AVSi en CLIS 1 ?

(option D)
Répondre
sophiecha
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 16 déc. 2008 23:00

AVSi en CLIS 1 ?

Message par sophiecha » 17 déc. 2008 14:12

bonjour,

J'enseigne en Clis 1 où nous accueillons une enfant diagnostiquée autiste atypique.
Avec mes AVSco successives, nous nous sommes informées, nous avons également suivi des formations proposées par une association de parents (les samedis, et à nos frais, puisque l'EN n'a aucun budget pour nous offrir les formations qui répondent à nos besoins).
Sans que ce soit parfait, je pense que les méthodes et les supports spécifiques mis en place dans la classe sont bien adaptés à cette élève : elle commence à parler, à rentrer dans certaines routines scolaires, etc.

Les progrès de l'enfant, sur qui les pronostics étaient très pessimistes, ont convaincu plusieurs partenaires, qui pensaient initialement le contraire, que finalement la scolarisation en clis était une orientation pertinente.

De mon côté, je mesure progressivement l'importance du manque d'AVSi auprès de cette petite fille pour augmenter l'efficacité de nos actions. Je suis persuadée qu'une aide individuelle lui permettait de progresser nettement plus rapidement.

L'enseignant référent m'a dit qu'un élève de clis1 n'a pas le droit d'avoir une AVSi.

Y a-t-il une loi qui dise clairement qu'il ne peut y avoir d'AVSi en Clis ?
Connaissez-vous des cas d'élèves autistes qui sont scolarisés en clis, et qui bénéficient d'une AVSi. Combien ? Dans quels départements ?
Quelles sont les démarches à effectuer antérieurement à une ESS pour faire une demande d'AVSi ?

Je ne peux pas compter sur l'aide de mon enseignant référent qui m'a déjà rétorqué que si **** avait besoin d'une AVSi en plus d'une AVSco et d'un enseignant spécialisé, c'est que sa place n'était pas en clis.

Ce qui manque pour qu'on soit réellement efficaces auprès d'****, c'est une AVSi.

Je m'adresse à vous tous, car j'ai besoin d'informations pour engager le "mouvement".

Merci d'avance.

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: AVS i en Clis 1 ?

Message par Pascal Ourghanlian » 17 déc. 2008 17:25

Réponse par l'absurde, mais parfois... : et lorsque les 12 élèves de la CLIS se verront reconnaître le droit d'être accompagnés par une AVSi ? Il y aura 12 élèves dans la classe... et 14 adultes ?

Plus sérieusement (quoique...) : l'AVSco n'est obligatoire nulle part, l'AVSi non plus ("La présence d’un auxiliaire de vie scolaire est utile dans certains cas mais elle ne peut être une condition de la scolarisation. De même, elle n’a besoin d’être permanente que dans de rares situations". Circulaire 2002-113).
Lorsque l'IA fait l'effort de couvrir tous ses dispositifs collectifs (CLIS et UPI) avec une AVSco, on peut imaginer qu'elle a du mal à "financer" des AVSi pour des gamins qui sont orientés vers ces dispositifs, au détriment de gamins en intégration individuelle qui, du coup, pourraient ne pas bénéficier d'une AVSi.

Je ne trouve pas la réponse de votre référent absurde - et n'y voyez pas une "connivence" de fonction !... Il est toujours possible de convoquer la "loi" : en l'occurrence, il n'y a pas de textes réglementaires. D'autant moins que le texte sur les CLIS est antérieur à la loi de 2005. Mais il reste toujours le bon sens...

Par ailleurs, une nouvelle fois sur ce forum, je (nous) mets (mettons) en garde contre les pratiques pour le moins discutables de certaines officines ou "associations", souvent de parents, qui font de l'entrisme comportementaliste, souvent grâce à la bonne volonté d'enseignantes qui se font peu à peu "bouffer la laine sur le dos" et à qui "on" vient dire ce qu'elles doivent faire dans leur classe.

Dernier éclairage : le fameux modèle scandinave... Là-haut, pas de CLIS, pas d'UPI, des élèves scolarisés à +/- 100 % dans les classes ordinaires (y compris les élèves avec "autisme atypique" - j'aime beaucoup l'étiquette...). MAIS des classes à 18, avec deux adultes en permanence (l'enseignant et l'aide pédagogique). Alors, en France, la CLIS avec 14 adultes (mais même avec 3, pour faire quel type de classe, ou pour aller vers quel préceptorat individuel ?), ce n'est pas pour demain. Et, de mon point de vue, vous l'avez compris, c'est "tant mieux"...
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

sophiecha
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 16 déc. 2008 23:00

Re: AVS i en Clis 1 ?

Message par sophiecha » 17 déc. 2008 20:01

12 AVS i !

Je n'en demande pas tant...

