Temps partagé CLIS-IME

(option D)
Répondre
[clem]
Visiteur
Visiteur
Messages : 1
Enregistré le : 01 oct. 2011 20:41

Temps partagé CLIS-IME

Message par [clem] » 01 oct. 2011 21:02

Un de mes élèves de CLIS, psychotique, n'avait en juin toujours pas de suivi. Une famille complètement désinvestie, voire absente. Cela fait 5 ans (même avant CLIS) que l'école tente une adhésion de ses parents pour une mise en place d'un suivi psy au CMPP de la ville.
Le comportement de cet élève, vis-à-vis de ses pairs, vis-à-vis de son travail, se dégrade. Fortement.
En juin, j'explique l'urgence de la situation aux parents. Une affectation en IME se profile et est acceptée. Demande d'un IME avec Unités d'enseignement. La notification arrive, je visite chaque IME avec les parents : 1 complet, 1 pour polyhandicapés avec 1 unité d'enseignement dédiés aux apprentissages de petite/moyenne section, et 1 sans unités d'enseignement. Mon élève de 10 ans entre dans les apprentissages de niveau CP, est en plein apprentissage de la lecture. A donc besoin de travailler des compétences scolaires.
L'IME sans unité d'enseignement est choisi. Avec dans l'idée, une mise en place d'un temps partagé pour septembre.
Septembre arrive, il effectue sa rentrée dans la CLIS, l'IME se chargeant fin septembre de son intégration dans leur établissement. Il était prévu qu'après une période relativement importante d'observation, une équipe de suivi se réunirait afin de décider ensemble de la mise en place de son temps partagé.
Sauf qu'après une semaine, ils nous l'ont renvoyé ! Avec comme commentaire : N'EST PAS DEFICIENT.
Très bien, un élève de 10 ans, devant être en CM2, apprenant tout juste à lire et compter, scolarisé en CLIS depuis 3 ans après un bilan psychologique et un test de QI obligatoire, ne présente aucune déficience... Tout est normal pour eux.
J'ai appris que dans les faits, son inclusion à l'ime ne s'était pas très bien passée....
Ont-ils le droit de le refuser même après une notification ? D'autant qu'ils ont des places de dispo ?
Cet élève ne peut donc pas bénéficier de soins ?
Ont-ils seulement compris qu'on ne voulait pas s'en débarrasser, mais qu'il devait en plus de la clis bénéficier d'un accompagnement important ?

Qu'en pensez-vous ?
Sinon, CLIS + sessad ?
la famille ne mettra jamais de suivi en place....
Un ITEP n'acceptera jamais de prendre un élève aux troubles du comportement, qui présente en plus de graves difficultés cognitives et donc un retard scolaire très important...
La CLIS seule ne lui permet plus de progresser (stagnation des apprentissages depuis deux ans)... Et l'an prochain ????
Tour à tour j'entends des "il n'a pas le profil". Sans commentaire.
clem

bievre
Visiteur
Visiteur
Messages : 1
Enregistré le : 21 oct. 2011 15:27

Re: Temps partagé CLIS-IME

Message par bievre » 21 oct. 2011 15:37

bonjour j'ai mon fils qui était en clis et ça se passait mal, après on l'a mis en erea à Mâcon, c'est pareil, il ne veut plus aller à l’école, mais il veut travailler en maçonnerie, comment faire ? Ça dure depuis 2 ans, je ne sais plus quoi faire avec lui, est-ce qu'il y aurait une solution pour lui ?

Répondre