tour sera joué.
Ça se fera à moyen terme, sur un temps long qui fera que nous ne verrons les choses se faire que lorsqu'elles seront faites.

Gawell
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 22
Enregistré le : 30 nov. 2017 15:56

Re: méthode pour virer lentement mais sûrement les PLP !

Message par Gawell » 07 févr. 2018 10:12

Revenir sur les différences statutaires, contre lesquelles je m'insurge(ais) également, ne me parait pas efficace, par exemple, si les plp bénéficient d'une épreuve aménagée les avantageant éminemment, je subodore qu'ils n'auront pas les mêmes chances d'accéder aux formations (à l'espe ou ailleurs) du fait de leurs principes et du potentiel de remplacement. Ceci en dit long sur l'expertise, le professionnalisme et le potentiel de ressource attendus des titulaires du CAPPEI.
En revanche, ce qui me semble beaucoup plus inquiétant pour les plp, c'est le développement effréné de l'apprentissage en lycée pro, mais aussi, l'attitude de certains ien-et qui semblent les considérer comme des futurs profs de techno. Le corollaire me semble clair, les élèves de segpa (sans doute dilués dans le collège "inclusif"), suivront un enseignement de tronc commun avec des dominantes progressives (techno contre lv2 et latin par exemple).
A la sortie, ils auront le choix, entre l'apprentissage (voie pro) et des filières techno.
Le tour sera joué, le système aura emmené tout le monde au bout de la même scolarité obligatoire, de plus, il ne sera pas responsable du fait que des élèves quittent la filière unique en choisissant la voie pro, puisque le contrat d'apprentissage relève du droit privé.

Bim! On va finir sur le podium à PISA. Bravo JM!

Edmond Kober
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 17
Enregistré le : 10 janv. 2012 17:30

Re: méthode pour virer lentement mais sûrement les PLP !

Message par Edmond Kober » 07 févr. 2018 14:49

"J'ai encore souvenir de la lutte menée pour permettre aux PLP de passer à 18 h et de la manière dont ils nous ont lâchés par la suite."

Merci d’être à ce point caricatural

Edmond Kober
PLP Ses puis Segpa depuis 1985.

Si les PLP sont passés de 26 à 18 h, c’est uniquement en raison des luttes des PLP en LP. Ne cherche pas à te glorifier de luttes inventées ou imaginaires

Je ne t’autorise pas à ainsi porter le mensonge. Les syndicats ont à un moment sonné la retraite, ne me fais pas porter le chapeau de cet abandon. Allais-je défiler seul avec ma bannière, alors que toi tu rentrais dans le rang ?

Décidément, il y a des aigris qui peinent.

Lamar
Animateur
Animateur
Messages : 240
Enregistré le : 11 sept. 2011 17:47

Re: méthode pour virer lentement mais sûrement les PLP !

Message par Lamar » 07 févr. 2018 16:34

Tu juges bien vite toi aussi je trouve.
Je t'envoie mes bulletins de salaire de l'époque avec les jours de grève retenus ? Parce qu'à l'époque on avait fait une grève illimitée, qui avait duré très longtemps. Ça te semble inventé ou imaginaire ?
Par contre quand on a mené la lutte pour nous, nous n'avons pas vu de PLP dans nos rangs.
C'est un fait.
Ça t'embête ? Je le comprends.
Tu as soutenu tes collègues PE ? Bravo, vous n'étiez pas nombreux à l'époque, tu n'en as que plus de mérites.

Le rôle des syndicats ? Tu as sans doute raison, les nôtres n'étaient pas à la hauteur de la situation. Le Snetaa m'avait fait une excellente impression à l'époque. Il défendait les profs et je trouvais ça pas mal, contrairement aux syndicats des PE qui combattaient la faim dans le monde et pour le bien-être des élèves. Des causes nobles, mais qui ne sont pas le rôle d'un syndicat je pense.

Je ne suis pas aigri. Et toi ?
Modifié en dernier par Lamar le 08 févr. 2018 20:18, modifié 1 fois.

Sarri
Animateur
Animateur
Messages : 286
Enregistré le : 26 nov. 2007 18:27

Re: méthode pour virer lentement mais sûrement les PLP !

Message par Sarri » 07 févr. 2018 17:23

La facilité faite aux PLP et aux PLC exerçant en SEGPA pour l'obtention du CAPPEI est effectivement scandaleuse en comparaison de ce qui est demandé aux PE. Un PE qui enseigne depuis 15 ans en SEGPA sans CAPA-SH ou CAPPEI aura un examen particulièrement lourd en regard de ce qui sera demandé à son collègue PLP puisque celui-ci n'aura que la séance en classe à faire. Pas de mémoire, pas de soutenance de mémoire et pas d'exposé de présentation d'action inclusive... C'est donc du light de chez light. En revanche pour l'instant, il semble qu'aucune formation ne soit proposée aux PLP et PLC pour se former à cet examen aussi maigre soit-il...

Gawell
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 22
Enregistré le : 30 nov. 2017 15:56

Re: Méthode pour virer lentement mais sûrement les PLP !

Message par Gawell » 07 févr. 2018 17:50

Sans compter le côté ridicule des épreuves :

Si tu as le 2CASH, tu ne passes que l’épreuve 3 parce que tu n'as jamais fait d'inclusion...

Si tu ne l'as pas, tu ne passes que l'épreuve 1 mais pas la 3 parce que tu ne sais pas faire cours, mais tu es en revanche un expert de l'inclusion...

Lamar
Animateur
Animateur
Messages : 240
Enregistré le : 11 sept. 2011 17:47

Re: Méthode pour virer lentement mais sûrement les PLP !

Message par Lamar » 07 févr. 2018 20:06

Il me semble qu'il y a des formations proposées, au moins aux PLC (je ne sais pas pour les PLP).
Aux dernières nouvelles, un seul PLC était volontaire pour partir en formation sur l'académie !

Tesla52
Animateur
Animateur
Messages : 302
Enregistré le : 17 oct. 2011 19:15

Re: méthode pour virer lentement mais sûrement les PLP !

Message par Tesla52 » 08 févr. 2018 18:15

Lamar a écrit :
07 févr. 2018 16:34

( ... )...." contrairement aux syndicats des PE qui combattaient la fin dans le monde et pour le bien-être des élèves. Des causes nobles, mais qui ne sont pas le rôle d'un syndicat je pense.
MDR :lol: Ta remarque me fait bien marrer ! Je me suis moi-même souvent étonné de voir tous ces sujets (nobles sans aucun doute) traités aussi considérablement par nos syndicats, dans leurs publications... Et bien souvent (sans doute une erreur d'appréciation), l'impression que ces causes avaient plus d'importance que nos métiers...
Rappelez-vous, pendant la campagne de Hollande, quand Peillon répétait à longueur de plateaux TV ou radio, que les soucis des enseignants n'étaient pas financiers, combien de syndicats enseignants sont montés au créneau pour le contredire ?
Sans doute la future défaite de Sarko avait plus d'importance...

Lamar
Animateur
Animateur
Messages : 240
Enregistré le : 11 sept. 2011 17:47

Re: Méthode pour virer lentement mais sûrement les PLP !

Message par Lamar » 08 févr. 2018 20:19

Ça me fait plaisir que tu sois d'accord avec moi :lol:

Et en plus ça m'a permis de corriger l'énorme faute, sans doute due à mon pessimisme latent (faim dans le monde - fin du monde :lol: ).

Répondre