Quant aux associations de parents, ne sont-ce pas elles qui font bouger les choses ? L'EN accueillerait-elle des élèves autistes si elles n'oeuvraient pas ? J'en doute.

Sophie

Boogie
Animateur
Animateur
Messages : 187
Enregistré le : 28 mars 2006 16:20
Localisation : dans l'Ouest
Contact :

Re: AVSi en Clis 1 ?

Message par Boogie » 18 déc. 2008 10:41

Dans mon département il y a des élèves de CLIS 1 qui bénéficient d'un AVS-i. Donc parfois trois adultes pour un groupe de 8 à 12.

Mais au-delà, sans aller jusqu'à l'absurde évoqué (qui est pourtant éclairant), on ne peut quand même considérer que ce serait exagéré. L'AVS-i est certes désigné comme devant accompagner un enfant, il n'empêche qu'il peut tout aussi bien travailler conjointement avec l'AVS-co, sous la responsabilité de l'enseignant, avec l'ensemble du groupe, peut-être un peu plus particulièrement avec un élève "autiste atypique" (c'est vrai, c'est drôle comme étiquette) dont, peut-être, l'accompagnement plus spécifique sera jugé collectivement comme plus nécessaire.

Il faut de la souplesse, je pense, quand on se retrouve en situation. Ça ne veut pas dire oublier les textes et la place de chacun, bien au contraire, mais ne pas aller jusqu'à empêcher un AVS-i de "glisser" vers le rôle de l'AVS-co sous prétexte qu'il n'a qu'un "i" derrière son titre. La cohérence d'un travail en collaboration est centrée sur le groupe, avec les textes comme repères, pas centré sur les textes avec le groupe comme repère.
Modifié en dernier par Boogie le 18 déc. 2008 10:43, modifié 1 fois.
"Je préfère me débarrasser des faux enchantements pour pouvoir m'émerveiller des vrais miracles." (PB)

Céline71
Animateur
Animateur
Messages : 122
Enregistré le : 05 oct. 2008 10:54

Re: AVSi en Clis 1 ?

Message par Céline71 » 18 déc. 2008 10:42

"puisque l'EN n'a aucun budget pour nous offrir les formations qui répondent à nos besoins"
Connaissez-vous les modules de formation d'initiative nationale ? Ils paraissent au BO an fin d'année scolaire, et pour nous, enseignants spécialisés, peuvent plus correspondre à nos besoins de formation.
Il me semble qu'une formation sur l'autisme y est proposée.
Je participe moi-même cette année à 2 semaines de formation consacrées aux "troubles envahissants du développement."
Les lieux sont souvent Suresnes et Lyon et les stagiaires peuvent venir de toute la France.
Concernant les associations de parents qui proposent des stages à des enseignants, euh... je crois que chacun doit rester à sa place :wink: .
Bonne continuation
Céline

sophiecha
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 16 déc. 2008 23:00

Re: AVSi en Clis 1 ?

Message par sophiecha » 18 déc. 2008 20:15

bonjour Céline,

J'ai connaissance des stages proposés par l'EN.
Effectivement, certains correspondaient à mes attentes, mais les lieux de stages ne sont pas suffisamment répartis sur le territoire. Nous n’avons pas tous les mêmes contraintes familiales qui permettent de nous absenter 2 semaines. Mais mon questionnement ne porte pas sur ce que l’EN devrait mettre en place sur l’académie.

Quant aux associations de parents, même si là encore je n’ai pas envie que ce sujet détourne les réponses potentielles à mon message initial, elles « restent parfaitement à leur place ». Et, puisqu’il semble nécessaire de le préciser, je ne subis aucune pression et je ne pense pas être manipulée par qui que ce soit. J’essaye juste de faire au mieux mon travail.

Il faut que je reformule mon premier message. Mon but n’est pas de provoquer des polémiques, je voudrais simplement obtenir des informations utiles.
Y a-t-il une loi qui dise clairement qu'il ne peut y avoir d'AVSi en CLIS ?
Connaissez-vous des cas d'élèves autistes qui sont scolarisés en CLIS, et qui bénéficient d'une AVSi. Combien ? Dans quels départements ?
Quelles sont les démarches à effectuer antérieurement à une ESS pour faire une demande d'AVSi ?

Cordialement,
Sophie

sophiecha
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 16 déc. 2008 23:00

Re: AVSi en Clis 1 ?

Message par sophiecha » 18 déc. 2008 20:20

Bonjour Boogie,

Puis-je savoir dans quel département se situent les CLIS dont vous parlez ?

Merci,

Sophie

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: AVSi en Clis 1 ?

Message par Pascal Ourghanlian » 18 déc. 2008 20:56

Il est parfois utile de lire les réponses en entier...

