Recherche sur les critères d'orientation en CLIS ou en IME

(option D)
Répondre
sebchin
Visiteur
Visiteur
Messages : 4
Enregistré le : 30 avr. 2013 14:03

Recherche sur les critères d'orientation en CLIS ou en IME

Message par sebchin » 02 mai 2013 12:41

Bonjour,

Je suis directeur stagiaire d'un IME. Je travaille sur la création d'un partenariat entre ma structure et l'EN.

Je profite de ce forum pour poser quelques questions aux enseignants spécialisés que vous êtes.

- Je cherche à comprendre quels pourraient être les critères qui justifieraient l'orientation en CLIS ou l'orientation en IME. Est-ce le niveau scolaire ? Une question de QI ?

- Avez-vous une opinion sur l'avantage d'un dispositif par rapport à l'autre ?

- L'inclusion scolaire permet-elle une meilleure socialisation des élèves ? Un contact enrichissant entre les populations handicapées et non handicapées ???

La partenariat entre IME et EN pourrait avoir comme sujet l'orientation des élèves, la création de parcours croisés. Certains élèves de l'IME auraient selon les professionnels la possibilité d'entrer en CLIS, de la même façon certains jeunes scolarisés en CLIS pourraient bénéficier de temps en IME ?

Qu'en pensez-vous ?

Y a-t-il des possibilités de partenariat sur d'autres sujets ?

Francis
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 32
Enregistré le : 23 nov. 2011 04:53

Re: Recherche sur les critères d'orientation en CLIS ou en I

Message par Francis » 04 mai 2013 13:01

C'est pour un rapport de stage ? un devoir ? un mémoire ?...
Il y a des textes officiels qui répondent à une grande partie de tes questions ici même où on trouve tout !

Maya-labeille
Visiteur
Visiteur
Messages : 8
Enregistré le : 27 nov. 2012 17:19

Re: Recherche sur les critères d'orientation en CLIS ou en I

Message par Maya-labeille » 25 mai 2013 22:21

Un mémoire qui vous intéressera peut-être sur les effets de l'intégration scolaire sur les apprentissages des élèves avec déficience intellectuelle :
http://ethesis.unifr.ch/theses/SermierR.pdf

A partir de la p.85, effets sur le comportement adaptatif (puisque vous vous interrogiez sur la scolarisation).

Quant aux critères IME vs CLIS, c'est surtout une question de regard des équipes éducatives. Il n'y a pas de critère. C'est juste une question de mentalités (plus ou moins inclusives ...).

clairea
Animateur
Animateur
Messages : 258
Enregistré le : 12 oct. 2005 08:58

Re: Recherche sur les critères d'orientation en CLIS ou en I

Message par clairea » 30 mai 2013 13:15

De mon point de vue de psychologue scolaire, l'orientation clis / IME se pense en fonction de la problématique de l'enfant et de sa souffrance.

Clis = structure scolaire sans versant thérapeutique.
IME = structure médicaux éducative donc avec un versant thérapeutique.

Sachant que dans mon secteur il y a plus de trois années d'attente pour obtenir un SESSAD, le suivi de ces enfants en grande souffrance dépend de la disponibilité (psychique) parentale à se battre avec l'administration pour leur enfant.
Si cette souffrance est telle que l'enfant n'est plus dans une dynamique d'élève, même à minima.. l'orientation IME me semble préférable... ou plutôt la liste d'attente IME est moins longue que celle du SESSAD.

Puisque vous vous orientez dans la gestion de ces établissements de soin, je me permets de vous interpellez car de ma place de psychologue scolaire, j'ai de plus en plus de mal à accepter les inégalités croissantes dans l'accompagnement des enfants en souffrance.

Devinez-vous la colère que je peux ressentir quand j'enchaîne deux équipes de suivis de scolarisation pour deux enfants scolarisés dans la même CLIS.
L'un bénéficie d'un SESSAD avec orthophonie, psychothérapie, suivi éducatif, sortie poney thérapeutique et lui évolue et progresse.
L'autre est en Clis depuis 3 ans, grandit chez une maman (seule, elle-même en détresse sociale qui a bien du mal à aller au-delà des réponses de la MDPH) et s'enfonce inexorablement dans la déficience et dans un versant psychotique marqué, en attendant que enfin il ne soit plus qu'en liste d'attente.

Quand les aides étaient dans l'institution scolaire, elles étaient certes imparfaites mais elle tenait compte de chaque enfant car elles ne pouvaient en ignorer aucun en le mettant sur liste d'attente.

Clairea

Répondre