ULIS en danger ?

(option D)
Répondre
thibaut39
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 21
Enregistré le : 14 juin 2012 12:48

ULIS en danger ?

Message par thibaut39 » 19 sept. 2013 21:31

Bonjour à tous,
Je suis enseignant en ULIS collège et je dois dire que, dans mon collège, les inclusions sont plutôt faciles à mettre en œuvre. Il faut encore que les enseignants se mettent, de manière plus automatique, à laisser leurs traces écrites sur le réseau de manière à faciliter les reprises de cours. Jusque là tout va bien. Le hic c'est que cette année j'ai 12 élèves (et cela risque d'aller en augmentant les années prochaines !). Je devais d'ailleurs en avoir 15. Je sais bien que dans certaines ULIS il y a encore plus d'élèves. Dans mon département, la quasi totalité des ULIS sont à 12 voire 13 élèves.
Comme mon AVSco n'a pas le don d’ubiquité, elle ne peut pas suivre tous les élèves qui en auraient besoin. Résultat de ce début d'année : l'emploi du temps de l'ULIS ressemble encore plus à une usine à gaz que les autres années, j'ai le sentiment de ne pouvoir faire que du superficiel avec les élèves, je dois souvent renoncer à des séances prévues pour reprendre les cours ou travailler sur les contrôles à venir dans les classes de référence de mes élèves,...
La plupart de mes collègues du département sont dans la même situation et certains ont pris la décision de renoncer à certaines inclusions faute de temps et de moyens pour reprendre les cours de manière optimale.
Du fait du nombre de plus en plus important d'élèves dans nos dispositifs, j'ai le sentiment que le "modèle" inclusif des ULIS est en grand danger ainsi que, par là même, nos élèves et leur avenir. Ne risquons-nous pas de devoir, malgré toute notre bonne volonté, engager une marche arrière pour retourner vers une classe (et non plus un dispositif) fermée ? Pour ma part, je m'y refuse mais je me pose de sérieuses questions quant à l'efficacité de mon dispositif.
Je souhaiterais avoir vos points de vue à ce sujet.
Pour conclure, je citerai mon ancien inspecteur qui m'a dit un jour : "Même la plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu'elle a."

pirçè
Visiteur
Visiteur
Messages : 10
Enregistré le : 15 oct. 2010 18:50

Re: ULIS en danger ?

Message par pirçè » 22 sept. 2013 13:45

Ce qui est navrant, c'est qu'au lieu de défendre l'intérêt des élèves, ils persistent à croire que rien n'est une question d'effectif et que la limite de 10 élèves est facilement dépassable puisque "l'effectif de l'ULIS ne devrait pas dépasser 10 ..."
Or, dans les classes et a fortiori en ULIS, ce n'est pas tant l'effectif que les difficultés de chaque élève qu'il faudrait pondérer (1 élève dys=2 élèves ..) comme en Italie par exemple.
Ainsi, aucun dispositif n'est comparable et la limite de 10 devrait être comprise comme une limite maximale à ne surtout pas dépasser comme dans un IME où il ne viendrait à l'idée de personne (pas même un inspecteur) de dépasser la capacité d'accueil d'un établissement médico-social !
Si l'inspection, au lieu de défendre l'intérêt des élèves, fait pression pour que l'on dépasse les limites que le législateur a fixé c'est à elle d'en prendre la responsabilité.
Il nous faut faire un courrier à nos inspecteurs en cas de dépassement car on a tous très bien compris qu'ils ne s'arrêteront pas à 12.
Pour ma part, avec 10 élèves dans l'ULIS + 13 autres en liste d'attente dans l'établissement, j'estime que le rôle de l'inspecteur serait de tout faire pour demander la création d'ULIS.
BON COURAGE

MM972
Visiteur
Visiteur
Messages : 5
Enregistré le : 14 avr. 2011 18:15

Re: ULIS en danger ?

Message par MM972 » 02 oct. 2013 23:31

Bonjour,

l’accroissement rapide des effectifs des dispositifs ULIS en Martinique est flagrant depuis l’an dernier et se poursuit. Il y a bien eu 2 créations d’ULIS à la rentrée, cela a à peine suffit à désengorger les dispositifs alentours dont un atteignait 18 élèves.
Dans le collège où je suis en poste avec actuellement 13 élèves dans le dispositif, 15 annoncés (mais comme les noms des élèves à venir changent régulièrement je ne sais pas combien cela pourrait faire au total !) il y a des élèves dont le dossier avec demande d’orientation en ULIS est en attente d’étude à la MDPH... où va-t-on les “mettre” si l’orientation est prononcée ? Sur la commune il y a 3 ULIS dans 3 collèges différents avec plus ou moins 15 élèves actuellement...
Sachant que pour ma part il n’y a aucun élève qui devraient quitter le collège en fin d’année, tout est imaginable d’un point de vue quantitatif pour les années à venir !
Les chefs d’établissement avec ULIS ont reçu à la rentrée une note de la rectrice précisant les modalités de scolarisation des élèves en SDH. Cette note reprend la circulaire de 2010 et précise ceci concernant les effectifs : “ De ce fait, il est souhaitable que le nombre d’élèves, de même niveau de scolarité, regroupés au sein de l’Ulis, ne dépasse dix”. Je ne sais pas comment est comprise (interprétée ?) la phrase initiale de la circulaire de 2010 dans vos départements, ici on nous a d’abord expliqué que nous ne devions pas avoir plus de dix élèves regroupés en même temps dans la salle dédiée à l’ULIS. Ce n’est pas ce que je comprends, “scolarisés" et “regroupés” ne signifiant pas la même chose, en tout cas l’un étant plus précis que l'autre. Quoi qu’il en soit ce n’était pas très clairement exprimé mais dans cette note de rentrée départementale c’est carrément nébuleux.
Nous accueillons aussi depuis l’an dernier tout type de handicap (à l’origine il y avait 2 ULIS TFM qui accueillent maintenant tout élève orienté en ULIS sans distinction).
Ajouté à cela les difficultés récurrentes pour l’inclusion des élèves, le manque de places en SESSAD, CMPP avec des élèves sur liste d’attente... et bien pour résumer je me sens moins seule en lisant vos messages mais pas moins pessimiste pour la scolarisation des élèves, en terme de qualité parce que question chiffres... on nous a parlé de réussite !
Marlène, Ulisienne en Martinique.

ulis07
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 17
Enregistré le : 17 mai 2011 16:23

Re: ULIS en danger ?

Message par ulis07 » 03 oct. 2013 09:55

En Ardèche, le flou est aussi de mise : environ 12 élèves par ULIS, pas d'inscription "officielle" dans les classes, mais certains collèges affectent les ULIS dans des classes de référence même si ce n'est que virtuel (pas pris en compte par direction académique).
La crainte est que, s'ils sont comptés un jour, des postes comme les nôtres vont sauter... Ce n'est pas tant que je m'accroche à mon poste, mais je doute vraiment de la capacité des collèges à gérer cette hétérogénéité par eux-mêmes ...

En gros, la loi est trop coûteuse pour le budget de l'État...

Pourtant des ULIS ouvrent ici aussi, mais elles épongent à peine le flot des sortants de CLIS...

Répondre