NON, il n'y a pas de textes (et certainement pas au niveau d'une loi) interdisant qu'une AVSi intervienne en CLIS.
Et puisque l'AVS, sur notification de la MDPH, dans le cadre du plan de compensation qui détermine le PPS, est là pour répondre aux besoins particuliers de l'élève, on peut même imaginer que la logique de la compensation pourrait conduire à la situation que je décris, par l'absurde, dans mon message précédent.
MAIS il n'est pas possible d'imaginer que la logique de la compensation individuelle vienne en opposition à la logique de la classe - sauf à déroger au principe fondateur de la scolarisation : "c'est à plusieurs qu'on apprend tout seul". Et le groupe classe, pour être contenant et porteur d'apprentissages, s'organise autour d'un référent adulte. Le rôle, ô combien délicat, de l'AVS, est d'être en retrait, en arrière de l'enfant, en appui. C'est difficile à deux (enseignant + AVS), ça me paraît plus qu'improductif, dispersatoire, explosant, à plus de deux. Pour les gamins de la classe, pour le gamin concerné qui a déjà de multiples prises en charge en dehors de l'école, donc autant de nouveaux repères à prendre.
D'où la circulaire 2002-113 :
Cela conduit à souligner la nécessité d’attacher une attention particulière à la composition de chaque classe de manière à assurer la compatibilité des projets individualisés avec le fonctionnement collectif du groupe. La constitution du groupe doit impérativement être effectuée en ayant le souci d’un projet pédagogique cohérent, condition indispensable de progrès pour les élèves. Il ne s’agit évidemment pas de rechercher une homogénéité qui serait vide de sens, mais une compatibilité des besoins des élèves et des objectifs d’apprentissage, qui rende possible une véritable dynamique pédagogique.
Quelles sont les démarches à effectuer antérieurement à une ESS pour faire une demande d'AVSi ?
Question surprenante pour une enseignante spécialisée, mais banalement courante : les référents ont encore du boulot...
L'AVS est un élément du plan de compensation du handicap [je ne m'étendrai pas sur les débats houleux, style "l'autisme est-il un handicap ?" - l'unanimité n'existe pas, y compris dans les associations de parents concernés].
Elle n'"existe" auprès de l'enfant qu'après passage devant l'équipe pluridisciplinaire d'évaluation, handicap reconnu, plan de compensation validé et, normalement (mais cette étape peut être "en attente de"), validation par la CDA - c'est-à-dire APRÈS, au moins, la première ESS...

Pour finir, une remarque : votre série de questions montre que vous êtes en attente d'une réponse qui confirme ce que vous attendez. S'il existe des départements où des AVSi accompagnent des élèves avec autisme en CLIS, alors... Et nécessairement la réponse est OUI : 100 départements, autant de pratiques et de réponses diverses. Pour autant, cela dispense-t-il de réfléchir au "gain" pour l'enfant d'être scolarisé à côté des autres, avec un adulte comme médiateur exclusif avec l'environnement ? L'objectif est-il d'être à l'école à plein temps ? Pour s'y construire comment ?
J'ai visité une CLIS "autisme" : 6 élèves, 4 adultes (l'instit spé, l'AVSco, une éduc spé mise à disposition par le SESSAD, une ATSEM obligeamment fournie par la mairie) ; dans la classe, sur le périmètre, 6 box face au mur, 6 tables, 6 chaises, chaque "élève" ("enfant", "robot" ? je ne sais plus) engagé dans une activité formatée et répétitive ; pas de récréation ; pas d'échanges entre pairs. PAS DE CLASSE, mais la juxtaposition de 6 enfants, en souffrance dans leur construction de la relation à l'autre, et que l'on n'aidait pas à "faire avec" cette souffrance, à l'apprivoiser, à la dépasser (?)...

Aucune polémique, le ton est vif, mais courtois :wink:
MAIS un vrai ras-le-bol devant toutes ces situations (j'en ai suivi jusqu'à 180) où le souhait de normalisation est tel que le souci de la différence est aboli. Pareils, oui, mais pareils parce que différents...
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

Gryffondor
Utilisateur dynamique
Utilisateur dynamique
Messages : 41
Enregistré le : 09 déc. 2007 15:10
Localisation : Carcassonne

Re: AVSi en Clis 1 ?

Message par Gryffondor » 18 déc. 2008 21:41

Pour répondre brièvement à la question posée : Oui j'ai vu près de chez moi l'an dernier au cours de ma formation CAPASH une CLIS où intervenaient 2 AVS : un AVSco et une AVSi qui s'occupait plus particulièrement de deux élèves présentant des troubles autistiques. Ce fait n'est pas exceptionnel car j'avais déjà rencontré la même situation dans une autre CLIS l'année précédente.

Cordialement

sophiecha
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 16 déc. 2008 23:00

Re: AVSi en CLIS 1 ?

Message par sophiecha » 20 déc. 2008 21:41

Merci pour l'information Gryffondor.

cordialement
Sophie

pinson
Utilisateur régulier
Utilisateur régulier
Messages : 38
Enregistré le : 21 août 2008 16:28

Re: AVSi en CLIS 1 ?

Message par pinson » 03 janv. 2009 16:04

Bonjour,
L'an dernier, j'ai accueilli en CLIS 1 un élève de 8 ans diagnostiqué "X fragile". Jusqu'alors, il était scolarisé en maternelle avec un AVSi. Il n'était dans ma classe qu'à temps partiel (2 1/2 journées), le complément étant assuré par un IME. Les parents tenaient absolument à cette scolarisation et la question s'est évidemment posée : faut-il encore l'AVSi ? Cet élève ne tenait pas en place, ne communiquait pas, circulait dans la classe MAIS (je l'ai remarqué très vite) était très attentif aux adultes et aux autres élèves, comme spectateur de cette classe qui vivait, fonctionnait, travaillait. Pour moi, un adulte supplémentaire, spécifiquement "attribué" à cet élève, ne trouvait pas sa place dans l'organisation que j'avais mise en place dans la classe. Je pensais que mon AVSco (particulièrement compétent) suffisait. Si AVSi il devait y avoir, alors autant que cet élève soit scolarisé dans une classe ordinaire. Après quelques mois (assez vite), il a pris les habitudes de la classe : s'assoir à une table, effectuer une tâche simple, même sur fiche, lever la main pour demander à quitter son bureau. Tout cela sans même que cela lui soit imposé. Sans doute par mimétisme ou simplement par désir d'être comme les autres élèves. Je suis persuadé que c'est la contrainte du groupe, le fait de partager l'adulte qui a généré cette évolution. Je pense que la présence d'un AVSi l'aurait maintenu dans son statut et empêché d'accéder à une autonomie (vis-à-vis de l'adulte, particulièrement). A la fin de l'année, cet élève était scolarisé 4 demi-journées par semaine.
Certes, je suis bien conscient que cette expérience ne vaut pas forcément pour règle générale.
"c'est à plusieurs qu'on apprend tout seul". Et le groupe classe, pour être contenant et porteur d'apprentissages, s'organise autour d'un référent adulte.
Je suis très sensible à ce propos. Je crois que la CLIS est un dispositif spécialisé qui doit pouvoir répondre, par lui-même, aux besoins des élèves qui lui sont confiés. Pour le moment, je m'en tiens à cette conviction. Peut-être un jour, un élève me fera penser le contraire. Par contre, je suis convaincu que la présence ou non d'un AVSi dans une CLIS ne relève pas d'un texte de loi mais bien d'une réflexion sur ce que doit être la CLIS et sur le bien-fondé d'une orientation dans cette classe.
Encore une fois, ce n'est que mon point de vue (et j'ai la présomption de le partager :lol: ) qui s'appuie sur mon expérience. Je doute sans cesse et c'est aussi pour ça que j'avance.

Cordialement
Modifié en dernier par pinson le 23 mai 2010 23:33, modifié 1 fois.

Pascal Ourghanlian
Administrateur du forum
Administrateur du forum
Messages : 1398
Enregistré le : 16 sept. 2004 19:24
Contact :

Re: AVSi en CLIS 1 ?

Message par Pascal Ourghanlian » 03 janv. 2009 17:42

Merci Richard :wink:
Pour votre propos plus modéré que le mien, et sans doute plus convaincant...
Cordialement,
Pascal Ourghanlian

sophiecha
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 16 déc. 2008 23:00

Re: AVSi en CLIS 1 ?

Message par sophiecha » 04 janv. 2009 10:59

bonjour Richard,

je suis convaincue de tout ce que vous avez écrit.
Après un an et un trimestre d'observations et de réflexion, je pense néanmoins que, pour le cas que j'évoque, cela vaut la peine d'essayer d'obtenir une AVSi.
Paradoxalement, je partage vos réflexions et vos doutes.

Merci,
Sophie

scheline
Visiteur
Visiteur
Messages : 6
Enregistré le : 07 juil. 2009 11:32

Re: AVSi en CLIS 1 ?

Message par scheline » 07 juil. 2009 11:53

cette année dans ma clis un enfant autiste a bénéficié d'une avs-i pour sa scolarisation à mi temps, la même que les années précédentes lorsqu'il était en maternelle, mais on m'a bien fait comprendre que c'était une mesure exceptionnelle et que c'était en parti du à la pression des parents. il est parti en institut maintenant et le contrat de l'avs est fini après 6 ans donc ils ont un peu laissé faire sans doute. cette avs utilisait entre autre la méthode ABA avec l'élève. méthode plus ou moins critiquable et efficace.

Répondre